Le miracle oublié d’Hiroshima : 8 prêtres jésuites survivent à la bombe.

Prière plus forte que la bombe-2

Comme le rappelle ce 70e anniversaire, le 6 juin 1945 à 12h45, un B29 décolle avec à son bord la bombe Little Boy, recouverte de signatures et d’injures à l’encontre du peuple japonais. Il larguera alors la première bombe atomique de l’histoire sur la ville d’Hiroshima, au Japon.
L’énergie dégagée provoqua une élévation soudaine de la température de plus d’un million de degrés et conduit à l´apparition d´une boule de gaz incandescent ressemblant à une « boule de feu » qui ne dura pas plus de quelques dixièmes de seconde et dont le diamètre atteignit environ 600 mètres.
Les conséquences sur le terrain sont catastrophiques : Plus de 250.000 morts (sur le champ ou en différé) à la suite de blessures dues au rayonnement thermique, aux incendies, et à l’effet de souffle. Jusqu’à une distance de 1200 mètres du centre de l’explosion, les victimes meurent sur le coup. Mais, il s’avère qu’un groupe de huit jésuites missionnaires allemands qui vivaient sur place dans leur monastère et, situé à 100 mètres de l’épicentre fut épargné de toute contamination radioactive et de toute destruction. Ces missionnaires étaient des fervents adeptes de la prière du Rosaire à la Vierge Marie, qu’il pratiquaient tous les jours. Ils moururent tous bien des années plus tard, de mort naturelle.

Pour certains, c’est la preuve de l’efficacité de la prière du Rosaire. Pour d’autres, il s’agit d’un message de Dieu qui a épargné ces 8 individus et pas les autres pour nous expliquer quelque chose.

Personnellement, je privilège aucune des deux théories. Par contre, je suis convaincue que n’est pas le fait de prier le rosaire en général qui fait la différence( une personne peut réciter le rosaire de façon mécanique, sans réelle foi particulière et donc ne pas être exaucé), mais le fait de prier avec conviction, donc avec la certitude que vous serez exaucé. La prière n’est efficace que lorsqu’elle est ressentie dans sa vérité et dans la certitude. Ainsi, une prière fait dans un tel état d’esprit créé une nouvelle réalité pour celui qui prie du fait de l’augmentation de ces vibrations.

Il faut d’ailleurs noter que d’autres cas de survie sans aucune séquelle à proximité des épicentres d’Hiroshima et de Nagazaki ont été notés. Nombre de ces cas sont de personnes religieuses.

Ainsi, les miracles n’appartiennent pas à une époque, une culture ou un culte particuliers. Mais ils sont spécifiques à celui qui prie. Il lui ai fait selon sa foi comme l’exprime Matthieu 9:29.

Pour ce qui comprennent l’anglais, je vous invite à regarder cette vidéo.

Une réflexion sur “Le miracle oublié d’Hiroshima : 8 prêtres jésuites survivent à la bombe.

  1. et c’est le même phénomène qui se passe dans l’EFT (taping): LA phase importante: Même si j’ai ce ________________,( je m’aime et je m’accepte, en vérité). Il n’y a pas plus important que de vous aimez vous-même…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s