Votre foi est votre Fortune – Chapitre 21: Daniel dans la fosse aux lions

Le roi prit la parole et dit à Daniel: Puisse ton Dieu, que tu sers avec persévérance, te délivrer!– Daniel 6:16

Daniellion_Brintonj Riviere_1890

Daniel dans la fosse aux lions – Brinton Rivière – 1890

L’histoire de Daniel est l’histoire de chaque homme. Il est rapporté que Daniel, alors enfermé dans la fosse aux lions, tourna le dos des bêtes affamées et avec sa vision tournée vers la lumière venant d’en haut, il pria le seul et unique Dieu. Les lions, qui ont été délibérément affamés pour la fête, sont restés impuissants à attaquer le prophète. La foi de Daniel en Dieu était si grande qu’il a finalement provoqué sa liberté et sa nomination à un poste élevé dans le gouvernement de son pays [Daniel 6: 13-28].

Cette histoire a été écrit pour vous afin de vous instruire dans l’art de se libérer de tout problème ou de toute prison du monde.

Si la plupart d’entre nous, nous retrouvions dans la fosse aux lions, nous ne nous inquiéterons que des lions, nous ne penserions à autre chose que ces lions.  Mais il nous est dit que Daniel leur tourna le dos et regarda vers la lumière qui était Dieu. Si nous pouvions suivre l’exemple de Daniel alors menacé d’un terrible destin comme celui des lions, que ce soit pour des problèmes de pauvreté ou de maladie; si nous pouvions retirer notre attention de ces problèmes et nous focaliser sur lumière qui est Dieu, nos solutionnerons facilement nos problèmes.

Par exemple, si vous étiez emprisonné, personne n’aurait besoin de vous dire que ce que vous devriez désirer est la liberté. La liberté ou plutôt le désir d’être libre serait automatique. La même chose serait vraie si vous étiez malade ou endetté ou de toute autre situation difficile.

Les lions représentent des situations apparemment insolubles ou de natures menaçantes. Chaque problème produit automatiquement sa solution sous la forme d’un désir d’être exempt du problème.

Par conséquent, tournez le dos à votre problème et de concentrez votre attention sur la solution souhaitée en vous sentant déjà être ce que vous désirez. Continuez dans cette croyance, et vous trouverez que votre mur de la prison disparaîtra lorsque vous commencez à exprimer ce que vous avez pris conscience de l’être.

198650

J’ai vu des gens, désespérément endettés, appliquer ce principe, et, en très peu de temps, ont vu leurs montagnes de dettes disparaître. J’ai aussi vu d’autres que les médecins avaient prononcés comme incurables appliquer ce principe et, en un temps incroyablement court, leur soi-disant maladie incurable ont disparu sans aucune cicatrice.

Regardez vos désirs comme les paroles de Dieu et chaque mot de la prophétie de ce que vous êtes capable d’être. Ne vous demandez si vous êtes digne ou indigne de réaliser ces désirs. Acceptez-les quand ils viennent à vous. Rendez grâce pour eux comme si elles étaient des cadeaux. Sentez-vous heureux et reconnaissants d’avoir reçus ces merveilleux cadeaux. Ensuite, continuez votre chemin dans la paix.

Cette simple acceptation de vos désirs est comme laisser tomber une semence féconde dans un sol préparé.

Lorsque vous déposez votre désir dans votre conscience comme une graine, confiant qu’il doit apparaître dans son total potentiel, vous avez fait tout ce que l’on attend de vous. Être inquiet ou préoccupé de la manière dont cela se manifestera dans le monde physique est comme retenir ces graines fertiles dans une emprise mentale et, par conséquent, les empêcher d’arriver à maturation pour la récolte.

Ne soyez pas anxieux ou préoccupé quant aux résultats. Les résultats suivront tout aussi sûrement que le jour succède à la nuit.

Ayez la foi dans cet acte de plantation jusqu’à ce que la preuve est manifeste pour vous.  Votre confiance dans cette procédure va produire de grandes récompenses. Attendez un peu de temps dans la conscience de la chose désirée. Puis, tout à coup, et quand vous y attendrez le moins, la chose ressentie devient votre expression et se manifeste. La vie ne fait pas acception des personnes [Actes 10:34; Romains 2:11] et ne détruit rien. Elle continue à maintenir en vie ce que l’homme a conscience d’être.

Les choses ne disparaissent seulement dès que l’homme change sa conscience.Vous pouvez ne pas y croire, si vous voulez, mais le fait est que la conscience est la seule réalité et les choses, le monde extérieur  ne sont que le miroir de ce que vous êtes conscient de l’être.

L’état céleste que vous cherchez sera trouvé seulement dans votre conscience car le Royaume des Cieux est en vous.

Votre conscience est la réalité vivante et la tête éternelle de la création. Ce que vous êtes conscient d’être est le corps temporel que vous portez.

Détourner votre attention de ce que vous êtes conscient d’être est décapiter ce corps. Mais comme un poulet ou d’un serpent continue à sauter et s’agiter pendant un certain temps après que sa tête ait été séparée du corps, de même les qualités et les conditions semblent vivre pendant un certain temps après que vous aillez  détournée votre attention d’eux.

L’homme, ne connaissant pas cette Loi immuable de la conscience, donne en permanence ses pensées aux conditions qu’ils observe, en étant constamment attentif à elles et donne à ces lieux et ces cadavres la tête éternelle de la création. C’est  ainsi qu’il ranime ce dont il ne veut pas et de les ressuscite.

Vous devez abandonner ces cadavres et laisser les morts enterrer les morts [Matthieu 8:22, Luc 9:60].

L’homme, après avoir mis la main à la charrue (ce qui signifie avoir pris conscience de la qualité souhaitée), en regardant en arrière, ne peut atteindre le royaume des cieux [Luc 9:62].

Comme la volonté du ciel est toujours faite sur la terre, vous êtes aujourd’hui dans le ciel que vous avez établi vous-même, car ici sur cette terre que votre ciel se révèle.

Le Royaume des Cieux est vraiment à portée de main. C’est maintenant le temps de l’acceptation. Donc, créez un nouveau ciel, entrez dans un nouvel état de conscience et une nouvelle terre apparaîtra.

1280px-Sir_Peter_Paul_Rubens_-_Daniel_in_the_Lions'_Den_-_Google_Art_Project

Daniel dans la fosse aux lions – Peter Paul Rubens – 1577

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s