Challenge compter les billets : un rêve m’apporte des gains au quinté

mare-561221__340

Comme vous savez je participe également depuis deux semaines à notre petit challenge « compter les billets » de Neville Goddard. Et comme vous le savez peut-être, je joue de temps en temps à la course du Quinté. J’aime parier sur un ou deux chevaux. Mais, il est vrai que je n’ai pas joué depuis des mois.

Aujourd’hui, j’ai encore pu être rendue à l’évidence sur l’authenticité de la pensée de Neville Goddard, le brillant mystique chrétien qui a mit au point cette méthode de compter les billets pour manifester l’abondance.

Ainsi, ce matin, je me suis réveillée tranquillement, car je ne travaillais pas. Je ne me souvenais pas grand-chose de mes rêves de la nuit précédente, excepté que je me trouvais sur le quai d’une gare. En regardant le tableau de départ du train j’ai vu en gros 2 – 9. Je m’entends me dire dans le rêve que je vais jouer ces numéros au quinté.

Alors que je travaillais sur mon ordinateur en fin de matinée, je me suis souvenu de mon rêve. Je suis allée sur le site du PMU pour parier quelques euros. Mais, j’ai été rapidement déçue : le 2 était le grand favori et avait donc une cote de 3/1, ce qui signifie que pour 1 € misé, j’en gagnerai 3. Le 9 avait une cote 8/1.

Connaissant le fonctionnement joueur de mon subconscient, j’ai misé quelques euros sur le 2 ET sur le 9 en gagnant, supposant que ce dernier pouvait également gagner la course et que les deux chevaux pourraient arriver dans les trois premiers, nécessaire pour gagner en couplé. Je n’avais pas parié depuis des mois et mon rêve n’avait pas été incubé, je me suis donc méfié.

Néanmoins, le résultat définitif de la course fut  9 – 2 – 7 – 12 – 10 !

J’ai donc gagné avec la victoire du 9 sur un simple :

 

Et avec la victoire du couplé 2-9 :

Je n’ai joué que quelques euros, et les cotes ne permettaient pas de faire fortune, mais ça plaisir de prendre tout de même ces 32 euros.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Comment va votre challenge ?

Challenge compter les billets – 5e jour : « Pourquoi ne pas visualiser un chèque plutôt que 50 billets ? »

Cette question m’a posé cette question il y a quelques jours concernant le challenge pour attirer 5000 €. En fait, il se posait la question tout à fait légitime « pourquoi s’enquiquiner à compter 50 billets de 100 € à la suite, que visualiser un chèque à la banque de 5000  € » ?

La réponse est simple. La raison pour laquelle beaucoup de gens échouent à manifester leurs désirs par la visualisation est qu’ils ressentent des sentiments conflictuels dans l’idée de manifester un désir ou un autre. Ils n’y croient pas vraiment, se sentent mal à l’aise, soit parce qu’ils ont intégré que la richesse ou l’abondance était foncièrement une mauvaise chose ou bien parce qu’ils sont emplis de sentiments de culpabilité. Ainsi, même s’ils se visualisent recevoir un chèque de 5 millions de la Française des Jeux, ils sont intérieurement convaincus (consciemment ou pas) qu’ils n’y ont pas le droit.

Pour pallier ce problème, il suffit de visualiser des éléments qui ne créent pas de résistance émotionnelle, parce qu’ils font partie de notre quotidien. Ainsi 5000 €, c’est souvent deux ou trois fois un salaire, ce qui n’est pas un montant excessif et ne crée pas de résistance. Ensuite, le billet de 100 € fait partie de quotidien également, et il n’y aura pas de résistance de ce côté.

En outre, si vous n’avez pas la force mentale de manifester 5000 euros, vous ne pourrez manifester 5 millions d’euros.

En dernier lieu, la répétition de l’émotion est essentielle pour obtenir la manifestation du subconscient. Ainsi, en répétant l’acte de recevoir ces billets encore et encore, nous accélérons la manifestation de notre désir. Je pourrais prendre l’analogie de s’exercer à faire un mouvement de danse pour maîtriser un geste ou pour se muscler. Le faire une fois ou 50, qu’est-ce qui est le plus efficace à votre avis ?

Méditation : du bon usage des transports en commun

Si vous avez la chance ou la malchance d’habiter dans une grande ville ou métropole qui dispose de précieux transports en commun comme le bus, le RER ou le métro, je vous invite à faire l’expérience de la méditation, surtout si vous avez des problèmes pour vous relaxer en général.

Pour cela, il vous faudra avoir accès à une place assise et de vous accrocher à votre sac, naturellement. Ensuite, vous pouvez vous relaxer en respirant plusieurs fois profondément et en décomptant de 100 à 1 en détendant chacun de vos muscles du sommet de la tête aux orteils. Ce processus peut prendre cinq minutes tout au plus les premières fois, et se fera de plus en plus rapidement quand vous en aurez pris l’habitude. Cinq minutes, c’est l’équivalent en durée de deux stations de métro environ.

Je ne pourrai l’expliquer mais le mouvement passif est extrêmement favorable à la méditation. C’est ainsi très facile de se détendre profondément. Quand j’ai découvert cela, je me suis empressé de méditer dans le bus. Ainsi, il y a très longtemps, à une période où j’étais dans le sou, j’ai pendant plusieurs semaines médité en prenant la ligne de bus d’un terminus à l’autre. Et j’atteignais rapidement une profonde relaxation et donc le sentiment désiré. Et j’ai vite manifesté le travail demandé.

Je vous invite à faire de même. Pour le challenge « compter les billets« , je vous recommande de vous trouver un créneau bus ou métro, si vous avez du mal à méditer.

Et vous, avez-vous des endroits où il vous est plus facile de méditer ?

Challenge Neville Goddard « compter les billets » – Premier jour

Aujourd’hui débute notre challenge de trois semaines. Vous devez visualiser le temps de deux ou trois cycles qu’on vous donne 5000 € en billets de 100 euros comme indiqué ici.

Quelques conseils pour réussir :

  • Une détente profonde est nécessaire pour atteindre un état de paix dans lequel vous ferez vos méditations. Ne passez pas outre outre cette étape. Si vous méditez au réveil (20 minutes suffisent en général), vous êtes déjà détendue, si vous êtes pressée, faites donc quelques respirations profondes, et commencez votre visualisation. Si vous avez des problèmes pour vous relaxez, lisez ici.
  • La concentration est très importante opour réussir cet exercice. Vous allez focaliser votre énergie mentale et émotionnelle pour créer. Il est nécessaire que vous vous efforciez de rester concentrer sur votre exercice. Sachez que plus vous êtes détendu, plus vous serez concentré.
  • Une fois par jour est le minimum, de préférence le soir avant de s’endormir. Si vous manquez un jour, vous rajouterez trois jours à la durée de votre challenge.
  • N’hésitez pas à partager vos questionnements et vos découvertes avec le groupe ou le blog.

Bonne chance à tous.

Challenge Neville Goddard : comment attirer 5000 euros

Demain, le 18 février, nous débutons le challenge de « compter les billets », technique connue de Neville Goddard. L’exercice se terminera le 11 mars.

Nous avons déjà fait cet exercice sur ce blog et plusieurs membres ont eu de très bons résultats financiers. Voici d’autres exemples (1, 2 ou 3 ). Je préfère cet exercice aux autres pour trois raisons essentielles :

  • Il est très facile à mettre en place dans sa routine quotidienne
  • Les résultats apparaissent rapidement
  • Il crée un précédent dans votre conscience, car vous vous êtes prouvé que la pensée et l’émotion focalisées créent votre réalité. Vous pouvez ensuite appliquer cet exercice pour obtenir une somme plus importante ou pour atteindre un autre but.

Rappelez-vous que le mystique Neville Goddard affirme que le monde nous apparaît réel, mais il n’est qu’ombre, résultat de notre conscience, ce que la physique quantique tend à confirmer. Voyez cet article de Slate ou celui du Nouvel Obs.

Voici la méthode :

Assoyez-vous sur une chaise ou sur votre lit et fermez les yeux. Détendez-vous. Inspirez et expirez profondément cinq, six fois, puis comptez lentement à rebours de 100 à 1. A chaque fois que vous décomptez, continuez de détendre chaque muscle de votre corps. Si en arrivant à 1, vous vous sentez encore stressé, inquiet de vos problèmes divers, refaites un décompte de 100 à 1. Vous devez vous sentir bien. Peut-être ne sentez- vous plus vos mains, ni vos jambes, comme s’ils étaient anesthésiés, c’est normal et très bon signe. Cela signifie que vous vous détachez de votre corps et du monde extérieur, et que vous êtes entrés en vous-même.

Maintenant, visualisez une main vous donner un par un, des billets de 100€. Vous compterez dans votre visualisation qu’elle vous donne : « 100, 200,300, jusqu’à 5000€ ».

Vous n’êtes pas obligé de voir tous les détails du billet, mais voyez, sentez que c’est un billet de 100€ qu’on vous donne. Vous pouvez entendre le bruit du billet, et le réitérer à chaque fois que vous « recevez » le billet.

Vous pouvez aussi imaginer qu’un personnage fictif ou qui n’existe plus sur ce plan vous donne cette somme.

Si vous êtes bien concentré, vous devriez ressentir de la joie et de la satisfaction en prenant chacun de ces billets. Visualisez avec enthousiasme, entrain, comme si c’était un jeu et que cela vous faisait vraiment plaisir.

Quand vous êtes arrivé à 5000€, refaites deux cycles de 5000€.

Quand vous avez terminé le troisième cycle, puis comptez de 1 à 10 et ouvrez à nouveau les yeux.

Évitez d’en parler autour de vous, et surtout à ceux qui auraient des doutes. Je vous conseille de garder cette expérience pour vous.

Faites cet exercice au moins une fois par jour, de préférence avant de vous coucher. Dans ce cas-là, réalisez l’exercice assis sur votre lit, car allongé, vous risquez de vous endormir du fait de la relaxation.

Vous trouverez ici un des exemples de réussite de l’exercice d’un étudiant de Neville Goddard.

Si vous avez des idées ou des retours d’expérience concernant la relaxation ou la visualisation des billets, n’hésitez pas à les partager avec nous sur le blog ou le groupe.

Si vous prenez l’exercice en cours, prenez un billet de 100 € et observez-le dans tous les angles, ressentez-le pour le connaître en profondeur et en saisir la réalité. Vous pouvez visualiser des images de billets sur internet, mais il serait bien que vous ayez un billet de 10, 20, 50 ou 100 € pour pouvoir saisir le ressenti d’un point de vue tactile.

Neville Goddard : « Tout existe »

Jplenio/Pixabay

Partie 1

« Tout ce que vous voyez, bien que cela apparait être en dehors de vous, est à l’intérieur, dans votre imagination, car ce monde de la mortalité n’est qu’une ombre. » (William Blake)

Le monde de l’imagination est infini et éternel, tandis que le monde de la génération est fini et temporaire. Dans ce monde éternel, les réalités permanentes de tout existent. Leurs reflets sont ici, coulés dans un verre appelé nature.

“Le chêne est coupé par la hache,

Et l’agneau tombe par le couteau,

Mais leurs formes éternelles existent pour toujours,

Et sont renouvelées par le germe de la pensée contemplative.  » (William Blake)

Les réalités permanentes d’un oiseau, d’un animal ou d’un poisson éteint vivent! Ils peuvent être ressuscités et extériorisés par le germe de votre pensée contemplative, car tout vit en vous !

Ce monde de génération que j’appelle le monde de César ne doit pas être négligé, car il s’agit d’un aspect important de la réalité, même s’il n’est qu’ombre. Les Ecritures nous exhortent à réviser, à pardonner et à changer nos pensées, modifiant ainsi les conditions de notre vie. Voici comment cela se fait.

Un ami a récemment écrit : « Il y a trois semaines, un ami m’a appelé pour lui dire qu’il craignait d’être viré. J’ai instantanément soumis cet événement à la révision[1]. En entendant sa voix bouillonner d’excitation, il me disait comment il avait été félicité pour son travail et je ressentais le frisson de me réjouir avec lui. Aujourd’hui, il est venu à mon bureau et a prononcé les mots que j’avais entendus dans mon imagination.

Ce matin, en m’habillant, je pensais à une annonce sur laquelle je travaillais et qui portait le nom d’un homme très important à San Francisco. En parcourant l’annonce, je me suis dit que je voulais mettre le mot «Monsieur» avant son nom. Je l’ai fait et je me sentais bien. J’ai pris note mentalement de le faire quand je suis arrivé au bureau et j’ai rapidement abandonné cette idée. Dans l’après-midi, l’homme a appelé pour demander que j’insère «Mister» devant son nom – pas dans la publicité, mais dans une publicité à la radio où son nom a été utilisé. »

[1] La révision est une technique inventée par Neville où il modifier la perception d’une situation en pensée et en émotion pour la modifier dans le monde physique.

Neville nous explique que le monde extérieur n’est qu’ombre de la réalité qui est notre pensée. Le monde qui nous apparaît comme extérieur serait selon lui à l’intérieur de nous, de notre propre consicence. En se focalisant sur une objet avec une foi suffisante, on le ressucite ou lui donnant vie dans le monde physique. Un des exercices -types qui prouverait cela est celui de compter les billets.

Comment ressentir un sentiment positif quand on est submergé par des sentiments négatifs ?

Neville Goddard explique encore et encore que c’est le sentiment qui créé la réalité. Dans le but de manifester votre désir, il est nécessaire que vous en imprégniez votre conscience. De nombreux exemples confirment cette affirmation. Les challenges mis en place sur ce blog ces derniers mois, notamment celui de compter les billets, montrent que l’attention sur un désir en ressentant les sentiments et émotions liées à sa réalisation confirment l’authenticité des affirmations de Neville Goddard.

Or, il semble que nombre de personnes ont du mal à ressentir le moindre sentiment positif. Ils ne parviennent à ressentir un sentiment d’abondance, d’amour, de paix, de bonheur, de satisfaction, de soulagement, etc. Ceci peut s’expliquer par le fait que leur conscience est depuis très longtemps dominée par des sentiments négatifs et conflictuels.

Heureusement, il y a un moyen assez facile d’y remédier. Prenez l’émotion positive la plus simple que vous ressentez sans interférence. Elle peut vous venir vient de l’écoute d’un morceau de musique, du rappel d’un souvenir merveilleux, de l’observation d’une peinture qui vous inspire, etc. Ressassez cette émotion pendant une quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que vous vous sentiez submergé par elle. Très rapidement, vous devriez vous sentir mieux, et voir vos sentiments intérieurs s’améliorer.

Pour cela, l’idéal est d’avoir un morceau de papier où vous résumerez en un mot l’image, le souvenir, le morceau de musique. Vous garderez ce bout de papier dans votre poche et le sortirez dès que vous pouvez, dès que vous en aurez l’envie. Vous verrez que vos sentiments intérieurs changeront rapidement. Ajouter ensuite d’autres sentiments positifs qui vous semblaient encore il y a peu difficiles à ressentir, et voyez si vous pouvez maintenant ressentir le sentiment de votre désir exaucé sans tension ni malaise aucuns. Si vous n’arrivez toujours pas, trouvez d’autres sentiments positifs avec lesquels vous êtes à l’aise, cela devrait être plus facile maintenant.

En faisant cet exercice régulièrement, en quelques jours, vous devriez voir vos ressentis être considérablement améliorés et pouvoir manifester.

Ayez confiance en vous-même, c’est très facile…