Comment ressentir un sentiment positif quand on est submergé par des sentiments négatifs ?

Neville Goddard explique encore et encore que c’est le sentiment qui créé la réalité. Dans le but de manifester votre désir, il est nécessaire que vous en imprégniez votre conscience. De nombreux exemples confirment cette affirmation. Les challenges mis en place sur ce blog ces derniers mois, notamment celui de compter les billets, montrent que l’attention sur un désir en ressentant les sentiments et émotions liées à sa réalisation confirment l’authenticité des affirmations de Neville Goddard.

Or, il semble que nombre de personnes ont du mal à ressentir le moindre sentiment positif. Ils ne parviennent à ressentir un sentiment d’abondance, d’amour, de paix, de bonheur, de satisfaction, de soulagement, etc. Ceci peut s’expliquer par le fait que leur conscience est depuis très longtemps dominée par des sentiments négatifs et conflictuels.

Heureusement, il y a un moyen assez facile d’y remédier. Prenez l’émotion positive la plus simple que vous ressentez sans interférence. Elle peut vous venir vient de l’écoute d’un morceau de musique, du rappel d’un souvenir merveilleux, de l’observation d’une peinture qui vous inspire, etc. Ressassez cette émotion pendant une quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que vous vous sentiez submergé par elle. Très rapidement, vous devriez vous sentir mieux, et voir vos sentiments intérieurs s’améliorer.

Pour cela, l’idéal est d’avoir un morceau de papier où vous résumerez en un mot l’image, le souvenir, le morceau de musique. Vous garderez ce bout de papier dans votre poche et le sortirez dès que vous pouvez, dès que vous en aurez l’envie. Vous verrez que vos sentiments intérieurs changeront rapidement. Ajouter ensuite d’autres sentiments positifs qui vous semblaient encore il y a peu difficiles à ressentir, et voyez si vous pouvez maintenant ressentir le sentiment de votre désir exaucé sans tension ni malaise aucuns. Si vous n’arrivez toujours pas, trouvez d’autres sentiments positifs avec lesquels vous êtes à l’aise, cela devrait être plus facile maintenant.

En faisant cet exercice régulièrement, en quelques jours, vous devriez voir vos ressentis être considérablement améliorés et pouvoir manifester.

Ayez confiance en vous-même, c’est très facile…

Comment résoudre un problème financier urgent par la visualisation

Si vous avez un problème financier urgent et que vous êtes désespéré parce que vous ne savez pas comment le résoudre, la solution la plus appropriée est de faire le calme en vous-même et ressentir votre problème résolu.

« Arrête-toi et sache que JE SUIS Dieu ».

Cette phrase, bien connue des exégètes religieux a une signification des plus importantes dans la mystique chrétienne, comme l’explique Neville Goddard. Le JE SUIS est le nom de votre conscience profonde qui traduit dans votre monde physique tous les sentiments et émotions dominantes que vous lui imprimez. Ainsi, cela signifie : « Arrête-toi et sache ta conscience réelle est maîtresse de ton monde ».

Il est facile de se prouver le pouvoir de votre propre conscience par un exercice simple proposé par Neville est celui de compter les billets.

J’ai proposé aux membres du groupe Facebook et de ce blog de  sous forme de challenge collectif. Nombre d’entre eux ont eu de très bons résultats.

Hier, un membre du groupe m’a signalé qu’il avait un besoin urgent d’une somme d’argent, 5000 euros. Je lui ai alors indiqué de s’attabler à faire cet exercice plusieurs fois par jour dans un sentiment de joie, de plaisir, d’optimisme, etc. De plus, faire l’exercice avant de se coucher le soir est encore plus efficace.

Ainsi, il a fait l’exercice immédiatement, se relaxant et comptant des billets de 100 euros lui étant donné un à un jusqu’à ce que la somme fasse 5000 €. Quelques minutes plus tard, quelqu’un qui lui devait 100 euros est venu lui rendre. Quelques minutes après avoir commencé à modifier son état d’esprit, son état physique a commencé à se modifier. Je l’ai donc invité à continuer.

Ainsi, l’important est de ressentir encore et encore les sentiments et émotions que vous ressentiriez si vous aviez obtenu la somme dont vous avez besoin. Ces émotions liées à la joie ou à la sécurité. Mais selon votre personnalité et votre historique et votre relation à votre problème, d’autres sentiments peuvent être plus adaptés.

Ainsi, Neville Goddard, a signalé que l’un des sentiments les plus efficaces dans la résolution d’une situation critique, est le soulagement. Dans une de ses conférences, il donne l’exemple d’une mère qui attend sa fille qui est censé revenir de l’école. Mais, les heures passant, la petite ne revient pas. La mère s’inquiète très fortement et s’imagine les pires choses concernant sa petite. Puis, elle revient finalement à la maison, disant à sa mère qu’elle s’était attardée avec des copines. Quand sa fille a passé le pas de la porte, quels sentiments ressentiraient la mère. De la joie, mais très probablement un profond soulagement.

Ainsi, pour forcer votre conscience à résoudre votre problème, vous devez ressentir le sentiment le plus authentique que vous ressentiriez si le problème était résolu.

Alors que vous êtes relaxé, et réceptive, ressentez encore et encore ces sentiments jusqu’à être submergé par eux. Puis endormez-vous. Vous modifierez inéluctablement votre réalité.

Comment un membre du groupe a attiré 1500 euros

Un internaute qui suit ce blog a raconté comment il a obtenu un remboursement de 15 000 euros quand on lui en devait 10 000. Suite à ce témoignage, un autre m’a contacté pour me dire qu’il a appliqué lui aussi la méthode de Neville Goddard pour résoudre un problème financier. R. m’a raconté que la Sécurité sociale lui avait annoncé qu’il leur devait 1 500 euros. Ne sachant comment résoudre son problème, il s’est mis à visualiser une solution à son problème :

« À cette époque je venais tout juste de connaître les lois d’attraction, et au même moment j’ai reçu une lettre de la sécurité sociale me disant que j’avais eu un trop perçu et que je devais rembourser 1500 euros, car ils me payaient tous les mois. J’étais en dépression depuis longtemps.

Alors, je me suis dit, tiens, je vais essayer de voir si ça marche. J’ai fermé les yeux et me suis alors concentré, avec le maximum de détails réalistes possibles, et surtout en insistant sur la dame qui me disait : « j’ai une bonne nouvelle, tout est arrangé », et sur le sentiment que j’en éprouverais, c’est à dire de la gratitude. Je remerciais vraiment que je restais un certain temps avec cette sensation.

Et au moment du rendez vous avec la personne pour cette affaire, et double miracle non seulement je ne devais plus rien mais maintenant, c’était la Sécurité Sociale qui me devait les 1500 euros. C’était incroyable, comment l’univers s’était pris pour carrément inverser la situation, je ne sais pas. Mais ce jour-là, je me suis dit ça marche, et au fond de moi bizarrement je n’étais même pas étonné, c’est comme si je savais que cela allait arriver, comme si j’avais toujours su que c’était moi qui pouvais contrôler les choses, mais que je l’avais oublié en surface. Voilà, j’ai eu beaucoup  d’autre événements de ce genre, mais maintenant j’ai l’impression que ça vient automatiquement. Je n’ai plus besoin de visualiser ou autre, la chance arrive naturellement et régulièrement, cela, je ne sais pas pourquoi.

A la question de savoir combien de temps entre la première application de la gratitude et la manifestation ?

« Je ne sais plus exactement, mais ça a été rapide. Je pense 1 ou 2 semaine. »

A la question de la méthode employée :

« Je crois que c’était en pleine journée, tout simplement allongé sur mon canapé ou assis. Je pense que ça a si bien marché parce que j’ai réussi à le rendre tellement réel en terme de visualisation et de ressentir que ça a du vraiment bien imprimer dans le champ quantique. »

Il a donc mis en pratique deux techniques de Neville Goddard, celle d’entendre la bonne nouvelle et de ressentir la joie du désir exaucé. C’est la méthode parfaite pour manifester. Je donnerai la suite du témoignage de R. dans un article suivant.

Comment vous coucher avec un problème et vous réveiller avec la solution

Savez-vous que vous pouvez vous coucher le soir avec un problème et vous réveiller avec la solution ? Ce processus est appelé incubation, du latin incubare, qui signifie se coucher. Connu depuis au moins l’ancienne Égypte et la Grèce antique, des individus initiés ont toujours utilisé l’incubation onirique pour résoudre des problèmes, pour guérir, pour trouver inspiration dans des domaine artistique, pour trouver une solution dans le domaine scientifique ou pour percevoir le passé ou l’avenir. Avant de travailler sur l’incubation des rêves prémonitoires, je vais vous inviter à incuber des rêves simples.

  1. Choisissez votre sujet
    Travaillez sur un sujet à la fois. Si vous avez plusieurs problèmes qui vous taraudent, choisissez celui qui vous semble le plus urgent.
  2. Imprégnez-vous émotionnellement du désir de résoudre du problème.
    Ecrivez un petit résumé de quelques lignes sur le problème qui vous travaille et sur les solutions éventuelles que vous envisagez. Notez tout ce que vous avez sur le cœur, mettez-y toutes vos émotions. Lâchez-vous. Notez les avantages que vous aurez quand vous aurez résolu le problème. Restez sur ces sentiments positifs.
  3. Choisissez votre phrase d’incubation
    Choisissez une phrase qui va résumer votre désir de résoudre votre problème. Elle fera le lien entre votre subconscient et votre subconscient. Vous pouvez structurer votre phrase sous forme de question ou d’affirmation.
    Ainsi, ce peut être : « Cette nuit, je demande a rêver de la solution parfaite pour reprendre contact avec ma mère » ; « Dois-je accepter ce poste en Caroline du Nord ? » ; « Puis-je aller en Egypte en toute sécurité en vacances cette année ? » ; « Bertrand est-il sincère dans notre relation ? », etc.
  4. Eteignez la lumière. Fermez les yeux. Respirez profondément.
    Répétez la phrase à mi-voix ou silencieusement en restant concentré. Répétez-la encore et encore jusqu’à vous endormir. Ne vous laissez pas distraire par des pensées concernant vos tâches du lendemain, ou des pensées de doute. Croyez fermement dans le processus.
  5. Endormez-vous.
    Il s’agit de l’étape la plus facile. L’énergie que vous avez générée lors du processus d’incubation va se transmettre à votre subconscient qui fera émerger la solution.
  6. Notez votre rêve au réveil.
    Quand vous vous réveillez, notez toute pensée, rêve dont vous vous souvenez. Si vous n’avez que des bribes d’images, notez-les également. Les rêves incubés arrivent en général la même nuit de l’incubation. Ils sont en général faciles à comprendre, étant le résultat d’une pensée concentrée. Vous trouverez ici une méthode d’interprétation de vos rêves.
  7. Soyez persistant.
    Si vous avez du mal à obtenir un rêve rapidement, il se peut que vous fassiez un blocage inconscient qui vous empêche de vous en rappeler. En effet, si vous êtes anxieux, stressé, vous sentez coupable ou doutez fortement du processus, vous retarderez l’émergence de la solution. Rappelez-vous que dans les traditions anciennes Grèce, on associait l’incubation à des jeûnes et à des méditations. Cela permettait d’augmenter l’énergie focalisée sur la génération de la solution. Donc, même si vous n’entrerez pas en litanie pendant des semaines avant l’incubation, faites l’exercice avec le plus grand des sérieux si vous voulez obtenir des résultats significatifs.

Je propose à ceux qui veulent de tenter d’incuber un rêve simple, donc non prémonitoire, de tenter l’expérience jusqu’au 27 octobre 2018. Le but est de s’habituer au processus. Cette étape est nécessaire avant de passer à l’incubation de rêve prémonitoire.

Comment elle a utilisé le lâcher prise en 20 jours pour gagner un procès contre une grande banque internationale

Sur reddit, lors d’un sujet consacré aux sauts dans d’autres dimensions[1], au solipsisme[2] et à Neville Goddard, un internaute a relaté cette histoire :

Prémisse

« Ma mère a été impliquée dans une longue bataille judiciaire contre une grande banque multinationale à propos d’une de ses propriétés. Je n’entrerai pas dans les détails, mais je voudrais juste souligner que l’affaire a été portée devant les tribunaux pendant plus de 3 ans sans aucune perspective de victoire. Ses avocats étaient désespérés parce que la banque avait des moyens illimités lui permettant d’acheter tout le monde.

Processus  

Le mois dernier, après avoir abandonné tout espoir, elle est venue me voir pour obtenir sympathie et soutien. Ne pouvant pas vraiment l’aider, je lui ai juste dit:

« Puisque toi et ton avocat ne pouvez rien faire, pourquoi ne te contentes-tu pas de te coucher et d’ordonner à ton âme de te rapporter tes papiers de propriété ».

Comme elle croit au concept d’âme et qu’elle n’avait rien à perdre, elle a essayé la technique, juste pour le plaisir. Elle s’allongea pendant 10 minutes et ordonna à son âme de lui ramener ses papiers de propriété et de les conserver dans le placard de sa chambre en toute sécurité. Elle a fait l’exercice une seule fois le mois dernier et l’a oublié. Je dois ajouter que ma mère n’a jamais médité de sa vie et ne comprend même pas le concept de lâcher prise, de rêver éveillé, etc.

Maintenant, elle l’a fait sans comprendre aucun des concepts ou métaphores dont nous discutons ici. Puis, elle a ensuite totalement oublié cet événement. De plus, comme elle avait déjà renoncé à cette affaire, elle a même oublié de demander des nouvelles à son avocat.

Exactement quinze jours plus tard, elle m’appelle et m’annonce qu’elle a remporté le procès et que le tribunal a ordonné à la banque la libération des papiers de propriété dans un délai d’une semaine. En fait, la banque elle-même a accepté ses erreurs devant le juge, ce qui, selon ses avocats, est incroyable et sans précédent.

Résultat

Depuis le 7 de ce mois, elle a ses papiers de propriété dans le placard de sa chambre et elle dort maintenant avec satisfaction. « 

[1] Je parlerai de ce processus dans un autre article.

[2] Le solipsisme est une idée philosophique qui considère que la conscience est la seule réalité et que tout ce qui est extérieur à cette conscience (le monde, choses ou même individus) ne sont que des représentations et n’ont pas de réalité absolue ; un peu comme quand on se réveillerait d’un rêve et qu’on se rend compte que tout ce qui nous menaçait n’était en fait pas réel. Le solipsisme ramène à l’idée de création conscience de la réalité et donc aux travaux de Neville Goddard. Je traiterai plus amplement du sujet prochainement.

Créer sa vie consciemment : l’importance de la relaxation

Pourquoi la relaxation profonde est si importante ?

La relaxation est le fait de détendre son corps et son esprit de manière volontaire. C’est un procédé qui peut être paraître très difficile dans un monde où on est constamment sollicité et hyper connecté. Mais, si vous voulez agir sur votre vie, il vous faut pouvoir dire STOP et rentrer en vous-même. C’est en réalité très facile.  Cette étape est essentielle pour agir sur votre vie.

Vous avez peut-être assisté ou vu des spectacles d’hypnose. Que fait l’hypnotiseur avant de faire des suggestions spécifiques au participant ? Il le fait relaxer. Dans les nombreuses techniques du yoga, la relaxation se fait également, même si la méthode est tout autre : il s’agit d’une relaxation par respiration profonde ou par hyperventilation. Dans le taoïsme, l’accent de la méditation est de rencontrer le Tao à l’intérieur de soi-même. Dans les arts martiaux pratiqués traditionnellement en Asie, l’état de relaxation est primordial avant le travail en lui-même.

Neville Goddard comme le Dr Joseph Murphy insistait sur la nécessité d’être relaxé avant de commencer quelque exercice de visualisation, d’affirmation ou de contemplation. Le Christ avait même dit :

Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. (Math 6:6). La chambre signifie votre conscience dont il faut fermer la porte. Fermer la porte à nos problèmes, à nos ennuis, à tout ce qui nous ennuie. Car c’est le but de la relaxation : détacher son attention du monde extérieure pour se focaliser sur son énergie intérieure qui crée notre univers.

Dans l’Ancien testament, Yahvé ordonne : « Arrête-toi et sache que Je suis Dieu « . Les merveilles du jeûne thérapeutique nous rappelle cet ordre que l’homme a oublié il y a bien longtemps : s’arrêter de manger, de consommer, de penser, de s’inquiéter afin que tout rentre dans l’ordre. Car la simple pratique de la relaxation montre rapidement que les choses s’arrangent quand on arrête de lutter.

Je peux également répéter les paroles de Don Juan, sorcier Yaqui et maître de Carlos Castaneda :

« Il n’y a plus de temps pour ce que tu faisais auparavant. Maintenant, tu dois employer tout le non-faire que je t’ai appris et arrêter le monde« 

J’ai expliqué ici comment se relaxer. Vous pouvez si vous le préférez accompagner votre exercice des musiques que vous  trouverez sur YouTube. Comptez alors de 100 à 1 ou bien faire des inspirations profondes pendant au moins 5 minutes, en inspirant, retenant votre respiration puis expirant. Vous devez ensuite atteindre une sensation de bien-être.

La semaine prochaine, je propose à tous ceux qui le veulent de faire l’exercice chez eux, au moins deux fois par jour. Le but est de se familiariser avec l’exercice pour être fin prêt pour les prochains challenges de visualisation des billets ou d’incubation de rêves prémonitoires.

Je le répète à nouveau. Cette étape est essentielle si vous voulez modifier votre vie dans le sens que vous voulez. Vous ne pouvez passer outre. Apprenez le non-faire et la relaxation, vous deviendrez un guerrier spirituel.

N’hésitez à partager vos questionnements et vos expériences.

Challenge compter les billets : 15e jour – 75 euros gagnés au kéno

Le challenge a commencé le 7 juillet, mais je dois vous avouer que je n’ai pas pu m’y mettre immédiatement, car j’ai été très occupée. Ainsi mardi 17 juillet, j’ai commencé mes séances de visualisations de comptage de billets de 100 €. Dans la nuit du 18 au 19 juillet, je me réveille d’un rêve :

« Je suis avec Laure une amie. Nous sommes à vélo sur le quai de la gare de Massy en banlieue parisienne. Une jeune femme une nous accoste et demande 1 euro à Laure. Elle lui donne 3 pièces de 2 euros, soit 6 euros. Je m’écris alors : « Mais pourquoi, est ce que tu lui donnes 6 euros ? ».
Je ne me souviens pas de sa réponse. Et je me réveille.

Pleinement éveillée, je me dis qu’il s’agissait alors peut-être des numéros du keno ou du quinté, car je joue de temps en temps à ces deux jeux. Aux courses de chevaux, je ne joue que des simples ou des couplés, donc sur un ou deux chevaux. J’ai donc joué 1,5 € sur le 6 qui n’est pas sorti. Pour le keno, j’ai noté sur un papier les chiffres que j’ai déduits du rêve :

1 / 2 / 3 / 6. Connaissant un peu comment « pense » mon subconscient, j’ai ajouté d’autres chiffres :

12 (1/2), 23 (2/3) et 36 (3/6).

J’ai donc fait deux mises :

  • 1 – 2 – 3 – 6
  • 1 – 2 – 3 – 6 – 12 – 23 – 36.

Le tirage du kéno de midi fut alors :

/ 2/ 5/ 6/ 11

12/23/ 26/ 29/ 35

36/ 38/ 39/ 40/ 41

46/ 52/ 62/ 63/ 69

Tous les numéros sont sortis excepté le n° 3. J’ai donc obtenu :

3 numéros sur 4, soit 5 €. 4 numéros sur 4 donnent 100 euros.

6 numéros sur 7, soit 70 €. 7 numéros sur 7 donnent 3000 €.

Bref, j’ai gagné 75 euros en jouant 2 euros.

Ce rêve juste après deux jours de méditation ne peut être une coïncidence. De même, je rappelle que J. un autre membre du groupe a gagné 450 € il y a quelques jours suite à un flash kéno avec la méthode de comptage des billets de Neville Goddard.