Je suis passée à côté de ma vie, puis-je encore en prendre le contrôle ?

Un membre du groupe m’a contacté pour me signaler les problèmes qu’elle rencontre.

« A l’aube de mes 50 ans, je suis passée à côté de ma vie. J’ai tant désiré un enfant, j’ai visualisé et n’ai pas d’enfants. Là, j’espère me trouver un conjoint avec des qualités bien précise et surtout un logement (je vis chez ma mère). Mon ex a acheté un logement sans moi. Bref, pourriez vous me conseiller et quel livre pourriez vous me proposer a acquerir dans ce que vous avez listé ? J’ai noté que je suis très critique. Un collègue m’aide un peu à m’ameliorer !!! D’ailleurs, je l’aime bq car ses qualités sont très très belle mais il n’edt pas dispo. Comment puis je utiliser ma conscience pour attirer un être lui ressemblant et me correspondant libre ? »

Il y a beaucoup de livres sur le marché, et nombre d’entre eux sont écrit par des gens qui n’ont jamais manifesté quelque chose de sérieux, en supposant qu’ils ont manifesté quoi que ce soit. Les auteurs que je vous conseille sont :

  • Joseph Murphy, La puissance du subconscient, que vous avez probablement déjà lu
  • Rhonda Byrne, La magie, un livre très pratique. Une chose peut être de suivre son programme de 28 jours.

Mais, le meilleur est Neville Goddard sans aucun doute. Neville est de très loin celui qui a connu et exploité le mieux les pouvoirs du subconscient, même s’il appelait cela autrement. Mystique chrétien, il a découvert ou redécouvert que Dieu était à l’intérieur de l’homme. Je vous invite à lire les articles et les témoignages concernant les techniques de Neville Goddard.

Je vous conseille fortement le magnifique livre, La Loi et la Promesse, qui est principalement consacré aux témoignages de manifestation de ses étudiants qui onjt appliqué ses méthodes. Il y en au moins deux sur mon blog. Le livre est disponible dans toute bonne librairie pour un prix autour de 18 euros. Dans ce livre, il y a par exemple le cas d’une femme qui avait tellement de problème qu’elle ne pouvait même pas les lister. En deux mois, elle a résolu tous ses problèmes financiers d’une façon invraisemblable. Il y a également celui de Thomas King, un Noir qui en plus de subir la ségrégation raciale des années 50, il était pauvre comme un rat d’église et allait perdre sa maison. Il a visualisé pendant trois semaines qu’il gagnait au Quinté et a gagné 84 000 € ensuite. Ce témoignage est avéré parce qu’on a retrouvé les journaux qui en ont parlé. C’est d’ailleurs le plus gros gain payé par l’hippodrome de toute son existence.

En outre, je vous conseille fortement les livres de Neville surce blog. Je les ai traduis parce que ils font partie des meilleurs écrits sur la loi d’attraction et n’étaient pas disponibles en français. Comme l’explique encore et encore Neville Goddard, il vous faut donc trouver les sentiments que vous auriez si vous aviez manifesté vos désirs. Puis, ressentez-les encore et encore en état de méditation ou de relaxation profonde à vous en ennivrer. Vous manifesterez. C’est comme cela que l’on crée consciemment ou pas sa vie.

Pour votre désir d’enfant, je ne pense qu’il soit trop tard. Vous pouvez utiliser cette  méthode pour réaliser ce désir que vous avez depuis des années. En outre, je m’intéresse profondément au jeûne et en faisant mes recherches qui m’ont amené à l’écriture d’un livre, j’ai découvert que plusieurs études ont montré que le jeûne permettrait de rallonger la période de fertilité. Je cite même le cas d’une femme de 41 ans qui essayait depuis trois ans avec plusieurs fausses couches, et suite à un jeûne elle a mis au monde un petit garçon. L’année suivante, suite à un autre jeûne, elle conçoit un autre enfant, 10 jours après le jeûne. Il y aussi la procréation assistée.

Vous avez donc beaucoup d’options. Retrouvez donc la foi, lisez et mettez en pratique. Vous manifesterez ces désirs profonds. Ce n’est pas trop tard. Tout est possible.

YC

 

Les merveilleux bienfaits thérapeutiques d’un mois de Ramadan

hijab-3064633_960_720

De plus en plus d’études montrent les bénéfices thérapeutiques du jeûne. En effet, un jeûne prolongé de quelques jours permet le déclenchement de l’autophagie qui dégrade les tissus malades et permet un renouvellement des cellules souches qui sont à la base de la régénération des organes. Une étude récente a montré que 24 heures de jeûne permettraient de renouveler les cellules souches de l’estomac.

Plusieurs études sur des volontaires pratiquant le Ramadan montrent que des effets thérapeutiques se manifestent lors de ce jeûne très strict, répété pendant un mois :

  • Une diminution du niveau des métaux lourds dans l’organisme.
    Des chercheurs égyptiens ont étudié 40 volontaires en 2008 sur lesquels ils ont comparé les niveaux de certains métaux lourds avant le Ramadan, le 14e et 28e jour de jeûne. Ils ont noté une baisse notable des taux de mercure, de chrome, d’aluminium, de manganèse et de cobalt. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.
  • Une baisse des inflammations. Des chercheurs iraniens ont étudié vingt-et-un hommes et vingt-neuf femmes ont accepté de participer à une étude. Celle-ci a débuté une semaine avant le ramadan et terminée un mois après. L’analyse des paramètres prouve qu’un jeûne sec quotidien atténuerait bel et bien le statut inflammatoire de l’organisme par la suppression de l’expression de cytokines pro-inflammatoires, par la diminution de la graisse corporelle et par l’augmentation des niveaux de circulation des leucocytes. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.
  • Il baisse le niveau de mauvais cholestérol. Voir les études ici.
  • Il baisse le sucre sanguin. Voir les études ici.
  • Il renforce les os. Lors du jeûne, le corps sécrète hormone parathyroïdienne (PTH) pendant un jeûne sec intermittent. La PTH aide à la réabsorption osseuse, à la formation osseuse et augmente les taux de calcium dans le sang. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.

Néanmoins, pour bénéficier des effets thérapeutiques du jeûne, il est recommandé de ne pas manger sans excès, et d’éviter les boissons sucrées. Ce qui, je le conçois, peut être très difficile dans un moment festif comme le Ramadan.

Pour savoir tout sur le jeûne thérapeutique, voir ici.

 

Je viens de jeûner à sec 72 heures et j’aimerais aller jusqu’à 101 heures. Est-ce dangereux ?

Bonjour, dans une heure et trente minutes, mon corps et mon esprit auront enduré 72 heures de jeune sec. Je souhaiterais atteindre 101 heures de jeûne sec. Mais, je vous avoue que j’ai un peu peur car mon organisme est maintenant au ralentit. Ce qui me rassure c’est que je vais toujours uriner plusieurs fois par jour. Pourriez-vous m’indiquer les premiers signes annonciateurs d’un danger potentiel qui me ferait rompre le jeûne.

Merci pour vos réponses.

 

Mes félicitations pour vos 72 heures de jeûne sec que vous atteindrez dans une heure! Vous êtes fatigué, c’est normal puisque vous n’avez ni mangé, ni bu depuis 3 jours. Si vous voulez persister, il vous faut rester dans un endroit frais et au repos. Votre corps fonctionne sur ses réserves et puisent l’eau dont il a besoin dans vos cellules graisseuses. Le jeûne sec est un état de repos. Donc, ménagez-vous.

 À votre question de savoir si vous êtes en danger, je ne peux vous répondre comme cela, tout d’abord parce que je n’ai pas idée de  votre paramètres physiologiques et en plus parce que je ne suis pas médecin. Si vous n’avez pas de maladie cardiaque ou rénales, quelques jours de jeûne sec ne sont pas dangereux, à condition de respecter les prérogatives. Il faut comprendre que c’est le processus très efficace d’un point de vue thérapeutique, mais également très stressant pour l’organisme. Le stress est très bien pour l’organisme d’un point de vue hormétique, c’est-à-dire en procédant par étapes. Mais, il ne faut absolument pas chercher à se dépasser plus que de raison.

Mon opinion est qu’il faut éviter de battre les records. Votre corps a ses limites et elles ne peuvent qu’être repoussées qu’à travers un processus par étapes. Si je vous invitais à courir 40 km au marathon sans entrainement, vous trouverez l’idée ridicule et dangereuse. Vous trouverez plus logique de courir une dizaine de km par semaine et de progressivement augmenter la distance parcourue. C’est pareil avec le jeûne sec. À votre nom de famille, je suppose que vous êtes musulman, et donc que vous jeûnez probablement déjà à sec 30 jours chaque année lors du Ramadan. Néanmoins, il est nécessaire de ne pas vous pousser votre corps à des limites. En Russie, il y a des jeûneurs qui s’abstiennent d’eau et de nourriture pendant 10 jours ou plus, mais ils ont habitué leur corps à la déshydratation, et ce dernier s’est donc habitué et s’est modifié en conséquence. Ils en arrivent à ce niveau après plusieurs années.

Donc, à votre place, je romprais le jeûne et je jeûnerai à nouveau dans quelques semaines avec un nouvel objectif. Si vous ne vous semblez plus à l’aise comme vous le dites, suivez votre intuition, et rompez votre jeûne. La peur n’est pas un signe de faiblesse, elle vous rappelle vos limites.

Il y a également des signes que vous devez observer. Il s’agit notamment de votre niveau de déshydratation. Si vous produisez plus de salive, il faut immédiatement rompre le jeûne. Regardez si votre peau à toujours la même élasticité. Quand vous pincez la peau de votre main, elle doit revenir à son état initial. Sinon, vous êtes en déshydratation, et vous devez rompre votre jeûne. Autre chose, si vous sentez les battements de votre cœur, c’est que le stress est trop important, il vous faut donc rompre le jeûne.

Pour ce faire, prenez une bouteille d’eau fraîche de préférence d’1,5 l que vous boirez en deux heures. Il vous faut donc boire en petite quantité, pour laisser l’eau pénétrer vos cellules. De plus, il se peut que le simple fait de boire vous fasse mal, parce que votre gorge est asséchée. Donc, faites les choses de façon progressive.

Je suis en train de terminer mon livre sur le jeûne qui traite beaucoup du jeûne sec et j’écrirai des articles sur ce sujet quand le livre sera terminé. À  titre personnel, je n’ai jamais jeûné à sec plus de 98 heures. Après mon livre, je vais tenter un jeûne sec d’au moins 100 heures.

Grève SNCF : comment j’ai manifesté deux billets

L’une de mes manifestations récentes les plus extraordinaires s’est passée à l’été 2014. J’étais à la gare de Lyon Pardieu avec l’un de mes frères, et on rentrait sur Paris. Mon frère, bien que content d’un séjour payé aux frais de la princesse, donc moi,  était en colère parce que j’avais réservé nos deux billets pour la fin de soirée, ce qui nous faisait arriver autour de minuit sur Paris. Il avait un cours important pour le lendemain. Je ne voyais pas ce que cela changeait à quelques heures de différences. Surtout que je le soupçonnais d’être de mauvais foi, car il fait parfois la fête toute la nuit avant d’aller en cours.

Bref, il y avait un énorme mouvement social sur la SNCF Rhône Alpes. On avait eu déjà beaucoup de mal à entrer dans le TER qui nous avait amené à Lyon. Beaucoup de trains avaient été annulés. On s’était pris à l’avance pour être présent à Lyon car on avait appris la suppression des plein de trains TER et TGV. On était donc arrivé autour de 5 heures à Lyon. Notre train était pour 22 heures et on avait encore 5 heures à patienter à la gare de Lyon Pardieu. Tout le monde bouillait, mon frère bouillait et moi aussi, tellement je ne comprenais son ingratitude. Moi aussi je travaillais le lendemain.

Nos billets n’étaient pas modifiables, et cela m’avait été confirmé par un agent sur le quai. D’un autre côté, j’étais épuisée par le monde, l’escapade du RER, mon frère et la grève. Je me suis assise sur un siège, et ai visualisé que je rentrais plus tôt  Paris. Et je me suis surtout CALMÉE. Puis, j’ai fais la queue au guichet pour qu’on me dise quoi faire. Mon train était annulé ou pas? Est ce que je dors à Lyon ? Est-ce qu’il nous paie l’hôtel? Arrivé au guichet, la dame prend mes tickets, et me dit que mon train de 22 heures est annulé. Quoi !!!!! Puis elle me dit : « Il y a un train qui part pour Paris dans dix minutes. Il me reste quelques places en première. Vous les prenez ? Je vous fais rien payer bien sûr!« . Ok, ça roule. Elle nous change les billets, et on a 5 minutes pour choper notre train. On a donc obtenu en peine grève deux billets en première et on arrivé deux heures plus tôt à Paris !!!

Ce qui encore plus bizarre est que je n’arrivais pas à comprendre cette histoire de train annulé. En effet, en regardant sur mon téléphone, je voyais que mon train initial était bel et bien maintenu. Quand le contrôleur est passé (il a osé passer en pleine grève), je lui ai demandé de me confirmer que mon billet initial de 22 heures était bien annulé. Il vérifie et me dit que non! Bizarre ! En rentrant chez moi, j’ai pu voir le train avait bel et bien été maintenu.

Donc, la guichetière avait-elle fait une erreur créée par mon subconscient afin de me faire entrer dans le train deux heures plus tôt comme je le désirais ?

Cette histoire me rappelle un témoignage de Neville Goddard sur ces deux frères qui en visite à New York pour quelques semaines. Ils venaient assister à de nombreuses pièces de Broadway. Or la pièce qu’ils rêvaient de voir, Aïda, était complète depuis longtemps. Impossible d’y assister. Neville a alors visualisé jusqu’à en avoir la certitude, que ses frères allaient bien voir la pièce d’Aïda. Arrivés à la salle de spectacle, ils ont fait la queue pour acheter des places pour d’autres représentations. Une fois au guichet, alors qu’ils achetaient leurs places, un grand blond s’est approché d’eux et leur a volé leur portefeuille, je ne me rappelle plus vraiment des circonstances. Quoi qu’il en soit, le guichetier avait tout vu et était désolé que son théâtre puisse être le lieu de tels comportements. En signe de geste commercial, il leur a offert des places pour la représentation Aïda, des places de V.I.P.

Comme le dit Neville, vous aussi êtes une V.I.P pour votre subconscient. Une fois que votre subconscient a accepté une idée, il utilisera le monde entier afin de manifester votre désir. Ainsi Neville affirme que cet homme a volé, parce que le propre subconscient de Neville l’y a poussé. L’erreur de la guichetière devait être la même chose. Elle a vu mon train annulé alors qu’il ne l’était pas. Comme il est écrit dans la Bible : « Et vos voies ne sont pas mes voies ». Ésaïe 55 : 8.

Aïda – Affiche de 1908

 

 

Dernières recommandations pour le challenge affirmations du 20/03.

Le Miroir Vert – Guy Rose (1911)

Demain débute pour trois semaines le challenge affirmations. Vous pouvez retrouver ici l’article original. Je vous donne néanmoins quelques précisions :

  •         Vous devez faire OBLIGATOIREMENT cet exercice pendant une demi-heure sans interruption, au moins une fois par jour. Faites- le matin, le soir, quand vous voulez, mais au moins une fois par jour, tous les jours. Si vous loupez un jour, rajouter cinq jours à votre challenge.
  •        Votre devez répéter votre affirmation avec foi, détermination, conviction et amour.
  •        Vous pouvez faire votre affirmation assis dans votre lit, couché sur votre canapé (si vous restez éveillé). Mais vous pouvez le faire également en marchant dans votre maison, ou dans un parc que vous aimez. L’important est d’être détendu. Un membre du groupe m’a posé la question de savoir comment est-ce qu’on pouvait en mouvement et détendu. Ceci n’est absolument pas contradictoire.
  •       Réglez le réveil de votre téléphone sur 1/2 heure ou ¾ d’heure. Ainsi, vous n’aurez pas à regarder votre montre.
  •       Notez votre affirmation sur un bout de papier, que vous regardez quand vous y pensez, ou si des doutes vous viennent dans la journée.
  •       Si vous avez l’énergie, répétez-là avant de vous endormir.
  •       Aimez-vous profondément. Sachez que vous pouvez le faire. Ce n’est pas aussi difficile que vous le pensez.
  •          Sachez que le succès vient avec la détermination, la persistance et la patience. Si vous suivez mes instructions à la lettre, vous manifesterez votre désir. Cela ne marche que si vous le faites marcher, donc si vous travaillez dans ce sens sérieusement.
  • Posez vos question sur ce blog ou notre groupe Facebook. Et surtout dites- nous vos succès.

Bonne chance à tous !

YC

Elle a ignoré un rêve prémonitoire et en a subi les conséquences

titanics_sinking_stern

La psychologue Gayle Delaney raconte, dans son livre Living Your dreams, comment une de ses clientes a incubé un rêve concernant sa relation amoureuse ; ce rêve s’est avéré prémonitoire. Elle l’a malheureusement ignoré.

Nina a incubé un rêve demandant : « Où va ma relation avec Scott ? ». Elle vivait avec Scott depuis plus d’un  an,  était très amoureuse de lui, mais leur relation était turbulente et entrecoupée de bons et de mauvais jours.  Voici son rêve :

« J’étais quelque part, sans vraiment savoir où. Scott arrive et me dit :

«  Nina, est-ce que tu veux aller en voyage avec moi ? ».

–  Quel est le nom du bateau ?, lui demande-je.

–  C’est le Titanic, me dit-il.

– Mais ce bateau va sombrer!

– Non, dit Scott.

– Si, il va couler, je le sais.

– Et bien, viens tout de même à la soirée de bon voyage avec moi, dit -il en insistant ».

Je donne tout de même mon accord et l’accompagne. Nous arrivons au bateau, et je trouve la scène horrible. Tout le monde gaspillait son temps, et abusait de son corps. Ils perdaient tout leur argent dans les jeux. C’était absolument déprimant. J’ai décidé de quitter cet endroit.

La dernière chose dont je me souviens est que je descendais une route. Je vois un enfant qui remontait cette même route sur une bicyclette. Je vois son cœur qui a un crâne et des os à l’intérieur. C’était horrible.

En se réveillant, Nina compris immédiatement le message de son rêve qui lui disait que cette relation allait sombrer. Bien qu’elle avait saisi le message de son rêve, elle a décidé de passer outre. L’année suivante, elle a tenté d’essayer d’oublier son rêve plutôt que de le comprendre. Plus d’un an après ce rêve, Gayle Delaney, appela Nina par téléphone. Elle s’était trompée, car elle appelait en fait, une autre cliente qui portait le même prénom.

Nina, qui est tout de même ravie de l’avoir au téléphone, lui dit : « C’est marrant, que vous m’appeliez maintenant. Vous souvenez – vous de la seconde partie du rêve, avec l’enfant et le cœur en os ? Je viens juste de prendre un rendez-vous pour mardi prochain, pour un avortement. Je suis très en colère, car j’ai très envie d’un enfant, mais je me rends enfin compte que je ne pourrais jamais avoir un enfant avec Scott, car il ne sera jamais un bon père pour mon enfant. Je n’ai pas écouté mon rêve, et il m’en a fallu arriver à un douloureux avortement pour me rendre compte que mon rêve avait raison.

Question: « La foi permet-elle réellement de ressusciter les morts? ».

Ce sujet s’adresse aux personnes assez développées spirituellement, ou qui une curiosité et une ouverture d’esprit importante.

Ressurection of Lazarus_Bonnat

Ressurection de Lazarus par Léon Bonnat

Il y a quelques semaines, sur un groupe lié américain consacré e à Neville Goddard et la loi d’attraction,  j’ai posé aux membres la question de savoir s’ils pensaient qu’une personne spirituellement développée, pouvait ressusciter un mort. Je voulais savoir si, dans notre groupe qui me paraissait tout de même relativement avancé, quelqu’un avait été témoin de ou avait entendu parler de la résurrection d’un mort.

J’ai tout à fait conscience que pour nombre d’entre vous, cela va vous paraître ridicule, mais quand on applique les techniques de Neville Goddard (ici des exemples de manifestations), et/ ou qu’on fait certaines expériences comme la guérison, la résolution « miraculeuses » de problèmes, l’obtention de réponses via l’incubation des rêves, le rêve  lucide, ou encore voir de façon prémonitoire gagnant du Quinté à la faveur de la méditation, on finit par être convaincu que notre monde n’est qu’illusion et que la conscience est la seule réalité. De plus, le Christ dit encore et encore que la mort est à vaincre, que la foi peut tout, etc.

La résurrection des morts, une question qui dérange?

Comme je m’y attendais, peu de personnes se sont risquées à donner une réponse, et la majorité des retours que j’ai reçus disaient en substance que même si c’était possible, il faudrait en payer le prix, ou des choses comme cela. Bref, des réponses pas très positives sur la question. J’ai donc annoncé que j’allais faire ce que je fais toujours quand je ne trouve pas de réponse satisfaisante, c’est-à-dire faire la demande à mon subconscient, qui est censé connaitre la vérité sur toutes choses. Je savais que la réponse, mettrait plusieurs semaines à arriver, tant ma résistance sur le sujet était forte.

J’ai donc assumé la réponse parfaite, comme l’enseigne Neville Goddard, et suis restée confiante dans la réponse. Mercredi de cette semaine, je me suis levée le matin avec une idée clairement en tête, comme si une voix m’avait parlé dans la nuit, et qu’il me restait un écho. Mais quel écho ! Un écho d’une force, d’une magnifique énergie et d’une profonde certitude. Ce n’était pas des mots, mais étaient une pensée qui s’est imposée clairement à mon esprit à mon réveil. Cette pensée disait : « Absolument, il est possible de ressusciter les morts, il faut juste avoir l’état de conscience nécessaire ». Elle m’a ramené également fortement au livre de Neville Goddard, Votre Foi est Votre Fortune (ici).

Mon rêve répond

En prenant ma douche quelques minutes après avoir noté mes pensées sur mon cahier de notes, le rêve de la nuit me revint :

« Je rencontre dans la rue Carole (une copine que j’ai connue alors que nous étions ensemble en foyer de jeunes travailleurs à Paris il y a presque 20 ans). Je suis très étonnée de la voir ici, dans mon quartier, alors qu’on s’est perdu de vue depuis près de deux décennies. Elle me dit que son fils va très bien, et qu’elle a bel et bien fondé une famille avec Edouard, le père de son fils, et qu’ils sont très heureux. Elle est extrêmement riche. Elle me donne un chèque de 834€ afin que je passe mon permis de conduire et ajoute : « félicitations ! ».

Au souvenir de l’élément du permis de conduire, j’étais folle de joie, car je comprenais clairement la réponse onirique de mon subconscient.

L’interprétation  du rêve

  • Carole : Une ancienne connaissance du foyer de jeunes travailleurs. Elle venait de Normandie, et s’était installée à Paris pour faire un BTS coiffure. Elle ressemblait beaucoup à Céline Dion d’ailleurs. Qu’est ce qu’elle a de si particulier pour que mon subconscient l’utilise comme symbole ?
    Carole avait son petit ami qui vivait encore en Normandie, et vivait quasiment chez ses parents à elle. Ils étaient ensemble depuis qu’ils étaient adolescents. Or, un jour, elle était tombée amoureuse d’un garçon qu’elle avait rencontré dans le RER (ils étaient assis côte à côte et lisaient le même livre).  Elle nous avait confié qu’elle allait annoncer à ses parents toute l’affaire.  En plus, le garçon en question était un Noir des Antilles. Donc, quand Carole a annoncé à son copain qu’elle désirait rompre, cela avait fait un foin pas possible. Le père était venu de Normandie illico presto pour tenter de raisonner sa fille. Sans succès, car moins de deux ans après, elle donna naissance à un petit garçon.  Mon rêve me la présente 20 ans après, une femme qui a réussi parce qu’elle a suivi son intuition et est sortie de la pensée de confort. (Il faut noter que c’est une dramatisation de mon subconscient. Je n’ai pas de nouvelles de Carole depuis que j’ai quitté le foyer, je ne sais pas ce qu’elle devenue).
  • Le permis de conduire est un document officiel qui me permet de conduire une voiture. Si je ne l’ai pas, je ne peux me déplacer, ce qui signifie d’un point de vue spirituel d’aller d’un état de conscience à un autre.
  • Je ne vois pas à quoi peut correspondre les 834€.

La réponse de mon subconscient

Synthèse et conclusion: ce court rêve répond à la question que je me pose depuis des années et que j’ai particulièrement posée avant de m’endormir ces dernières semaines, à savoir « est-il possible de ressusciter un mort ? ». Les réponses que j’ai toujours reçues étaient partielles ou non satisfaisantes. J’avais besoin de quelque chose de plus substantiel.

La réponse m’est venue clairement au réveil, mais le rêve qui l’a précédé m’en a montré le contexte.  Il dit qu’il me félicite de me poser la question et de chercher à me dépasser. En effet, comme Carole, je cherche à quitter la conscience familiale et sociale qui est en effet confortable, raisonnable mais qui ne me satisfait plus. Mais, alors que je cherche à partir, elle cherche à me ramener à elle (l’image du père et du copain). En faisant ce choix qui paraît risqué aux yeux du monde, j’ (Carole) arriverai finalement à manifester la puissance et le pouvoir nécessaires (richesse et réussite de Carole). C’est donc à moi de suivre ce chemin.