Le mot « succès » a modifié sa vie en moins d’un mois…

J’ai reçu un témoignage de Laurence, une femme qui s’est soumis au dernier challenge proposé. Il fallait choisir un mot et se focaliser dessus en répétant le mot au moins 15 mn par jour.

Laurence raconte : « Pour information, j’ai choisi le mot Succès que je répétais le soir mentalement et dans la journée en conduisant toujours mentalement en y mettant parfois le sourire ou parfois des images mentales. »

Les bonnes nouvelles n’ont pas tardé : « Après un mois, j’ai signé un CDD dans une Super Entreprise et j’ai fait une rencontre par « hasard ». Pour l’heure c’est une amitié qui pourrait bien déboucher sur une relation amoureuse, je prends mon temps simplement ».

Mes félicitations à Laurence…

Pour ceux qui ont participé au challenge et qui ont noté des améliorations dans leur vie ou matérialisé leurs désirs, n’hésitez pas à apporter votre témoignage.

La nécessité de lâcher prise pour réussir vos manifestations

« Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu’il avait faite ».

Quand vous travaillez à un but par la méditation, la visualisation ou les affirmations, que votre état d’esprit s’est amélioré et que vous ne voyez pas encore les effets de vos exercices, il est temps de lâcher prise. C’est-à-dire d’entrer dans le sabbat.

Neville Goddard qualifie le sabbat comme « le sens mystique de l’immobilité, quand vous n’êtes pas inquiet, quand vous n’êtes pas anxieux, quand vous ne cherchez pas de résultats. Le sabbat est le jour de l’immobilité et vous ne travaillez pas. (…).
Vous devenez pour un moment, après une méditation réussie, dans l’incapacité de continuer dans l’action, comme si vous aviez fait l’acte créateur. Vous êtes tout aussi impuissant après avoir prié avec succès. Lorsque la satisfaction est vôtre, vous n’en ressentez plus le besoin. Si la faim persiste, et que vous n’avez pas fait exploser l’idée à l’intérieur de vous, vous n’avez pas réellement réussir à devenir conscient de qui vous voulez être. C’était toujours cette soif qui existait quand vous êtes sortis de la profondeur. »

Il a une autre analogie. La conscience (homme) a engrossé votre subconscience (la femme).  Ce fait est confirmé par le sentiment de paix, de tranquillité qui vous inonde même si vous n’avez pas encore de preuves subjectives de la matérialisation de votre désir. Restez donc dans un sentiment de paix, de gratitude sachant que les choses sont maintenant en train de se faire.

Traduction de l’image : « Pratiquer Neville Goddard – « C’est déjà fait », « N’est-ce pas merveilleux que ? », « Assumer le désir accompli », « Je suis tellement heureux et reconnaissant maintenant que… »

 

Sourire, le secret pour manifester

Alors que se déroule actuellement le challenge, je voudrais rappeler l’importante du sentiment ressenti lors d’exercices spirituels. Quand vous répétez le mot que vous avez choisi, vous devez ressentir l’émotion liée à ce mot.

Si vous avez du mal à ressentir les émotions liées au mot, c’est que vous n’êtes pas assez détendu ou bien que vous n’êtes pas assez concentré. Plus vous serez détendu, plus vous pourrez ressentir les sentiments que vous désirez ressentir.

Une autre solution pour ressentir est de retrouver votre sourire. Faites vos exercices spirituels dans un sentiment de joie, de plaisir, d’enthousiasme. Faites-le comme s’il s’agissait d’un jeu. Vous manifesterez plus facilement.

Comment me débarrasser de mes craintes issues d’une situation passée ?

Bonjour Y.Citor,

Je prépare un concours très sélectif et je souhaiterai être admise dans une région précise de France et y vivre. Le problème c’est que j’ai dû quitter cette region en question pour des raisons personnelles et dans de mauvaises conditions. Je me sens très bien dans cette ville mais aujourd’hui j’ai peur d’y vivre par peur de ne pas être à l’aise comme avant. Auriez-vous des astuces pour me débarrasser de ces craintes? Comment me visualiser de façon à me sentir déjà admise au concours? Et dans la ville que je souhaite?

Merci d’avance et merci encore pour ce blog.

Quel que soit le projet que vous ayez dans la vie, il est absolument nécessaire que vous y pensiez dans un état de sérénité. Il vous faut donc faire la paix avec votre passé dans cette ville pour que vous puissiez y retourner même en conscience sans retrouver des sentiments ou des souvenirs désagréables. Ceci est d’autant plus nécessaire que si vous voulez visualiser pour obtenir la place que vous désirez dans cette ville, il faut que la méditation soit faite dans un sentiment de paix, avec des sentiments positifs puissants. Des sentiments ou souvenirs conflictuels ne pourront que vous empêcher d’atteindre les sentiments de paix nécessaires. Un conseil serait de mettre sur papier toutes les situations désagréables qui vous reviennent en mémoire et vous adressez à elles en les remerciant de vous avoir appris sur la vie, sur vous-même, sur la nature humaine et surtout de vous avoir permis de grandir. Mettez-y beaucoup d’émotions, que ce soit de la tristesse, des pleurs, de la haine. Puis déchirez la feuille ou brûlez-la. Cet acte symbolique vous permettra de mettre définitivement derrière vous cette situation émotionnelle et repartir d’un nouveau pied.

Sachez que les épreuves n’ont de sens que si elles peuvent vous faire grandir en les dépassants. Voyez donc les épreuves et les événements négatifs de votre vie comme une initiation pour faire grandir en connaissance et en maîtrise de vous-même. Ce qui ne vous a pas tué, vous a rendu plus fort.

Pourquoi Dieu m’a t-il envoyé un tel rêve ?

Natalia, une internaute qui suit le blog m’a contacté il y a quelques semaines pour me signaler un problème qu’elle n’arrive pas à résoudre. J’ai dû corriger les fautes d’orthographes et les crochets sont des ajouts afin de faciliter la compréhension du lecteur.

« Voilà  mon histoire. Je vais vraiment aller à l’essentiel car  c’est très long. Donc si vous avez besoin de précisions afin de me répondre n’hésitez  pas.  En  juillet 2013, je me suis mise en couple avec un homme. Nous  étions très proches et très complices. J’étais  vraiment épanouie car il me correspondait totalement. Nous  étions ultra-complices. Sauf que voilà il m’avait  menti dés le début de notre relation. Il m’avait  expliqué que c’était fini avec la mère de ses enfants  et qu’elle devait quitter la maison. Mais c’était  faux. Tout a été découvert au bout de 9 mois lorsque la  mère de ses enfants m’a appelé pour me dire qu’ils  étaient toujours ensemble et qu’il n’avait jamais  été question qu’elle quitte le logement. Ils nous  avaient menti à toutes les deux. Je  vous épargne tout le reste parce-que c’est beaucoup
trop long…

Depuis  quelques mois, je me suis mise à étudier tout ce qui rapporte à la Loi de L’attraction. Etant très mal à l’intérieur de moi depuis cette  séparation j’ai décidé de faire un exercice que conseille Slavica BOGDANOV. Cet exercice consiste à  écrire une lettre à la personne (sans lui envoyer)  [en lui disant] ce qu’on pense afin de nous débarrasser de tout ce  qu’il y a de mal en nous et de se sentir libre afin de  ne plus peser au négatif mais de penser et d’avancer  dans notre vie qu’avec du positif afin de s’attirer  que du positif en nous.  J’avais donc commencé ma lettre afin de tout sortir et d’être totalement libre. Mais j’étais fatiguée et j’ai  préféré dormir. J’avais décidé de faire la lettre à mon réveil. Je vais vous décrire le rêve que j’ai fais :

« Le  travail d’une amie avait déménagé dans la ville où  habite mon ex. Je suis partie la chercher à son travail et  il y avait son collègue. Je le connaissais car il avait  tenu le rôle de médiateur entre la mère des enfants, mon  ex et moi (mais ça c’est dans le rêve seulement). Ensuite on s’est retrouvés chez la mère des enfants.  J’étais énervée d’être là-bas et elle aussi  était énervée de me voir chez elle. Les enfants ne
m’avaient pas reconnue. J’étais tellement énervée  que je suis partie dans la salle de bain. Sauf que j’avais besoin d’un sac mais que je n’en  trouvais pas. J’étais donc obligée de sortir afin de  lui demander si elle voulait bien m’en prêter un. Comme elle a vu que je lui avais demandé calmement elle a  accepté. Du coup je pressais le médiateur pour qu’on s’en aille  parce-que je ne voulais pas tomber sur mon ex.

Quand on est sorti, on pouvait pas partir tout de  suite parce qu’il devait déplacer des ordures (moi je stressais dans mon cœur parce-que j’avais peur que  mon ex arrive et que je tombe sur lui). Il y avait tellement  d’ordures qu’il avait eu besoin de prendre une  remorque et je l’ai aidé. Pendant que je l’ai aidé, mon ex est arrivé en voiture. Il est parti se garer  et moi j’avais décidé de faire comme si je ne l’avais pas vu. Il est sorti et nous regardait de loin.  Quand je l’ai regardé de loin, j’ai vu qu’il avait changé, il était devenu obèse et sale sur lui  (alors que dans la vraie vie c’est un très bel homme qui prend soin de lui).

Il s’est approché de nous et il a commencé à nous dire en bégayant qu’il était parti  voir un chaman et qu’il avait fait son choix il ne  voulait pas perdre ses filles. Je lui ai dis que de toute  façon il n’avait pas à s’inquiéter, j’avais déjà décidé de ne plus le contacter. Je lui dis ensuite qu’il fallait qu’il me laisse sortir de sa vie maintenant. Je lui ai demandé si il acceptait de me laisser  sortir de sa vie et là il s’est mis à pleurer amèrement. Il était incapable de me répondre. Et je regardais le médiateur pour lui faire comprendre qu’il n’était pas resté avec la mère de ses enfants pour elle mais que c’est bien à cause de ses filles et qu’il est toujours amoureux de moi. »

Bon voilà j’ai essayé de faire au plus court mais avec assez d’éléments quand même afin que vous puissiez me donner votre avis. Etant chrétienne pratiquante, j’ai compris l’interprétation du rêve (d’ailleurs j’ai deux amies à qui j’en ai parlé qui m’ont également donné le même avis sur ce qui m’a été montré).

Mon souci est le suivant: « Pourquoi Dieu me montre t’il cela? Et que dois-je faire de ce qu’il m’a montré? En effet, j’avais donné une chance à mon ex mais il n’est pas revenu alors qu’il disait à tout le monde qu’il m’aimait. J’ai eu beaucoup de rêves et de messages durant ces 1 an de séparation mais rien ne s’est fait. Bref, j’étais enfin prête à le laisser sortir de ma vie et Dieu me montre cela. Du coup, je ne comprends pas l’utilité de ce message car moi de mon côté je ne peux rien faire. Effectivement si il est malheureux, c’est à lui de revenir vers moi. Quelle est l’utilité de me montrer l’état de son cœur si ce n’est pas pour qu’il revienne?

Voilà un peu ce que je voulais vous dire. Merci pour votre retour et bon courage pour l’écriture de votre livre

Bien à vous

Natalia »

Voici ma réponse :

« Bonjour Natalia,

Les rêves sont des manifestations de votre subconscient. Ils sont le résultat de ce que vous pensez profondément, de vos désirs, de ce dont vous ne prenez pas forcément conscience ou bien de ce dont vous ne vous refusez de vous avouer. A moins qu’un rêve présente un caractère anormalement réel dans votre ressenti, ils ne sont souvent que des extensions de votre pensée profonde. Dans ce cas-là, ils seront prémonitoires.

En forte proportion, les rêves représentent nos peurs (ex : la mort d’un proche très malade), nos angoisses (ex : être licencié du boulot), nos désirs (de gagner au loto par ex.) etc. Les rêves ne sont donc pas forcément de « Dieu », par Dieu j’entends la partie infiniment sage et immortelle dans vous. Ils sont pour le commun des hommes et pour ceux peu développés spirituellement (j’entends par cela la capacité de focaliser sa conscience sur des émotions les plus hautes) souvent de ces types-là.

Voyez-les comme le miroir de votre conscience. Un exemple. Je jeûne à sec parfois. C’est-à-dire que pendant deux à trois jours consécutifs, je m’abstiens de boire et de manger. Le jeûne sec est une expérience absolument fantastique, mais qui est difficile, surtout les premières fois. On n’a pas faim, mais on a très chaud et très soif ! Quels sont mes rêves pendant ces deux à trois nuits de jeûne sec ? : que je suis sous une chute d’eau, que je nage dans un océan frais, que je me retrouve dans un bar fait de glace et que je m’apprête à boire une verre d’eau pure. Et je me rappelle que je suis en jeûne sec, et que je n’ai pas le droit de boire. Je suis en train de terminer mon livre sur le jeûne et les témoignages de jeûneurs à secs sont identiques à mon vécu : certains rêves qu’ils sont au bord d’une source d’eau de montagne, mais qu’ils n’arrivent pas à avaler l’eau, ou qu’ils ont un verre d’eau fraiche devant eux qui ne cesse de leur échapper… Vous voyez que dans ce cas là, à quel point le rêve est le miroir du ressenti de l’individu. En fait, les rêves ne sont pas tous égaux. Ils ont des origines très différentes.

Pour interpréter correctement votre rêve, il suffit de noter les sentiments que vous ressentez dans le rêve et faire le pont avec votre réalité physique, comme je le décris dans cette méthode :

https://metanoialaporteauxmiracles.com/2016/01/15/comment-interpreter-ses-reves/

Si vous voulez une réponse de Dieu (la partie infiniment sage de vous-même), il suffit d’incuber une question avant de vous endormir, et de vous endormis avec le sentiment d’avoir reçu la bonne réponse.

https://metanoialaporteauxmiracles.com/2015/07/20/programmer-ses-reves-pour-resoudre-ses-problemes/

Faites-le sans angoisse aucune, comme si vous alliez chercher votre pain. Ne mettez ni stress, ni peur, ni appréhension dans l’exercice. Car, comme vous êtes chrétienne, rappelez-vous que vous que vous recevrez à la mesure identique que vous avez donné ! « Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis » (Luc VI, 38). Cela signifie que votre subconscient vous répond avec la même qualité d’énergie que vous avez générée. Soyez pleine de foi et d’attente positive dans votre prière ou votre incubation, la réponse qui vous viendra sera la bonne.

Sinon, pour revenir sur le rêve, vous seule pouvez savoir s’il s’agit d’un rêve prémonitoire ou d’un rêve qui réflète vos désirs. Néanmoins, le fait que vous ayez fait la méthode Bogdanov est très bien, parce que vous avez pris conscience de vos émotions et vous avez lâché prise. Ainsi, votre rêve a probablement été plus authentique et moins empreint d’émotions conflictuelles.

Lisez les textes de Neville Goddard sur le blog pour comprendre la nécessité de focaliser ses sentiments et émotions.

J’espère que cela est plus clair. N’hésitez pas à me répondre sur le blog.

Cordialement,

YC »

 

Etrange: l’immobilité est le plus rapide de tous les mouvements

eleven-in-a-sensory-deprivation-tank-png

Eleven, dans le caisson d’isolation sensorielle, dans la série Strangers Things.

Je viens de terminer de regarder une petite série américaine, excellente, que j’ai beaucoup aimée et qui s’appelle Stranger Things. Elle traite du sujet de l’exploration du paranormal et des facultés de la conscience. C’est un sujet, que vous pouvez supposer, qui me tient à cœur.

On y apprend rapidement que le personnage qui est doté de puissantes facultés paranormales, comme la télékinésie, la télépathie les a développées à travers l’utilisation fréquente d’un caisson d’isolation sensorielle. Dans un tel  caisson se trouve  de l’eau qui possède une une très forte concentration de sulfate de magnésium (sel d’Epsom) à la température du corps.  Le caisson est fermé, de sorte qu’aucun stimulus extérieur ne vient solliciter les sens : pas de lumière, pas de son, et une disparition de la sensation de pesanteur.

Pour revenir sur la série, on voit le personnage par exemple pénétrer dans cette machine, afin d’obtenir de pénétrer la pensée d’une personne ciblée située à des milliers de km pour en retirer des informations. Mais ceci n’est pas de la fiction (si vous intéressez au sujet, voyez les recherches de visions à distance du projet projet Stargate).  Depuis les années 50, les parapsychologues ont utilisé de telles machines pour favoriser artificiellement des états modifiés de conscience et provoquer des capacités paranormales. En 1973, une bourse spéciale a été accordée à l’équipe d’Honorton pour prouver l’existence des expériences extra-sensorielles. Cependant, en entendant la définition du caisson de privation sensorielle donné par un personnage dans la série, j’ai sauté de ma chaise : ainsi, le caisson n’est qu’une machine à provoquer un état méditatif profond, sans avoir à passer par la relaxation volontaire du patient ! Je n’ai jamais pénétré une telle machine, mais je peux confirmer qu’une relaxation profonde produit bien ce que fait ce caisson: un sentiment de détente et bien – être difficilement définissable, plus aucune attention du monde  extérieur, ni en son, ni en lumière;un sentiment de lourdeur.

J’ai alors fait un peu de recherches et suis tombée notamment sur des expériences faites par un parapsychologue que je connais bien Charles Honorton,  et d’autres, qui ont à l’aide de cette méthode  ou de la relaxation profonde (ces études-là, je les connaissais) ont provoqué nombres de rêves prémonitoires sur des sujets donnés ou ont réussi à des expériences télépathiques. Je me suis alors rappelé mes lectures de mon adolescence qui traitaient des expériences ultra-secrètes financées par les armées américaines ou russes où l’on expérimentait les pouvoirs dits paranormaux.

Bref, tout cela pour dire, qu’il est apparemment communément accepté dans les milieux autorisés que l’action du subconscient ne peut intervenir que quand le mental est au repos, et donc qu’il est ESSENTIEL que l’esprit et le corps soient profondément relaxés. C’est pour cela que cette machine a été inventée.

Ainsi, si vous avez du mal à manifester, malgré le fait que vous fassiez des affirmations et visualisations, c’est probablement parce que vous êtes trop tendu.

Les textes bibliques nous le confirment :

  • « Arrête-toi, et sache que Je SUIS Dieu »
  • « C’est dans le calme et la confiance que sera votre force »

Le métaphysicien visionnaire Neville Goddard, le dit encore et encore dans ses conférences :

« Maintenant, avant que nous entrions dans notre moment de silence, il y a quelque chose que j’aimerais que vous compreniez bien, c’est la question de l’effort dont nous avons parlé ici hier soir. S’il y a une seule raison dans ce monde pour laquelle nombre de gens échouent, c’est que beaucoup ne connaissent pas une loi qui est bien connue des psychologues, c’est celle de l’effort inversé. Quand vous assumez le sentiment de votre désir exaucé, ceci est fait avec un minimum d’effort. Vous devez contrôler les directions des mouvements de votre attention. Mais vous devez faire cela, avec un effort minimum. S’il y a un effort dans le contrôle, si vous forcez pour aller dans une certaine direction, vous n’obtiendrez pas de résultat. Vous pouvez même obtenir le contraire de ce que vous demandez ».

Le métaphysicien Emmet Fox avait également dit : « Si vous avez une demi-heure pour prier, relaxez-vous pendant 25 minutes, et prier pendant les 5 minutes restantes ».

Un très bon ami, qui m’a beaucoup guidé spirituellement, et qui a une grosse expérience dans les arts martiaux, m’avait dit un jour qu’il avait appris que : « L’immobilité est le plus rapide des mouvements. ( !!!) L’esprit doit devenir un cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part. Tu dois apprendre à être immobile dans ton esprit, et ne pas réagir comme une puce à chaque évènement. Il faut changer ta perception. Ta conscience doit devenir le centre de ta vie, de ton corps et de ton environnement ».

Inutile de préciser que je n’ai pas totalement compris, ni appliqué ces directives.

Mais, si je prends la peine d’écrire cet article, ce n’est pas pour répéter ce que j’ai lu, mais ce que j’ai appris à travers mes propres échecs, et mes succès. D’ailleurs, chaque fois que j’ai subi un échec, c’était parce que je ne me détendais pas sérieusement, et que finalement, je me faisais envahir par le doute et par la peur.

Donc, je répète : la relaxation, est la clé, pour atteindre le subconscient. RELAXEZ-VOUS pour apprendre à diriger vos pensées et vos émotions dans le sens où vous le désirez. Si vous voulez résoudre vos problèmes, manifester l’abondance, la santé, ou autre chose, détendez-vous, profondément, avant de faire votre méditation, votre chèque d’abondance, vos visualisations. C’est beaucoup plus facile que vous ne croyez.

Une des façons les plus efficaces pour se relaxer, est la respiration profonde :

  • Inspirez profondément, retenez votre respiration le plus longtemps possible, puis expirez. Faites cela une dizaine de fois.
  • Puis, vous pouvez ensuite compter de 100 à 1, en vous concentrant sans tension sur chacun de vos muscles et en les relaxant un par un, en partant de l’extrémité de la tête. Chaque fois que vous descendez d’un chiffre, relaxez un endroit de la tête. Continuez ainsi avec le cou, les épaules, la cage thoracique, le dos, la colonne vertébrale, etc. jusqu’aux orteils. Quand vous vous sentez fantastiquement bien et au calme, vous êtes fin prêts pour vos exercices. Les premières fois, cela vous prendra une dizaine de minutes pour arriver jusqu’à vos orteils puis au bout de quelque temps, vous serez rodés, et vous serez en relaxation profonde en deux, trois minutes.

Pourquoi est-ce que l’immobilité est bien le plus rapide des mouvements? Parce quiconque l’atteint peut aller et manifester ce qu’il veut. C’est étrange, mais je pense que c’est vrai. Vous trouverez ici une méthode pour vous relaxer facilement.

Ainsi, ne faites pas l’erreur de négliger cette étape de la relaxation profonde, si vous voulez vraiment manifester vos désirs.

Comment j’ai attiré plus de 400 euros en quelques jours suite à une méthode de visualisation

billets-de-banque-euros

Si vous cherchez à manifester l’abondance via ce qu’on appelle communément la loi d’attraction, voici une méthode facile à utiliser qui pourra vous inspirer.

Au début des années 2000, revenant d’une « retraite » spirituelle de deux ans en Amérique du Nord, j’ai cherché à retrouver l’intensité de spirituelle que j’y avais trouvé, qui m’avait permis de découvrir et d’expérimenter la puissance des rêves, d’aller plus loin dans l’exercice de la méditation et la visualisation, afin de manifester les buts (en partie) que je m’étais fixés.

En rentrant en France, je cherchais à retrouver cette atmosphère de foi, de puissance et de maîtrise de ma vie et je me suis à fréquenter sur Paris toutes les structures spirituelles que je trouvais dignes d’intérêt. J’ai rencontré au bout d’un certain temps, un certain Patrick, qui avait vingt ans de plus que moi et qui me semblait être bien au-dessus du lot. Il m’avait avoué plus tard qu’il avait créé un petit groupe de gens authentiques, déterminés et passionnés, pour mettre en pratique les méthodes connues et inconnues pour se prouver la suprématie de l’homme conscient de qui il est vraiment, sur sa vie et son environnement.

Il m’a énormément aidé dans mon cheminement spirituel, notamment en me faisant découvrir Neville Goddard qu’il considérait comme l’un des mystiques les plus puissants que la terre ait porté ; mais aussi et surtout en me faisant découvrir nombre de techniques efficaces à travailler chez moi. Il insistait notamment sur la preuve par l’expérimentation et me conseillait de fuir toutes les idéologies et tous les dogmes à la mode.

En relisant, il y a quelques mois nombres des notes que j’avais prises au cours des expérimentations avec le groupe de Patrick, j’ai retrouvé une méthode que j’avais appliquée à l’époque et qui m’avait beaucoup plu. J’avais manifesté plusieurs choses  avec elle, et ai décidé de la réutiliser. J’ai donc décidé de l’utiliser pour manifester l’abondance.

Au bout de cinq jours, je me réveille le matin avec ce petit rêve :

Je suis à une soirée, tout le monde s’amuse. Je suis avec une amie (que je n’ai pas identifiée) et nous sommes dans le parc qui joint la maison de pierre où se déroule la soirée. Cela me rappelle le parc de Longchamp, près de Paris.  Un homme parle avec mon amie, et je le reconnais, c’est Cobra, le personnage du dessin animé. Je suis contente et honoré de le rencontrer en chair et en os. On discute (mais je ne me souviens pas de quoi) et il me donne quelque chose. C’est un chèque de 9€. Il donne également un chèque à ma copine, de 18000 €. J’hurle, et lui dis pourquoi je n’ai pas le droit à un tel montant. Il ne me répond pas (ou je ne me souviens pas s’il me répond).  Je me réveille.

Dans la journée, considérant que l’image du parc de Longchamp, où se trouve l’hippodrome où je vais de temps en temps, et comme je joue de temps en temps au Quinté, je décide de jouer quelques euros sur le 9. Je joue 3€ gagnant et 3€  placé au PMU du coin. En rentrant de déjeuner, je regarde les résultats sur internet, le 9 a gagné la course à 50/1. Je gagne environ 174€ !!!! Le 18, ou le 1 et 8 n’ont rien rapporté. Je ne sais toujours pas à quoi correspondaient ces 18000€.

Trois jours après, je dois accompagner un ami qui part à l’étranger par l’aéroport de Roissy. L’ayant quitté, je prends une navette pour rejoindre le RER. En entrant dans la navette, je me dirige vers le fond, et je m’assois sr un siège du fond, avec mon cabas. Quelque chose me gêne sur le côté du siège, où se trouve ma main et je me déplace un peu pour voir ce que c’est. C’était en fait une petite pochette en toile, que je prends dans la main. Personne ne semble avoir remarqué ce que je venais de découvrir. Pourvu d’une intuition, je le mets dans mon sac, en me demandant ce qu’il y avait dedans.

Dans le RER, je ne tiens plus, et ouvre la petite pochette. Il y a plein de billets de 20 et 50€, des plans de Paris en anglais, des tickets de métros, et sans papier d’identification. J’ai les jambes qui tremblent, et même si je suis très contente d’avoir trouvé cet argent, je me pose des questions. J’avais déjà trouvé de l’argent, suite à cet exercice de visualisation, notamment deux billets de 5 € deux jours après un tel exercice, à l’entrée du métro de Strasbourg St Denis. Mais, jamais une telle somme, qui était de 250€ ! On était bien au-delà de la coïncidence.

Mais j’ai dû discuter avec Patrick pour me rassurer que je n’étais pas responsable de la perte par cette personne de cet argent. Il m’a « rassuré » en me disant que ma focalisation de l’abondance, a poussé mon esprit à trouver toutes les avenues pour manifester cet argent. Il s’est alors avéré, qu’alors que j’allais à l’aéroport, mon subconscient m’a mis « en relation »avec une personne qui avait conscience de perdre son argent, parce que c’était son émotion dominante sur le moment, et je suis venue de façon tout à fait inconsciente le « récupérer ». Donc, il m’a surtout interdit de culpabiliser d’avoir manifesté cet argent, surtout que je ne connais absolument pas les circonstances de son oubli.

Après cet épisode, j’ai arrêté ma visualisation quotidienne, trop plongée dans ma réflexion. Les manifestations se sont arrêtées également.

Voici la méthode, que vous pouvez appliquer pour un désir profond, comme l’abondance par exemple.

  • Prenez une phrase courte, qui résume que vous avez déjà atteint votre désir. Par exemple : « La richesse est mienne » ; c’est la phrase que j’ai utilisée pour ces réalisations.
    Assoyez – vous sur une chaise en position pharaon.
  • Détendez – vous en inspirant profondément une dizaine de fois.
  • Maintenant, prononcez la phrase dans votre tête, et prenez une profonde inspiration, puis retenez votre respiration, autant que vous pouvez et gardez la phrase en tête, et concentrez-vous sur cette phrase, ressentez comme si cela était maintenant fait. Ressentez intensément pendant ces quelques secondes le sentiment que vous auriez si votre désir était maintenant exaucé.
  • Puis, quand vous n’en pouvez plus, expirez profondément.
  • Recommencez le processus 20 fois ou plus.
  • Après chaque expiration, vous allez vous sentir profondément bien, cette relaxation va permettre la pénétration dans le subconscient.
  • Faites-le le matin au réveil et le soir au coucher.
  • Vous devez faire ce processus pendant 30 jours afin de permettre l’acceptation de votre idée par votre subconscient. Et surtout n’arrêtez pas votre visualisation dès que vous avez des signes que les choses se mettent en place.
  • Partagez vos réussites sur le site http://www.metanoialaporteauxmiracles.com ou sur mon groupe Facebook dont vous trouverez le lien ici.

Je suis convaincue que ce qui fait l’efficacité de cette méthode est l’intensité de l’émotion ressentie pendant l’exercice. Neville Goddard lui-même parle beaucoup de la nécessité de ressentir intensément le sentiment d’avoir obtenu le bien désiré pour le manifester. Ceci est une méthode simple que je vous recommande d’essayer.

 

 

Vos prières sont toujours, toujours exaucées !

Car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. Luc 6:38

Johannes_Vermeer_-_Het_melkmeisje_-_Google_Art_Project

La laitière – Johannes Vermeer – 1658 – Quelle mesure de sentiment accompagne votre prière?

Il y a quelques jours, une participante de mon blog m’a avouée qu’elle avait été récemment agressée. Ayant admis qu’elle créait sa réalité, elle a décidé d’essayer de comprendre comment elle s’était attiré cet évènement. Néanmoins, cet incident m’a ramené à un propre passage dans ma vie, où j’avais moi-même subie une agression et le timing dans lequel cette péripétie m’a prouvé sans aucun doute possible que j’avais réellement provoqué cette mésaventure.

Voici mon histoire. Il y a une quinzaine d’année, revenant de l’étranger, où je faisais mes études, je suis revenue sur Paris, et dans l’attente de trouver un logement, j’ai trouvé refuge dans un foyer, qu’on disait pour femmes en difficulté. Au premier abord, la plupart des filles étaient plutôt sympa, mais j’ai compris très vite qu’elles étaient pour la plupart du genre qui t’attire de sérieuses bricoles, si tu traînes un peu trop avec.

Étant désormais convaincue du pouvoir de la foi que je m’étais prouvé encore et encore quand j’étais en Amérique du Nord, je supposais que cet épisode n’était l’histoire que de quelques semaines, voire quelques mois avant que je ne me trouve un logement décent dans la capitale française.

faith_will_carry_you__ipad_finger_painting__by_chaseroflight-d5aetkd

La Foi Te Portera par Chaserofflight

Dans ce foyer, j’y louais un lit, mais je n’avais pas de chambre individuelle, et dormais dans un dortoir avec une quinzaine de filles, dont certaines étaient de vrais cas sociaux. Si vous avez déjà vu la série américaine culte, Oz, qui traite de l’enfer des prisons américaines, je me trouvais un peu comme dans la peau d’un personnage qui était sur le point d’être libéré sur parole, et qui rasait les murs de la prison pour éviter les embrouilles, mais qui était entouré de condamnés à mort qui, eux étaient prêts à tout pour l’empêcher de recouvrer la liberté.

De plus, il faut savoir que c’était 15 ans en arrière, et ma maturité était largement moindre, et ma conviction même naissante, était néanmoins largement moins assurée que maintenant. J’étais donc bourrée de conflits non gérés, non intégrés et avait encore nombre de colères et d’émotions négatives qui me possédaient.

Bref, un soir, après une journée émotionnellement dure, que j’avais passée à me disputer avec mes parents et à ressasser toutes les raisons que j’avais de leur en vouloir, j’ai décidé d’incuber un rêve curatif afin de guérir ma peau qui était terne, brouillée et boutonneuse. J’avais très souvent incubé des rêves avec succès, pour des tas de raison, mais je n’avais jamais programmé de rêve dans un but thérapeutique. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’incubation, est la programmation d’un rêve avant de se coucher dans le but qu’il fasse quelque chose. Les sociétés antiques égyptiennes et grecques, étaient de très grands pratiquants de l’incubation curative, et vous trouverez des détails, sur l’un de mes articles.

Statue of Asclepius

Statue du dieu grec Asclepius, dieu de la guérison et des arts. Il représente l’énergie toute – puissante curative qui est logée dans le subconscient.

Alors qu’on avait éteint les feux, j’avais commencé à répéter ma phrase d’incubation, qui demandait à mon subconscient un rêve qui allait guérir et nettoyer ma peau. Mais alors que je répétais ma phrase, ma journée me revenait, ma dispute avec ma mère revenait, mes réprimandes envers mes parents me revenaient, toutes mes frustrations me revenaient, je pensais également que je détestais l’endroit où je me trouvais. Je sentais la colère qui montait en moi alors que je tentais de la faire taire. Et plus j’y pensais, plus je luttais, et plus je tentais d’incuber, plus j’étais en colère, et j’ai arrêté, car je avais perdu toute concentration.

Puis, je tentais de m’endormir. Mais, à peine quelques minutes plus tard, une dispute puis bagarre quasi – générale explose dans le dortoir d’à côté, et la surveillante rallume la lumière générale. Des filles de mon dortoir s’en sont mêlées et ça a finit dans mon dortoir.  Essayant toujours de raser les murs, alors que tout le monde est bien échauffé, je demande gentiment à une fille qui venait de fermer notre fenêtre, de la maintenir ouverte, car il faisait chaud. Elle s’est apparemment sentie extrêmement agressée par ma demande innocente. Elle me demande de répéter, faisant mine de ne pas avoir compris ma question. J’ai eu à peine le temps de répéter ma demande, qu’elle m’est tombée dessus  et m’a griffé le visage. Après qu’on est été séparées par le vigile, je suis allée aux toilettes, pour me regarder dans le miroir, et ai constaté qu’elle m’avait « défiguré ». Avec ses ongles, elle m’avait arraché la peau, et savais que j’aurais la marque du tigre pendant quelques semaines!!!

Mais malgré mon choc et ma colère, je souriais, j’avais compris quelque chose de cet incident. J’avais créé ma réalité. Il était absolument impossible que je me fasse défigurer le visage quelques minutes après avoir fait une incubation pour guérir ma peau! C’était bien au-delà de toute coïncidence.

Que s’était-il donc passé? J’avais expérimenté dans ma chair, c’est le cas de le dire, ce que le Dr Joseph Murphy appelait, je crois, la loi de l’effort inversé. Si vous priez dans un sentiment de peur, de d’incertitude, de culpabilité, de ressentiment, vous manifesterez le contraire de ce que vous désirez, parce que votre sentiment que vous entretenez dans votre prière dit que vous n’aurez pas ou ne pouvez pas avoir ce que vous demandez. C’est votre sentiment qui est la loi. C’est ce que signifie les versets suivants:

  • Car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. – Luc 6:38
  • Qu’il te soit fait selon ta foi – Mathieu 9:29. Cela signifie qu’il te soit fait selon ton sentiment!

Ainsi, contrairement à ce que vous pensez, vous êtes toujours exaucé. Si vos prières ne reçoivent pas les réponses que vous demandez, vérifiez les sentiments et les émotions que vous y mettez. C’est très certainement d’où vient le problème.

Témoignage sur l’application de la « loi d’attraction »: Je suis un homme libre

Bonjour à tous,

Voici le témoignage d’Emanuel qui habite le Tennessee et qui a comme il le dit lui-même utilisé la loi d’attraction pour se débarrasser du pire cauchemar de sa vie. Il est tiré du site américain du Secret. IL a été édité par le site le 14 avril 2011.

Prison

Il y a quelques mois,  je fus accusé d’un crime très grave. L’accusation m’a touché à bien des égards, et surtout moralement. Pendant un certain temps, je pensais que la vie telle que je connaissais était terminée une fois pour toute en ce qui me concernait.  Bien que je fus autorisé à sortir de prison sous caution, je n’arrivais pas à obtenir la tranquillité, et je sentais que j’étais toujours prisonnier. Depuis, j’ai dépensé la plupart de mes économies (environ 35.000 dollars) pour les frais juridiques, d’obligations, et pour rémunérer les experts qui devaient être  témoins dans mon procès.

Je savais que tout cela venait ne tenait qu’à moi de résoudre ce problème. Je savais que finalement personne ne pouvait me faire un prisonnier, physiquement et mentalement, à moins que je les laissa, et donc je commencé à prier. J’ai toujours cru en Dieu et dans la prière, mais au moment de mon  problème, je n’avais pas pas beaucoup de contacts avec le Seigneur et ne priais presque plus. Mais je savais qu’il était temps de changer cela. Alors je commençai à prier tous les jours à différents moments de la journée, en remerciant le Seigneur de me libérer. J’ai aussi commencé à lire d’autres histoires de personnes dans des situations similaires, lu des passages de la Bible elle-même, et écouté de la musique qui chantait la liberté.

Sailing- Arthur Sarnoff

Voiliers – Arthur Sarnoff

Je commençais à visualiser non seulement la liberté, mais les choses que je voulais faire une fois libre, comme finir mon diplôme, faire le tour du monde à la voile , devenir un pilote professionnel, visite des lieux particuliers et de devenir un meilleur individu. Je remercie le Seigneur pour tous les jours, pour me permettre d’aller au travail, pour la nourriture que je mange, pour les moments que je passe avec mes proches, pour les moments de calme et même de me donner la chance d’aller à l’église pour l’adorer. J’utilise des affirmations sur le sujet de la liberté, au point où je suis complètement convaincu d’être déjà libre, que je ne n’irais jamais en prison, que les procureurs et le juge ne peuvent pas me faire prisonnier, parce que le Seigneur est mon avocat et mon juge … il est à lui ce qui se passe pour moi, et je lui ai demandé de me permettre de rester libre et de terminer ce cauchemar pour moi et  pour sa gloire, afin que je puisse le servir dans le monde.

Lorsque le jour du procès est finalement venu, j’étais prêt. Rassuré, je dis au jury et le juge que j’étais un homme innocent. Et Dieu était avec moi. Il m’a permis de rester libre. Les charges ont été abandonnées et je ne mis plus jamais un pied en prison.

Fauché, il manifeste 70 $ en demi – heure après l’avoir imaginé 50 dollars

50 dollars_faced

Il y a quelques semaines, alors que j’étais dans Burger King en Floride, j’étais fauché et je me suis demandé comment je pouvais obtenir de l’argent. Il me fallait $ 50 dollars pour rallumer mon téléphone cellulaire et pour mettre de l’essence dans la voiture. 

Je me suis rappelé que j’avais un faux billet de 50 $ de doIlars très réaliste, dans mon portefeuille  qui était une publicité d’une société de service de l’impôt sur le revenu. J’ai donc pris ce faux billet de 50 $ en dollars, l’ai étudié intensément, et fermais les yeux, imaginais dépenser, le tenant, le sentant, etc.

Dans les trente minutes, une dame passe par là, et me demande si elle peut charger son téléphone avec mon chargeur. Je lui réponds oui, et elle continue en me disant qu’elle est parti danser il y a deux nuits dans un club à travers la baie, et s’est évanouie, et pour une raison quelconque l’ambulance l’a amenée à l’hôpital de ce côté de la baie dans une autre ville.

Elle poursuivit en disant qu’elle avait tenté d’appeler un taxi traverser la baie afin de rentrer chez elle, mais le trajet en taxi lui aurait coûté 150 au moins $ dollars. Je lui dis que je l’aurais bien emmené mais je que je n’avais pas assez d’essence. Elle m’a répondit alors qu’elle me donnerait $ 50 dollars pour le transport, plus 20 dollars pour le gaz …

Incroyable, en moins de trente minutes, ce que j’imaginais s’est manifesté!

Rudy

PS Son nom était Angel!