Autophagie : la véritable détox

Dans le domaine des médecines dites naturelles, on parle souvent de détox, processus visant à éliminer les toxines du corps. Le problème, en ce qui me concerne, est que je n’ai jamais compris quelles étaient les dites toxines éliminées par ce processus.

Nombre de médecins et de sites consacrés à la santé partagent mon incompréhension en affirmant que le mot détox ne signifie pas grand-chose en fait, qu’il s’agit d’un grand flou hygiéno-philosophique. Ainsi une synthèse méthodique publiée dans le British Medical journal en 2012 a cherché comprendre les principes liés à la notion de détox. Ils concluent : « les principes de la [détox] ne font aucun sens dans une perspective scientifique, et il n’existe aucune preuve clinique qui puisse les appuyer« .

Je n’ai pas lu l’étude en entier, mais je ne suis pas certaine que les participants de l’étude soient très objectifs tellement les représentants de la médecine allopathique me semblent souvent très fermés sur les médecines alternatives, à tort ou à raison.

Le jeûne est une des thérapies les plus en vogues de nos jours. Très attaqué par les médecins, on serait alors tenté naturellement de considérer ses prétendus effets thérapeutiques comme de simples effets placebo. Or, la science a montré que le jeûne, notamment une fois que la cétose est enclenchée, amène à la génération de processus thérapeutiques. L’un d’entre eux est l’autophagie.

Autophagie, qui signifie « se manger soi-même », est un processus d’auto-nettoyage de l’organisme. Presque inconnu du grand public le plus informé, ce phénomène métabolique est passé de l’obscurité à la lumière à la suite de la délivrance du prix Nobel en octobre 2016 à Yoshinori Ohsumi, chercheur à l’Institut de technologie à Tokyo, qui en a étudié les mécanismes.

L’autophagie est un processus qui permet à une cellule de recycler ses propres composants défectueux pour les transformer en énergie ; ces débris qui traînent dans le cytoplasme de vos cellules depuis des années.

L’autophagie élimine les déchets par exemple tels que les cellules cérébrales mal nourries pendant des années, les cellules cardiaques privées de sommeil, les cellules qui ont respiré le tabac depuis de votre enfance.

Toutes ces protéines mal repliées, toutes ces cellules qui ont subi une inflammation constante, qui perdent la mémoire seront éliminées par l’autophagie. Les autopsies du cerveau nous racontent tout. Les protéines s’accumulent dans un cerveau endommagé. Ce cerveau endommagé conduit à la maladie de Parkinson, à la maladie d’Alzheimer et à la démence.

Si vous êtes en surpoids, ces débris existent depuis aussi longtemps que ces kilos en trop existent en vous. Si votre peau tombe, est flasque et ridée, l’autophagie va progressivement éliminer ces cellules qui ont hérité et se sont développées dans un tel environnement.

Pendant l’autophagie, les cellules détruisent les virus et les bactéries et éliminent les structures endommagées. C’est un processus crucial pour la santé, le renouvellement et la survie des cellules.

Ainsi, plusieurs études ont confirmé que l’autophagie protègerait entre autres contre :

  • Les maladies neurodégénératives
  • Les maladies inflammatoires
  • Les infections
  • Le cancer
  • La résistance à l’insuline
  • Le vieillissement

Si vous avez déjà jeûné, vous avez probablement remarqué que votre peau au bout de plusieurs jours était plus fine et plus lumineuse, plus nette et plus lisse qu’elle ne l’a été depuis longtemps.

Par exemple, voici les photos avant et après de 7 jours de jeûne sec de Simona qui a partagé en janvier 2018; les photos avant et après qu’elle a partagées sur le site de Snake Diet. Elle tentait de se débarrasser des poches qu’elle avait sous les yeux depuis plusieurs années. On va bien sur la première photo la poche gonflée sous l’oeil.

 

 

La seconde photo a été pris à la fin de la journée à la suite de 7 jours de jeûne sec.

 

Ça a marché. Un mois plus tard, les poches n’étaient pas revenues. La peau est effectivement plus et moins marquée qu’avant le jeûne.

Comment se déclenche l’autophagie ?

Quand l’environnement est difficile. Quand les cellules sortent du confort et entre dans un environnement difficile, tellement difficile qu’elles doivent faire des choix radicaux pour que l’organisme survivre :

  • Infection
  • Exercice vigoureux
  • Réduction calorique et / ou nutritionnelle
  • Jeûne

Si vous voulez une véritable détox, jeûnez. En plus, elle ne coûte pas un centime.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale sur le jeûne sec allez ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Jeûne sec & Snake diet : 3 cas de guérison d’eczéma

Je présente encore des cas de l’efficacité incomparable du jeûne sec. Après le cas de l’inversement du cours d’une infection qui menaçait d’amputation un pied diabétique, voici trois cas de guérison d’eczémas sévères.

Le premier cas est celui de Christie qui témoigne en juin 2017 sur la chaine YoutTube de Cole Robinson, Snake diet. Après la naissance de son 4e enfant, elle a remarqué quelques irritations sur un doigt. Au fil des semaines, les plaies grandissaient en taille. La douleur devait chaque jour de plus en plus forte au point où Christie n’arrivait plus à dormir. Les médecins ont tout essayé des antibiotiques aux injections de stéroïdes, rien n’arrêtait le développement des ulcères cutanés. Pendant ces 15 mois, elle essayé également l’homéopathie et tous les traitements alternatifs, sans succès. La douleur était tellement insoutenable qu’elle mettait ses mains dans un bain d’eau de javel pour un soulagement temporaire. Elle était entrée en profonde dépression.

Fin mai, un ami l’inscrit sur le groupe Facebook de Cole Robinson parce qu’il pense que le jeûne sec permet de diminuer les inflammations. Elle s’entretient avec Cole qui l’encourage à se soumettre à une Snake diet[1].

Le premier jour de jeûne sec, la douleur augmente encore au point où elle se prépare à renoncer et retourner aux urgences. Mais, se dit-elle, pour avoir les mêmes médicaments (antibiotiques, injections et crème) inefficaces. Elle décide de persister. Les cloques étaient pleines de pus, saignaient et s’étendaient jusqu’au haut de son poignet. Mais, cette nuit fut la première depuis longtemps où elle n’avait pas été réveillée par les brûlures de sa main.

Au bout de 24 heures, les cloques avaient considérablement diminué.

Le troisième jour, elle contacte Cole pour lui dire que le jeûne marche. Elle se met à prendre des photos de sa main.

Le quatrième et les jours suivants, les plaines continuent à diminuer à vue d’œil.

Quand elle donne son témoignage le 15 juin, elle est à son 9e jour de jeûne sec / Snake diet.

Le second témoignage est celui d’Ashley M Hannivan.  Voici celle dit sur sa condition :

« Jeûner guérit mon eczéma !

Je lutte contre cet eczéma des mains depuis des mois! Il est irritant et douloureux presque au point insupportable! J’ai essayé une tonne de crèmes différentes qui n’ont rien donné. J’ai commencé la Snake Diet le 23 octobre 2017 et ma main a commencé immédiatement à guérir! C’est incroyable, la sensation de brûlure et les démangeaisons ont disparu et l’eczéma commence à s’estomper !!! Les images sont la preuve, regardez déjà la différence ! »

Le dernier cas est celui d’Ilari Pekkala. Témoignant également sur le Facebook de Cole Robinson, il raconte :

« Hallucinant, parce que je suis NÉ avec cette maladie de peau appelée dermatite séborrhéique[2], une forme d’eczéma chronique. La photo de gauche est celle du pire où la maladie est vraiment insupportable, démange considérablement et desquame la peau. Le soulagement de ne pas avoir ce problème de peau est tout simplement énorme ! Ce problème venait et partait par cycles et quand je ne l’avais pas pendant une semaine, j’étais heureux. Maintenant ma peau est nickel depuis un mois, il n’y a aucune comparaison possible avec tout ce que j’ai déjà essayé.

J’ai commencé avec un jeûne Snake Diet pendant 48h, puis j’ai fait 48h supplémentaires et un autre de 72h, puis j’ai fait un jeûne sec de 48h. Je n’étais pas capable de garder de très bons niveaux d’énergie mais ce n’était pas horrible non plus. En cas de manque de motivation pour continuer à expérimenter avec Snake Diet, tout ce que j’ai à faire maintenant, c’est de regarder mon visage avant et après.

[1] La Snake diet consiste à minimum 48 heures de jeûne sec que l’on poursuit enuiste avec une boisson de sels minéraux pour garder une maximum d’énergie.

[2] La dermite séborrhéique est une dermatose inflammatoire cutanée fréquente (observée dans 3 % à 5 % de la population) se présentant sous la forme de plaques rouges, recouvertes de squames grasses et jaunâtres, plus ou moins prurigineuses, prédominant dans les zones riches en glandes sébacées, les zones séborrhéiques.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale sur le jeûne sec allez ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Dave Wilson : « Le jeûne a guéri mon diabète de type 2 » !!!

Voici un témoignage trouvé sur le groupe américain Facebook Snake Diet Motivation qu’a partagé le jeûneur Dave Wilson en novembre 2017.

Le jeûne fonctionne à 110% ! Il y a 6 mois, je pesais 147 kilos. Je prenais de la metformine, des médicaments contre le cholestérol et l’hypertension, et j’étais très anxieux et agoraphobe. Mes  organes étaient en mauvais état. Mon foie, ma vessie, mon cœur me faisaient si mal que j’avais du mal à dormir. J’avais si peur. Je ne voulais pas abandonner ma femme et mon fils. J’ai alors pris la décision d’arrêter d’être une mauviette. J’ai commencé à passer au régime cétogène et à manger un repas par jour. J’ai aussi commencé à faire des marches alors que je ne pouvais faire que 4 pâtés de maisons au début parce que mes pieds me faisaient mal ; mes ongles étaient foutus… Mais j’ai persisté et bientôt je marchais à peu près 2 km chaque matin. Rien de trop fou… Je m’efforçais à bouger mon corps au lieu de jouer à des jeux vidéo et de regarder une télévision pathétique. J’ai commencé à perdre un poids de dingue. J’avais perdu environ 27 kilos avant ma prochaine visite chez le médecin.

En passant, mon médecin traitant s’est vraiment fâché du fait que j’avais arrêté de consommer des glucides. Il m’a dit que mon cerveau en avait besoin pour faire le plein. Il a alors doublé ma dose de médicaments pour l’hypertension. J’ai arrêté de les prendre malgré tout et j’ai poursuivi mon plan. Ma tension artérielle s’est normalisée en quelques semaines. Je ne sais pas comment faire confiance à mon médecin après qu’il est voulu me faire arrêter mon jeûne et mon régime cétogène. Il m’a dit que j’allais mourir. Il s’est même moqué ouvertement de moi en me traitant presque d’imbécile devant ma femme. Tout cela à cause du jeûne et de la réduction des glucides. Je lui ai dit que ces derniers n’étaient pas très bons pour moi parce que j’étais si gros et que je ne me sentais pas bien après avoir mangé des glucides et que mes sources de glucides étaient les légumes.

C’est à la même époque que j’ai trouvé la chaîne Youtube de Cole Robinson. Le moment était parfait pour moi. J’ai commencé la Snake diet avec de l’eau salée et cela m’a aidé à ne pas me sentir étourdi après le deuxième jour. Mon corps a subi beaucoup de désintoxication. Mes reins me faisaient mal. Ils sont 110% mieux maintenant de la version au citron.

Ma dernière visite chez le médecin en octobre était dingue, surtout que j’avais fait faire tous les tests mentionnés par Cole dans ses vidéos youtube. Mon médecin encore plus en colère m’a dit : « Tu es docteur maintenant ?! Et devinez quoi … Les résultats de chacun des tests était normaux. Il était tellement en colère que j’ai poursuivi ma pratique de jeûne qu’il m’a dit rudement que je devrais peut-être aller voir un autre médecin! Vous y croyez!? Ma femme et moi avons été choqués après cette visite. B*rdel !  … Je lui ai dit que les personnes obèses n’avaient pas besoin de manger et il a rasé son stéthoscope dans ma poitrine. Il a fallu 10 longues minutes pour vérifier trois fois que ma pression artérielle était normale, à la lecture des indications données par l’infirmière. LOL 120/80 … pas de médicament. Le docteur a dû manger ses mots quand il m’a dit que mon diabète était complètement parti. . C’est le même médecin qui, il ya à peine 6 mois, m’a dit que je vivrais avec le type 2 le reste de ma vie, car j’ai dû l’avoir de l’un des membres de ma famille.

J’ai désormais arrêté tous les médicaments. C’était le seul moyen pour moi. Mes pieds sont en pleine forme : fini les picotements et les douleurs aux orteils. Ma vue s’est améliorée. Je pèse maintenant 92 kg. Je suis en meilleure forme que je l’ai été au lycée. Tout le monde autour de moi en a été affecté et cela a inspiré mes amis qui ont de gros problèmes. Vous pouvez sauver votre propre vie. Vous devez juste vous aimer assez pour une fois pour devenir la meilleure version sur vous-même. Votre vrai moi. Vous savez ce que je veux dire. Des puissances œuvrent  pour que nous soyons faibles et sans pouvoir, même sur nous-mêmes. La prochaine fois que vous irez faire vos courses, notez à quel point le sucre est partout. C’est mauvais et je vois des morts-vivants tout autour de moi. C’est bête. Mangez bien, jeûnez, dormez, marchez ou faites quelque sport que ce soit qui accélère votre rythme cardiaque 20 min par jour. Vivez !

 

Si vous voulez tout savoir ou presque sur le jeûne, allez ici.

Pour discuter du jeûne sur Facebook, allez ici.

 

Jeûne périodique : ce cas prouve-t-il que le jeûne permettrait-il de rajeunir ?

Le jeûne prolongé périodique a une caractéristique qui le rend supérieur en efficacité au jeûne intermittent. Ce dernier étant un jeûne journalier (5/2, 1/2, 18/6 ou 23/1, etc.), il ne dure pas suffisamment en durée pour générer des modifications physiologiques que sont la cétose, l’approfondissement de l’apoptose et de l’autophagie et la génération des cellules souches qui permet le renouvellement des organes. Ces quatres phénomènes, qui apparaissent ou s’accélèrent dans un organisme en état de jeûne, mis en ensemble, permettent une dégradation des cellules néfastes, dégénérées, âgées, malades et confèrent au jeûne prolongé le qualificatif de thérapeutique. Théoriquement, le corps guérit et rajeunit. Mais nombre de gens en doutent. Ainsi le jeûne intermittent pratiqué pendant des mois ou des années n’atteindra jamais l’état d’efficacité du jeûne prolongé réalisé périodiquement. Même un jeûne journalier sec bien qu’il soit plus drastique sera moins efficace qu’un jeûne modifié ou hydrique de plus de 3 jours, durée minimale pour le déclenchement de la cétose.

Voici le cas d’Elizabeth Jocson, de l’état de Washington aux Etats-Unis, qui a partagé sur un groupe FB de jeûne américain, l’effet du jeûne périodique sur son corps. Âgée de 55 ans, elle a comme nombre de femmes de son âge, la peau qui frippe. Elle raconte :

« Bonjour les amis,
J’ai commencé le régime cétogène et le jeûne intermittent en juin 2018 pour perdre du poids. J’ai ajouté ensuite du jeûne prolongé et j’ai atteint mon poids idéal de 57 kg en décembre 2018. Les avantages de ce style de vie sont inattendus. J’ai arrêté tous mes médicaments. Mes cheveux sont tombés pendant 3 mois mais maintenant ils sont plus doux, plus élastiques et plus forts qu’avant. La plupart de mes cheveux gris sont complètement partis. Ma peau est si douce maintenant que toutes les acrochordons sur ma peau ont disparu.

J’ai la peau tombante sur les bras depuis que j’ai perdu 28 kg. Je pensais partager mes progrès. J’ai pris des photos de ma peau lâche après avoir frappé atteint mon poids désiré. Dans chaque image, j’ai le même poids. Je me penche avec mes bras totalement détendus pour que toute la peau qui reste sur mes bras soit visible. Je m’impose des jeûnes type OMAD, mange céto et je fais des jeûnes prolongés de 3 à 5 jours une fois par mois. Je n’ai pas commencé à m’imposer des exercices physiques avant d’avoir atteint mes 65kg. Je pensais que mon corps serait plutôt occupé à guérir de mon régime américain typique que j’avais mangé toute ma vie. Je fais mon sport à la maison avec YouTube. J’ai commencé avec des poids de 1 et 2 kilos, maintenant je lève des poids de 3 à 4 kilos. Je sais que cela ne semble pas être très lourd, mais cela a vraiment fait une différence. Je peux désormais réellement faire des tractions. Je n’ai jamais été capable de les faire jusqu’à maintenant. J’ai 55 ans » . 

Il y a trois parties dans cette photo qui représentent en haut le bras gauche et en bas le bras droit, mais à trois périodes différentes : le 29 décembre 2018, le 16 février 2019 et le 2 avril 2019. Observez l’amélioration de la qualité de la peau.

 

Si vous voulez tout savoir ou presque sur le jeûne, allez ici.

Pour discuter du jeûne sur Facebook, allez ici.

Le jeûne sec est-il la plus puissante de toutes therapies ?

Le jeûne sec est probablement l’une des thérapies les plus anciennes connues par les civilisations. Pratiquée principalement en Asie, sa pratique se répand en occident à la faveur d’internet. Pratiqué avec intelligence et dans le respect des lois et des besoins de l’organisme, il est une force thérapeutique certaine dans la guérison, le rajeunissement littéral et le renforcement du corps. Pratiqué sans connaissance réelle, il peut épuiser l’organisme et créer des problèmes irréversibles. Dans mon livre Le pouvoir du jeûne, je donne de nombreux exemples de guérison par le jeûne hydrique et sec.

Cependant, une autre exemple de guérison, vient d’attirer mon attention. Partagé par un internaute, Jeffrey Balthrop sur un groupe américain consacré au jeûne sec et à la diète de serpent, il est encore un exemple de la puissance de cette thérapie.

 

Evolution du pied en 138 heures de jeûne sec

Crédit : Jeffrey Balthrop, autorisation

 

Voici son histoire :

« Jeûner pour que mon pied ne soit pas coupé en petits morceaux.

Résultats d’un jeûne sec de 7 jours : mon pied guérit comme un fou et j’ai perdu 15 kg.

Bonjour, je m’appelle Jeffrey. J’ai 49 ans. J’ai été admis à l’hôpital avec un ulcère au pied gravement infecté. On m’a mis dans une pièce et donné des antibiotiques par voie intraveineuse. J’ai également reçu une injection d’insuline dans l’abdomen car je suis diabétique. Les infirmières m’ont informé que mon pied serait attaché au lit avec la  plaie ouverte,  afin d’être suivi d’une intervention chirurgicale. J’ai déclaré que je ne signerai pas de formulaire de consentement pour cette procédure. Les infirmières et les autres membres du personnel ont tenté de me persuader de changer d’avis. On m’a demandé « d’y réfléchir dans la nuit et de décider le lendemain », mais une infirmière m’a réveillée plusieurs en faisant tout ce qui était en son pouvoir pour me convaincre que je devrais subir l’opération chirurgicale.

Lorsque j’ai eu les idées au clair, j’ai contacté Cole Robinson de Snake Diet Channel sur YouTube. Cole m’a dit d’éviter la chirurgie comme la peste et de quitter l’hôpital. Je me sentais extrêmement chanceux d’être en contact avec Cole. J’ai parlé avec enthousiasme au médecin du jeûne sec et il m’a dit qu’il n’y avait absolument aucune autre méthode pour que mon pied guérisse et que je devais me faire opérer immédiatement si je ne voulais pas qu’il empire et peut-être éviter l’amputation. Le médecin m’a également dit que les antibiotiques ne fonctionnaient pas. J’ai donc refusé, signé le formulaire de refus médical et quitté l’hôpital.

Dès le début, Cole insistait sur l’idée que je commence un jeûne sec. Une fois rentré à la maison, j’ai commencé à jeûner selon ses instructions et, dans les 17 heures qui ont suivi le jeûne sec et sec, j’ai constaté des résultats positifs. Cole a continué à me soutenir avec mon  jeûne sec et chaque jour qui passait, mon pied allait mieux. Après plusieurs jours, j’ai commencé à avoir le sentiment de pouvoir retourner au travail. C’est à ce moment que j’ai réalisé que je serais confronté à un autre problème. Le service des avantages sociaux de mon employeur refusera tout congé payé en raison de ma signature du formulaire de refus médical, ce qui réduira mon éligibilité. Sur une note positive, je ne m’inquiète de rien. Je suis sur le bon chemin et c’est tout ce qui compte. C’est ma santé qui importe! Je viens de terminer ma 7ème journée de jeûne sec ! Mon dieu, que je me sens bien ! »

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

 

Voici ce que dis Brad, un ami de Jeffrey qui a vu son pied diabétique guérir suite à un jeûne sec :

« Tellement fier de ce gars! Il est allé dans une autre direction et a refusé de croire qu’il n’y avait pas d’autre moyen de guérir cette maladie si ce n’est la chirurgie ou les antibiotiques. Un tas de conn*eries si tu veux mon avis. Il a pris le contrôle de sa propre santé au lieu de toujours mettre les professionnels de la santé sur un piédestal et lui a donné des résultats impeccables. Les résultats parlent, les conn*ries dégagent. C’est un exemple extrême de la façon dont le système peut être corrompu et nuancé. À moins que vous ne vouliez faire face à vos peurs et reprendre le contrôle de votre vie, je ne me sentirais pas désolé! Les êtres humains sont des animaux de la nature, comme les autres et peuvent faire exactement la même chose. Les gens disent: « Oh, nous ne sommes pas des grizzlis! » Non, nous ne sommes pas des grizzlis, mais nous sommes obligés de faire la même chose que ce qu’ils peuvent faire. Se gaver puis jeûner. Arrêtez de manger pendant un petit moment, donnez à votre corps une pause dans le traitement de la nourriture toutes les deux heures et évitez de vivre quelque chose que cet homme a dû vivre. Prévenir le diabète, prévenir le cancer. Inversez ce dernier si vous avez déjà été diagnostiqué. Nos corps sont résilients comme on ne peut pas imaginer, tu n’as aucune idée parce que nous venons tous d’un lieu de peur. Je ne serai plus dans la peur!

Voici l’évolution du pied qui devait être amputé suite à plusieurs  cycles de jeûne secs (màj mi-septembre, donc un mois plus tard). Connaissez-vous une thérapie qui en cours 17 heures inverse le cours d’une infection majeure contre laquelle les antibiotiques ne peuvent plus rien ?

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan

 

Vous trouverez le résumé de l’étude originale sur le jeûne sec allez ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

 

 

 

Etude : « Des cycles de jeûne prolongé/réalimentation regénérent et rajeunissent les cellules souches hématopoïétiques.

Les cellules souches hématopoïétiques sont les cellules à l’origine de l’ensemble des globules du sang. Ce sont des cellules qui se renouvellent sans cesse et donnent, selon leur évolution, des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes. Toutes les cellules du sang et du système immunitaire ont une origine commune : les cellules souches hématopoïétiques.

Voici le résumé d’une étude sur le jeûne et les cellules souches hématopoïétiques

La sensibilité des cellules souches hématopoïétiques (CSH) aux effets toxiques de la chimiothérapie anticancéreuse est l’un des principaux barrages dans le traitement du cancer. De plus, la perte de fonction des CSH chez les personnes âgées («immunosénescence») est une des principales sources de morbidité et de mortalité. Jusqu’à récemment, on pensait que les CSH étaient endommagés de manière irréversible par le processus de vieillissement.

Or, des travaux récents chez la souris montrent que les cycles de jeûne prolongé (JP) supérieurs à 72 heures suivis d’une réalimentation peuvent protéger les CSH de la toxicité résultant de la chimiothérapie et stimuler la prolifération et régénération d’anciennes HSC. Un essai préliminaire de phase I chez l’homme suggère que le JP peut conférer également des bénéfices pour les personnes subissant une chimiothérapie. Ces effets sont au moins partiellement induits par une diminution des du niveau du facteur de croissance 1 de type insuline dans le microenvironnement du sang et des cellules souches, ce qui entraîne une diminution de l’activité de la protéine kinase A (PKA). La réduction des niveaux ou de l’activité de la PKA peut reproduire au moins certains des effets du JP sur les CSH.

Des périodes plus courtes de jeûne n’étaient pas efficaces. Le PF représente un moyen potentiellement profond et peu technologique d’améliorer le traitement du cancer et renversement du vieillissement du système immunitaire chez les personnes âgées. Parce que JP est susceptible d’être stressant pour les personnes âgées et fragiles, le développement de diètes qui miment le jeûne long peut être justifié.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Université de Yale :  » Pourquoi il est préférable de ne pas manger quand on est malade ? »

Le professeur Ruslan Medzhitov est professeur d’immunologie à l’université de Yale aux Etats-Unis. Il explique comment le jeûne agit lors d’une infection.

Quand vous tombez malade, vous n’avez en général pas faim. C’est le cas également pour les mouches, les rongeurs mais aussi pour les chiens et les chats par exemple. Cette réaction, communément appelée comportement de maladie se manifeste quand on est atteint d’une infection.

Lors d’une infection, votre organisme est endommagé de deux manières :

  • Par l’action de l’élément pathogène (virus, bactérie, etc.)
  • Par l’action du système immunitaire qui en combattant l’infection génère des protéines mal repliées et des dérivés réactifs de l’oxygène (DRO).

Pour analyser les dommages causés par le système immunitaire lui-même, une expérience a été faite. Des rongeurs ont été infectés d’un virus tandis que d’autres ont été infectés par des bactéries. Puis ils ont été nourris. Les souris infectées par les bactéries sont mortes tandis que celles infectées par le virus ont survécu. Les chercheurs ont alors cherché à comprendre quelle nourriture était coupable. Ils ont rapidement découverts que le glucose était le responsable. En supprimant la possibilité d’utiliser le glucose par les cellules par l’utilisation de médicaments comme le 2dg et DMH les souris infectées par les bactéries survécurent alors et celles infectées par les virus moururent. Ils ont donc constaté le contraire de l’expérience précédente.

Pourquoi ?

Les cellules ont besoin des nutriments justes pour effectuer certaines tâches. Ainsi, lors d’une infection ce que nous mangeons déterminent quels nutriments vont être disponibles pour les cellules et donc quelles stratégies de défense elles peuvent mettre en place. Les chercheurs ont découverts lors d’une infection bactérienne, les cellules ont besoin de corps cétoniques, pour éradiquer les DRO toxiques qui s’accumulent. Or lors d’un jeûne, les corps cétoniques sont générés en l’absence de présence de glucose. En revanche, lors d’une infection virale, les cellules ont besoin de glucose pour répondre de manière efficace à l’accumulation des protéines repliées quand le glucose est abondant dans l’organisme.

Ainsi, lors d’une infection bactérienne, la pire des stratégies seraient de manger, tandis que les dégâts seraient moindres si on apporte du glucose à l’organisme dans un contexte d’infection virale.

A titre personnel, pratiquant régulièrement le jeûne sec, je me suis rendue compte, comme nombre de membres de mon groupe qu’un gros rhume est eradiqué efficacement en 24 heures de jeûne sec. Virus ou bactérien, je ne sais pas, mais un jeûne sec immédiat l’empêche de s’installer.

Si vous comprenez l’anglais, vous trouverez cette petite vidéo explicative réalisée par le professeur Ruslan Medzhitov sur laquelle je me suis basée pour écrire cet article. Vous trouverez ici l’article scientifique qui présente les résultats des expériences.

Je ne peux que saluer le travail des chercheurs américains, qui loin de l’obscurantisme moyenâgeux sur la question du jeûne thérapeutique qui règne sous les cieux français, donnent raison à ceux qui pratiquent le jeûne thérapeutique. Ils sont une bouffée d’oxygène. Ainsi, si malade, vous n’avez pas envie de manger, ne mangez pas et culpabilisez pas.