TK a bel et bien gagné 84.000 $ aux courses hippiques en trois semaines de visualisation

Horse Racing Painting by Collection 1; Horse Racing Art Print for sale

Horse Racing par Leonid Afremov

L’une des choses les plus difficiles dans le milieu de la métaphysique, est de prouver que cela marche. Souvent, même chez ceux qui sont ouverts à ce qu’on appelle la Loi d’Attraction, on observe, quand il est fait état de « miracles » ou de « manifestations », souvent des expressions de scepticisme. C’est tout à fait normal. C’est pour cela, que j’ai avec ce blog, cherché à présenter le maximum d’exemples authentiques ou de preuves de manifestations, notamment avec les preuves de gains au quinté, ou aux loteries par exemple.

Ainsi, dans son ouvrage La Loi et la Promesse, sorti en 1961, Neville Goddard cite de plusieurs exemples de ses étudiants qui ont utilisé l’imagination focalisée pour gagner des sommes très importantes aux courses de chevaux. Ce cas précis concerne (ici) un individu dont les initiales sont TK, qui suite à 3 semaines de visualisation a gagné 84.000$, ce qui fait de jours environ 1 million de dollars. Tout cela en moins d’un mois d’imagination créatrice.

Le témoignage de Neville

« Dans mon public était assis un homme, TK,  qui, de son propre aveu,  était sans le sou. Il avait lu le même livre (l’Imagination Eveillée que vous trouverez ici), mais il a soudainement réalisé qu’il n’avait jamais  utilisé son imagination pour résoudre ses problèmes financiers. Il avait décidé de l’utiliser finalement pour gagner la course 5-10 du Caliente Race Track. Je rapporte ses propos:

« Dans cette course, on essaie de choisir les gagnants de la cinquième à la dixième course. Voici donc ce que je fis: « Dans mon imagination, je me tenais, et je triais mes billets avec le sentiment que je tenais dans mes mains les six billets gagnants. J’ai répété cette scène encore et encore dans mon imagination, jusqu’à ce que je sente me monter la «chair de poule» à tel point que tout me paraissait réel. Puis j’imaginais la caissière me donner une grosse somme d’argent que je plaquais sous ma chemise imaginaire. Je m’endormis tous les soirs pendant trois semaines, nuit après nuit, après m’être passé cette scène encore et encore. Trois semaines plus tard, je me suis rendu à l’hippodrome pour le Caliente Race Track. Ce jour-là tous les détails de mon jeu imaginaire se sont effectivement matérialisés. Le seul changement dans la scène était que le caissier m’a donné un chèque de 84.000 $ alors que j’avais visualisé de l’argent comptant ».

Il s’avère que des fans actuels de Neville Goddard ont cherché à savoir, s’il pouvaient trouver une preuve de cet évènement. Les témoignages ne seraient-ils pas que des mensonges comme le supposeraient tous les sceptiques de tous bords ? En fait, ils cherchent surtout à se prouver et à prouver au monde que les fantastiques témoignages de Neville disent vrai.

En cherchant à y répondre, une personne s’est mise à enquête sur l’hippodrome Caliente (qui se trouve à la frontière mexicaine et où beaucoup d’américains de Los Angeles vont parier le week end) pour y trouver éventuellement une trace de ce gain. Et il n’a pas eu à aller loin, car un blog consacré courses hippiques en Californie a retracé l’histoire de cet hippodrome.

Ce qu’en a dit la presse

Voici ce qui est dit au 12e paragraphe ( l’original de l’article est ici) :

« Le 1e septembre 1957, juste 17 mois après son lancement, plus de 22.000 spectateurs avaient rempli le petit Caliente. Ils avaient misé 124.816 dollars dans la cagnotte du 5-10. A cette course, ce jour là, il n’y a qu’un gagnant, un Thomas King de Los Angeles. Il avait investi 2 dollars et a engrangé 84.250,80 dollars, en trouvant les six chevaux gagnants ».

Pour ma part, en faisant des recherches avant le montant exact du gain, je suis tombé sur un article de l’Independant from Long Beach, daté du lendemain de la course :

« La participation et les paris ont diminué ce dimanche, alors que Caliente a cassé la barrière du million de dollars et un nouveau record de paiement de gain a été établi à 84.250,80 pour la course 5-10. Un Noir de 57 ans, chiropracteur de métier, accompagné de son frère aveugle et d’un ami non identifié ont acheté un ticket de à 2 dollars et sont les gagnants de cette énorme cagnotte  suite à leur sélection des six gagnants à la suite ».

Pourquoi est-ce les journaux ont parlé des gains de Thomas King (TK)? Tout simplement, parce que ce sont le gain le plus important de l’histoire du Caliente. Et c’est un étudiant de Neville Goddard, sans le sou, qui grâce aux pouvoirs de son imagination, l’a manifesté dans sa vie.

Nous avons donc bien là la confirmation d’un étudiant de Neville Goddard qui a bien gagné près d’un millions de dollars actuels suite à 3 semaines d’imagination dirigée. En lisant le second article, il est nécessaire de se rappeler que dans les années 50, les Noirs n’avaient pas le droit de vote. Imaginez ce pauvre Noir, qui va aux conférences de Goddard depuis des années, bien qu’il soit aussi pauvre qu’un rat d’église. Suite à un témoignage d’une personne de l’assistance, il se rappela que bien qu’il avait acheté les livres de Neville, il ne les avait jamais vraiment appliqués.  Il s’est mis « au boulot », et trois semaines après gagnait 84.000 dollars et a probablement contrôle de sa vie.

Ce merveilleux témoignage est bel et bien authentique.

Ginny Miller a-t-elle guéri son père d’une leucémie à la faveur d’un rêve lucide?

dream-world-painting-jacek-yerka-1

Cet article est la traduction du témoignage orignal en anglais de Ginny Miller que vous trouverez ici qui date de 2015. Il décrit un cas de guérison physique comme on pouvait en trouver dans la Grèce antique. J’avais déjà traité un peu de ce sujet, il y a quelques mois, dans cet article sur la guérison par le rêve. Ce cas prouve les capacités de l’esprit humain. Nous n’en connaissons pas les limites, mais au fur et à mesure que certains d’entre nous font preuve de curiosité, ces limites sont à chaque fois repoussées.

Voici son témoignage:

« Ces dernières années, mon père a fait des examens sanguins réguliers. Or récemment son compte de plaquettes a largement diminué, à un degré tel qu’en février dernier, son médecin a programmé des examens sanguins supplémentaires pour voir s’il avait leucémie, et auquel cas, un traitement serait appliqué. Un dernier examen a donc était effectué le jeudi 12 février, et les résultats seraient disponibles le mardi prochain. Alors que j’ai appris la nouvelle, j’ai décidé d’incuber un rêve lucide avec l’intention de générer une guérison, le dimanche.  Dans les premières heures de la matinée, j’ai eu ce rêve étonnant :

Je me trouve éveillée alors que je suis profondément endormie et rêve que je marche dans un magasin. Je me rappelle de mon papa et que je dois le trouver pour lui faire une guérison. Je vais au comptoir  et demande un téléphone. J’appelle le numéro de mes parents et mon père répond au téléphone. Je dis « salut papa, » et il dit « oh, C’est toi. » Je lui dis où je suis et lui demande me retrouver dehors.

Je sors, le jour est gris et obscurci. Les gens sont habillés chaudement avec des manteaux et des écharpes. Je me tiens sur les escaliers de ce magasin. C’est un bâtiment ancien et dans un centre ville où j’ai grandi.  Je me mets à chercher mon papa. Je suis dans la rue et je suis impatiente de le retrouver. Le trottoir est humide comme s’il avait plu récemment. Tout est incroyablement vivant et vrai – l’odeur de la pluie récente, le léger froid dans l’air. Je suis là. Je vois le camion pick-up noir du de papa venir du haut de la rue. Il sort. Il marche vers moi avec sur la tête sa casquette bleu-foncé tirée vers le bas de son visage, et  je ne me souviens pas de l’avoir vu la porter avant. Il a également une veste en cuir noire.

Il se met à genoux vers le bas devant moi, et je me mets à genou devant lui également. Je mets mes mains sur ses épaules. Je lève la tête et demande sa guérison. Je regarde mon papa pendant qu’il soulève sa tête pour me regarder. Son visage s’illumine de et semble translucide et il semble beaucoup plus jeune, comme dans les  photos où il est adolescent ou quand il venait de se marier.  Ses yeux miroitent et il sourit. Nous savons que la guérison s’est produite. Je sens le parfum frais de la pluie sur le trottoir. Je me rappelle ce jour et m’en souviendrai toujours. Le rêve se fane.

Je partagerai ce rêve avec mon père plus tard, et avec Ed Kellogg (biochimiste très bien connu dans le monde du rêve lucide, étant lui-même rêveur lucide prolifique. Il s’est surtout spécialisé dans la guérison physique par le rêve lucide. Vous trouverez ici un de ses articles : https://metanoialaporteauxmiracles.com/2015/09/04/guerison-dune-amygdale-infectee-suite-a-un-reve-lucide-incube/). Je sens tellement fort que les tests vont être bons, tellement mon rêve lucide a été le plus incroyable que j’ai jamais eu.

Le mardi mon père va revoir son médecin, et me rappelle en soirée. Les résultats ne sont pas bons. Ses chiffres sont en baisse. Quand il a demandé à son médecin la signification, elle lui a répondu que cela voulait dire qu’il était atteint de leucémie, et qu’il avait besoin de chimiothérapie. Le médecin a donc programmé d’autres tests.

Je suis sans voix. Je raccroche. Je suis en larmes. Je suis totalement découragée. Je suis complètement brisé en esprit et dans mes convictions.  Je rappelle Ed. Je lui laisse un message. Je lui dis que je ne crois plus dans les rêves lucides et en particulier dans la guérison par le rêve lucide. Il me rappelle et essaie de me réconforter en m’apprenant que les guérisons issues des rêves lucides peuvent prendre du temps. Il m’envoie un bon nombre d’informations sur la guérison du cancer.

assembly-painting-716x393

Assembly Painting par Healing and Hope

Pendant quelques jours, nous avons lu tout ce qu’il nous a envoyé. Mon le père est ouvert à tout. Puis, une pensée des plus merveilleuses vient à moi. La prise de sang de mon père a été faite trois jours avant que j’aie incubé le rêve. Je suis folle de joie! Je partage l’info avec mon père. Il est sceptique, mais comme toujours très ouvert à tout concernant la guérison. Nous avons un lien très fort et ce sera toujours ainsi.  J’ai bien envie de lui dire de ne pas faire le test de  tomodensitométrie qu’ils ont ordonné, mais je n’ose pas. On parle alors de ce scanner qui arrive. Lui se rappelle qu’il  a des lésions sur son foie et rigole: « Attends que mon médecin les voit! ». Nous éclatons de rire.

Sa scanographie revient absolument parfaite. Même les lésions hépatiques ont disparu. Alors son médecin a annulé l’opération chirurgicale de la moelle osseuse qui était déjà programmée. Je suis incroyablement heureuse. Un mois plus tard, mon père subit de nouveaux examens sanguins. Cette fois, les résultats semblent miraculeux. Son compte de plaquette est passé de 71 jusquà 101. Son docteur est stupéfait des résultats, et lindique qu’elle n’avait jamais vu un tel retournement auparavant.
Mon père lui a demandé si elle voulait savoir ce qui il avait fait, mais elle refuse. Elle l’a néanmoins encouragé, en lui disant de continuer à faire, ce qu’il fait ».

Ed Kellogg, cité plus haut, a utilisé le rêve lucide pour guérir de nombreux maux et même pour réduire une cicatrice. Certains témoignages parlent de suppression de kystes. Cependant, mon point de vue est qu’un rêve lucide n’est pas nécessaire pour obtenir une guérison. J’ai entendu parler de rêves incubés non-lucides qui ont eux aussi fait des miracles. Une incubation peut suffire. La raison pour laquelle les rêves semblent plus efficaces est que quand vous vous réveillez en rêve, vous n’avez pas de résistance. Vous pouvez voler comme un oiseau, nager au fond de l’océan comme une baleine, vous pouvez vivre toutes les expériences que vous décidez de vivre. Vous pouvez guérir tout ce que vous voulez. Et apparemment, ce que vous faites en esprit, se répercute dans votre corps.

Comment Tom a utilisé son imagination pour régénérer son corps meurtri par un grave accident de voiture

where-healing-waters-flow-angela-l-walker

Where Healing Waters Flow Painting par Angela L. Walker

Plus je visualise, plus je me sens forte et saine, et plus je m’intéresse aux pouvoirs de la visualisation. Neville Goddard, le mystique chrétien, a été dans les années 30, l’un des premiers à affirmer les pouvoirs illimités de l’imagination concentrée.  Ce qui est enthousiasmant, est que de plus en plus des individus issus de milieux scientifiques et médicaux lui donnent désormais raison, du moins dans le domaine lié à la santé.

Ainsi, le docteur écossais en pharmacie David R. Hamilton, dans son ouvrage Guérir grâce au pouvoir de l’esprit, relate nombre d’exemples de guérisons miraculeuses, donnés par ses lecteurs eux-mêmes.

Un exemple est celui de Tom qui raconte dans une lettre à Hamilton qu’en octobre 1996, il a été victime d’un sérieux accident de voiture, quand un bus à double niveau est rentré dans son véhicule. Il en est sorti vivant, mais dans un piteux état : il avait les côtes, les genoux, la clavicule, les hanches, le dos et le crâne brisés. Il est resté hospitalisé 3 mois et on lui avait dit qu’au bout d’un long travail, il pourrait éventuellement retrouver 75 % de ses capacités. Tom qui connaissait déjà les pouvoirs de la visualisation avait annoncé à son docteur qu’il pourrait dans moins d’un an, courir le marathon de Glasgow. Le Docteur en doutait fortement, et lui avait promis que s’il cela arrivait il donnerait 1000 £ à un organisme de charité.

Ainsi, chaque jour, Tom a visualisé des petits ouvriers s’activant dans tous les endroits meurtris de son corps en réparant, reconstruisant celui-ci. Il les a visualisés réparant, polissant, soudant les parties cassées.   Il n’a cessé de concentrer son esprit sur la guérison et la santé.  Rapidement, il a commencé à aller mieux, et a repris des forces. Quand quelque temps plus tard, un scan de son bassin a été fait, il semblait, selon les dires du médecin, que cette partie du corps avait littéralement poncée.

 Il me faut ajouter, que Tom a bien couru le marathon de Glasgow l’année d’après, en 4 heures et 8 minutes.

Ceci ne marche que si :

  • Vous faites votre visualisation plusieurs fois par jour.
  • Vous vous détendez profondément avant de faire votre exercice d’imagination.
  • Vous restez concentré et positif pendant l’exercice
  • Vous répétez l’image de guérison encore et encore pour en submerger votre subconscient.

En plus du livre d’Hamilton que vous trouverez dans toute bonne librairie, je vous conseille fortement les très excellents livres de Neville Goddard consacrés au sujet L’Imagination Eveillée ici et le Secret, c’est le sentiment ici.

Le seul moyen de vous prouver votre pouvoir est de l’exercer encore et encore.

Question: « La foi permet-elle réellement de ressusciter les morts? ».

Ce sujet s’adresse aux personnes assez développées spirituellement, ou qui une curiosité et une ouverture d’esprit importante.

Ressurection of Lazarus_Bonnat

Ressurection de Lazarus par Léon Bonnat

Il y a quelques semaines, sur un groupe lié américain consacré e à Neville Goddard et la loi d’attraction,  j’ai posé aux membres la question de savoir s’ils pensaient qu’une personne spirituellement développée, pouvait ressusciter un mort. Je voulais savoir si, dans notre groupe qui me paraissait tout de même relativement avancé, quelqu’un avait été témoin de ou avait entendu parler de la résurrection d’un mort.

J’ai tout à fait conscience que pour nombre d’entre vous, cela va vous paraître ridicule, mais quand on applique les techniques de Neville Goddard (ici des exemples de manifestations), et/ ou qu’on fait certaines expériences comme la guérison, la résolution « miraculeuses » de problèmes, l’obtention de réponses via l’incubation des rêves, le rêve  lucide, ou encore voir de façon prémonitoire gagnant du Quinté à la faveur de la méditation, on finit par être convaincu que notre monde n’est qu’illusion et que la conscience est la seule réalité. De plus, le Christ dit encore et encore que la mort est à vaincre, que la foi peut tout, etc.

La résurrection des morts, une question qui dérange?

Comme je m’y attendais, peu de personnes se sont risquées à donner une réponse, et la majorité des retours que j’ai reçus disaient en substance que même si c’était possible, il faudrait en payer le prix, ou des choses comme cela. Bref, des réponses pas très positives sur la question. J’ai donc annoncé que j’allais faire ce que je fais toujours quand je ne trouve pas de réponse satisfaisante, c’est-à-dire faire la demande à mon subconscient, qui est censé connaitre la vérité sur toutes choses. Je savais que la réponse, mettrait plusieurs semaines à arriver, tant ma résistance sur le sujet était forte.

J’ai donc assumé la réponse parfaite, comme l’enseigne Neville Goddard, et suis restée confiante dans la réponse. Mercredi de cette semaine, je me suis levée le matin avec une idée clairement en tête, comme si une voix m’avait parlé dans la nuit, et qu’il me restait un écho. Mais quel écho ! Un écho d’une force, d’une magnifique énergie et d’une profonde certitude. Ce n’était pas des mots, mais étaient une pensée qui s’est imposée clairement à mon esprit à mon réveil. Cette pensée disait : « Absolument, il est possible de ressusciter les morts, il faut juste avoir l’état de conscience nécessaire ». Elle m’a ramené également fortement au livre de Neville Goddard, Votre Foi est Votre Fortune (ici).

Mon rêve répond

En prenant ma douche quelques minutes après avoir noté mes pensées sur mon cahier de notes, le rêve de la nuit me revint :

« Je rencontre dans la rue Carole (une copine que j’ai connue alors que nous étions ensemble en foyer de jeunes travailleurs à Paris il y a presque 20 ans). Je suis très étonnée de la voir ici, dans mon quartier, alors qu’on s’est perdu de vue depuis près de deux décennies. Elle me dit que son fils va très bien, et qu’elle a bel et bien fondé une famille avec Edouard, le père de son fils, et qu’ils sont très heureux. Elle est extrêmement riche. Elle me donne un chèque de 834€ afin que je passe mon permis de conduire et ajoute : « félicitations ! ».

Au souvenir de l’élément du permis de conduire, j’étais folle de joie, car je comprenais clairement la réponse onirique de mon subconscient.

L’interprétation  du rêve

  • Carole : Une ancienne connaissance du foyer de jeunes travailleurs. Elle venait de Normandie, et s’était installée à Paris pour faire un BTS coiffure. Elle ressemblait beaucoup à Céline Dion d’ailleurs. Qu’est ce qu’elle a de si particulier pour que mon subconscient l’utilise comme symbole ?
    Carole avait son petit ami qui vivait encore en Normandie, et vivait quasiment chez ses parents à elle. Ils étaient ensemble depuis qu’ils étaient adolescents. Or, un jour, elle était tombée amoureuse d’un garçon qu’elle avait rencontré dans le RER (ils étaient assis côte à côte et lisaient le même livre).  Elle nous avait confié qu’elle allait annoncer à ses parents toute l’affaire.  En plus, le garçon en question était un Noir des Antilles. Donc, quand Carole a annoncé à son copain qu’elle désirait rompre, cela avait fait un foin pas possible. Le père était venu de Normandie illico presto pour tenter de raisonner sa fille. Sans succès, car moins de deux ans après, elle donna naissance à un petit garçon.  Mon rêve me la présente 20 ans après, une femme qui a réussi parce qu’elle a suivi son intuition et est sortie de la pensée de confort. (Il faut noter que c’est une dramatisation de mon subconscient. Je n’ai pas de nouvelles de Carole depuis que j’ai quitté le foyer, je ne sais pas ce qu’elle devenue).
  • Le permis de conduire est un document officiel qui me permet de conduire une voiture. Si je ne l’ai pas, je ne peux me déplacer, ce qui signifie d’un point de vue spirituel d’aller d’un état de conscience à un autre.
  • Je ne vois pas à quoi peut correspondre les 834€.

La réponse de mon subconscient

Synthèse et conclusion: ce court rêve répond à la question que je me pose depuis des années et que j’ai particulièrement posée avant de m’endormir ces dernières semaines, à savoir « est-il possible de ressusciter un mort ? ». Les réponses que j’ai toujours reçues étaient partielles ou non satisfaisantes. J’avais besoin de quelque chose de plus substantiel.

La réponse m’est venue clairement au réveil, mais le rêve qui l’a précédé m’en a montré le contexte.  Il dit qu’il me félicite de me poser la question et de chercher à me dépasser. En effet, comme Carole, je cherche à quitter la conscience familiale et sociale qui est en effet confortable, raisonnable mais qui ne me satisfait plus. Mais, alors que je cherche à partir, elle cherche à me ramener à elle (l’image du père et du copain). En faisant ce choix qui paraît risqué aux yeux du monde, j’ (Carole) arriverai finalement à manifester la puissance et le pouvoir nécessaires (richesse et réussite de Carole). C’est donc à moi de suivre ce chemin.

Comment utiliser l’Imagination pour aider à la guérison de n’importe quelle pathologie 

june5-2013-head-using-mental-imagery

Je ne suis pas médecin, et le texte qui suit n’est pas ni une prescription, ni un avis médical. Cet article est destiné à l’information. Vous pouvez utiliser les techniques pour aider à guérir de votre pathologie, mais en aucun cas, je ne vous demande de vous passer de traitement médical.  

Néanmoins, étant une fervente adepte du travail de l’imagination que je sais être très efficace dans le but de créer de matérialiser les buts que l’on désire, je suis ravie de présenter, même de manière succincte,  les travaux de Gerald Epstein, médecin et psychiatre américain.  Le Dr Epstein, travaille depuis plus de 30 ans, sur l’imagerie mentale dans le domaine de la santé.  Un de ses plus meilleurs ouvrages, que vous trouverez en français est : « Ces visualisations qui vous guérissent ». Les pathologies traitées vont de l’asthme chronique au cancer, en passant par la sclérose en plaque. Dans les prochaines semaines, je traiterai de ce sujet qui m’est cher.

Même s’il n’a aucun rapport avec Neville Goddard, leurs points de vue se rapprochent sur les pouvoirs de l’imagination. Tous deux semblent penser que l’imagination bien utilisée peut tout. A la seule différence que Neville était un mystique chrétien et que Gerald Epstein est un médecin newyorkais de confession judaïque.

Gerald Epstein a une spécificité. Il considère que si vous voulez guérir d’une pathologie avec votre imagination, vous devez savoir à quoi ressemble l’organe malade, afin de le visualiser guéri.

Deux points importants chez le Dr Epstein :

–          La séance de visualisation doit toujours se faire en position assise, le dos bien droit.  Cela permet de rester alerte, concentré et donc efficace.

–          Il est nécessaire de respirer profondément avant l’exercice pour bien se détendre avant de faire l’exercice d’imagination à proprement parlé.

–          Ses exercices sont à faire 3 fois par jour, pendant 21 jours.

Il cite néanmoins un exemple d’un homme qui était venu le voir récemment, car il souffrait d’un cancer de la prostate en phase terminale. Il ne lui restait plus que trois mois à vivre. N’ayant plus rien à perdre, il a décidé de se mettre à la visualisation en désespoir de cause. Il s’est donc plié à cette discipline pendant les 3 semaines, et s’est senti bien. Epstein lui a dit qu’il était probablement guéri. Il a néanmoins recommencé un cycle de trois semaines, et au bout de celui-ci est parti faire des examens. Les résultats médicaux ont confirmé qu’il était guéri.

En plus d’Epstein, je vous conseille le livre du Dr David Hamilton, Guérir grâce aux Pouvoirs de l’Esprit,  qui lui aussi travaille de façon magnifique sur les pouvoirs de l’imagination appliqués à la santé. Ce sont, à mon avis, les praticiens les plus sérieux actuellement dans ce domaine. Ce sont tous les deux des médecins, qui disent, à leur niveau d’expertise, ce que Neville disait il y a 50 ans : « L’imagination peut tout et elle créé la réalité ».

Une manifestation de 9500€ !

training-workshop

« Cherchez d’abord le royaume de Dieu et tout vous sera donné par surcroit ». Mathieu 6:33

En novembre dernier, j’avais trouvé une formation qui me permettrait d’évoluer dans mon métier dans le domaine de l’informatique. N’ayant pas fait la demande dans les temps, puisque je n’en avais eu connaissance que la semaine auparavant, je n’avais pas grande chance de voir ma demande acceptée. En effet, il y avait 15 places pour le stage et 10 qui avait était prévus pour les salariés de ma société, mais elles étaient toutes prises. Je devais alors, si je voulais vraiment faire cette formation, payer de ma poche et prendre 3  mois de congés sans solde.

J’ai néanmoins participé aux tests de sélection que j’ai réussis. Insistant auprès de ma direction, il m’a été signalé que je pouvais prendre les 3 mois en congés sans solde, mais que la formation serait à mes frais, c’est-à-dire que je devais payer de ma poche 9500€.

J’ai  donc usé de tous les recours possibles et inimaginables pour avoir cette formation payée, mais mi-janvier, il m’a été confirmé que cela ne serait en aucun cas possible.

Une nuit de mi-janvier, exténuée, frustrée et en colère, je suis entrée en méditation et ai imaginé que j’avais obtenu ce stage dans les conditions parfaites, c’est-à-dire que je garderai mon salaire, que je ne paierai pas un centime pour ce stage et que j’aurai une place. Arrivée à un niveau de satisfaction mentale pendant mon exercice de méditation, je me suis endormie et ai décidé de laisser faire les choses. Je ne chercherai donc plus à remuer le monde entier pour aller à ce stage et le laisserai venir à moi.

Pour cela, je me suis basée sur les paroles de Neville Goddard qui dit que si vous êtes profondément et réellement en paix au fond de votre conscience, aucune guerre ne peut exister dans votre monde et vos problèmes se résoudront automatiquement, si vous maintenez cet état de paix en vous-même.  J’ai aussi médité sur le fait, quand cherchant le royaume de Dieu, donc la paix en moi, mon problème serait résolu.

J’ai donc tous les jours, depuis la fin janvier, médité en me relaxant profondément et en me concentrant sur un état de paix et moi et en tentant de le maintenir. Je n’avais plus beaucoup de temps, le stage commençant le 6 février.  Fin janvier, la société organisatrice du stage n’a cessé de me rappeler en baissant le prix du stage, alors que je n’avais pas de nouvelles d’elle depuis la mi-janvier. En recontactant mon entreprise, il m’a été signalé que mon stage serait pris en charge si le montant du stage pouvait être largement diminué aux environs de 3000€. (J’ai ensuite appris que les négociations du montant des stages étaient monnaie courante).  La société m’a rappelé le 27 janvier et elle m’a proposé un prix diminué de moitié. Mais, comme je savais que cela ne serait pas accepté, j’ai refusé et laissé faire les choses.

Vendredi 3 février vers 15h00, la société m’a rappelé pour me proposé 3900. Et m’a demandé d’insister auprès de mon entreprise pour une prise en charge du stage. Mon interlocutrice m’avait confirmé que les places « gratuites », donc déjà payées n’étaient plus disponibles, car il n’y avait pas eu de défection. J’ai laissé faire et suis restée en paix. A 18h00, je reçois un mail, me demandant d’intégrer le stage de formation à 10h00 le lundi 6 février. Croyant, que c’était une erreur, je pensais appeler lundi. Vers 19h00, la secrétaire m’appelle sur mon portable en me disant que tout était arrangé, qu’elle avait contacté ma société, et que j’intégrais bien le stage lundi. Je suis restée interdite, pendant près d’une demi-heure, ne sachant pas ce qui se passait réellement.

Hier, j’ai bel et bien intégré le stage. Et j’ai appris qu’une personne inscrite s’était finalement ravisée et une place étant donc vacante, elle m’a été attribuée. Extraordinaire !

Relaxez – vous profondément, appelez la paix en vous-même, et vous résoudrez tous vos problèmes.

le-secret-cest-le-sentiment_neville-goddard_couverture