Compter les billets : il attire plusieurs centaines de dollars par visualisation

Voici un témoignage de YM, un membre d’un groupe de discussion consacré à Neville Goddard qui a utilisé avec succès la méthode de Neville « compter les billets ». Il est daté du 6 octobre 2018.

« Salut tout le monde,

Au cours des deux derniers mois, j’ai essayé à nouveau différentes techniques mentales avec l’argent et je voulais simplement partager avec vous tous les résultats obtenus. J’ai visualisé avec mes yeux ouverts, visualisé avec mes yeux fermés avant de m’endormir et j’ai assumé la sensation avant de dormir et j’ai eu du succès avec les trois méthodes.

Première visualisation les yeux ouverts.

Au début du mois de juillet, j’ai visualisé compter 10 billets de 100 dollars avec les yeux grands ouverts. C’est ainsi que je me suis allongé sur mon lit, les yeux levés vers le plafond et ai regardé à travers jusqu’à ce que ma vision devienne floue, puis j’imaginais me tenir debout devant le bureau dans ma chambre.

J’ai ensuite vu 10 billets de 100 dollars sur la table, les ai ramassés, comptés un par un, puis rangés dans mon portefeuille. Je le faisais encore et encore et ajoutais de la vivacité sensorielle à chaque fois que je le faisais.

J’ai donc vu la couleur des billets, le 100 dans les coins inférieurs gauche et droit, le visage de Benjamin Franklin[1] et j’ai également vu la couleur du bureau, la couleur de mes mains, un bracelet à ma main droite et ma montre à ma main gauche. J’ai ensuite senti les billets et leur texture en m’entendant compter, puis la couleur de mon portefeuille, ce que je voyais à l’intérieur lorsque je l’ouvrais (mon permis, ma carte d’identité et de débit), puis que je mettais les billets à l’intérieur.

C’est donc avec beaucoup de détails que je voyais la scène, mais j’ajoutais de la vivacité sensorielle à chaque fois que je la passais. Je me repassais la scène chaque fois lentement et prenais beaucoup de temps pour tout compter et mettre l’argent dans mon portefeuille puis je lâchais prise.

Quelques jours plus tard, c’était mon anniversaire, et j’ai envoyé un message à mon père. Il me demanda ce que je voulais comme cadeau et, à l’époque, ma mère se sentait un peu malade et je visualisais et entendais une conversation impliquant sa santé, alors je lui répondis en disant: « Ce que je veux est que maman et toi soyez en bonne santé et heureux, c’est tout.»

Quelques jours plus tard, ma tante est revenue des Maldives pour Genève et elle m’a donné 500 dollars en disant que c’était un cadeau de mon père, puis 700 dollars de plus en disant que c’était juste pour mes petits besoins.

J’ai donc reçu 1 200 dollars au total, soit 200 dollars de plus que ce que j’ai visualisé ! Et bien sûr, j’ai compté l’argent et l’ai mis dans mon portefeuille comme dans ma scène mentale.

Deuxième visualisation les yeux fermés.

Au cours de la première semaine d’août, l’ami de ma tante vivant à Sarajevo est venu nous rendre visite et il a dit à ma femme et à moi-même que ma tante comptait lui rendre visite à Sarajevo et il nous a invités à la rejoindre pour deux semaines.

Nous avons répondu par l’affirmative. Nous avions vérifié et planifié les lieux à visiter et des choses du genre. L’ami de ma tante nous a dit qu’elle avait réservé des vols sur une compagnie aérienne autrichienne quelques semaines auparavant. Nous avons donc vérifié cette compagnie et quelques autres pour savoir laquelle offrait les meilleurs tarifs à la date et heure desquelles nous avions l’intention de voler.

Après mon succès avec la session de visualisation des yeux ouverts, la mémoire et le processus étaient encore frais dans mon esprit et j’ai décidé d’essayer de faire de même, mais les yeux fermés dans l’intention de manifester de l’argent pour payer nos billets pour Sarajevo.

J’ai essayé de le faire avant de m’endormir la soir, mais comme cela m’empêchait de dormir, j’ai décidé de le faire l’après-midi avant de faire une sieste, car je m’endors facilement pendant une sieste, même si j’ai quelque chose à l’esprit.

Quelques jours plus tard, nous avons planifié une excursion d’une journée à Brienz, une région pittoresque de la Suisse offrant de jolies vues sur les lacs et les montagnes. Le jour de l’excursion, nous nous sommes tous réveillés assez tôt pour préparer des collations. Sur le chemin du retour, je me sentais somnolent alors j’ai décidé de visualiser à ce moment !

Dans la voiture, j’ai incliné mon siège et fermé les yeux. J’ai commencé à penser aux billets à compter et, j’ai cherché un billet de 100 francs suisses pour voir à quoi il ressemblait et j’ai rapidement mémorisé ses traits majeurs et ai compté quelques billets pour m’exercer. J’ai ensuite repris mon exercice de visualisation jusqu’à ce que je m’assoupisse et me suis réveillé environ une demi-heure plus tard.

Bien que je me sois réveillé en pleine forme, au début je ne savais pas trop si je me m’étais endormi au cours de l’action parce que je ne me suis pas dormi très longtemps.

Mais une chose que j’ai remarquée, est que même quand je me suis réveillé, j’avais la scène en tête, alors j’étais sûr que j’avais emporté l’action dans mon sommeil même si ce n’était que momentané.

Le lendemain, nous avons vérifié les vols et trouvé des places sur le même vol et les mêmes dates que chez ma tante, pour 483 francs suisses.

Je venais de quitter mon appartement pour me rendre dans un magasin situé à proximité lorsque j’ai vu ma tante marchant dans ma direction et revenant d’un rendez-vous chez le médecin. Elle m’a demandé si nous avions de la chance avec les vols. Lorsque je lui ai parlé du tarif, elle m’a demandé de l’accompagner au supermarché à proximité.

Au lieu d’aller au supermarché, elle est allée au guichet situé près de l’entrée et a retiré 500 francs qu’elle m’a donnés. J’ai littéralement reçu cet argent le lendemain après avoir endormi dans l’action !

Troisième visualisation le lendemain.

Notre élection présidentielle a eu lieu le dimanche 23 septembre et le bureau de vote le plus proche était à Londres.

Comme mon beau-frère et sa femme étudient à Birmingham, nous nous y sommes rendus quelques semaines auparavant afin de pouvoir nous rendre à Londres ensemble.

Le cousin de ma femme était l’un des responsables britanniques et il nous a expliqué que des fonds avaient été alloués pour aider les étudiants à rembourser leurs frais de voyage. Nous avons donc pensé qu’il serait bien de nous faire rembourser notre billet d’avion ou notre billet de train.

Nous sommes donc tous les quatre venus à Londres quelques jours avant le jour du scrutin et nous avions prévu de voter le matin et de prendre un train pour retourner à Birmingham l’après-midi le même jour.

Samedi soir avant de dormir, je pensais avoir de l’argent pour rembourser nos voyages et j’ai donc pris le temps de ressentir un peu d’argent supplémentaire pour le reste de notre voyage.

Alors, dans ma tête, je me suis demandé: «Comment me sentirais-je si mon souhait avait été réalisé?» et «comment me sentirais-je dans mon corps ici maintenant si j’avais un peu plus d’argent ?»

Je n’arrêtais pas de poser ces questions toutes les 15 à 20 secondes tout en me concentrant sur ma respiration entre les questions et je me sentais bien. Je me suis réveillé dans le même sentiment, détendu et paisible.

Plus tard dans la journée, nous avons voté et visité un hôtel à proximité où une salle de réunion avait été réservée à toutes les personnes qui se rendaient à Londres avant de prendre le train ou le vol, ainsi que de regarder le décompte des bulletins de vote en direct.

Pendant que nous attendions, le cousin de ma femme est venu nous voir et nous a donné 200 livres et nous a dit que c’était pour les galères que nous avions eues depuis que nous étions venus de Genève ma femme et moi, conséquence de l’obligation de réserver trains et hôtels juste pour voter !

J’étais à la fois stupéfait et je me suis dit: «Oui, ça a l’air correct», car c’est arrivé littéralement le lendemain!

Bien que la visualisation des yeux ouverts se soit aussi manifestée en quelques jours, à travers les deux autres manifestations, je découvre et comprends de plus en plus à quel point il est puissant de s’endormir en répétant une scène ou dans le sentiment du désir exaucé.

J’espère que ça vous aide, les gars. »

Comme l’explique Neville Goddard, l’attention focalisée sur une image que l’on répète encore et encore jusqu’à en sentir la réalité, finit par la manifester dans le monde physique.

[1] C’est le visage de Benjamin Franklin qui est sur les billets de 100 dollars américains.

Neville Goddard : Challenge manifestation du 8 avril

Demain, nous débutons un challenge de trois semaines. Le but sera de forcer votre subconscient à manifester un désir que vous avez choisi par le pouvoir de la focalisation de pensée et l’exaltation des sentiments et émotions.

Comme Neville Goddard l’explique, vous pouvez obtenir efficacement la réaction de votre subconscient en réduisant votre désir en une phrase très courte de 3 mots maximum que vous répétez dans un état de relaxation profonde ou juste avant de vous endormir le soir. Cette phrase peut être : « C’est fini », « c’est bon », « merci », « c’est fait », etc.

Si vous le préférez, vous pouvez néanmoins utiliser une des autres techniques phares de manifestation du mystique chrétien de Neville. Prenez une image qui résume la réalisation de votre désir, et répétez-la encore et encore alors que vous vous endormez. Par exemple, si vous cherchez un emploi, imaginez que vous signez votre contrat. Réduisez le film à une séquence de quelques secondes et répétez encore et encore cette image alors que vous vous endormez.

Comme je le répète souvent, il est nécessaire que vous soyez profondément détendue avant et pendant l’exercice. Si vous ne l’êtes pas, c’est que vous êtes émotionnellement attaché au problème que vous voulez résoudre, et vous ne pourrez ressentir correctement le problème résolu.

Pour vous détendre, faites au moins une vingtaine de cycles de respirations profondes, c’est-à-dire inspirez profondément, retenez votre souffle autant que vous le pouvez, puis lâchez tout. Et recommencez au moins une vingtaine de fois.

Quand vous êtes bien détendu, vous êtes dans un état physique et mental qui ressemble à la béatitude. Vous ne sentez plus cette boule au ventre qui vous accompagnait en raison de vos problèmes financiers. Vous avez oublié ce malaise qui vous imprégnait du fait de ce problème tenace qui ne vous quitte pas. Par la relaxation, vous avez quitté temporairement le monde de votre esprit conscient car vous n’êtes plus focalisé dessus, mais pouvez maintenant concentrer votre pensée sur votre désir en lui donnant réalité. C’est la véritable signification :

« Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton père, qui voit dans le secret, te le rendra »

Mat 6 : 6

Faire cet exercice une fois par jour avant de vous coucher est entièrement suffisant si vous suivez scrupuleusement les recommandations ci-dessus.

Bonne chance et n’hésitez pas à partager vos succès avec nous sur le blog ou le groupe…

Neville Goddard : « Des mots pour manifester vos désirs »

Valuinic/Pixabay

 

Dans une des ses conférences le mystique chrétien Neville Goddard dit :

« Il y a une autre technique que je vous ai donnée hier soir. Si vous ne pouvez pas vous concentrer sur un acte, si vous ne pouvez pas vous blottir dans votre fauteuil et croire que celui-ci est ailleurs, comme s’il était ailleurs, faites ceci : réduisez l’idée que vous voulez manifester, résumez-la en une phrase simple comme : « N’est-ce pas merveilleux ? » ou « merci » ou « c’est fait » ou « c’est fini ».

Il ne devrait pas y avoir plus de trois mots. Créez une phrase qui implique que le désir est déjà réalisé. « N’est-ce pas merveilleux » ou « Merci », le sous-entend certainement. Ce ne sont pas toutes les phrases que vous pourriez utiliser. Trouvez une phrase issue de votre propre vocabulaire qui vous convient le mieux. Mais faites-la très très court et utilisez toujours une phrase qui implique que votre idée est accomplie.

Lorsque vous avez votre phrase en tête, faites partir les nuages. Laissez les nuages monter en en entrant l’état qui borde le sommeil. Commencez simplement à imaginer et à sentir que vous avez sommeil[1], et dans cet état, assumez le sentiment du désir exaucé en répétant la phrase encore et encore comme une berceuse. Quelle que soit la phrase, faites comme si l’hypothèse était vraie, concrète, que c’est déjà un fait et soyez en convaincu. »

Nous commençons le challenge de trois semaines du 8 au 29 avril sur le groupe : au moins une fois par jour, préférablement le soir avant de vous coucher, vous allez vous concentrer sur une phrase de trois mots signifiant que votre problème est résolu ou que votre désir est maintenant manifesté.

Comme déjà maintenant montré par le Dr Joseph Murphy ou Neville Goddard, cette méthode est très efficace pour enflammer le subconscient qui va matérialiser le fruit de votre focalisation dans votre monde.

[1] Ou détendez-vous profondément par la méthode que vous désirez.

Manifestation par visualisation : un loft de rêve

 

Admiral_Lebioda/Pixabay

Voici un témoignage de manifestation sur un ancien forum consacré à Neville Goddard. J’espère de tout cœur qu’il vous inspirera.

En 2005

« Quand je rentrais du sport, j’avais l’habitude de passer devant un  bâtiment magnifique de lofts nouvellement construits de 6 étages.

Il n’y avait pas d’occupants, donc j’avais l’habitude de regarder à travers la fenêtre de la porte en verre dépoli et d’observer les beaux meubles à l’intérieur.

Il s’agissait de 900 pieds carrés de murs en briques apparentes de style ancien, sols en béton sablé, appareils en acier inoxydable, etc. J’aimais à regarder à l’intérieur pendant au moins cinq bonnes minutes, et m’imaginais vivre dans cette belle propriété. Je me soumettais à ce rituel à chaque fois que je passais devant le bâtiment. »

En 2010

« Je vivais dans la maison d’un de mes amis depuis un an et demi. Nous nous disputions régulièrement constamment et finalement, il m’a demandé de quitter son domicile sous 30 jours. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire.

Alors j’ai commencé à aller sur internet et à la recherche d’un nouveau logement. Après 3 semaines de recherche, je commençais à sérieusement m’inquiéter.

« Mon Dieu … Qu’est-ce que je vais faire ? »

Rien ne m’intéressait de près ou de loin, mais je ne me résignais pas. En outre, mon ami me pressait de quitter son domicile.

Cette nuit-là, alors que j’étais au bord des larmes, je me suis endormi avec l’idée que j’étais déjà dans ma nouvelle maison dormant sur mon propre lit, me sentant heureux et soulagé (très important).

Le lendemain, je me suis réveillé et je suis retourné sur internet et suis allé sur un site Web que j’avais consulté plusieurs fois …

Tout à coup, une nouvelle propriété en location est apparue que je n’avais jamais vu sur le site avant. Et me croirez-vous ? Ce n’était pas n’importe quelle propriété qui venait d’être ajoutée. Mais il s’agissait de la propriété dans le même immeuble dans lequel je m’imaginais habiter pendant des mois.

J’ai immédiatement appelé le numéro et l’agent immobilier ne pouvait pas croire à quelle vitesse j’avais répondu. Elle m’a dit :

« J’ai littéralement posté l’offre pour cette propriété il y a 5 minutes !!! »

Je lui ai dit au téléphone sans hésitation « Je la prends !!! »

Elle pensait que c’était étrange, car pour elle, je n’ai pas encore vu le loft. Elle a donc proposé de me montrer le logement dans l’après-midi.

Dans les 30 secondes qui suivent la visite de mon loft de rêve, je lui dis : « Je le prends! »

Elle a aimé mon attitude et a dit : « Vous serez parfait ici … Le propriétaire va vous aimer! »

Et en effet il l’a fait.

Cet après-midi

Cinq ans après mon rituel de scruter la porte en verre dépoli de cet espace, j’ai remis à mon nouveau propriétaire un chèque certifié pour le loyer des premier et dernier mois, et il m’a remis les clés de mon rêve Loft.

Note importante

Tout devait se dérouler de cette façon car cela DEVAIT se passer.

Une autre chose importante que je tiens à signaler à tout le monde est que je n’ai étudié Neville que très récemment, ces dernières années. Ainsi,  j’ai appliqué mon imagination pendant des années sans savoir à l’époque que c’était un pouvoir.

« Avec Dieu (mon imagination), tout est possible à celui qui y croit. »

S’il vous plaît,  partagez cette histoire… Elle est la preuve de la puissance que nous avons si nous utilisons notre propre imagination humaine.

Challenge compter les billets : un rêve m’apporte des gains au quinté

mare-561221__340

Comme vous savez je participe également depuis deux semaines à notre petit challenge « compter les billets » de Neville Goddard. Et comme vous le savez peut-être, je joue de temps en temps à la course du Quinté. J’aime parier sur un ou deux chevaux. Mais, il est vrai que je n’ai pas joué depuis des mois.

Aujourd’hui, j’ai encore pu être rendue à l’évidence sur l’authenticité de la pensée de Neville Goddard, le brillant mystique chrétien qui a mit au point cette méthode de compter les billets pour manifester l’abondance.

Ainsi, ce matin, je me suis réveillée tranquillement, car je ne travaillais pas. Je ne me souvenais pas grand-chose de mes rêves de la nuit précédente, excepté que je me trouvais sur le quai d’une gare. En regardant le tableau de départ du train j’ai vu en gros 2 – 9. Je m’entends me dire dans le rêve que je vais jouer ces numéros au quinté.

Alors que je travaillais sur mon ordinateur en fin de matinée, je me suis souvenu de mon rêve. Je suis allée sur le site du PMU pour parier quelques euros. Mais, j’ai été rapidement déçue : le 2 était le grand favori et avait donc une cote de 3/1, ce qui signifie que pour 1 € misé, j’en gagnerai 3. Le 9 avait une cote 8/1.

Connaissant le fonctionnement joueur de mon subconscient, j’ai misé quelques euros sur le 2 ET sur le 9 en gagnant, supposant que ce dernier pouvait également gagner la course et que les deux chevaux pourraient arriver dans les trois premiers, nécessaire pour gagner en couplé. Je n’avais pas parié depuis des mois et mon rêve n’avait pas été incubé, je me suis donc méfié.

Néanmoins, le résultat définitif de la course fut  9 – 2 – 7 – 12 – 10 !

J’ai donc gagné avec la victoire du 9 sur un simple :

 

Et avec la victoire du couplé 2-9 :

Je n’ai joué que quelques euros, et les cotes ne permettaient pas de faire fortune, mais ça plaisir de prendre tout de même ces 32 euros.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Comment va votre challenge ?

Challenge compter les billets – 5e jour : « Pourquoi ne pas visualiser un chèque plutôt que 50 billets ? »

Cette question m’a posé cette question il y a quelques jours concernant le challenge pour attirer 5000 €. En fait, il se posait la question tout à fait légitime « pourquoi s’enquiquiner à compter 50 billets de 100 € à la suite, que visualiser un chèque à la banque de 5000  € » ?

La réponse est simple. La raison pour laquelle beaucoup de gens échouent à manifester leurs désirs par la visualisation est qu’ils ressentent des sentiments conflictuels dans l’idée de manifester un désir ou un autre. Ils n’y croient pas vraiment, se sentent mal à l’aise, soit parce qu’ils ont intégré que la richesse ou l’abondance était foncièrement une mauvaise chose ou bien parce qu’ils sont emplis de sentiments de culpabilité. Ainsi, même s’ils se visualisent recevoir un chèque de 5 millions de la Française des Jeux, ils sont intérieurement convaincus (consciemment ou pas) qu’ils n’y ont pas le droit.

Pour pallier ce problème, il suffit de visualiser des éléments qui ne créent pas de résistance émotionnelle, parce qu’ils font partie de notre quotidien. Ainsi 5000 €, c’est souvent deux ou trois fois un salaire, ce qui n’est pas un montant excessif et ne crée pas de résistance. Ensuite, le billet de 100 € fait partie de quotidien également, et il n’y aura pas de résistance de ce côté.

En outre, si vous n’avez pas la force mentale de manifester 5000 euros, vous ne pourrez manifester 5 millions d’euros.

En dernier lieu, la répétition de l’émotion est essentielle pour obtenir la manifestation du subconscient. Ainsi, en répétant l’acte de recevoir ces billets encore et encore, nous accélérons la manifestation de notre désir. Je pourrais prendre l’analogie de s’exercer à faire un mouvement de danse pour maîtriser un geste ou pour se muscler. Le faire une fois ou 50, qu’est-ce qui est le plus efficace à votre avis ?

Méditation : du bon usage des transports en commun

Si vous avez la chance ou la malchance d’habiter dans une grande ville ou métropole qui dispose de précieux transports en commun comme le bus, le RER ou le métro, je vous invite à faire l’expérience de la méditation, surtout si vous avez des problèmes pour vous relaxer en général.

Pour cela, il vous faudra avoir accès à une place assise et de vous accrocher à votre sac, naturellement. Ensuite, vous pouvez vous relaxer en respirant plusieurs fois profondément et en décomptant de 100 à 1 en détendant chacun de vos muscles du sommet de la tête aux orteils. Ce processus peut prendre cinq minutes tout au plus les premières fois, et se fera de plus en plus rapidement quand vous en aurez pris l’habitude. Cinq minutes, c’est l’équivalent en durée de deux stations de métro environ.

Je ne pourrai l’expliquer mais le mouvement passif est extrêmement favorable à la méditation. C’est ainsi très facile de se détendre profondément. Quand j’ai découvert cela, je me suis empressé de méditer dans le bus. Ainsi, il y a très longtemps, à une période où j’étais dans le sou, j’ai pendant plusieurs semaines médité en prenant la ligne de bus d’un terminus à l’autre. Et j’atteignais rapidement une profonde relaxation et donc le sentiment désiré. Et j’ai vite manifesté le travail demandé.

Je vous invite à faire de même. Pour le challenge « compter les billets« , je vous recommande de vous trouver un créneau bus ou métro, si vous avez du mal à méditer.

Et vous, avez-vous des endroits où il vous est plus facile de méditer ?