Votre foi est votre fortune – Chapitre 4 – Qui cherchez-vous?

Je vous ai dit que Je SUIS.  Si donc vous me cherchez, laissez aller ceux-ci. – Jean 18: 8

Dès qu’il leur dit, « JE SUIS », ils reculèrent et tombèrent par terre. – Jean 18: 6

De nos jours,  on parle beaucoup des Maîtres,  des  Frères Aînés, des adeptes et  des initiés que nombre de chercheurs  de vérité sont très souvent trompés par la recherche de ces fausses lumières.

Pour un prix, la plupart de ces pseudo-enseignants offrent à leurs étudiants initiations aux mystères, leur promettant de les orienter et les guider. La faiblesse de l’homme pour les dirigeants, ainsi que sa propension aux cultes des idoles, font de lui une proie facile de ces écoles et ces enseignants.

Néanmoins, un bonne chose arrivera à la plupart de ces étudiants inscrits. Ils prendront conscience après des années d’attente et de sacrifices qu’ils suivaient un mirage. Ils seront ensuite désenchantés de ces écoles et ces enseignants, et cette déception en vaudra  la chandelle et sera le prix qu’ils auront payé pour leur recherche infructueuse.
Ils se détourneront alors de leur culte de l’homme et, ce faisant découvriront que ce qu’ils cherchent ne pas être trouvé chez un autre, car le Royaume des cieux est en eux [Luc 17:21].

Cette réalisation sera leur première véritable initiation. La leçon sera celle-ci : Il y a seulement un Maître et ce Maître est Dieu, le JE SUIS en eux-mêmes.

God-Man

«Je SUIS le Seigneur ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’obscurité; hors de la maison de servitude »[Exode 20: 2, Deutéronome 5: 6].

Je SUIS, votre conscience, est Seigneur et Maître et en dehors de votre conscience, il n’y a ni Seigneur, ni Maître. Vous êtes maître de tout ce que vous aurez jamais été conscient d’être.

Vous savez que vous êtes, n’est-ce pas? Sachant que ce vous êtes est le Seigneur et le Maître de ce que vous avez conscience d’être.

Vous pourriez être complètement isolé par les hommes de ce que vous êtes conscient de l’être. Pourtant vous pouvez, en dépit de tous les obstacles humains, attirer sans effort tout ce dont vous êtes conscient d’être.

L’homme qui est conscient d’être pauvre n’a pas besoin de l’aide de quiconque pour exprimer sa pauvreté. L’homme qui est conscient d’être malade, même isolé de tout germe, exprimera la maladie.

Il n’y a aucune barrière qui vous sépare Dieu, car Dieu est votre Conscience d’Être. Indépendamment de ce que dont vous êtes conscient d »être, vous pouvez et  exprimer ce que vous voulez sans effort.

Arrêtez de chercher le Maître à venir à l’extérieur de vous -mêmes, Il a toujours été avec vous. «Je SUIS avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde» [Matthieu 28:20].

Vous saurez de temps en temps être beaucoup de choses, mais vous n’avez  pas besoin d’être quoi que ce soit pour savoir que vous ÊTES.

Vous pouvez, si vous le désirez, vous défaire du corps que vous portez. Ce faisant, vous vous rendrez compte que vous êtes une Conscience sans visage et sans forme, et indépendant de la forme que vous exprimez.

Vous saurez que vous êtes. Vous découvrirez également que cette Conscience que vous êtes est Dieu, le Père, qui a précédé tout ce que vous avez jamais été.

Avant que le monde fût, vous étiez conscient d’être et pour cela vous disiez «JE SUIS», et vous continuerez à dire Je SUIS, après que toutes choses cesseront d’être. Il n’y a pas de maîtres ascensionnés. Bannissez cette superstition.

En revanche, vous vous élèverez éternellement d’un niveau de conscience (Maître) à un autre.  Ce faisant, vous manifesterez le niveau sur le quel vous vous êtes élevés, et exprimerez cette conscience nouvellement acquise.

rising eagle

La conscience étant Seigneur et Maître, vous êtes le maître magicien évoquant ce que vous êtes maintenant conscient d’être.

« Car Dieu (la Conscience) appelle les choses qui ne sont pas comme si elles étaient» [Romains 4:17]: les choses qui ne sont pas visibles le seront quand vous deviendrez conscient d’être ce que vous ne voyez pas encore.

Cette élévation d’un niveau de conscience à un autre est la seule ascension dont vous aurez jamais l’expérience.

Aucun homme ne peut vous élever au niveau de conscience que vous désirez. La puissance est de vous élever est en vous-même. Elle est de votre conscience.

Vous vous appropriez la conscience du niveau que vous désirez exprimer en assumant le niveau de conscience que vous voulez exprimer. C’est cela l’ascension. Elle est sans limite, vous n’épuiserez jamais votre capacité à monter.

Détournez de la superstition humaine de l’ascension de maîtres extérieurs, et trouvez le seul et éternel maître qui est en vous-même.

« Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » [1Jean 4: 4]. Croyez cela.

Ne continuez pas dans votre cécité, en suivant le mirage de maîtres. Je vous assure que votre recherche  ne peut se terminer que par la déception.

« Si vous Me refusez (votre Conscience de l’être), je vous renierai aussi » [Matthieu 10:33]. «Tu auras pas d’autre Dieu que Moi» [Esaïe 45: 5; Joel 2:27].

« Arrêtez, et sachez que je SUIS Dieu » [Psaume 46:10]. 

«  Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées.
Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux,
Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.
» [Malachie 3:10].

Croyez-vous que le JE SUIS est capable de faire cela? Puis réclamez-Moi Être ce que vous voulez voir être : Revendiquez-vous être ce que vous voulez être et que vous serez.

Ce n’est pas à cause de maîtres que je vous le donnerai, mais parce que vous me M’avez reconnu (Vous-Même) être. Je vous donnerai car Je SUIS toutes choses en tous.

Jésus Lui-même ne permettrait pas d’être appelé Bon Maître. Il savait qu’il y a qu’un unique Bon Maître. Il savait Celui-ci être Son Père dans le Ciel, sa Conscience d’Être. « Le Royaume de Dieu »( le bon ou le bien) et le Royaume des Cieux sont en vous [Luc 17:21].

Votre croyance en les maîtres est une confession de votre esclavage. 

Seuls les esclaves ont des maîtres.

Changez votre conception de vous-même et, sans l’aide de maîtres ou de toute autre personne, vous transformerez automatiquement votre monde qui se conformera à la modification de la conception de vous-même.

Vous avez dit dans le Livre des Nombres qu’il y avait un temps où les hommes étaient à leurs propres yeux tel des sauterelles et à cause de cette conception d’eux-mêmes, ils voyaient les autres comme des géants. Cela est autant vrai de l’homme aujourd’hui que le jour où cela a été écrit. La conception de l’homme de lui-même est comme celle d’une sauterelle, rend automatiquement les conditions qui sont autour de lui comme gigantesques. Dans son aveuglement, il part à la recherche de maîtres pour l’aider à combattre ses problèmes qu’il prend comme des géants.

Jésus a essayé de montrer à l’homme que le salut était en lui-même et l’a averti de ne pas chercher son Sauveur dans des lieux ou des personnes.

On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous.[Luc 17:21].

Jésus n’a pas seulement refusé d’être appelé Bon Maître, Il a averti ses disciples, « ne saluez l’homme le long de la route » [« et salue pas l’homme le long du chemin », Luc 10: 4; 2Rois 04:29]. Il a précisé qu’ils ne devraient pas reconnaître comme autorité supérieure un autre que Dieu, le Père.

Jésus a établi l’identité du Père, comme la Conscience de l’homme de l’Être. « Moi et le Père nous sommes un, mais mon Père est plus grand que moi » [Jean 10:30 et Jean 14:28]. Je suis un avec tout ce que je suis conscient de l’être. Je suis plus grand que ce que je suis conscient de l’être. Le créateur est toujours supérieure à sa création.

« Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’homme soit élevé » [Jean 3:14]. Le serpent symbolise la conception présente de lui-même de l’homme comme un ver de terre, vivant dans le désert de la confusion humaine. Tout comme Moïse lui-même a élevé sa conception de lui-même qu’il pensait auparavant être poussière pour découvrir Dieu étant sa Conscience d’Être :  « JE SUIS m’a envoyé » [Exode 03:14], afin dois de s’élever. Le jour où vous assumerez, comme Moïse, «Je  SUIS celui qui SUIS» [Exode 03:14], ce jour-là votre affirmation fleurira dans le désert.

Votre conscience est le maître magicien qui évoque toutes les choses en étant ce qu’elle veut évoquer. Ce Seigneur et Maître qui est votre Je SUIS, peut et fait apparaître tout ce que vous êtes conscient d’être dans votre monde.

« Aucun homme (manifestation) ne vient à moi si mon Père ne l’attire à lui et moi et mon Père nous sommes un» [«Aucun homme ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour », Jean 6:44; « Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon père. Moi et le Père nous sommes un », Jean 10:29, 30]. Vous attirez constamment à vous ce dont vous êtes conscient de l’être. Changez votre conception de vous-même et passez  de la conscience de l’esclave à celle du Christ.

Ne soyez pas gêné de faire cette revendication; seulement quand vous assumerez, « Je suis le Christ », vous ferez les œuvres du Christ.

« Les œuvres que je fais vous ferez aussi, et de plus grandes, vous le ferez, car je vais au Père» [«Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père. « Il s’est fait lui-même égal avec Dieu et n’a pas pensé vol pour faire les œuvres de Dieu » [Philippiens 2: 6].

Jésus savait que quiconque osait se prétendre être le Christ prendrait automatiquement les capacités d’exprimer les œuvres de sa conception du Christ. Jésus savait aussi que l’utilisation exclusive de ce principe d’expression n’a pas été donné à Lui seul.

Il se référait constamment à son Père dans le ciel.

Il a déclaré que ses œuvres ne seraient pas seulement égalées, mais qu’elles seraient dépassés par tout homme qui oserait se concevoir être plus grand que lui, Jésus, se concevait être.

Jésus, en affirmant que lui et son père étaient un, mais que son Père était plus grand que lui, a révélé Sa conscience (Père) être un avec ce dont il était conscient d’être.

Il trouva que le Père ou la Conscience d’Être plus grande que celle dont Jésus était conscient de l’être. Vous et votre conception de vous-même êtes un. Vous êtes et serez toujours supérieur à toute conception que vous aurez jamais de vous-même.

L’homme ne parvient pas à faire les œuvres de Jésus-Christ, parce qu’il tente de les accomplir à partir de son niveau actuel de conscience. Vous ne serez transcenderez jamais vos réalisations actuelles par le sacrifice et la lutte.

Votre niveau actuel de conscience ne sera transcendé que vous vous détournerez de l’état actuel et vous élèverez à un niveau supérieur. Vous vous élevez à un niveau supérieur de conscience en détournant votre attention de vos limites actuelles et en la plaçant sur ce que vous désirez être. Ne tentez pas cela dans la rêverie ou un vœu pieux, mais d’une manière positive.

Revendiquez posséder la chose désirée. Je suis Cela :  Aucun sacrifice, aucun régime, pas de tours de magie humains.

Tout ce qui vous est demandé est d’accepter votre désir. Si vous osez le réclamer, vous le manifesterez.

Méditez sur ceci: «Je ne me réjouis pas dans les sacrifices d’hommes» [Malachie 1:10 probablement]. «Ni par puissance ni par la force, mais par mon Esprit [Zacharie 4: 6]. «Demandez et vous recevrez» [Matthieu 7: 7, Matthieu 21:22, Marc 11:24, Luc 11: 9, Jean 15: 7, Jean 16:24]. « Venez manger et boire sans payer » [probablement Isaïe 55: 1].

Toutes les œuvres sont terminées. Tout ce qui vous est demandé est de vous laisser revendiquer ces qualités :  « Je suis Cela« . Revendiquez-vous d’être ce que vous désirez être et vous serez.

Les expressions suivent toujours les impressions, elles ne les précèdent pas. La preuve que vous êtes va suivre l’affirmation que vous êtes, elle ne la précédera pas.

« Abandonne tout et suis-moi » [Matthieu 08:22; 9: 9; Luc 05:27] est une double invitation qui vous est faites. D’abord, il vous invite à vous détourner complètement de tous vos problèmes et, ensuite, il vous appelle à marcher dans l’affirmation et la conscience que vous êtes ce que vous désirez être.

Ne soyez pas comme la femme de Lot qui regarde en arrière et qui  est ainsi transformée en statut de sel (le sel est un agent de conservation)[Genèse 19] et qui est donc conservée dans le passé mort. Soyez comme Lot qui ne regarde pas en arrière, mais qui garde sa vision concentrée sur la terre promise, la chose désirée.

Faites ceci, et vous comprendrez que vous avez trouvé le Maître, le Maître Magicien, rendant l’invisible visible à travers l’ordre, « JE SUIS CELA« .

Lots wife

6 réflexions sur “Votre foi est votre fortune – Chapitre 4 – Qui cherchez-vous?

  1. Bonjour ou bonsoir,je suis interessé par ces enseignements sur le JE SUIS. la partie qui m’intersse c’est là où vous dites que <>.plus clairement vous voulez dire que Jesus,Saint Germain,Me Hilarion,Me Serapis bey n’existe pas? s’il vous plait je souhaite avoir votre pointde vue là dessus.

    Aimé par 1 personne

      • en fait je veux mieux comprendre ,il est dit que la croyance aux maitres ascensionnés est de la superstitions.Ma question est savoir si Jesus,saint et autres en tant que maître ascensionnés n’existe pas?ou bien n’ont pas un veritable pouvoir que notre presence Je Suis.
        Merci d’avance.

        Aimé par 1 personne

      • Bonjour Moïse,

        Tout d’abord désolée de ne répondre que maintenant, je suis pas mal chargée depuis deux mois, et j’ai donc dû lever un peu le pied sur le blog.
        Pour ce qui est de vos questions, elles sont très intéressantes, et vous remercie de votre intérêt. Afin de vous répondre, je vais le faire en deux fois. Je vous répondrai d’abord sur la question des maitres ascensionnés, puis après sur le personnage de Jésus.

        – Pour ce qui est des maitres ascensionnés, je prendrais l’exemple du Comte de St Germain par exemple. Cet homme qui fut un noble du XVIIIe, fut reconnu pour être une personne extrêmement douée dans les langues et les arts, mais surtout était fervent praticien d’alchimie, mystique et membre de la Rose-Croix. L’alchimie est considérée de nos jours comme une espèce de lubie pratiquée au XVIIIe siècle par des individus qui cherchaient à s’enrichir en cherchant à trouver le moyen de transformer les métaux vils en or. Néanmoins, mon opinion personnelle est quelque peu mitigée, concernant ces affirmations historiques. Je pense au contraire que ce n’était que si les alchimistes cherchaient à transformer le plomb en or, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Le but inavoué, mais réel de l’alchimie était probablement l’immortalité et certainement pas le profit. La pierre philosophale était l’objet qui permettrait cela. (Je traiterai de l’alchimie dans un prochain article).

        Pour revenir au Comte de St Germain, de nombreuses rumeurs ont circulé sur son compte de son vivant. L’une des plus persistante était qu’il avait atteint l’immortalité. IL ne peut s’agir effectivement que de légendes, mais ce que je trouve intéressant est qu’officiellement, il a vécu 93 ans. Arriver à un âge aussi avance n’est pas commun à notre époque, mais alors au XVIIIe siècle!
        Plusieurs personnes ont dit l’avoir rencontré bien après son décès. A-t-il atteint l’immortalité ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que nombre d’auteurs d’ésotérisme ont toujours affirmé être en contact avec lui. Mais est-ce vrai? Sont-ils réellement en contact avec l’esprit de Saint – Germain?
        Ainsi, ce que dit Neville Goddard est que l’être humain curieux, qui cherche la vérité à tendance à chercher la Vérité au mauvais endroit, c’est à dire dans les institutions humaines que sont les loges, les sectes où il se soumettra aux lois des hommes. Mais comment ces hommes peuvent ils enseigner la vérité ou la transmettre si ils ne l’ont pas trouvé eux-mêmes ? La vérité n’a jamais été ailleurs que dans l’homme. Il n’a pas à aller se soumettre à des sociétés secrètes qui ne sont que des mirages. Il doit revenir en lui-même pour trouver vérité et pouvoir comme disait le Christ: le royaume de Dieu est au-dedans de vous (Luc17,20).

        Pour ce qui est de Jésus, il s’agit d’un personnage dont le rôle a été de délivrer la Vérité par des enseignements à ses disciples. Qu’a -t-il dit encore et encore :
        – que Dieu est à l’intérieur de l’Homme et pas ailleurs.
        – que Dieu est le Je SUIS dans l’Homme.
        – que Tout est possible à celui qui a la foi
        – que l’Homme doit donc arrêter de chercher sagesse et pouvoir à travers les institutions, ou les autres, car tout est donné à l’Homme par son Je SUIS.
        – Par conséquent, ce n’est pas le personnage de Jésus qu’il faut adorer, mais son Je SUIS intérieur, qui est le seul pouvoir réel.

        Dans une conférence, Neville Goddard, cite le cas d’un écrivain qui était venu le voir pour lui citer une expérience qu’il avait fait. Appliquant l’imagination contrôlée comme Neville Goddard l’enseignait, il butait néanmoins régulièrement pour finir ses ouvrages. Il a donc pris la décision d’utiliser sa imagination pour trouver une solution en imaginant qu’il était Robert Louis Stevenson, auteur de nombreux romans et nouvelle, mais que l’auteur considérait comme l’un des meilleurs du genre. En relaxation profonde, il se posa la question de savoir ce qu’il ressentirait si il était Robert Louis Stevenson et qu’il devrait finir son livre. Il ressentit le sentiment d’être Stevenson encore et encore jusqu’à ce que le sentiment lui paraisse le plus réel possible. Il trouva de suite la suite et fin de son ouvrage, dont il fut entièrement satisfait.

        Alors, à votre avis, est -il entré en relation avec l’esprit de Robert Louis Stevenson, ou bien a-t-il réveillé le génie de Stevenson via son application de son imagination concentrée ?

        YC

        Aimé par 1 personne

  2. cool je vais faire des miracles!mercij ai eu connaissance de neville godard dans un audio sur la loi d attraction (votre de desir est vootre ordre en recomandation de lecture ) c est avec plaisir que je vais suivre vos articles ,merci, bien amicalement!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s