Rêves prémonitoires : ceux qui voient les cours de la bourse à l’avance

La recherche est passionnante, mais c’est un véritable labyrinthe. Il ya plus de quinze ans, alors que je commençais mes expériences sur le rêve prémonitoire, je cherchais à rencontrer toute personne qui pouvait m’aider à parfaire mes techniques. J’avais lu nombre livres de Joseph Murphy, où il certifiait que plusieurs de ses clients avaient utilisé leurs rêves pour gagner aux courses hippiques ou la bourse.

Je n’avais pas de doute sur la possibilité de rêver des chiffres des jeux de loteries à l’avance, puisque cela m’était arrivé. J’avais moi-même rêvé plusieurs fois de numéros au keno. J’avais parfois gagné des sommes petites ou sommes moyennes. Mais j’avais souvent perdu et je cherchais à comprendre les raisons de cette inconstance. J’ai donc eu l’occasion de m’entretenir avec un certain Walt Stover, fondateur d’un forum participatif, le Precognitive Stock Market Group (PSTG). Le groupe regroupe des gens d’horizons différents qui utilisent leurs rêves pour voir à l’avance l’évolution des cours de la bourse. Je ne connaissais rien au système boursier, mais je savais qu’avec un certain travail, on pouvait développer des capacités prémonitoires. Stover m’avait proposé d’intégrer son groupe, mais l’idée de suivre un protocole et une discipline de groupe ne m’enchantait guère.

Stover donne des exemples des actions qu’il a acheté et revendu avec un profit, grâce aux informations de ses rêves :

ELY : $11.25 – $32 – JA : $3.50 – $22 – SCIO : $7.00 – $45 – AGAM : $3.25 – $12.00 – BYD : $3.50 – $52.00 – GLW : $1.85 – $20.00 – MWY : $5.00 – $22.00

Ainsi, le groupe avait attiré l’attention de Randall Fitzgerald, qui était à l’époque journaliste au Skeptical Examiner. Lors d’un entretien, Stover lui livre qu’en 2002, plusieurs membres ont eu des prémonitions de croissance du marché pour 2003. En réponse, Stover a fortement investi dans des actions qu’il a sélectionnées à partir de ses propres rêves. Il s’est ensuite tenu au courant de leur évolution tout au long de l’année. Les actions qu’il avait choisies ont une croissance moyenne de 52%.

Début 2004, cinq membres ont rapporté des rêves qui parlaient d’une forte croissance du pétrole. La plupart des membres du groupe se sont mis à acheté à terme sur le pétrole. Quelques semaines plus tard les prix du pétrole ont flambé. Leurs contrats à terme ont augmenté de plus de 400%.

Un des exemples de réussite du groupe est celui d’Arthur Bernard, psychologue de son état. Il avait rêvé de manière récurrente d’une action inconnue qui valait 4 $  : ICOS. Dans son rêve, il voyait l’action exploser en valeur. Le rêve était tellement intense qu’il était convaincu de son caractère précognitif. Il connaissait bien les caractéristiques de ce type de songe, car en tant que thérapeute, il en avait vu chez nombre de ses patients. Il a alors acheté 40 000 actions, ce qui correspondait à toutes ses économies. Il a revendu l’action en 1998 à 28 $. Il a fait un bénéfice de plus d’1,6 millions de dollars.

Chacun utilise ses propres méthodes d’incubation qu’il a perfectionnée au fil des années qui relèvent du secret d’état. Certains néanmoins comme Harold Horwood qui a utilisé ses rêves pour gagner de l’argent aux courses hippiques dans les années 50, ont partagé leur méthode. Des lecteurs l’avaient appliqué pour tenter de réitérer ses exploits, parfois avec beaucoup de succès. Comme dans le groupe de PDMG, dont les membres sont des infirmières, des thérapeutes, des chiropracteurs ou des militaires, les exemples fréquents de réussite prouvent que quiconque avec un peu de travail peut générer des rêves prémonitoires sur des sujets désirés.

Affirmations écrites : comment le créateur de Dilbert les a utilisées pour manifester tous ses désirs.

Dilbert – affirmations. « Qu’est ce que tu écris? – Cela s’appelle des affirmations. La théorie est que si tu écris ton but 15 fois par jour, il va se manifester bien que cela semble peu probable. – Mais tu as écrit :  » Dilbert va être mangé par une limace de jardin ». – C’est tout ce à quoi je pouvais penser ».

Peut-on manifester nos désirs en les écrivant? Peut-on attirer un compagnon, perdre quelques kilos, trouver un appartement, obtenir le travail de nos rêves avec de simples manifestations. Selon Scott Adams qui utilise cette méthode depuis le lycée, la réponse est oui. Il l’a utilisé des centaines de fois avec grand succès.

« L’idée derrière écrire des affirmations est que vous notez simplement vos buts sur papier 15 fois par jour et d’une façon ou d’une autre, comme par magie, des coïncidences commencent à se arriver jusqu’à ce que vous réalisiez votre objectif contre toute attente. Avant mon succès avec Dilbert, j’avais utilisé les affirmations pour une infinité de buts tellement peu probables, que le fait qu’ils se soient réalisés relève presque du miracle. Pour certains de ces succès, vous pourrez trouver une explication convaincante en supposant je sois énormément doué ou incroyablement sexy et donc ce ne fut pas une surprise que je les ai accompli malgré le peu de chances apparentes. Mais certains de mes buts que j’ai atteints n’ont impliqué aucun travail acharné ni aucune compétence. J’ai réussi avec ceux-là aussi, contre toute attente. Ceux-là sont plus durs d’expliquer, du moins pour moi, puisque l’explication la plus commune est qu’ils sont une illusion. J’ai trouvé mon expérience avec les affirmations absolument fascinante et c’est pour cela que j’ai écrit à ce sujet ».

Pour devenir le grand dessinateur qu’il est aujourd’hui, il a utilisé la phrase suivante :« Moi, Scott Adams, vais devenir un dessinateur syndiqué ». Il a appliqué cette méthode pendant plusieurs mois et ai bien devenu l’un des plus grands dessinateurs américains.

J’ai personnellement utilisé cette méthode plusieurs fois, également avec succès. Je l’ai utilisé à Montréal pour obtenir un logement que je désirais, ou pour obtenir un stage pour mon master 2 plus récemment. Comment est-ce cela marche ? Mon avis est que les affirmations écrites permettent de focaliser l’attention sur notre désir, et donc déclencher la réponse du subconscient. Nombre de personnes qui l’ont tenté reportent également que cela a bien marché. Mais, comme tout, il faut le faire avec foi , conscience et sérieux.

Résumé de la méthode :

  • Choisissez une phrase qui vous plaît.
  • Décidez d’écrire la phrase sur une feuille de papier ou sur un carnet consacré à vos affirmations. Je vous conseille cette dernière option. Vous pouvez vous voir évoluer, et peut-être sentirez que vous devez modifier au fil du temps.
  • Écrivez la phrase au moins 15 fois de suite. Faites-le tous les jours. Soyez préparé à le faire pendant plusieurs mois. Vous pouvez faire l’exercice 2 fois par jour, si vous voulez accélérer votre manifestation.
  • Plus vous vous sentirez à l’aise avec cette affirmation, plus vous vous rapprocherez de votre but.
  • Puis n’y pensez plus dans la journée. Vaquez à vos occupations habituelles.
  • Faites l’exercice avec amour et plaisir, sinon vous allez attirer le contraire de ce que vous voulez. Rappelez-vous que que c’est le sentiment qui créé la réalité.

Qu’allez-vous donc affirmer ? : « Moi, M. Dupont, je vais devenir … »

Essayez-le et racontez-nous.

Grève SNCF : comment j’ai manifesté deux billets

L’une de mes manifestations récentes les plus extraordinaires s’est passée à l’été 2014. J’étais à la gare de Lyon Pardieu avec l’un de mes frères, et on rentrait sur Paris. Mon frère, bien que content d’un séjour payé aux frais de la princesse, donc moi,  était en colère parce que j’avais réservé nos deux billets pour la fin de soirée, ce qui nous faisait arriver autour de minuit sur Paris. Il avait un cours important pour le lendemain. Je ne voyais pas ce que cela changeait à quelques heures de différences. Surtout que je le soupçonnais d’être de mauvais foi, car il fait parfois la fête toute la nuit avant d’aller en cours.

Bref, il y avait un énorme mouvement social sur la SNCF Rhône Alpes. On avait eu déjà beaucoup de mal à entrer dans le TER qui nous avait amené à Lyon. Beaucoup de trains avaient été annulés. On s’était pris à l’avance pour être présent à Lyon car on avait appris la suppression des plein de trains TER et TGV. On était donc arrivé autour de 5 heures à Lyon. Notre train était pour 22 heures et on avait encore 5 heures à patienter à la gare de Lyon Pardieu. Tout le monde bouillait, mon frère bouillait et moi aussi, tellement je ne comprenais son ingratitude. Moi aussi je travaillais le lendemain.

Nos billets n’étaient pas modifiables, et cela m’avait été confirmé par un agent sur le quai. D’un autre côté, j’étais épuisée par le monde, l’escapade du RER, mon frère et la grève. Je me suis assise sur un siège, et ai visualisé que je rentrais plus tôt  Paris. Et je me suis surtout CALMÉE. Puis, j’ai fais la queue au guichet pour qu’on me dise quoi faire. Mon train était annulé ou pas? Est ce que je dors à Lyon ? Est-ce qu’il nous paie l’hôtel? Arrivé au guichet, la dame prend mes tickets, et me dit que mon train de 22 heures est annulé. Quoi !!!!! Puis elle me dit : « Il y a un train qui part pour Paris dans dix minutes. Il me reste quelques places en première. Vous les prenez ? Je vous fais rien payer bien sûr!« . Ok, ça roule. Elle nous change les billets, et on a 5 minutes pour choper notre train. On a donc obtenu en peine grève deux billets en première et on arrivé deux heures plus tôt à Paris !!!

Ce qui encore plus bizarre est que je n’arrivais pas à comprendre cette histoire de train annulé. En effet, en regardant sur mon téléphone, je voyais que mon train initial était bel et bien maintenu. Quand le contrôleur est passé (il a osé passer en pleine grève), je lui ai demandé de me confirmer que mon billet initial de 22 heures était bien annulé. Il vérifie et me dit que non! Bizarre ! En rentrant chez moi, j’ai pu voir le train avait bel et bien été maintenu.

Donc, la guichetière avait-elle fait une erreur créée par mon subconscient afin de me faire entrer dans le train deux heures plus tôt comme je le désirais ?

Cette histoire me rappelle un témoignage de Neville Goddard sur ces deux frères qui en visite à New York pour quelques semaines. Ils venaient assister à de nombreuses pièces de Broadway. Or la pièce qu’ils rêvaient de voir, Aïda, était complète depuis longtemps. Impossible d’y assister. Neville a alors visualisé jusqu’à en avoir la certitude, que ses frères allaient bien voir la pièce d’Aïda. Arrivés à la salle de spectacle, ils ont fait la queue pour acheter des places pour d’autres représentations. Une fois au guichet, alors qu’ils achetaient leurs places, un grand blond s’est approché d’eux et leur a volé leur portefeuille, je ne me rappelle plus vraiment des circonstances. Quoi qu’il en soit, le guichetier avait tout vu et était désolé que son théâtre puisse être le lieu de tels comportements. En signe de geste commercial, il leur a offert des places pour la représentation Aïda, des places de V.I.P.

Comme le dit Neville, vous aussi êtes une V.I.P pour votre subconscient. Une fois que votre subconscient a accepté une idée, il utilisera le monde entier afin de manifester votre désir. Ainsi Neville affirme que cet homme a volé, parce que le propre subconscient de Neville l’y a poussé. L’erreur de la guichetière devait être la même chose. Elle a vu mon train annulé alors qu’il ne l’était pas. Comme il est écrit dans la Bible : « Et vos voies ne sont pas mes voies ». Ésaïe 55 : 8.

Aïda – Affiche de 1908

 

 

Affirmations, visualisations : c’est la foi qui fait toute la différence

Si vous avez du mal à manifester vos désirs, c’est probablement que le sentiment qui les accompagne n’est pas « convaincant ». Si vous voulez manifester, vous devez enrober votre désir de l’émotion que vous auriez s’il était maintenant manifesté. Le sentiment est le seul langage que connait votre subconscient. Vous pouvez utiliser l’amour, la joie, le soulagement, la paix, ou la foi. Plus votre sentiment sera pur, donc exempté de peur et de culpabilité, plus votre manifestation viendra vite.

Le sommet de l’Eiger en Suisse. Pas très haut, mais l’un des plus difficiles au monde d’un point de vue technique.

 

Une visualisation pour une amie en détresse m’apporte 40 € le lendemain

Hier, dans la nuit du 05 au 06 mai, ai médité comme je le fais d’habitude. J’ai en plus imaginé avec conviction pour aider à résoudre le problème d’une de mes connaissances. Le matin du 06, je me réveille en pleine forme et voit sur mon écran mental, le 7 en gros, mais l’image est peu floue. Je me promets de jouer sur le 7 au Quinté, puisque j’y joues régulièrement.

Comme l’image était floue, je n’étais pas certaine que le 7 allait gagner la course. Je n’ai donc que misé 2€ en gagnant, et 2 € en placé (arrivée dans les 3 premiers). D’autant que le 7 avait une cote juste avant la course de 131/1.

Le 7 est arrivé 3e de la course et a rapporté 20,90€ pour 1€. Ai donc gagné 41€. Et cela sans avoir incubé un rêve du tout.

En fait la concentration de pensée sur un toute autre sujet que moi-même m’a répondu en avance sur une question que je me serais posée potentiellement, puisque je regarde souvent le résultat des courses, même si je ne joues pas autant. C’est marrant comment marche le subconscient. Une remarque qu’avait faite également Harold Horwood qui utilisait ses rêves pour gagner aux courses de chevaux.

Jeeg Robot : comment les héros nous aident à résoudre nos problèmes

Jeeg Robot est un super héro qui combat le mal que plus rien n’arrête. Si en premier abord les super héros peuvent représenter une vue simpliste du combat du bien contre le mal, ils ont des effets thérapeutiques certains pour ceux qui savent en utiliser les symboles. Pour parler comme Carl Gustav Jung, ils sont des archétypes dans la conscience auxquels l’individu peut s’accrocher. En se référant au mystique Neville Goddard, je dirais qu’ils représentent le Christ, donc la toute-puissance de Dieu en soi.   

Je viens d’aller voir On l’appelle Jeeg Robot, un film italien. J’ai adoré. Il traite de l’histoire d’un petit malfrat de Rome qui suite à une plongée dans les eaux radioactives du Tibre, se retrouve armé d’une force herculéenne. Il décide donc d’utiliser désormais contre la mafia qui impose sa loi.

Si on retourne à notre sujet de la création de la réalité par notre pensée consciente, le super héro s’avère être une grande aide. Vous savez que le sentiment créé la réalité. Si vous entretenez des sentiments de pauvreté, vous la manifesterez. Si vous vous sentez malade et vulnérable, ne soyez pas étonné que votre corps prenne cette empreinte. Dans la même logique, le sentiment de puissance manifeste chez l’individu qui le ressent encore et encore, une réalité où il dominera les événements de sa vie. C’est ainsi la loi de la conscience, comme l’explique Neville Goddard.

Pour ceux qui comme moi l’ignorait Jeeg Robot est un « cousin » de Goldorak. Jeeg Robot a nourrit l’enfance des petits italiens, et Goldorak a nourrit celle de millions de petits français et la mienne. D’ailleurs, de passage chez un ami il y a quelques années, j’ai revu chez lui avec surprise et plaisir, des épisodes que je croyais avoir oubliés. Je me souviens très bien de mon bonheur de retrouver Actarus, le commandant de Goldorak. J’étais amoureuse de lui à l’époque. Je me suis rendue compte que je l’étais encore. En réécoutant le générique que j’adorais quand j’étais enfant, je ressentais les mêmes émotions de force, et de protection. Je l’ai alors enregistré dans mon mp3, et me le repassait encore et encore pour générer de tels sentiments. Et cela marche plus rapidement qu’une méditation.

Ce phénomène n’est pas nouveau. Tous les mythes sont remplis de dieux ou d’héros qui viennent aider le genre humain dans la détresse. Dans les mythes grecs, il y avait Achille, Ulysse, Hercule ou encore Athéna. Dans la mythologie scandinave, il y avait Thor. Chez les Celtes antiques, il y avait le roi Arthur et ses chevaliers. Peu importe qu’ils aient existé ou pas. Celui qui y croit et donc qui y adhère, intègre à sa conscience l’énergie que le héros représente. Plus l’image et l’émotion sont fortes, plus efficace est l’action de l’archétype. Et ne sous-estimez pas le pouvoir de l’image du héros. Bien utilisée, elle guérit les malades et pourrait même ressuciter les morts. C’est la conséquence de la loi aveugle de ceux qui croit dans le pouvoir de Jésus – Christ et qui disent guérir en Son nom. Ce n’est que l’action du subconscient tout-puissant.

Si vous considérez les héros mythologiques comme des légendes, ils ne vous donneront rien. Si vous les aimez et les intégrez profondément à votre conscience, ils vous donneront ce qu’ils sont. Trouvez – donc votre héro. Il « apparaîtra » dans votre vie quand vous en aurez besoin.

Excalibur. L’épée du roi Arthur. Elle représente la toute puissance, la résolution des problèmes. Elle est donnée par la Dame du lac, qui représente le subconscient.

Demande de rêve prémonitoire : comment interpréter les réponses bizarres ?

William Holbrook Beard

Si vous avez déjà tenté d’incuber un rêve pour obtenir une information prémonitoire, il se peut que vous obteniez des réponses quelque peu farfelues. Sylvie, une collègue à qui j’ai enseignée la méthode de programmation de rêves, joue un peu au tiercé comme moi. Elle a déjà eu récemment des rêves prémonitoires sur le quinté, qui lui ont poussé à tenter de maitriser l’art de l’incubation. Suite à la lecture de La Conquête du Temps d’Harold Horwood, qui traite de la méthode appliquée au tiercé, elle a tenté sa chance. Elle a donc programmé la semaine dernière un rêve en demandant le cheval gagnat du Quinté.

Elle s’est réveillée avec  la chanson des Red Hot Chili Peppers, Californication. Dans le même temps, elle pensa très fort à la série du même nom, et au personnage d’Hank Moody, joué par David Duchovny. Elle ne comprenait pas le message. Elle vint me voir, pour savoir sur quel cheval elle devait jouer. En regardant dans la liste, il n’y avait pas de cheval qui portait ce nom ou un nom qui y ressemblait. Elle s’est demandé si elle devait peut-être jouer sur le 3, car le C de Californication est la 3e lettre de l’alphabet. En effet, dans l’ouvrage d’Harold Horwood, il gagne parfois de cette façon. Néanmoins, je ne pensais pas qu’il  s’agissait d’un tel cas présentement. Si son subconscient voulait lui indiquer le numéro 3, pourquoi ne pas dire directement le 3, plutôt que passer par une chanson ?

Elle a néanmoins joué 2€ sur le 3, qui n’est pas arrivé dans les 5 premiers. Elle est donc revenue me voir pour y comprendre plus clair. Je lui ai alors rappelé que les réponses que l’on obtient sont toujours un miroir de l’état d’esprit au moment de l’incubation. Je lui alors demandé, ce que signifiait pour elle Californication (attention, sans passer par Google). Elle m’a dit qu’elle pensait que Californication était probablement un jeu de mots entre California + fornication.  La chanson comme la série traitait de relations sans lendemain, d’un monde totalement superficiel, qui ne mène à rien. Je lui ai demandé si cette réponse pouvait correspondre à son rêve. Elle supposait que non, puisque ce n’est pas la réponse qu’elle attendait. Je lui rappelais à nouveau que la réponse du subconscient correspond toujours à notre état d’esprit, et lui ai demandé si son incubation aurait pu être superficielle, sans profondeur. Elle m’a répondu par la positive. Elle a avoué que son incubation ne s’est pas fait avec une bonne concentration, qu’elle ne cessait de penser aux problèmes de boulot, etc.  La réponse était bien le miroir de son état d’esprit.

Un autre exemple qui est le mien propre. Bien que je sois très chargée depuis des semaines, j’ai pu lever un peu le pied ces derniers jours. J’ai donc incubé hier soir, sur le gagnant du quinté d’aujourd’hui. Au réveil, je ne me souvenais de rien, puis j’ai une forte image du personnage principal de la série américaine 12 Monkeys  (l’Armée des douze singes). Même si c’était la première fois que j’avais comme réponse une série télé, je me suis dit que mon subconscient me disait :

  • Ou le 12 comme gagnant de la course
  • Ou il y aura un couplé gagnant 1-2 ou 2-1.

Arrivée de la course du jour, le 01/05/201 : 2  – 1 – 18 – 17 – 12.

Le message n’était pas très clair et même brouillon, il m’a forcé à faire trois choix. J’ai investi 9 €, 3 par choix et ai gagné près de 60 €. Harold Horwood fait également cette remarque: parfois, le message est trop confus pour prendre le risque de jouer. Étant pionner dans l’incubation de rêves pour le tiercé, on peut comprendre qu’il avait du mal au début à comprendre l’origine du problème.  Il supposait que notre état d’esprit était en cause, il avait mis le doigt dessus, mais il était encore dans une posture morale. Or, le subconscient n’est pas moral, c’est votre sentiment et votre état d’esprit qui comptent.

Ainsi, pour avoir des réponses claires, il faut poser des questions claires, et avoir une émotion de tout sentiment contraire. Plus votre esprit sera « confus », plus la réponse du subconscient le sera. Plus vos émotions seront parfaites, plus vos réponses le seront également.

Des remarques ?