Manifestation par visualisation : un loft de rêve

 

Admiral_Lebioda/Pixabay

Voici un témoignage de manifestation sur un ancien forum consacré à Neville Goddard. J’espère de tout cœur qu’il vous inspirera.

En 2005

« Quand je rentrais du sport, j’avais l’habitude de passer devant un  bâtiment magnifique de lofts nouvellement construits de 6 étages.

Il n’y avait pas d’occupants, donc j’avais l’habitude de regarder à travers la fenêtre de la porte en verre dépoli et d’observer les beaux meubles à l’intérieur.

Il s’agissait de 900 pieds carrés de murs en briques apparentes de style ancien, sols en béton sablé, appareils en acier inoxydable, etc. J’aimais à regarder à l’intérieur pendant au moins cinq bonnes minutes, et m’imaginais vivre dans cette belle propriété. Je me soumettais à ce rituel à chaque fois que je passais devant le bâtiment. »

En 2010

« Je vivais dans la maison d’un de mes amis depuis un an et demi. Nous nous disputions régulièrement constamment et finalement, il m’a demandé de quitter son domicile sous 30 jours. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire.

Alors j’ai commencé à aller sur internet et à la recherche d’un nouveau logement. Après 3 semaines de recherche, je commençais à sérieusement m’inquiéter.

« Mon Dieu … Qu’est-ce que je vais faire ? »

Rien ne m’intéressait de près ou de loin, mais je ne me résignais pas. En outre, mon ami me pressait de quitter son domicile.

Cette nuit-là, alors que j’étais au bord des larmes, je me suis endormi avec l’idée que j’étais déjà dans ma nouvelle maison dormant sur mon propre lit, me sentant heureux et soulagé (très important).

Le lendemain, je me suis réveillé et je suis retourné sur internet et suis allé sur un site Web que j’avais consulté plusieurs fois …

Tout à coup, une nouvelle propriété en location est apparue que je n’avais jamais vu sur le site avant. Et me croirez-vous ? Ce n’était pas n’importe quelle propriété qui venait d’être ajoutée. Mais il s’agissait de la propriété dans le même immeuble dans lequel je m’imaginais habiter pendant des mois.

J’ai immédiatement appelé le numéro et l’agent immobilier ne pouvait pas croire à quelle vitesse j’avais répondu. Elle m’a dit :

« J’ai littéralement posté l’offre pour cette propriété il y a 5 minutes !!! »

Je lui ai dit au téléphone sans hésitation « Je la prends !!! »

Elle pensait que c’était étrange, car pour elle, je n’ai pas encore vu le loft. Elle a donc proposé de me montrer le logement dans l’après-midi.

Dans les 30 secondes qui suivent la visite de mon loft de rêve, je lui dis : « Je le prends! »

Elle a aimé mon attitude et a dit : « Vous serez parfait ici … Le propriétaire va vous aimer! »

Et en effet il l’a fait.

Cet après-midi

Cinq ans après mon rituel de scruter la porte en verre dépoli de cet espace, j’ai remis à mon nouveau propriétaire un chèque certifié pour le loyer des premier et dernier mois, et il m’a remis les clés de mon rêve Loft.

Note importante

Tout devait se dérouler de cette façon car cela DEVAIT se passer.

Une autre chose importante que je tiens à signaler à tout le monde est que je n’ai étudié Neville que très récemment, ces dernières années. Ainsi,  j’ai appliqué mon imagination pendant des années sans savoir à l’époque que c’était un pouvoir.

« Avec Dieu (mon imagination), tout est possible à celui qui y croit. »

S’il vous plaît,  partagez cette histoire… Elle est la preuve de la puissance que nous avons si nous utilisons notre propre imagination humaine.

Le pouvoir de la gratitude : un emploi à 3000 euros net après des années de galère

Nadège, une amie, m’a annoncé une excellente nouvelle il y a quelques jours. Son plus grand souhait s’est enfin réalisé. Âgée de 48 ans, c’est une femme originaire de la Martinique que j’ai rencontrée dans un centre de spiritualité il y a deux ans. À l’époque, elle cherchait déjà du travail depuis des années. Bilingue, elle avait travaillé dans un grand centre financier international, mais n’avait plus trouvé d’emploi similaire suite à la perte de ce poste. En outre, malgré des douzaines de réponses à des offres d’emploi, elle n’avait décroché aucun entretien.

Quand on s’est rencontré, je lui ai parlé des travaux du mystique chrétien Neville Goddard qui a montré encore et encore à quel point il était facile de créer sa réalité en se focalisant dessus dans un état relaxé. Elle a très vite été impressionnée par les exemples de réussite, que ce soit aux jeux de hasard comme le tiercé, dans le domaine de la santé ou dans toute autre situation de la vie.

Il faut néanmoins reconnaître que cela a pris du temps ; probablement au moins une année. Pendant ce temps, elle prenait des emplois qui n’avaient aucun rapport avec sa formation, mais qui lui permettaient de survivre financièrement. Elle a alors travaillé comme pion dans une école ou dans une boulangerie.

Mais elle a persisté. Elle lisait encore encore les livres de Neville Goddard, et le livre de Rhonda Byrne sur la gratitude, La Magie. On en discutait encore et encore. Je lui conseillais de se rappeler des meilleures années de sa vie passée, quand elle bénéficiait d’un salaire conséquent lui permettant de couvrir toutes ses dépenses, de faire des merveilleux voyages à l’étranger. Elle s’immergeait réellement dans ses souvenirs qui la ravissaient et la requinquait.

Je pense que les méthodes de Neville que je lui présentais ne lui allaient pas. Elle a alors dû mettre en place ses propres méthodes. Elle a alors pratiqué la gratitude et la visualisation, mais à sa manière. Elle s’est fait des fiches Bristol où elle avait collé les logos de sociétés dans lesquelles elle désirait travailler. Souvent, le matin, elle regardait ses fiches et disait : « merci, merci pour mon emploi bien payé dans cette entreprise ». Voici une de ses fiches :

Les choses ont alors commencé à changer. Alors qu’elle n’avait pas eu d’entretiens depuis des années, elle a commencé à être retenue pour des interviews. Aucun n’avait donné de résultat probant néanmoins. Mais son état de conscience se modifiait progressivement. Elle était de plus en plus chargée de foi et d’énergie positive et elle continuait ses rituels de gratitude et ses lectures de Neville Goddard.

Elle a ensuite arrêté de fréquenter ou d’écouter les gens négatifs, comme sa conseillère Pôle-emploi qui lui faisait comprendre qu’elle aurait du mal à retrouver un emploi, notamment en raison de son âge et de sa race.

Puis enfin, au début du mois de juin, son désir profond s’est concrétisé. Elle a eu un nouvel entretien dans une très grande multinationale française qui lui a proposé un contrat en CDD de 6 mois, à 3000 euros net.

Encore un exemple du pouvoir de la focalisation consciente pour créer sa réalité.

Si vous avez des exemples, des questions n’hésitez pas à les présenter sur ce blog en bas de la page dans la rubrique commentaire ou sur mon groupe. Vous pouvez également vous inscrire sur ce blog en inscrivant votre adresse mail en haut à droite de la page pour recevoir directement les articles sur votre boîte email.

Loi d’attraction : « J’ai trouvé le parfait partenaire ! »

 

 

Voici le témoignage de Latha, une femme qui habite le sud de la Floride. Appliquant la méthode du « Secret » de Rhonda Byrne notamment les techniques de gratitude, elle a manifesté tout ce dont elle avait besoin, excepté quelqu’un pour partager sa vie.  C’est maintenant chose faite. Vous trouverez son témoignage original (en anglais) ici.

J’ai lu Le Secret il y  a quelques années et ai toujours cru en son message. De temps en temps,  je manifestais une tasse de café ou un compliment et je pensais, “ eh bien, n’est-ce pas agréable”? Au fil du temps,  ma foi devenait plus forte, mes doutes s’estompaient et  j’étais en mesure d’attirer de plus en plus de choses dans ma vie. J’ai manifesté mon emploi de rêve, obtenu de l’argent de façon inattendue, me suis fait de vrais amis et vivais une vie relativement complète. Sauf dans un domaine : l’amour.

Dans le passé, j’ai eu un moment très difficile dans ce domaine. J’avais des relations avec des hommes pas terribles qui me vidaient totalement. C’est seulement après avoir pratiqué Le Secret que j’ai compris que je m’étais attiré des gens négatifs pour moi. Alors, j’ai fait l’effort conscient de changer mes pensées. J’ai décidé de faire tourner la page en utilisant Le Secret.

En novembre 2014, j’ai fait une liste des qualités que je voulais trouver dans mon partenaire idéal. J’ai fait la liste dans un sentiment de frustration qui correspondait à ma situation de l’époque.  En effet, je sortais à l’époque avec un homme qui me maltraitait. Je venais de le quitter et me sentais très déprimée. Lorsque j’ai créé mon partenaire idéal de la liste, j’ai été très spécifique.: il devait être un amoureux des chiens, aimer faire la cuisine, avoir de bonnes relations avec sa famille, être artistique, avoir de la bienveillance, avoir envie d’avoir des enfants dans les 2 à 3 ans, être ouvert à de nouvelles expériences et de voyages, faire du yoga, être un New-Yorkais, tout comme moi!. Il y avait également d’autres qualités détaillées. J’ai également créé un tableau de vision, et ai découpé des images de couples se tenant par la main, des couchers de soleil, des familles avec enfants…  Toutes ces personnes à qui je voulais que mon couple idéal ressemble me rendaient heureuse à chaque fois que je le regardais. J’ai consacré beaucoup d’énergie sur cette liste et ai gardé mon tableau de vision dans ma chambre où je le voyais tous les jours.

En février 2015, j’ai eu l’occasion de sortir de mon appartement exigu de New York  pour une maison de rêve dans le Sud de la Floride. Ça a été un grand changement, mais je sentais que je devais le faire, comme si j’étais guidé pour le faire. Je n’avais pas encore manifesté mon partenaire idéal mais il y avait tant de choses qui se passaient que je me concentrais sur toutes les bénédictions que j’avais eu dans ma vie. J’avais un grand lit et dormais seule sur le côté, laissant l’autre disponible pour mon partenaire idéal. Même si j’ai eu accès à 2 placards dans ma nouvelle maison, je n’en utilisais qu’un seul, réservant l’autre pour mon partenaire idéal. Chaque matin, je ressentais de la gratitude pour toutes les choses que j’avais dans ma vie. Même sur ma terrasse j’avais mis en place deux fauteuils pour pouvoir regarder le lever du soleil avec mon partenaire idéal.

Juste une semaine après le déménagement, j’ai décidé d’aller une visite du musée d’art. Comme je passais, j’ai vu un gars vraiment mignon juste derrière moi. J’ai pris mon courage à deux mains pour lui parler et certaines des premières choses qu’il m’a dit au cours de notre conversation  a fait démarrer mon cœur à 100 à l’heure : il était de New York, mais était en Floride pour des raisons professionnelles, il était amoureux de l’art et a travaillait en tant que  chef cuisinier ! Nous avons décidé de passer la journée ensemble. À la fin, nous avons échangé nos coordonnées et nous nous sommes séparés.

Rapidement, nous sommes sortis ensemble et plus je le connaissais plus je réalisais qu’il était tout ce que j’avais demandé comme partenaire idéal dans ma liste. Il a chaque qualité que j’ai demandé! J’en ai été choquée. Le Secret fonctionne vraiment. Il m’a appris à manifester mon partenaire idéal.

Nous sommes maintenant financés et nous nous marierons à New York l’été 2016.

 

Le Secret fonctionne si vous y croyez vraiment et vous devez vivre vos rêves comme s’ils étaient déjà réalisés.

Comme le dit Neville Goddard, le contrôle de ses sentiments et émotions permet le contrôle de sa vie.

Vous pouvez partager vos expériences et vos questionnements sur ce blog ou sur le groupe Facebook.

Quels sont les limites du jeûne sec ?

Je suis en train de finir l’écriture d’un livre sur le jeûne thérapeutique et je suis ravie du résultat de mes recherches. J’ai trouvé de merveilleux témoignages de guérison par le jeûne thérapeutique dont je traiterai dans le livre avec plaisir.Je suis naturellement moi-même partisane de cette discipline, et l’expérimente autant que je peux. Depuis l’année dernière, j’ai commencé le jeûne sec et une fois que vous avez passé la peur de cette expérience, vous ne tarderez pas d’entrer dans le pays d’Alice aux merveilles. Deux exemples qui datent de quelques jours.

Une des amies était venue me rendre visite alors que j’avais commencé mon écriture. On a alors parlé du jeûne sec. Je lui ai parlé de mon ami Patrick qui a perdu 6 kg en trois jours de jeûne sec. Elle m’avait plusieurs fois vu jeûner 48 heures à 72 heures. Elle a décidé de faire l’expérience. Elle a tenu 70 heures. Elle a perdu 7 centimètres de ventre et a désormais 7 kg de moins sur la balance. Mais ce qui est de plus extraordinaire, c’est sa peau. Elle m’a appelé pour me dire que la peau sur le bas de ses jambes était depuis des années comme fripée. Elle a 47 ans. En s’épilant il y a deux jours, elle a remarqué qu’elle était devenue lisse et ferme comme celle d’une jeune fille !

Autre expérience me concernant cette fois ci : dimanche dernier, je me suis foulée la cheville en trébuchant dans une crevasse que je n’avais pas vue suite aux hautes herbes. Le lendemain, j’avais le pied très très enflé. J’ai mis de la crème, mais ne pouvais pas reposer mon pied, car je fais en ce moment des travaux de jardin. Il ne me faisait plus vraiment mal, mais il était toujours très gonflé.  Une amie me disait que j’aurais toujours une fragilité. Je me suis remise à jeûner à sec car je sais que le jeûne à sec supprime les inflammations. Avec la chaleur caniculaire, j’ai tenu 50 heures. La seconde nuit, mon pied qui ne me faisait plus mal s’est réveillé. J’ai interprété cela comme le travail de l’autolyse qui répare le corps. Juste après m’être à nouveau réalimenté, j’avais oublié mon pied. En fait, je m’en suis rappelé quelques heures plus tard. Toute inflammation a disparu, et je n’ai plus aucune douleur. Je suis partie faire un petit jogging dans la forêt, et plus aucune trace de cette satanée entorse.

Juste un hasard ou avons – nous à l’intérieur de nous -mêmes un médecin comme l’affirmait déjà Hippocrate, le père de la médecine ?

 

Neville Goddard et le pouvoir de l’imagination : comment ils ont fait construire leur building sans débourser un centime

Voici la traduction d’une lettre écrite par un couple, le Dr M. et son épouse au métaphysicien Neville Goddard. Ils cherchaient à faire construire un building pour y mettre des appartements en location depuis 15 ans. Après avoir assisté à plusieurs conférences de Neville, ils ont appliqué sa méthode de visualisation pour faire construire un building sur un terrain qu’ils possédaient.  Leur témoignage :

Il y a quinze ans environ, Mme M. et moi avons acheté un terrain sur lequel nous avons construit un immeuble à deux étages qui consistait en notre lieu d’habitation et nos bureaux. Nous avons laissé la plus grande partie du terrain en friche pour la construction éventuelle d’un immeuble d’habitation ; si et quand nos finances le permettraient. Toutes ces années nous avons été occupés à payer notre hypothèque, et il ne nous restait pas assez d’argent pour la construction du bâtiment supplémentaire que nous désirions tant. Il est vrai que nous avions une épargne amplement suffisante quant à la sécurité de nos affaires, mais en utiliser une partie pour la construction du bâtiment signifierait de mettre à mal cette sécurité.

Mais maintenant, votre enseignement nous a éveillé à un nouveau concept, nous disant d’avoir l’audace de désirer manifester ce que nous voulions vraiment, et que manifester sans argent aucun étant encore plus convaincant. Nous avions décidé de faire le test, en oubliant la notion d’argent et en nous concentrant sur ce que nous voulions le plus au monde, c’est-à-dire ce nouvel immeuble d’habitation.

Avec ce principe à l’esprit, nous avons construit mentalement le nouveau bâtiment que nous voulions, en dessinant les plans physiques afin de mieux formuler notre image mentale de la structure réalisée. Nous n’avons jamais oublié de penser à partir de la fin (dans notre cas le bâtiment terminé, le bâtiment occupé) et avons fait beaucoup voyages imaginaires de notre appartement à l’immeuble où nous  louions les appartements à des locataires fictifs, examinions en détail les chambres et ressentions la sensation de fierté de présenter les lieux à nos amis. Nous entendions et ressentions leurs  félicitations.  Dans notre imagination, nous avions utilisé une scène d’une amie  en particulier (que j’appellerai Mme X), que nous n’avions pas vue depuis un certain temps, car elle était gênée par notre nouvelle façon de penser. Dans cette scène imaginaire, nous l’emmenions à travers le bâtiment et lui demandions si elle aimait. En entendant sa voix distinctement, nous avions eu sa réponse : « Dr M.,  je pense que c’est magnifique ».

Un jour, en parlant ensemble de notre immeuble, ma femme a mentionné un entrepreneur qui avait construit plusieurs maisons d’habitation dans notre quartier. Nous le connaissions seulement par son nom qui apparaissait sur des panneaux adjacents aux bâtiments en cours de construction. Mais sachant que l’exercice était de ne partir que de la fin (le bâtiment achevé), nous ne sommes pas partis à la recherche d’un entrepreneur, et nous avons rapidement oublié cet angle. Nous avons persisté à imaginer quotidiennement pendant plusieurs semaines, puis nous avons sentis à un moment que nous étions maintenant « fusionné » avec notre désir et avions réussi à vivre à partir de la fin. 

Un jour, un étranger est entré dans notre bureau et s’est identifié comme  l’entrepreneur que mon épouse avait mentionné quelques semaines auparavant. En s’excusant, il dit : « Je ne sais pas pourquoi je me suis arrêté ici. Normalement, je ne vais pas voir les gens, mais plutôt, les gens viennent me voir ». Il a expliqué qu’il était passé devant notre bureau souvent et s’était demandé pourquoi il n’y avait pas de immeuble d’habitation sur l’angle de la parcelle. Nous avons confirmé que nous aimerions beaucoup avoir un tel immeuble, mais que nous n’avions pas d’argent à mettre dans un tel projet, pas même les quelques centaines de dollars qu’il faudrait pour les plans. Notre réponse négative ne l’a pas déconcerté le moindre du monde, et comme s’il était contraint, a commencé à faire des propositions pour effectuer le travail, sans que nous l’encouragions aucunement.

Ayant oublié l’incident, nous avons été très surpris quand, quelques jours plus tard, cet homme appelé, nous informant que les plans ont été réalisés et que le projet de construction nous coûterait  trente mille dollars! Nous l’avons remercié poliment et n’avons absolument rien fait. Nous  savions que nous avions été utilisé notre imagination depuis la fin, c’est-à-dire dans le fait que le bâtiment était achevé et que notre imagination allait manifesterait notre désir sans que nous ayons à débourser un centime. Ainsi, nous ne fûmes pas surpris quand il nous a rappelé à nouveau pour nous dire qu’il avait trouvé un ensemble de plans dans ses fichiers qui correspondait parfaitement à nos besoins avec quelques altérations. Cela, nous avons été informés, nous ferait gagner les frais d’architecte pour les nouveaux plans. Nous l’avons remercié encore, nous n’avons rien fait.

La logique voudrait qu’une réponse négative dans un tel contexte  mettrait complètement fin à l’affaire. Au lieu de cela, deux jours plus tard, l’entrepreneur appelé encore une fois avec une information. Il nous annonçait qu’il avait repéré une société de financement prêt à couvrir les frais nécessaire de prêt, à l’exception de quelques milliers de dollars. Cela peut sembler incroyable, mais nous n’avons toujours rien fait. Souvenez-vous, nous avions imaginé que ce bâtiment était achevé et  loué, et que nous n’avions pas mis un sou dans sa construction.

La fin de ce récit se lit comme une suite  à « Alice Au pays des Merveilles ». L’entrepreneur est venu à notre bureau le lendemain et dit, comme si nous présentant un cadeau : « Vous allez avoir votre nouveau bâtiment de toute façon. J’ai décidé de financer le solde du prêt moi-même. Si c’est d’accord, je vais demander à mon avocat de rédiger les papiers, et vous pouvez me payer en retour sur les profits nets de la location ».

Cette fois, nous avons fait faire quelque chose! Nous avons signé les papiers, et la construction a commencé immédiatement. La plupart des appartements ont été loués avant l’achèvement final, et tous excepté un étaient loués le dernier jour des travaux. Nous étions tellement enchantés par l’apparence miraculeuse des événements des derniers mois que pendant un temps, nous ne comprenions pas cette lacune dans notre exercice d’imagination.

Mais sachant ce que l’on avait déjà accompli par la puissance de l’imagination, nous avons d’emblée conçu une autre scène imaginaire et, cette fois, au lieu de présenter aux locataires éventuels les appartements et entendions : « nous allons le prendre », nous avons alors imaginé que les locataires étaient déjà dans  cet appartement.  Nous entendions leurs commentaires  qu’ils étaient heureux et satisfaits.  Trois jours plus tard que l’appartement a été loué.

Notre vision originale s’était manifestée dans les moindres détails, excepté un qui est devenu réalité quand un mois plus tard, notre amie, Mme X, nous a surpris d’une  visite attendue depuis longtemps, exprimant son désir de voir notre nouveau bâtiment. Avec plaisir, nous lui avons fait visiter les lieux. A la fin de la tournée, elle dit, comme nous l’avions entendu dire en imagination tant de fois : « Dr M., je pense que c’est magnifique !  »

Notre rêve de quinze ans s’est réalisé. Et nous savons, maintenant, qu’il aurait été possible de le réaliser à tout moment pendant ces quinze ans, si nous avions connu le secret de l’imagination et comment vivre dans le désir accompli.  Mais maintenant, il a été réalisé ; notre grand désir s’est objectivé. Et nous n’avons pas mis un centime de notre propre argent.

Relaxation, imagination, conviction, répétition est la clé de la réussite !


Comment Neville Goddard a réglé toutes ses dettes en trois mois.

Neville-Goddard89

Le mystique Neville Goddard raconte comment, alors qu’il venait de découvrir la loi de la conscience, il a utilisé pour régler un problème de dettes.

« Après avoir emprunté à la banque, je remboursais tous les mois le montant de mes dettes. Un jour, alors que j’écrivais mon chèque et enregistrais son paiement, j’ai fermé les yeux et ai vu deux zéros sous la colonne de solde dû. Puis, j’ai ressenti profondément un soupir de soulagement parce que dette était réglée. Les mois suivants, j’ai persisté en voyant ces doubles zéros et en me réjouissant en que ma dette était réglée. Alors une surprise inattendue s’est présentée ! Notre société nous a tous donné une prime, au milieu de l’année, qui était d’un montant tellement important que j’ai  pu m’acquitter de toutes mes factures, y compris le crédit bancaire, et ai déposé le restant à la banque ».

Comme Neville l’explique encore et encore, si vous pouvez imprégner votre conscience du sentiment de votre désir exaucé, vous pourrez manifester ce que vous désirez profondément.

L’un des sentiments les plus efficaces pour manifester, est le soulagement. Utilisez donc le sentiment de soulagement que vous auriez si votre problème de dettes était résolu, et imprégnez-en votre conscience. Ressentez ce sentiment encore et encore en  séances de méditation, et avant de vous endormir. Quand ce sentiment sera devenu naturel (cela peut prendre 3 heures, 3 jours ou 3 mois selon votre conviction), votre désir se manifestera dans votre vie.

TK a bel et bien gagné 84.000 $ aux courses hippiques en trois semaines de visualisation

Horse Racing Painting by Collection 1; Horse Racing Art Print for sale

Horse Racing par Leonid Afremov

L’une des choses les plus difficiles dans le milieu de la métaphysique, est de prouver que cela marche. Souvent, même chez ceux qui sont ouverts à ce qu’on appelle la Loi d’Attraction, on observe, quand il est fait état de « miracles » ou de « manifestations », souvent des expressions de scepticisme. C’est tout à fait normal. C’est pour cela, que j’ai avec ce blog, cherché à présenter le maximum d’exemples authentiques ou de preuves de manifestations, notamment avec les preuves de gains au quinté, ou aux loteries par exemple.

Ainsi, dans son ouvrage La Loi et la Promesse, sorti en 1961, Neville Goddard cite de plusieurs exemples de ses étudiants qui ont utilisé l’imagination focalisée pour gagner des sommes très importantes aux courses de chevaux. Ce cas précis concerne (ici) un individu dont les initiales sont TK, qui suite à 3 semaines de visualisation a gagné 84.000$, ce qui fait de jours environ 1 million de dollars. Tout cela en moins d’un mois d’imagination créatrice.

Le témoignage de Neville

« Dans mon public était assis un homme, TK,  qui, de son propre aveu,  était sans le sou. Il avait lu le même livre (l’Imagination Eveillée que vous trouverez ici), mais il a soudainement réalisé qu’il n’avait jamais  utilisé son imagination pour résoudre ses problèmes financiers. Il avait décidé de l’utiliser finalement pour gagner la course 5-10 du Caliente Race Track. Je rapporte ses propos:

« Dans cette course, on essaie de choisir les gagnants de la cinquième à la dixième course. Voici donc ce que je fis: « Dans mon imagination, je me tenais, et je triais mes billets avec le sentiment que je tenais dans mes mains les six billets gagnants. J’ai répété cette scène encore et encore dans mon imagination, jusqu’à ce que je sente me monter la «chair de poule» à tel point que tout me paraissait réel. Puis j’imaginais la caissière me donner une grosse somme d’argent que je plaquais sous ma chemise imaginaire. Je m’endormis tous les soirs pendant trois semaines, nuit après nuit, après m’être passé cette scène encore et encore. Trois semaines plus tard, je me suis rendu à l’hippodrome pour le Caliente Race Track. Ce jour-là tous les détails de mon jeu imaginaire se sont effectivement matérialisés. Le seul changement dans la scène était que le caissier m’a donné un chèque de 84.000 $ alors que j’avais visualisé de l’argent comptant ».

Il s’avère que des fans actuels de Neville Goddard ont cherché à savoir, s’il pouvaient trouver une preuve de cet évènement. Les témoignages ne seraient-ils pas que des mensonges comme le supposeraient tous les sceptiques de tous bords ? En fait, ils cherchent surtout à se prouver et à prouver au monde que les fantastiques témoignages de Neville disent vrai.

En cherchant à y répondre, une personne s’est mise à enquête sur l’hippodrome Caliente (qui se trouve à la frontière mexicaine et où beaucoup d’américains de Los Angeles vont parier le week end) pour y trouver éventuellement une trace de ce gain. Et il n’a pas eu à aller loin, car un blog consacré courses hippiques en Californie a retracé l’histoire de cet hippodrome.

Ce qu’en a dit la presse

Voici ce qui est dit au 12e paragraphe ( l’original de l’article est ici) :

« Le 1e septembre 1957, juste 17 mois après son lancement, plus de 22.000 spectateurs avaient rempli le petit Caliente. Ils avaient misé 124.816 dollars dans la cagnotte du 5-10. A cette course, ce jour là, il n’y a qu’un gagnant, un Thomas King de Los Angeles. Il avait investi 2 dollars et a engrangé 84.250,80 dollars, en trouvant les six chevaux gagnants ».

Pour ma part, en faisant des recherches avant le montant exact du gain, je suis tombé sur un article de l’Independant from Long Beach, daté du lendemain de la course :

« La participation et les paris ont diminué ce dimanche, alors que Caliente a cassé la barrière du million de dollars et un nouveau record de paiement de gain a été établi à 84.250,80 pour la course 5-10. Un Noir de 57 ans, chiropracteur de métier, accompagné de son frère aveugle et d’un ami non identifié ont acheté un ticket de à 2 dollars et sont les gagnants de cette énorme cagnotte  suite à leur sélection des six gagnants à la suite ».

Pourquoi est-ce les journaux ont parlé des gains de Thomas King (TK)? Tout simplement, parce que ce sont le gain le plus important de l’histoire du Caliente. Et c’est un étudiant de Neville Goddard, sans le sou, qui grâce aux pouvoirs de son imagination, l’a manifesté dans sa vie.

Nous avons donc bien là la confirmation d’un étudiant de Neville Goddard qui a bien gagné près d’un millions de dollars actuels suite à 3 semaines d’imagination dirigée. En lisant le second article, il est nécessaire de se rappeler que dans les années 50, les Noirs n’avaient pas le droit de vote. Imaginez ce pauvre Noir, qui va aux conférences de Goddard depuis des années, bien qu’il soit aussi pauvre qu’un rat d’église. Suite à un témoignage d’une personne de l’assistance, il se rappela que bien qu’il avait acheté les livres de Neville, il ne les avait jamais vraiment appliqués.  Il s’est mis « au boulot », et trois semaines après gagnait 84.000 dollars et a probablement contrôle de sa vie.

Ce merveilleux témoignage est bel et bien authentique.