Le jeûne sec

Dry fasting

 

Si vous ne connaissez absolument pas la question du jeûne thérapeutique tout court, je vous invite à lire auparavant l’article que j’ai écrit sur la question. Il revient sur l’historique du jeûne et sur ma propre expérience du jeûne.

Aujourd’hui, je traiterais du jeûne non pas hydrique, mais sec.

Le jeûne que l’on nomme sec est le fait de s’abstenir pendant une période donnée de nourriture et d’eau.

La première fois que j’ai entendu parler de cette forme de jeûne, j’ai d’abord cru à une mauvaise blague ou à une idéologie nouvelle tout droit sortie de la tête d’un fakir indien. En effet, bien que le jeûne thérapeutique ne m’était inconnu, j’avais toujours entendu qu’il fallait boire beaucoup d’eau lors de ce procédé afin de s’hydrater.  C’est d’ailleurs un réflexe que l’on prend très vite si on veut tenir sa faim en laisse lors des premiers jours du jeûne, qui sont les plus difficiles: boire de l’eau dès qu’on à faim pour continuer à ne pas manger.

Néanmoins, je me rappelle ma confusion à la lecture d’un ouvrage d’Herbert Shelton, médecin centenaire qui a dans les années 50 – 70 supervisé des milliers de jeûnes. Il conseillait fortement de ne pas se forcer à boire et ne boire que quand le besoin se faisait réellement sentir. Je vous conseille fortement son livre, intitulé le jeûne. Cet ouvrage épais est rempli d’étude sur le jeûne, mais également répond à toutes les questions légitimes que vous pourrez vous poser sur la question.

Cependant, j’ai continué à faire quelques recherches sur la questions, afin de confirmer ou d’infirmer les vérités affirmées par les internautes qui ne juraient que par lui.
Ainsi, je suis tombée sur deux sources médicales intéressantes sur la question.

  • La première était une étude allemande qui avait fait jeûner à sec 10 personnes « en bonne santé » pendant 5 jours. Vous trouverez ici l’article en anglais, et sous format PDF que pouvez donc enregistrer sur votre ordinateur. Elle a cherché à vérifier l’évolution des paramètres rénaux  et métaboliques comme le poids, les circonférences du cou, des taille, des hanches, de la poitrine, mais aussi la pression sanguine, le rythme cardiaque, le taux d’oxygène dans l’hémoglobine etc. Au bout de ces cinq jours, il a été vérifié que nombre de ces paramètres vérifiés étaient stables, excepté le poids et les circonférences qui ont largement diminués.
    La conclusion de l’étude: « L’expérience de cinq jours de jeûne sec chez ces 10 adultes en bonne santé, s’est avérée sans danger, (…) et il a été observé une amélioration considérable des fonctions rénales ».
  • La seconde source est un livre écrit par un médecin russe, le Dr Sergei Ivanovich Filonov qui se consacre à la question : Dry Fasting, myths and reality, que l’on peut traduire par: « Le jeûne sec, mythes et réalités ». Il n’est malheureusement pas traduit en français, ni en anglais, mais quelque bonne âme a eu l’intelligence de faire traduire les 400 pages de la version numérique par le système de traduction automatique de Google, et malgré les fautes de syntaxes, il est compréhensible en anglais. Pour ceux qui comprennent la langue de Shakespeare, vous le trouverez sur la plateforme Scribd.com ou sur d’autres sites qui traitent de la question du jeûne.

Alors qu’apprend-on dans cet ouvrage?

  • Il y a deux sortes de jeûnes secs. Le jeûne dit doux, et le jeûne dit absolu ou dur, qui interdit tout contact avec l’eau; c’est à dire l’individu ne se lave pas les dents, ne prend pas de douche. En effet, lors d’un jeûne sec, la peau développerait une plus grande capacité à absorber les molécules d’eau, et l’humidité pourrait même absorber les molécules d’eau contenues dans l’air. Mon opinion est que cela ne compte pas réellement et n’a aucune incidence réelle sur votre jeûne. Vous pouvez vous laver et vous brosser les dents, votre jeûne sec sera tout aussi efficace.
  • Si vous avez des animaux, peut-être avez-vous remarqué, que quand ils sont blessés ou malades, ils se mettent automatiquement en mode « jeûne sec ». Ils se retirent pour se reposer et refusent d’ingurgiter des aliments ou l’eau jusqu’à ce qu’ils se sentent mieux. Les humains avaient l’habitude d’avoir le même instinct, jusqu’à ce que les progrès de la civilisation et la logique humaine nous impose à manger lorsque nous sommes malades.
  • Contrairement à ce que tout le monde croit savoir, l’individu peut vivre plus de 3 jours sans eau. Qui n’a pas appris à l’école que l’homme ne pouvait vivre 3 minutes sans respirer, 3 jours sans boire, et 3 mois sans manger. Les croyances n’ont -elles pas la vie dure ?
  • Les jeûnes secs qu’a pu superviser le Dr Filonov  ont pour la plus plupart, une durée allant de 5 à 10 jours. En outre, il conseille de ne pas faire de jeûne sec sans supervision à plus de 5 jours.
  • Il conseille également de faire quelques jeûnes hydriques avant de commencer à faire un jeûne sec ou bien de jeûner une journée par semaine afin d’habituer son corps à cette sensation. Puis, une fois que l’on est bien à l’aise, prolongez progressivement le jeûne à 2 puis 3,4 puis 5 jours.
  • Pourquoi pratiquer ce type de jeûne? Tout simplement, parce que l’auto-nettoyage est beaucoup plus profond que pour un jeûne hydrique. Bien qu’il soit plus court en temps, puisque la durée moyenne du jeûne est de 3- 5 à 10 jours, le passage du corps en cétose (c’est à dire quand le corps utilise les corps cétoniques au lieu du glucose comme source d’énergie) est bien plus rapide. Alors que pour un jeûne à l’eau, cela prend 3 jours environ, pour un jeûne sec, elle intervient souvent entre 15 et 20 heures.
  • Comment marche ce type de jeûne ? Comme vous le savez probablement, les cellules ont besoin d’eau. Ainsi, quand l’individu a soif et ne se réhydrate pas, que se passe-t-il ? Les cellules entrent en compétition pour l’eau qui est située dans leur graisse et le corps élimine alors les tissus faibles, malades, défectueux et les molécules adipeuses. C’est ce qu’on appelle l’autophagie: le remplacement par le corps des cellules malades (kystes, tumeurs bénignes , imperfections de la peau etc.) par de nouvelles cellules toutes belles et fraiches.
    Une autre phénomène qui se déroule quand le corps est cétose, c’est le déversement en quantité importante de l’hormone de croissance. Vous rajeunissez littéralement. Mais cette question sera traitée dans un prochain article.
  • La reprise se fait en buvant de l’eau par petites gorgées, et remangeant lentement. Si vous n’avez jeûné que 24 à 40 heures, vous pouvez manger normalement. En cas d’un jeûne de plusieurs jours, préférez des aliments légers pour reprendre, que vous mastiquerez longuement.
  • Plusieurs méthodes existent: faire pendant plusieurs mois un jeûne sec hebdomadaire est selon moi la façon la plus efficace d’aborder cette pratique, puis une fois qu’on est habitué à jeûner 24 ou 36 heures, on peut progressivement prolonger son jeûne de plusieurs heures.
  • Très important: il est fortement conseillé avant de se lancer dans un jeûne sec de prendre quelques jours auparavant une grosse cuillère de bicarbonate alimentaire dans de l’eau chaude ou tiède, qui va alcaliser votre sang. En effet, une fois que vous êtes en jeûne sec, jusqu’à votre reprise alimentaire, votre corps va augmenter en acidité, et cela peut vous faire mal aux reins ou à la vessie.

Quels sont les avantages de faire un jeûne sec?

  • Vous entrez rapidement en cétose
  • Vous souffrez beaucoup moins de la faim; vous pouvez avoir un peu soif, mais c’est tout.
  • L’autophagie se déclenche rapidement.
  • Si vous utilisez le jeûne sec pour maigrir, c’est très rapide.

Essayez donc 24 heures, et voyez cela vous fait et comment vous vous sentez, avant de pousser un peu plus loin.

Si vous voulez tout savoir ou presque sur le jeûne, allez ici.

64 réflexions sur “Le jeûne sec

  1. Pingback: Expérience collective de jeûne sec du 7 au 9 décembre | Les miracles de l'imagination

  2. Alors pour ma part j’ai essayé le jeûne sec, samedi dernier après 22h je n’ai plus rien mangé ni bu, jusqu’au lundi matin ou j’ai repris en hydrique pour la journée jusqu’au mardi matin. Franchement comparé au jeûne hydrique c’est bcp plus facile, pas de faim pas de soif. j’ai eu un début de cétose le dimanche vers 15h, qui s’est manifesté par des maux de tête, des maux dans le bas du dos…je croyais que c’était les reins…mais en fait non c’est des muscles qui s’appellent les loas ils sont près des intestins et comme il y a bcp de toxines à évacuer via cet emonctoire c’est pour ça que ça fait mal, mais il paraît que cela ne dure pas.
    J’ai arreté mardi car je suis devenu irascible au plus haut point et j’ai ressenti mon coeur très faible avec des palpitations…pour ma part c’est la 2ème x que ça m’arrive la dernière x c’était après 6 jours de jeûne hydrique, j’avais arrêté de peur de ne plus pouvoir récupérer mon coeur, donc gros flip.
    Ce matin après des recherches ciblées, je me suis aperçu que c’est un manque de potassium, donc pharmacie, boite de diffu K,2 gélules + un jus à l’extracteur et hop fini, je récupère mon coeur. Donc attention à ça si je peux me le permettre, dès que vous avez des signaux, vous avez l’impression que votre coeur va lâcher
    c’est un manque de potassium et ça peut être mortel. Je ferais une prise de sang dans les prochains temps.
    Pour moi le dernier jeûne a été une perte de poids de 3kg env. un tour de taille qui s’est bien affiné,le teint plus clair, une bonne vivacité d’esprit, mieux dans mes pompes et dans ma tête, j’ai rajeuni, l’impression qu’une couche que je trainais comme une enveloppe autour de ma personne qui a disparue.
    Je compte faire ceci 1 x par semaine comme disait citor 73. J’ai fais1 lavement durant ce jeûne, mais la prochaine x je le ferais avant et après le jeûne, je pense aussi au Shankhaprakshalana, nettoyage ayurvédique des intestins qui est plus doux.
    Pour ma part je prendrais des vitamines et aussi du potassium sans eau pendant le jeûne, et des probiotiques après le jeûne, qui je crois est une bonne idée.
    Pour la reprise j’écouterai le conseil de la brahmi que je connais à savoir 1 verre d’eau tiède avec du citron un petit peu, un tout petit peu de sel et du poivre noir.
    C’est très bien pour la déshydratation, ça permet de retenir un peu les liquides dans le corps, plutôt que de boire boire et tout évacuer y compris les minéraux, ce qui peut être dangereux.
    Dans la nuit de dimanche à lundi j’ai eu des sacrés crampes pieds et mollets, mais je pense que c’était lié au manque de potassium.
    J’ai aussi utilisé une bouillote pendant ces 60 heures de jeûne, si ça peut vous aider, moi ça m’a fait un bien fou, vraiment appréciable, ça réconforte et ça console, alors je la déplaçais du haut du dos au bas dans mon lit, selon comme je pouvais supporter la chaleur (mis de l’ô bouillante), après un p’tit coup sur le foie et puis sur rate pancréas. Ce fut un bonheur.
    Aussi moi qui étais emmerdée et réveillée par les satellites tous les matins (l’impression que l’on prenait mon cerveau pour une programmation d’ordi) eh bien je dois dire que c’est quasiment fini. C’est principalement ceci qui m’avais motivé à faire ce jeûne. Electrosensibilité ou pas, cela a marché pour moi.
    Vous avez des points d’acupuncture que vous pouvez masser, pas comme un bourrin mais poser la pulpe des doigt doucement.
    Je trouve que l’on a été très mal éduqué dans notre pseudo société civilisée, à savoir on ne sais pas manger, pas boire correctement, on n’a pas appris à se respecter, on pense de trop et on ne vis plus dans son corps, on ne sais pas respirer etc…. les maladies viennent de tout ces conditionnements pour moi.
    Dimanche soir j’ai eu l’impression de me retrouver moi même, complétement de cette éducation judéo chrétienne qui s’est amusée à diviser, couper en 2 le corps et l »esprit, la personne le couple la famille etc… ce fut une précieuse découverte et un bon encouragement. Si je peux me permettre soyez patient avec vous même ce que vous arrivez pas du 1er coup c’est pas grave, vous tirerez vos propres impressions et cela vous donnera du courage pour persévérer.
    Bien cordialement à toutes et à tous,
    Myriam.

    J'aime

  3. Merci pour cet article.
    J’ai une PR. Je pratique le jeûne intermittent de 16h quotidiennement, je prolonge à 22/23h 1 à 2 fois par semaine et ai déjà expérimenté le jeûne hydrique sur 3 jours 1/2.
    Dernièrement j’ai fait 2 jours de jeûne dont le 2e en sec. J’ai eu extrêmement soif, la bouche très sèche et mal à la gorge ensuite pendant 2 jours.
    J’aimerais cependant réitérer l’expérience dans le but d’arriver à une rémission de la PR (je pratique le régime seignalet et faible en glucides mais j’ai à certaines saisons des douleurs qui reviennent. Pas de traitement)
    Pendant le jeûne qu’il soit sec ou hydrique doit-on arrêter les compléments alimentaires (vitamines, acides aminés, quinton) notamment pour le sec car ils doivent être avalés avec un peu d’eau ?…
    Merci

    J'aime

  4. Bonjour,
    je viens faire part ici de mon expérience du jeûne sec car même si elle n’a duré « que » 24h elle s’est assez mal passé, ce que j’aurais pas cru en commençant!
    Je pratique le jeûne intermittent (16-8) depuis plus de 3 mois, en faisant une semaine par mois ce jeûne intermittent à sec, sans problème. J’ai décidé ce weekend de me lancer pour un jeûne sec de 24h. J’ai une bonne alimentation très pauvre en glucides donc je n’ai pas changé cette alimentation les jours précédents le jeûne.
    Au bout de 16h de jeûne j’étais faible, mes oreilles bourdonnaient mais j’ai pu aller me promener sans problème. Au bout de 20h je commençais à avoir des étourdissements et un peu faim. Au bout de 22h c’était la nausée et de légers maux de tête. Au bout de 24h j’ai rompu le jeûne avec quelques gorgées d’eau suivies d’un petit verre de jus de légumes, une carotte râpée (quelle saveur!) et un yaourt au lait de coco. J’ai continué à boire régulièrement jusqu’à ce que j’aille me couchée, épuisée.
    Le lendemain matin mon état avait empiré! Mon coeur battait très vite, j’avais la bouche sèche (je pense que je me suis encore déshydratée pendant la nuit). En me levant pour cherche de l’eau j’ai manqué de m’évanouir, mes mains tremblaient. J’ai réussi à me remplir un verre de lait de soja que j’ai bu doucement, puis j’ai sucé/machouillé 3 chips car j’ai eu très envie de sel. Heureusement j’ai repris un peu de force mais j’étais encore très mal! J’ai remangé une toute petite purée de courgette dans la matinée puis ai déjeuné d’une salade de tofu/poivron cuit/quelques pois chiches. Puis j’ai fait une sieste dans l’après-midi et ça allait enfin un peu mieux.
    J’aimerais avoir des avis sur ce qui s’est passé. Suis-je rentrée en cétose à votre avis avec la fatigue extrême la nausée et les maux de tête? M’y suis-je mal prise quelque part? J’aimerais réitérer l’expérience mais pas si c’est pour souffrir autant car franchement je me suis fait peur (et en voyant ma tête dans le miroir)!
    Merci pour vos conseils,
    Lilie

    J'aime

    • Je précise si jamais ça a de l’importance que je jeûne de façon intermittente à sec la semaine de mes règles, ayant des kystes douloureux aux ovaires. J’ai vu une amélioration et c’est pour cela que j’ai voulu tenter un jeûne sec plus long.

      J'aime

      • Bonjour Yelena, et merci de me répondre!
        Je n’ai jamais bu de café, bois peu de thé en été. Je suis mince mais imc normal (60-61 kg pour 1m76)

        J'aime

    • Bonjour,
      Attention en été, quand il fait très chaud sur plusieurs jours, on se déshydrate progressivement et ne pas boire pendant 24h peut vous amener vers une vraie déshydratation. En plus, la nuit, on se déshydrate encore plus sur un matelas chaud et en ne buvant pas pendant 8h.
      Vos symptômes, maux de tête, nausée, envie de sel, bouche sèche, augmentation du rythme cardiaque… sont tous les symptômes de la déshydratation.
      De manière générale, notre corps nous guide vers les bons gestes et il faut l’écoute (jeûner quand on est malade par ex.) mais PAS quand on est déshydraté, la nausée est trompeuse. En cas de début de déshydratation (peau et bouche sèche, arrêt de la sudation, grande soif ou au contraire début de nausée, fatigue, maux de tête, voire fièvre), voire même de suspicion de déshydratation (long temps passé à suer, sur un ou plusieurs jours), il faut se forcer à boire beaucoup et salé pour revenir à la normale. J’ai fait une déshydratation il y a quelques années car justement j’ai écouté ma nausée et après il faut se forcer à boire et à manger alors qu’on a une nausée digne d’une grippe, sinon ça se finirait à l’hôpital, très agréable…
      La déshydratation peut être vite très grave, surtout avec nos étés actuels… Pour notre santé nous avons besoin de jeunes mais en cas de canicule, l’hydratation est prioritaire. 🙂

      J'aime

      • Merci pour votre avis Cm. J’avais fait le test du pli cutané pour vérifier l’hydratation et le résultat était normal. Néanmoins je pense avec le recul que ce n’était peut-être pas une bonne idée de faire un jeûne sec en plein été. Je réitérerai l’expérience en jeûne hydrique et en sec, reste à trouver un moment où je serai suffisamment sereine pour le faire.

        J'aime

  5. Bonjour
    Je voudrais faire un jeûne parce que j’ai l’endométriose. Malheureusement j’ai essayé plusieurs fois de jeûner et impossible, je me sens très très mal et je ne tiens pas plus de deux jours. C’est très frustrant car il y 8-10 ans je m’arrêtais de manger quand je voulais et ça ne me posait aucun problème. Je me souviens que je me sentais vraiment très bien en ne mangeant pas, même quand je devenais vraiment très maigre. Est-ce que mes années d’anorexie font que maintenant mon corps ne supporte plus l’arrêt de la nourriture ou bien c’est moi qui n’ai plus assez de volonté?
    Merci

    J'aime

  6. Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Pouvez-vous me donner le protocole de préparation du jeûne sec? Je souhaiterai essayer sur une tranche de 24 ou 36h (j’ai fait plusieurs jeûnes hydriques). Hormis le bicarbonate, il y a t-il des recommandations alimentaires spécifiques avant et après le jeûne sec? Merci de votre retour, bonne journée!

    J'aime

    • Si vous avez des problèmes rénaux, sanguins, cardiaques le jeûne sec est interdit. Sinon, si vous buvez beaucoup de café, il est également conseillé de faire des jeûnes secs de 24 heures ce qui est un bon conseil en général. Ne pas se surmener et ne pas faire de jogging. C’est une période de repos, surtout pour les premières fois…

      J'aime

      • Bonjour, au debut il est dit que le jeune sec avait grandemznt ameliore la fonction renale, donc pourquoi est il interdit si pb renal?

        J'aime

      • Les médecins russes qui supervisent le jeûne sec disent que les maladies rénales avancées sont des contre-indications pour ce type de jeûne. Le jeûne sec provoquerait trop de stress pour ces organes. Les chercheurs de l’équipe du Dr Papagiannopoulos en 2013 ont fait jeûné à sec 10 personnes en BONNE SANTE et ont constaté une amélioration des fonctions rénales. L’expérience ne concernait pas des personnes malades…
        Sinon, pour infiormation, le Dr Arnold Ehret qui lui-même souffrait d’une insuffisance rénale pour qui le jeûne prolongé n’était pas conseillé s’est guéri de cette maladie en se soumettant à des petits cycles de jeûne hydrique de cinq jours.

        J'aime

  7. Bonjour, je pratique le jeûne hydrique à tout les jours 18-6 et un 24 par semaine, j’ai lu sur le jeûne sec et ça m’intéressait donc j’en ai fait un avant-hier et j’ai eu beaucoup soif mais un moment donné ça passé, je fais l’alimentation cétogène donc je suis déjà en cétose (prend mon énergie dans mes gras corporel) Est-ce que le jeûne sec serait plus rapide pour la perte de poids? Est-ce que je peux en faire un par semaine et un semaine hydrique.. Merci Caroline

    J'aime

  8. Merci pour votre reponse!!! Et si on ajoute la boisson d’eau citronné durant le jeûne hydrique de 24h tout en mangeant normalement à la reprise de nourriture! Vous croyez que la perte des kg peût être rapide ou pas? que me conseillez vous? ou bien que je bascule vers le jeûne de 36h?

    J'aime

    • Bonjour Lolo,
      Le processus de perte de poids se fait quand le corps n’a plus de suffisamment de sucre dans le sang et qu’il dégrade les molécules de graisse pour les transformer en énergie. Ainsi, si vous ajoutez du citron à votre eau, vous ajouter du sucre et ralentissez la perte de poids.
      Lors d’un jeûne hydrique, la perte de poids commence quand le corps a épuisé toutes les réserves de glucose qui sont stockées dans le foie sous forme de glycogène, c’est à dire entre 24 à 48 heures. Le jeûne de 36 heures concerne le jeûne sec, dans lequel le processus de cétose est accéléré. Mais, comme vous n’avez jamais jeûné auparavant, je vous le déconseille fortement de jeûner à sec.
      Je sais que vous voulez aller vite, mais il faut faire attention à votre santé. Ce que je vous conseille c’est plutôt d’être prudente en jeûnant trois jours en hydrique et vous réalimenter en jeûne intermittent. Privilégier les légumes verts, les légumineuses et les bonnes graisses (huile d’olive, fromages) qui ne déclencheront pas de pic d’insuline et vous arriverez rapidement à sasiété.
      En outre de vos périodes de réalimentation, il vous faut manger à votre faim.
      Si vous comprenez l’anglais, je vous invite à regarder les vidéos du Dr Jason Fung, néphrologue de Toronto

      J'aime

  9. Bonjour

    Jaimerai savoir si le jeûne de 24h tous ls jours a des avantages pour la perte de poids!! j aimerai le tester; est ce rassurant de perdre rapidement des kg, par exemple 5 kg en deux semaines! comment puis je m y prendre??

    Merci

    J'aime

    • Bonjour,
      Le jeûne intermittent journalier n’est efficace dans la perte de poids que si vous faites attention lors de la réalimentation. Vous pouvez donc jeûner sur une fenêtre de 18 à 23 heures un jour sur deux ou tous les jours. Quand vous vous réalimentez, limitez très fortement les féculents et les sucres rapides. Pour vos sources de glucides, préférez des légumes verts à volonté, des légumineuses (genre lentilles), fruits et légumes. Ne prenez pas de jus de fruits qui du fait de la rupture de la fibre déclenche les pics d’insuline. Mangez donc les fruits entier.

      J'aime

      • Merci pour votre reponse!!! Et si on ajoute la boisson d’eau citronné durant le jeûne hydrique de 24h tout en mangeant normalement à la reprise de nourriture! Vous croyez que la perte des kg peût être rapide ou pas? que me conseillez vous? ou bien que je bascule vers le jeûne de 36h?

        J'aime

  10. Bonjour, Je suis en train de commencer à la base un jeûne hydrique, mais à lire les avantages du jeûne sec, je n’ai pas encore bu mon premier verre d’eau aujourd’hui (premier jour d’un jeûne de 5 jours). Je ne ressens toujours pas la soif et la faim est tout à fait tolérable 😉 La seule question que je me pose est de savoir si le fait d’avoir fait une purge au chlorure de magnésium la veille du J-1 pouvait être contre-indiqué. J’ai lu en effet que le chlorure de mg était acidifiant pour l’organisme, alors que vous conseillez justement tout le contraire avec la prise d’un verre d’eau au bicarbonate de sodium. En réalité, plus que de vouloir faire un jeûne hydrique ou sec, je voudrais surtout réussir à écouter mon corps et ce dont il à besoin. Je sens en effet une petite gène au niveau de l’urètre (j’imagine que mes urines doivent être effectivement plus acides), mais je ne ressens pourtant pas la soif… Je compte plutôt boire à ma soif, mais j’aurais voulu attendre au minimum 24h après le début de mon jeûne. Cela peut-il causer des problèmes comme des infections urinaires ou des problèmes aux reins? Ou je ne crains pas grand chose au delà des petites gènes que ça peut occasionner? Autre chose, comment puis-je passer du jeûne sec au jeûne hydrique en 5 jour? Puis-je, par exemple, faire un jour de jeûne sec et 4 jours de jeûne hydrique normaux sans transition aucune, ou dois-je reboire progressivement? Merci pour vos réponses 🙂

    J'aime

    • Bonjour Coralie.
      Il est certain que Youri Nikolaïev ou Otto Büchinger recommandaient de faire un purge avant et pendant le jeûne, mais je pense que c’est désormais dépassé. Même Herbert Shelton a modifié sa méthode dans le cours de sa vie en refusant les lavements, car ses patients affirmaient qu’ils étaient plus fatigués après. A titre personnel, j’ai fait un jeûne de 16 jours sans faire aucun lavement, et cela s’est très bien passé.

      Cependant, si vous jeûnez à sec, IL EST ABSOLUMENT INTERDIT de se faire un lavement avant ou pendant un jeûne sec. Logique, vous devez garder toute l’eau de votre corps, c’est elle qui va nourrir le corps pendant le jeûne sec.
      Si c’est votre premier jeûne, je vous conseille ou de jeûner à sec au MAXIMUM 24 heures, un peu comme le Ramadan. Si vous avez déjà jeûné récemment plusieurs fois en hydrique, vous pouvez tenter d’aller jusqu’à 36 heures, début de l’autophagie, qui amène des changements importants dans le métabolisme. Il faut surtout aller de façon progressive. En revanche, si vous n’avez pas soif, ne vous forcez pas, mais buvez quand vous en sentez le besoin. Reposez-vous, marchez un peu. Vous aurez probablement un peu plus soif ensuite.

      Quand vous jeûnez, vous augmentez l’acidité de votre corps en raison de la transformation des graisses en corps cétoniques. C’est pour cela, qu’il y a au bout de trois jours, il y a la CRISE D’ACIDOSE. Quand vous jeûnez à sec, l’acidité est encore plus forte. Le bicarbonate de sodium est très alcalin. On l’utilise pour abaisser pallier à l’acidité de l’organisme.

      Est-ce que j’ai bien répondu à vos questions ?
      Merci de me tenir au courant de l’évolution de votre jeûne.

      J'aime

    • Ooups, j’ai oublié le restant de la question.

      Si vous vous êtes fait un lavement la veille, je vous conseille fortement de boire, parce que vous avez éliminé beaucoup de fluide par votre lavement.
      Pour le jeûne sec, il est nécessaire d’avoir déjà jeûné en hydrique plusieurs fois avant de se lancer dans un jeûne sec. Donc expérimentez le jeûne hydrique de quelques jours, c’est très bien, et cela va habituer votre organisme au stress du jeûne.
      Si vous avez des problèmes de reins, ne jeûnez PAS A SEC, c’est une contre-indication absolue. Allez-y progressivement surtout.

      Est-ce que c’est plus clair ?
      Cordialement, YC

      J'aime

  11. Si vous ne travaillez sur les chantiers à 40°, vsr vous travaillez dans un bureau, vous pouvez naturellement jeûner sur votre lieu de travailler. Personnellement, j ai fait plusieurs jeûnes secs de trois jours au bureau sans problème…

    J'aime

  12. Bonjour, je n’avais jamais songé à faire un jeune sec, mais après avoir lu votre article j’aimerai tenter! J’ai récemment fait un jeune hydrique de 3 jours qui se déroula bien
    Mais est-ce que c’est possible de jeuner sec pendant 3 jours, puis de continuer par un jeune hydrique?

    J'aime

    • J’ai interrompu mon jeune sec après 66h le mercredi 18 avril 2018 à 17h10 après avoir lu l’article suivant : COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON SURVIVRE SANS BOIRE D’EAU ? . Ca m’a vraiment foutu les boules lorsque j’y ai lu : « Alors que les niveaux d’eau descendent dans le corps, le liquide est détourné pour remplir les organes vitaux de sang, ce qui provoque la contraction des cellules du corps. Comme l’eau s’écoule des cellules du cerveau, l’organe se contracte et les vaisseaux sanguins présents dans le crâne peuvent éclater » ça s’appelle un anévrisme et quand ce genre d’accident arrive, on ne se relève plus. Ne voulant pas prendre de risque j’ai préféré l’interrompre et passer en mode « jeûne hydrique » comme prévu dans mon programme. A savoir que je n’ai souffert d’aucun maux durant ces 66h de jeûne sec.
      jean-luc

      J'aime

      • Bonjour Jean-Luc,
        Je suis à ma 90e heure de jeûne sec et j’ai éclaté de rire en lisant votre message, parce que j’avais tout entendu sur le jeûne sec, mais alors le coup de l’anévrisme jamais. Mais, vous avez tout à fait raison de ne pas prendre pour argent comptant tout ce que vous lisez sur le net. Faites donc vos propres recherches. Mais ne restez pas dans la peur, car c’est un élément important pour maintenir les curieux dans les rangs.
        Je vous invite à contacter Medisite et leur demander sur quel évènement d’envergure ou quelles études scientifiques ils s’appuient pour affirmer qu’après trois jours sans boire, on déclenche un anévrisme. Insistez pour qu’ils vous donnent ces infos.
        Un conseil, quand vous lisez ce genre d’article, je vous invite fortement à demander les sources SCIENTIFIQUES sur lesquels il s’appuie.

        Soyons un peu logique. Vous avez probablement entendu parler de ces naufragés ou de ces individus coincés sous les décombres d’immeubles suite à des tremblements de terre qui ont attendu des jours pour qu’on les secoure. Pourquoi elles ne sont pas mortes d’anévrisme ?

        En 2007, un navigateur, Francesco di Benedetto suite au renversement de son voilier cinq jours après son départ des Canaries alors qu’il voguait pour Pointe-à Pitre n’a pas bu d’eau pendant 12 jours quand un navire norvégien l’a récupéré. Lui, était en état de déshydratation, il avait plein de cloques.
        http://francescodibenedetto.blogspot.fr/
        http://www.latitude38.com/LectronicLat/2007/0207/Feb16/Feb16.html
        http://www.oceannavigator.com/January-February-2007/Feat-of-endurance/

        Je conviens que c’est un acte qui peut être dangereux (pour les reins notamment) si le corps n’est pas habitué mais selon les études préliminaires, une personne en bonne santé peut jeûner à sec 5 jours à sec sans problème. Si vous comprenez l’anglais, voici le lien : https://www.karger.com/Article/FullText/357718
        Donc, si vous pouvez demander à l’auteur de l’article les ressources scientifiques qui affirment cela et me les transmettre, je vous en serais gré.

        Le jeûne sec est une méthode thérapeutique pratiqué principalement en Russie et dans les pays orthodoxes.

        Dans quelques jours, je mettrais en ligne un livre résultat de mes recherches de deux ans sur le jeûne et le jeûne sec. Il est bourré d’études scientifiques et de témoignages. Il traite également des dangers du jeûne. Je vous invite à le lire.

        Au fait, pour vérifiez votre déshydratation il y a le test du pli cutané. Si après que ayez pincé la peau, elle ne revient pas à son état initial, c’est que vous êtes déshydraté.
        https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-signes-manque-eau-le-test-du-pli-cutane-

        J’ajouterais que quand vous êtes en jeûne sec, vous buvez de l’eau, mais de l’intérieur. Votre corps, à la manière d’un chameau, casse les molécules de graisses et les transforme en eau. J’espère que vous savez qu’il n’y a pas d’eau dans les bosses des camélidés, mais de la graisse qui fond à mesure que l’animal se passe d’eau et de nourriture.
        C52H104O6 + 75O2 → 52CO2 + 52H2O.
        Vous trouverez l’étude ici : Candlish, J. (1981). Metabolic water and the camel’s hump—a textbook survey, Biochemical Education 9(3) 1981 96-97
        https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1016/0307-4412%2881%2990212-0
        Mais restez en hydrique, c’est bien.
        Bon courage, à bientôt.
        YC

        J'aime

  13. Bonjour, merci pources information et livres du Dr Serguei F. Je vous recommande de visionnertoutes les videos de Regerene.com sur le sujet et tous les aspects du jeune . Vous trouverez toutes les explications physiologiques de l’effet « des » jeunes. Car c’est un process intime.chacun ayant ses propres limites. Ce ne sont qu’elles qui nous font nous poser tout un tasde questions, qui elles ne coreespondent pas à qui nous sommes au fond de nous meme. Le jeune permetune reconexion avec notre source, la seule capable de nous « soigner » durant notre « sommeil » tres perturbé ,il est vrai dans les premiers jeunes. Le jeune intermittant étant une merveilleuse approche de cepouvoir inné de guérison que nous avons en nous. A chacun de nous d’explorerle sujet . Cela libere les peur et permet de se d’etacher de TOUT le systeme qui nous emprisonne.
    Merci pourcet article qui m’a apporté quelques éléements techniques sur le jeune sec que je fais depuis 3 jours maintenant.
    Frederique

    J'aime

  14. Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos informations précieuses sur le jeûne sec. J’arrive bientôt au terme de mon premier jeûne de 72 heures, et je ne ressens ne faim ni soif, je me sens faible c’est tout. Je ne me réjouis même pas de remanger ou boire (pour la reprise, puis je boire que de l’eau citronnée une journée et remanger le lendemain?)
    J’aimerai le refaire régulièrement, à quelle fréquence me conseilleriez-vous de recommencer?
    Cordialement
    Céline D.M

    J'aime

      • Bonjour,
        C’est avant tout un challenge pour moi, un défi. Et si en plus je perd du poids c’est parfait.
        Et comme j’adore cette experience, j’aimerai recommencer régulierement.
        Puis-je commencer par boire que de l’eau avec un citron pressé pour le 1er jour de reprise?

        J'aime

      • Alors pour la reprise, si pouvez reprendre avec un peu de citron que vous mélangerez avec de l’eau, cela se fait souvent chez les Russes. Dans une perspective d’amaigrissement, quand vous remangerez faites attention à limiter les glucides (bonbons, féculents…) qui stimulent la production d’insuline et donc la faim. Préférez donc pour source de glucides plutôt des légumes verts et les légumineuses. Les protéines et des bonnes graisses sont importantes aussi, car elles vont en plus vous permettre d’arriver à satiété rapidement et de le rester.
        Pour la fréquence, trois jours consécutifs une ou deux fois par mois est bien et me semble pas trop stressant. Mais n’allez pas au-delà pour ne pas pousser votre organisme à une limite. Agissez toujours de manière progressive. Et réhydratez-vous bien.Vous avez également la possibilité de faire des jeûnes quotidiens secs et intermittent, cela se fait bien. Il existe également le jeûne sec hebdomadaire de 42 heures qui à ce que j’ai lu se fait bien dans les milieux du jeûne sec en Russie.
        Je suis en train de terminer mon livre sur la question du jeûne et notamment du jeûne sec. Il sera disponible sur Amazon. Il traitera principalement de toute la science du jeûne et du jeûne sec dans un but d’amaigrissement ou autres, et des dangers aussi. Je vous invite à le lire quand il sera sorti. Bien à vous. YC

        J'aime

  15. bonjour merci pour l’article, je pratique le jeune sec 3 a 4 fois par semaine (des jeunes de 20 a 22 heures) je me sens super bien. Je travail et fais du sport. j’ai 50 ans. Donc vous me rassurez le jeune sec fait maigrir, merci

    Aimé par 1 personne

  16. Pingback: Quels sont les limites du jeûne sec ? | Les miracles de l'imagination

  17. Salut….j ai 65.8 kg et j aimerais avoir 56 ou 57 kg, avant je faisais 75kg et plus; j ai perdu grâce au rêgime et au sport, mais ça a pris longtemps. J aimerais savoir comment je pourrais commencer de faire le jeûne à sec pour mincir plus vite et aider mon corps de se sentir mieux. C est conseillé de faire combien de fois par semaines et quels sont les avantages et lea Kg perdus durant tout ce temps?

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Lolo,
      Le jeûne sec est le moyen de maigrir durablement et sans danger. Vous pouvez perdre deux kilos par jour de jeûne si vous vous disciplinez à jeûner 36 à 48 heures par semaine. J’ai personnellement fini un jeûne sec de trois jours, et je confirme que c’est extraordinaire. Je vais entreprendre un jeûne de quatre à cinq jours dès demain. Je suis en train de terminer un livre qui sera disponible sur Amazon dans quelques jours et j’écrirais donc un autre article sur le jeûne sec. Laisssez donc moi quelques jours pour que je termine mon écrire et vous donne quelques conseils.

      J'aime

      • Merci beaucoup, mais j ai une autre question?selon toi on pourrait jeûner combien de fois pendant la semaine? Et toi t as perdu combien de kg en une semaine? Mais je crois que ca peut causer des maladies si on jeûne à sec plus de 48h, l organisme pourrait accumuler des toxines si on boit de l’eau pour bien laver ce dernier…

        J'aime

      • En jeûne sec, la perte est d’environ 2 kg par jour ou plus. Je viens de finir la semaine dernière 3 jours en sec, j’ai perdu 6 kg. J’ai 44 ans, et pas de rides, mais un ami qui m’a vu juste après le jeûne, m’ont dit que mon visage a rajeuni. La peau se tend et se raffermi. Je suis en train de terminer mon livre, et j’ai des photos de jeûneurs à sec dont les résultats sont extraordinaires.
        Lors du jeûen sec, les cellules se transforment en incinérateurs. L’eau dont il a besoin est tirée du tissu adipeux, comme pour les chameaux.

        J'aime

    • Bonjour Lolo, personnellement je te suggère de faire 2 jours par semaines de jeûne. le premier jour un jeune sec pour vraiment éliminé votre dernier bol alimentaire, puis le second jour vous passer en mode jeûne hydrique.

      J'aime

  18. Pingback: Un exemple de jeûne sec : elle perd 30 kg en deux mois et retrouve un ventre ferme et plat. | Les miracles de l'imagination

  19. Il est conseillé de commencer par 36 heures, cela vous fait deux nuits en jeûne sec. Par exemple, vous prenez votre dernière bouchée et dernier verre d’eau demain dimanche à 14 heures. Vous aurez probablement soif dans la soirée. Il vous faudra tenir. Au réveil, à 8 heures vous n’aurez probablement plus soif. Et boirez le lendemain à 8 heures. Cela vous fera une quarantaine d’heures en jeûne sec. Faites le une fois par semaine, vous verrez, c’est déjà aussi efficace qu’une jeûne de plusieurs jours.
    Par contre, le but, n’est pas de courir un marathon. Vous êtes dans une pièce tempérée. Comme cela, vous allez habituer votre corps à ce nouveau « stress », et ensuite progressivement, vous allez pouvoir augmenter les heures de jeûne.

    YC

    Merci ! Pour la réponse !

    J’en ai déja bu du bicarbonate ,ça me gêne pas !

    Je vais essayer la semaine prochaine 2 jours hydriques 3 jours secs ;on verra !

    gilles

    Le 11/03/2017 à 16:44, Yelena CITOR a écrit :
    > Bonjour,
    >
    > Le bicarbonate de soude/sodium augmente le ph du sang. Il rend donc l’organisme plus alcalin. C’est important, parce que quand vous jeûnez à sec, le taux d’acide urique dans votre organisme va augmenter au fil des heures. Surtout si vous avez consommé de façon importantes des glucides auparavant. Et cela peut provoquer des douleurs au niveau des reins comme , ou de la vessie, comme la cystite.
    >
    > Il est donc conseillé de boire un grande verre d’eau tiède où vous aurez dissous une cuillère à café de bicarbonate. C’est pas bon, mais c’est très efficace.
    >
    > J’ai trouvé cette information sur un groupe facebook consacré au jeûne sec. Malheureusement, ce groupe n’existe plus.
    >
    > YC

    J'aime

  20. Bonjour,
    Le bicarbonate de soude/sodium augmente le ph du sang. Il rend donc l’organisme plus alcalin. C’est important, parce que quand vous jeûnez à sec, le taux d’acide urique dans votre organisme va augmenter au fil des heures. Surtout si vous avez consommé de façon importantes des glucides auparavant. Et cela peut provoquer des douleurs au niveau des reins comme , ou de la vessie, comme la cystite.
    Il est donc conseillé de boire un grande verre d’eau tiède où vous aurez dissous une cuillère à café de bicarbonate. C’est pas bon, mais c’est très efficace.
    J’ai trouvé cette information sur un groupe facebook consacré au jeûne sec. Malheureusement, ce groupe n’existe plus.
    YC

    Commentaire: Bonsoir .
    Je suis intrigué par votre article !
    D’où vient votre information au sujet du Bicarbonate de soude ?
    J’ai entendu dire ,qu’audela de 3 jours les reins risque de se bloquer .
    Qu’en pensez vous ?
    J’ai fait plusieurs jeune de dix ,5 jous ,le plus 21 jours toujours en hydrique !
    J’ai 60 ans et j’aimerais essayé ce jeune !
    Merci

    Heure: 10 mars 2017 at 19 h 43 min
    Envoyé par un visiteur non vérifié.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s