Manifester un emploi en 40 minutes avec la méthode de Neville Goddard : retour d’expérience

Crédit Shutterstock

J’ai déjà relaté cette histoire, mais comme on m’a redemandé des précisions, je la raconte une seconde fois :

Au moment où j’ai manifesté ce but, je n’étais pas novice dans la métaphysique chrétienne. J’avais lu tous les livres de Joseph Murphy, et même si j’avais réussi plusieurs manifestations (des petits gains financiers au jeux par exemple) je ne nageais pas dans l’abondance).

Néanmoins, j’avais compris quelque chose de différemment plus profond en lisant les livres de Neville Goddard. J’avais compris que ressentir le sentiment était la clé mais chaque fois que j’essayais de visualiser ou de faire des affirmations, j’avais du mal à obtenir le sentiment que je voulais. L’expérience était donc  souvent désagréable, j’abandonnais donc en un rien de temps.

Or, il y a quelques années, au mois de juin, alors que l’échéance de mon contrat de travail s’approchait, ma préoccupation grandissait de jours en jour. Mon travail était totalement ennuyeux, pas très bien payé et, comme toujours pour les emplois mal rémunéré, l’environnement de travail était difficile.

Pourtant, en ces temps de crise économique, c’était mieux que rien. Je devais travailler. Puis trois jours avant la fin de mon contrat, j’ai été avertie qu’il ne serait pas renouvelé.

La nouvelle ne m’a pas écrasée, car j’étais certaine de trouver un autre  travail mal rémunéré et ennuyeux.

Je voulais toujours un meilleur travail, avec un bon salaire. Mais était-ce même possible dans ce contexte économique et à cette période de l’année ?

Deux jours après la nouvelle pour mon contrat, je postulai pour un autre emploi de 3 mois moins bien payé que celui que je quittai.

Néanmoins, alors que je me préparais pour l’entrevue, je décidais me prouver les enseignements de Neville.

Donc, je me suis installée mon fauteuil et je me suis détendue totalement en respirant profondément de nombreuses fois. Au bout de plusieurs minutes, j’étais rapidement détendue, tellement relaxée que je ne pouvais plus bouger d’un pouce. Je n’avais pas envie de prononcer des affirmations ou de visualiser.

Je me sentais tellement détendue que la seule chose que je pouvais faire était de ressentir le sentiment que je ressentirais si j’avais mon travail idéal.

Je ressentis alors ce sentiment encore et encore. En même temps, je répétais en silence « merci pour le travail merveilleux et bien rémunéré que je viens de recevoir! Merci encore et encore ».

Vingt minutes plus tard, ces sentiments de gratitude explosèrent en moi. Je sentis une merveilleuse énergie remplir mon esprit et toutes les cellules de mon corps. Puis, incapable de bouger, je restai dans mon fauteuil pendant dix ou quinze minutes, avec ce sentiment. Je ne pouvais pas bouger de toute façon. Ce fût un moment parfait. C’était si bon que je ne pouvai pas bouger!

L’ensemble du processus a probablement duré environ 40 minutes ou plus. Mais je ressentais un sentiment nouveau : « c’était fait ».

Puis, lorsque cette merveilleuse énergie est tombée, je me suis levée, j’ai tout oublié et je suis retourné à ma journée.

À 19 heures, le même jour, j’ai reçu un appel. C’était l’agence d’intérim. À cette heure, ça ne pouvait pas être bon. Pourquoi m’appelleraient-ils à nouveau? Le patron de l’agence m’a appelé personnellement et m’a dit que malheureusement le client avait sa liste complète et que le recrutement était suspendu pour le moment.

Maintenant j’étais en colère, car je devais travailler très vite! Puis je me suis souvenu de la méditation que j’avais faite quelques heures plus tôt. C’était peut-être un signe que quelque chose de mieux allait arriver? D’autant plus qu’il est interdit par la loi à une agence d’intérim de proposer plusieurs emplois pour un même candidat. Si je suis allé pour le premier emploi, je ne pouvais pas postuler à une autre annonce d’emploi jusqu’à la fin de mon contrat. Alors j’ai gardé la foi! Et le sentiment que j’ai ressenti pendant ma méditation était toujours en moi, j’ai décidé de garder la foi. Et je me sentais profondément à l’intérieur de tout était fait de toute façon.

Le lendemain, une nouvelle annonce a été publiée sur le site. C’était un salaire net de 2500 euros! 1000 € de plus que mon dernier boulot! L’agence d’intérim venait juste de le mettre en ligne! J’ai appelé l’agence et j’ai demandé celle-ci. L’agent a dit ok pour la candidature mais m’a averti que beaucoup de gens l’ont postulé pour ce travail de 3 mois. Pourtant, je savais que c’était à moi d’avoir. L’entreprise a reçu de nombreux CV et n’en a récupéré que trois. Le mien était parmi eux.

Mon entretien a eu lieu jeudi. J’étais le dernier à avoir été interviewé. Alors que je me préparais pour l’entrevue, je répétais merci Dieu pour le travail! Merci beaucoup ! Mon entretien s’est très bien passé. J’étais de très bonne humeur. Sur le chemin du retour, mon agence m’appelle pour m’annoncer que j’avais obtenu le poste. Je n’en croyais pas mes oreilles. Je croyais avoir mal entendu que je lui fis répéter. Magnifique ! Manifester pouvait-il être aussi facile ?

Quelques semaines après mon arrivée, on m’avait dit que le poste avait été créé le veille de la mise en place de l’annonce ! Donc le même jour que ma méditation. Probablement, que ma méditation a réellement changé le réel en provoquant l’opportunité que je cherchais. Incroyable, mais vrai.

Neville Goddard répétait souvent qu’en utilisant sa méthode, les choses se feraient tellement naturellement qu’on aurait l’impression qu’elles étaient inéluctables.

. L'Imagination Eveillée

 

 

Pour discuter de vos expériences répondez sur le blog ou sur notre groupe Facebook.

6 réflexions sur “Manifester un emploi en 40 minutes avec la méthode de Neville Goddard : retour d’expérience

  1. Bonjour, j’ai souvent entendu que pour manifester, il fallait visualiser, hors j’ai du mal à me représenter visuellement mes désirs et j’aurais voulu savoir si les affirmations sur le désir réalisé et les sentiments pouvaient suffire pour que le procédé fonctionne. En vous remerciant

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s