Comment les mots « je vous aime » ont changé la décision de sa banque

banque

Renu de Malaysie raconte :

Salut, mon nom est Renu, et hier j’étais au bout du rouleau. Alors, je suis donc allée à la librairie pour acheter des livres de motivation à lire. J’y ai trouvé un livre intitulé  «Le pouvoir» de Rhonda Byrne, et je l’ai lu en mémorisant tous les mots clés qui m’avaient vraiment touché. Ce qui m’a marqué, c’était l’idée que nous pouvons émettre notre amour à l’univers; nous devons commencer à envoyer de l’énergie de l’amour afin d’accroître les fréquences de nos vibrations. Je sentais cela pu être un moyen plus facile que visualiser ou lire mon affirmation chaque jour.

Je n’en pouvais plus parce que je n’avais pas assez d’argent. Néanmoins, grâce à la fréquence de mes vibrations, j’étais étonnement heureuse malgré le fait qu’il ne me restait que 3 RM (monnaie malaysienne) dans mon sac à main aujourd’hui. Je me sentais comme si j’avais une abondance de liquidités.

Soudain, je reçu un message de la banque m’informant que le versement pour ma maison ne s’était pas fait, et devait être réglé le jour même, sinon j’aurais une injonction du tribunal. Avant, je me serais sentie déçue, amère, en colère et inquiète de ne pas avoir l’argent pour régler cette tranche, mais maintenant, non. Donc j’ai trouvé le courage d’appeler la banque malgré ce qu’ils penseraient de moi (j’avais quatre mois de paiement en retard), et alors que j’étais en attente au téléphone je dis « Je vous aime », silencieusement à de nombreuses reprises jusqu’à ce que conseiller de la banque prenne la communication. Il m’a totalement écouté et a prolongé le paiement de mon dû à la semaine prochaine.

Analyse : Renu n’a pas réagi de façon conventionnelle face à son problème. Malgré la menace de la banque et ses 4 impayés, elle l’a contactée, et lui a envoyé de l’amour, forte énergie positive, et une fois dans ce sentiment nouveau, comme le sentiment est loi, elle a naturellement obtenu gain de cause.

Ce témoignage me rappelle celui de quelqu’un que je connais personnellement qui avait des problèmes avec des jeunes de son quartier qui venaient « squatter » tous les soirs en bas de sa fenêtre dès qu’il faisait beau. Ils fumaient, buvaient, et mettait la sono à fond. Cela faisait des mois qu’elle était à bout de nerfs. Elle avait essayé de négocier, et ne s’est vu obtenir que mépris et même menaces. Sa boîte à lettres a été vandalisée le lendemain. Le maire faisait la sourde oreille. Elle avait donc décidé d’appliquer un traitement spirituel pour résoudre le problème. Deux fois par jour, minimum, elle se détendait profondément et les bénissaient en affirmant et ressentant que l’ordre divin agissait dans cette situation, et qu’elle était en totale sécurité. Elle a aussi imaginé qu’elle possédait une baguette magique, ressentant le pouvoir de sa baguette, et avec elle bénissait le bas de sa fenêtre, les jeunes, son appartement, sa boîte à lettres, son immeuble, son quartier. A peu près, une dizaine de jours plus tard, les jeunes sont partis, et plus jamais revenus ! Aucune nouvelle depuis !

Je ne peux m’empêcher de faire le lien entre les expériences citées plus haut, et les paroles du Christ :
Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent (Matthieu 5:44) ou bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent (Luc 6:28). J’ajouterais à cela l’un des versets que je considère l’un des plus importants des Evangiles : Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre (Matthieu 5:39). Ces versets dont le sens a été détourné pour faire croire à une destinée de martyre aux croyants sont au contraire des paroles de pouvoir. Quand un individu sait que sa conscience profonde crée sa réalité au travers de ses pensées et ses sentiments, il sait que tenter de changer une situation par l’extérieur, c’est à dire en essayant d’agir sur le monde physique, ne donne des résultats que temporaires, si résultats il y a. Il faut agir sur la conscience, par la conscience, c’est-à-dire de manière spirituelle pour modifier les choses de façon efficace.

Pourquoi ne pas tenir tête au mal ? Parce qu’en se focalisant sur une situation qui nous fait souffrir, nous l’alimentons de notre énergie, et la maintenons donc. En dernier lieu, pour ce qui est du verset sur la joue droite. La droite signifie le monde physique,  la réalité tangible. Cela signifie si vous êtes insultés,  attaqués ou subissez des injustices, ne pleurez pas, ne tenez pas tête au mal, ne vous concentrez pas dessus, mais sur ce que vous désirez. Au contraire, détendez – vous profondément, et utilisez votre baguette magique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s