Challenge : ressentir son but

Vous êtes le centre de votre vie. (Hurricane by Moritz 320/Pixabay.com)

Le samedi 31 mars 2018 débute le challenge « ressentir son but ». Comme précédemment expliqué dans le dernier article, nous pouvons créer notre réalité en se concentrant sur une image ou un mot qui résume la réalité que nous désirons. Voici les directives :

  • Choisissez le mot ou l’image sur lesquels vous allez vous concentrez. Ils doivent vous correspondent, c’est-à-dire créer chez vous une émotion profonde. Si voulez la richesse, et que vous répétez « abondance » et que ce mot ne crée rien en vous, changez-le. Si vous voulez trouver un partenaire, vous pourrez dire « couple », ou « en couple ».
  • Choisissez l’endroit où vous allez le faire. Ce peut être assis sur votre lit, sur un fauteuil, ou dans un lieu sacré comme l’église près de chez vous.
  • Détendez-vous profondément. Vous pouvez compter de 100 à un en détendant chacun de vos muscles ou faire des inspirations et expirations profondes. C’est très important. Vous ne pouvez être efficace si vous pensez à vos problèmes, où à la prochaine rencontre avec votre belle-mère. Vous trouverez la métode ici.
  • Répétez le mot lentement et avec conscience. Laissez ce mot vibrer en vous entre les répétitions. Vous devez « entrer dans ce mot, dans son émotion ».
  • Si vous faites l’exercice avec conscience et sérieux, quinze minutes suffisent.
  • Retournez à votre journée
  • Réitérez l’exercice une seconde fois dans la journée avant de vous coucher.
  • Faites l’exercice pendant 21 à 30 jours et lâchez prise si vous n’avez pas encore manifesté.
  • Partagez vos succès sur le blog
  • Bonne chance

Ces mots vont créer des merveilles dans votre vie

Le mystique chrétien Neville Goddard a passé sa vie à expliquer que les sentiments dominants qui nous habitent génèrent la réalité que nous vivons. L‘une des plus efficaces est la pratique de l’imagination concentrée. Par exemple, l’un des exercices que propose Neville est de compter les billets en imagination pour les manifester dans le monde physique. Lors de précédents challenges faits sur le blog, plusieurs participants et moi-même avons manifesté rapidement de l’argent par cette méthode. En ce qui me concerne, j’ai manifesté un gain de 500 € et un autre de 300  en quelques jours. J’ai répété l’exercice au début du mois de janvier et j’ai manifesté  200 €. D’autres ont reçu de l’argent de la famille, un autre a obtenu un effacement de dette de 9 000 € etc.

Il existe une autre manière de générer une forte émotion positive. C’est celle d’utiliser des mots biens ciblés avec foi et conviction. Dans son livre, le pouvoir du subconscient, le Dr Joseph Murphy indique :

« En vous endormant le soir, répétez le mot ‟richesse” tranquillement, paisiblement en le sentant bien. Répétez-le à maintes et maintes reprises, comme une berceuse. Endormez-vous avec ce seul mot ‟richesse”. Vous serez stupéfait du résultat. La richesse vous inondera. C’est un nouvel exemple de la puissance de votre subconscient. »

Cet exercice comme celui de « compter les billets » est très efficace pour générer un sentiment afin de créer l’équivalent dans votre vie. Il y a toujours eu dans la littérature et les mythes de prétendues formules magiques connues uniquement des initiés. Ces mots ou formules magiques n’existaient que quand ils étaient prononcés dans la conviction et la foi. C’est cela le secret.

La méthode :

  • Détendez-vous complètement en respirant profondément.
  • Résumez en un seul mot ce que vous voulez manifester. Ceci peut être « richesse », « abondance », « force », « amour », « relation », « beauté », « intelligence » ou encore « guérison ». L’important est que ce mot doit représenter la réponse à votre problème et les sentiments que vous auriez si le problème était maintenant résolu.
  • L’exercice doit être réalisé deux fois par jour minimum, pendant 10 minutes au moins. Le matin et le soir de préférence.
  • Une concentration absolue est nécessaire. Vous ne pouvez pas faire cet exercice en regardant la montre passer, et en vous rassurant ensuite d’avoir tenu 10 minutes. Vous devez le faire avec la concentration d’un moine zen et la conviction d’un guerrier sur le champ de bataille. Plus votre concentration sera forte, plus efficace sera votre exercice, car plus vite vous atteindrez votre conscience profonde.
  • Faites l’exercice pendant 21 jours voire 30 jours. Après arrêtez. Si vous n’avez pas manifesté, lâchez prise. Votre subconscient va produire dans votre vie, l’équivalent de votre nouvelle vie émotionnelle.
  • N’hésitez pas à partager votre expérience sur le blog…

Où se trouve Dieu ?

La Porte (Tama66/Pixabay)

Je vais aborder un sujet qui pourra mettre mal à l’aise certains d’entre vous. Mais, il me semble nécessaire de l’aborder pour justifier la philosophie de Neville Goddard et des théories de la Pensée positive présentent sur ce blog. J’espère que cet article va générer un débat dans les commentaires et dans l’esprit de chacun. Je dois ajouter que je ne suis absolument anticléricale.

J’ai découvert à l’âge de 13 ans les écrits du Dr Joseph Murphy à travers son livre La Puissance de votre subconscient. J’étais déjà très croyante et allais à l’église avec mes parents, même si j’étais totalement déconnectée de ce qui s’y disait. Les affirmations du Dr Murphy me semblaient plus logiques. Très rapidement, j’ai testé ses méthodes, car il s’était présenté un problème insoluble. Avec l’application d’affirmations et de visualisations, le problème insoluble avait trouvé une miraculeuse solution en moins de 48 heures. Les théories de Joseph Murphy sont alors devenues les miennes. Je méditais beaucoup, faisais des expériences, testais le pouvoir de la foi. Et suis allée à la rencontre de nombreuses philosophies dont la grande majorité ne me satisfaisait pas du tout.

Néanmoins quelques quinze ans plus tard, je suis tombée sur des livres de Neville Goddard. Il était présenté comme un mystique chrétien. On m’avait conseillé ces textes qui étaient censé représenter l’enseignement chrétien le plus profond et le plus accompli. Le livre Le secret, c’est le sentiment, m’était plus ou moins compréhensible. Mais quand j’ai tenté de lire Votre Foi est votre fortune, je me suis mise en colère. Neville Goddard déclare que la conscience est Dieu, que Dieu n’est pas ailleurs qu’à l’intérieur de l’homme, que l’homme est Dieu. Je n’ai pu aller plus loin que la 40e page, tellement je me sentais agressée par ses affirmations. J’ai alors mis ses livres de côté, résistant à l’envie de les jeter au feu. Quelques années plus tard, je les retrouvais dans ma bibliothèque et ai compris le génie de Neville. J’avais pendant ces années assez mûri pour saisir enfin la teneur de ses textes de Neville dans leur vérité et leur magnificence.

Ancient textes (gellinger_pixabay)

Lors de mes recherches sur le jeûne thérapeutique, j’ai eu à lire des textes gnostiques, du christianisme primitif, celui de ceux qui avaient connu Jésus ; avant la conversion de l’empereur romain Constantin à la religion chrétienne. Ces textes étaient en circulation parmi les premiers chrétiens avant qu’au IVe siècle l’Eglise ne les détruise les considérant comme hérétiques.

Malgré toute l’énergie qu’Elle a mise pour les faire disparaître, certains sont réapparus en Égypte : en 1945 à Nag Hammadi et en 1947, près de la Mer morte. Ces textes présentent un christianisme des origines beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et très différent du discours communément accepté depuis 2000 ans. À leur lecture, on peut comprendre pourquoi l’Église les a désignés comme hérétiques : ils menaçaient littéralement sa légitimité en tant qu’institution humaine.

Nombre d’entre eux se rapprochent des textes de Neville Goddard. Ils affirment que Dieu est dans l’homme. Il n’y a pas à le chercher ailleurs. De plus, il n’est pas question de péché originel ou de culpabilité entretenue, mais l’homme est invité à retourner à lui-même pour trouver Dieu :

L’Évangile de Marie : « Prenez garde que personne ne vous égare, disant : « Par ici ! » ou « Par là ! ». Car le fils de l’Homme est en vous. Suivez-le ! Ceux qui le chercheront le trouveront. »

Dialogue du Sauveur : « Ce que vous cherchez est à l’intérieur de vous ».

Le livre de Thomas : «  Celui qui se connaît lui-même a déjà atteint la connaissance de la profondeur de tout ».

L’Evangile de Thomas : « Le Royaume de Dieu est à l’intérieur de vous et à l’extérieur de vous ».

L’Evangile de Thomas : «  Ce que vous avez vous sauvera si vous le faites émerger de vous ».

D’ailleurs, dans le loggion 3 de l’Evangile de Thomas, Jésus se moque de ceux qui placent Dieu dans le ciel :

« Jésus a dit : Si ceux qui vous guident vous disent : voici, le Royaume est dans le ciel, alors les oiseaux du ciel vous devanceront ; s’ils vous disent qu’il est dans la mer, alors les poissons vous devanceront. Mais le Royaume, il est en dedans et il est en dehors de vous. Lorsque vous vous connaîtrez, alors on vous connaîtra. Et vous saurez que c’est vous les fils du Père Vivant. Mais s’il vous arrive de ne pas vous connaître, alors vous êtes dans la pauvreté, et c’est vous la pauvreté. »

On comprend aisément que Jésus rappelle que Dieu est à trouver en soi-même, et que la connaissance et l’abondance viennent de l’intérieur, donc de la conscience comme l’explique Neville Goddard.

Jésus va même plus loin dans Jean 10,34 : « Jésus leur répondit: N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit: Vous êtes des dieux ? ».

Le  corps, temple de Dieu ( Kun-Fu de Mysticsartdesign_pixabay)

Je rappelle également la polémique concernant le verset 17, 21 de l’Evangile de Luc. Il est traduit très souvent dans les bibles catholiques (Segond, Ostervald, Darby, Bible de Jérusalem, Bible en français courant), par : « le Royaume de Dieu est au milieu de vous » ou «  le Royaume est  parmi vous » (Semeur, TOB). Alors que le texte original grec dit « entos humôn », et son exacte traduction latine dans la Vulgate « intra vos », n’ont jamais signifié autre chose qu’« à l’intérieur de vous » ou « en vous ». Les bibles utilisées par les protestants anglo-saxons comme celle du Roi james (King James Bible » dit : « The Kingdom of God dit within you », donc à l’intérieur de vous. Comme le texte original ne leur convenait pas, l’Église l’a tout simplement changé. Je vous invite à écouter l’explication de l’historien Henri Guillemin dans sa magnifique intervention Affaire Jésus, que vous trouverez à partir de 1h38 de l’enregistrement.

Car l’implication entre ces deux phrases est très importante. Si on base sur la version modifiée par l’Eglise catholique, cela signifie que Dieu est à trouver dans la communauté, donc à l’extérieur. Cela valide la primauté de l’Eglise comme structure, les prêtres, la confession aux prêtres et cela donne du pouvoir au clergé. En revanche, si on retient le texte original, le Royaume est à l’intérieur de soi, c’est en retournant en soi qu’on le retrouve, en travaillant sur soi-même.

Comme le dit Neville Goddard, Dieu est en soi, dans sa propre conscience. Rentrez donc profondément en vous-même pour le retrouver.

Je ne rêve jamais ou je ne m’en rappelle pas aussi que dois je faire pour me rappeler des rêves ?

Fantasy (Kellepics _Pixabay)

Bonjour,
Je vous rassure vous rêvez tous les jours et en plus plusieurs fois. Comme tout le monde. Le seul problème est que vous ne vous vous en souvenez pas. La raison probable est que vous ne vous y êtes jamais intéressé auparavant.
Pour pallier le problème, laissez-moi vous donner quelques exemples :
  • Achetez un cahier qui ne sera consacré qu’à vos rêves.  Gardez-le sur votre table de chevet. Cet action clarifiera votre intention et favorisera le rappel de vos rêves.
  • Pratiquez l’autosuggestion. Répétez avec conscience une vingtaine de fois avant de vous coucher. « Je vais me souvenir d’au moins un rêve » ou une phrase qui vous plaît. Quand vous vous souviendrez d’un rêve. Vous pourrez faire évoluer votre phrase en disant par exemple : « Je vais me souvenir de tous mes rêves ». Attendez quelques jours pour que cela commence à venir.
  • Essayez de ne pas vous réveillez avec un réveil qui peut être parfois trop violent. Quand vous prenez conscience le matin, gardez les yeux fermés afin de vous rappelez où votre conscience était dix minutes auparavant. Laissez les images venir sans forcer. Vous pouvez vous dire également : « où étais-je il y a dix minutes ? »

Pour vous rassurer, un de mes amis qui ne se souvenait pas de ses rêves depuis toujours, a appliqué ces techniques. Il s’en souvient désormais.

Bon courage.
YC

 

Neville Goddard : Comment manifester vos désirs avec la technique du souffle 

Méditation (Myriams pgoto_Pixabay)

On m’a plusieurs fois demandé de décrire la méthode de Neville Goddard sur la manifestation par le souffle. Dans une célèbre conférence, Neville Goddard donne dans une de ses conférences une méthode très efficace pour imprégner son inconscient et manifester un désir. Il dit que cette une méthode qui a utilisé maintes fois avec succès. Pour ceux qui comprennent l’anglais, vous trouverez l’enregistrement original par ce lien.  Je la résume ici:

« Je visualise dans l’œil de mon esprit une scène qui impliquerait que je suis maintenant que je désire être.  Ce désir doit rester à la règle d’or qui dit de faire aux autres, ce que vous voulez que l’on vous fasse. Une fois que j’ai l’image parfaitement dans mon esprit, j’ose assumer que cette image est la vérité. Cette technique est très très simple. Je maintiens l’image dans mon esprit et je me mets dans un état émotionnel. Pour cela, j’atteints un rythme particulier en inspirant et expirant encore et encore très profondément jusqu’à ce que tous les pores de mon corps explosent. Et je ne fais rien d’autre après cela. »

Je peux confirmer en ayant utilisé une méthode similaire il y a quelques années que cela a été très efficace. J’avais un petit problème d’argent, et j’ai fait la méditation une quinzaine de minutes à la bibliothèque. Le soir même, une amie qui me devait de l’argent, m’a proposé de me rembourser alors qu’elle avait été jusque là réticente à le faire.
La respiration permet de relaxer profondément l’esprit et d’atteindre un parfaite réceptivité nécessaire pour l’imprégnation du subconscient. Le processus peut durer une quinzaine de minutes plus ou moins selon votre conviction dans l’exercice. Quand vous avez atteint cette explosion émotionnelle, lâchez prise et retournez à vos affaires. C’est un exercice de concentration. Ceux qui font du Yogo auront probablement de la facilité. C’est néanmoins très simple Je conseille de le faire une fois par jour.