Comment prier de façon vraiment efficace ?

prayer et sentiments

La prière, quand elle est faite dans les règles de l’art est probablement l’une des expériences les plus extraordinaires qu’un être humain peut vivre. Elle est le contact direct de l’homme avec le Divin sans  intermédiaire aucun. Elle guérit, soigne, nettoie le corps, l’esprit, l’âme de celui qui en use et abuse avec connaissance. Elle assainit ses finances, enrichit l’individu matériellement, et spirituellement. Elle résout de façon parfaite tous les problèmes quels qu’ils soient.  La vraie prière n’a rien à voir avec ce rituel inefficace où l’individu s’épuise à supplier un Dieu dans le Ciel de daigner lui accorder Ses faveurs à la façon d’un pauvre miséreux qui supplierait un despote cannibale de lui épargner la vie. Au contraire, elle est l’acte de pouvoir de l’homme qui sait qu’il est de nature divine et revient à son Créateur. Elle est un acte de mémoire de l’individu qui se rappelle ses véritables origines. Elle est un acte fortifiant et régénérateur. Elle n’est pas le résultat de paroles répétées, ni de pleurs ou de lamentations, mais le résultat d’une union profondément sacrée qui se fait entre l’individu et l’objet de son désir ; un mariage qui se passe en silence dans les profondeurs de sa conscience.

La bible est remplie d’allégories décrivant cet acte sacré, expliquant la méthode pour rendre cette expérience efficace. Voici quelques versets qui ont été oubliés malheureusement des messes depuis fort longtemps :

« Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra ». Mathieu (6 ; 6).

« En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés ». Matthieu 6:7

« Et Jésus leur dit : À cause de votre incrédulité ; car en vérité je vous dis, si vous aviez de la foi comme un grain de semence de moutarde, vous diriez à cette montagne : Déplace-toi d’ici à là-bas, et elle se déplacerait, et rien ne vous serait impossible ». (Mt 17,20).

« Le dernier ennemi qui sera détruit est la mort ». (1Co 15; 26).

« Jésus lui dit : Si tu peux croire, toutes choses sont possibles à celui qui croit ». (Mc 9, 23)

Disons que vous cherchiez un emploi depuis des mois et que vos finances sont de plus en plus limitées. Il est clair que vous commencez probablement à vous inquiéter car vos finances sont de plus en plus difficiles. Ou peut-être que votre corps est malade depuis longtemps ? Ou encore, vous avez des problèmes avec certaines personnes dans votre quartier, et vous ne savez que faire.  Plutôt que répéter des affirmations, et ou que de prier encore et encore dans un état émotionnel d’angoisse, de peu ou dans un état d’esprit plein de doutes, ce qui ne servira à rien, priez de façon efficace, c’est à dire avec un sentiment de foi, car c’est le sentiment que vous entretenez dans cet acte qui fait la différence :

Tout d’abord, entrez dans votre chambre et fermez la porte. Ce qui signifie relaxez – vous profondément. Fermez la porte de votre conscience au monde extérieur, à vos problèmes quel qu’il soit. Remémorez-vous l’un des versets les plus puissants de la Bible : « Arrête-toi et sache que je suis Dieu ». (Psaume 46 :11). Ce  psaume crée des miracles, je vous le garantis. C’est l’endroit où vous retrouverez le Saint des Saint. Vous pouvez, si vous le voulez, répétez cette affirmation du Psaume, lentement, pour que votre conscience en saisisse la signification.

f.a. fiebig (f-a-f.com)

Donc, respirez de façon profonde et entrez en vous jusqu’à ce que vous vous sentiez bien. Cette étape est l’une des plus importantes. Si vous n’avez qu’une demi-heure pour votre traitement spirituel ou votre prière, je vous invite à vous détendre pendant 25 minutes s’il le faut avant de faire votre prière ou vos affirmations.

Quand vous êtes enivré par le silence et le sentiment de bien-être, vous devez toucher Dieu, comme il est indiqué dans Luc 8,43-48, dans la parabole de la femme hémorragique.

Comment toucher Dieu ? En sachant que Dieu est la Toute-Puissance. Si vous êtes de culture catholique ou chrétienne, vous pouvez utiliser l’image du Christ comme vecteur d’énergie toute-puissance.Cela peut être un archange, le Bouddha, Horus de l’Ancienne Égypte. Visualisez-la afin de l’absorber, la pénétrer et la laisser t’imprégner et te parler. Ce que vous contemplez, vous contemples. Ce que vous pénétrez de votre regard, vous pénètre l’âme. Laissez sa force et sa puissance vous pénétrer. Si votre système de croyance est différent, utilisez une image qui vous parle. Mais sachez que plus votre image de Dieu est forte, plus vous toucherez la force qui a créé les univers.

Par exemple, si vous cherchez la protection, utilisez l’image de l’archange St Michel pour toucher le pouvoir de protection. Méditez dessus jusqu’à ce qu’elle vous pénètre, que vous sentiez sa force vous entourer. Restez sur cette pensée et cette émotion de la Puissance de l’Archange qui vous protège.

La Fontaine St Michel

Puis, une fois que vous sentez cette force, affirmez la parole. Faites votre demande, en toute confiance. Vous pouvez répétez l’affirmation ou votre prière une dizaine de fois chargée cette foi en votre Dieu.

Puis,  dites merci, merci, merci de m’avoir exaucé. Sentez et ressentez votre gratitude car votre demande est déjà exaucée. Vous devez très logiquement vous sentir mieux que quand vous y être rentrez en prière tout à l’heure. C’est normal, parce que si vous avez bien suivi mes conseils, vous vous êtes VRAIMENT approchés de Dieu. Quittez votre endroit de prière, et sachez que vous retournez dans le monde. Si une angoisse revient, repensez à l’émotion que vous avez ressenti pendant le rituel. Ressentez à nouveau la présence Divine en lui disant silencieusement merci, merci de m’avoir exaucé.

Plus vous ferez faire cet exercice, plus vous ressentirez la puissance de cette image vous  pénétrer et vous entourer. Puis vous déclencherez d’énergie qui va acter dans la manifestation de vos désirs. Mais surtout, elle changera votre notion de la réalité, du temps et de l’espace, et vous rappellera ce que vous aviez oublié : que vous êtes divin. Ne laissez à personne le pouvoir de vous faire croire le contraire.

beautiful universe

Le secret de la prière

Conférence de Neville Goddard du 06 octobre 1967

priere_sunset-585334_640

Le secret de la prière biblique, telle que racontée sous la forme d’une parabole, est de prier et de ne jamais perdre courage. Cette parabole raconte l’histoire d’une veuve qui va voir un juge, en demandant de la défendre. Au début, il n’a pas répondu, puis il se dit: « Bien que je ne crains pas Dieu, ni ce qui m’inquiète de l’homme, je vais lui faire justice, parce qu’à force de revenir constamment, elle me fatigue. »

Les paraboles, comme les rêves, contiennent toujours en eux-mêmes une vérité. Cette parabole exhorte la persistance dans la maîtrise de l’art de la prière. Quand vous l’aurez maîtrisé, vous vivrez dans un état de grâce, et tout au long de la journée, vous vous direz encore et encore à vous-même: « Je te remercie, Père ».

Une prière plus efficace se trouve dans le chapitre 11 du livre de John : « Père, je te remercie que tu m’aies entendu, car tu m’entends toujours. » Dans ce chapitre, l’histoire racontée est celle de quelqu’un qui est mort et qui a apparemment disparu de ce monde. Mais la vérité est que personne n’est mort pour vous, quand vous savez comment prier. Vous ne pouvez plus toucher, voir ou entendre ceux que vous aimez avec vos sens mortels; mais si vous savez rendre grâce, vous pouvez vous déplacer de votre corps des ténèbres pour le monde de la lumière et rencontrer vos proches là-bas.

Par conséquent, celui qui veut apprendre à prier efficacement découvrira le grand secret d’une vie pleine et heureuse.  Dans le chapitre 33 du Livre de la Genèse, Jérusalem est appelée « Sichem. » Il est dit que, « Jacob arriva en toute sécurité dans la ville de Sichem, qui est dans le pays de Canaan. Là, il érigea un autel et l’appela El Elohey Israël, qui signifie « le Dieu d’Israël « . S’orientant vers Sichem (la vraie direction) Jacob est resté à El Elohey Israël, qui signifie « l’esprit, le corps, en sécurité ».

On nous dit que Daniel s’est lui-même orienté en direction d’une fenêtre ouverte, et a regardé vers Jérusalem. Les musulmans prient en en direction de la Mecque. Mais parce que le christianisme a lieu à l’intérieur de soi, l’Écriture parle de la Jérusalem intérieure et non extérieure. Quand vous priez, vous n’avez pas à vous prosterner pas sur le sol et de regarder vers un endroit particulier, mais vous devez vous régler mentalement sur votre désir maintenant accompli.

Bien que cette technique est simple, il faut de la pratique pour la maîtriser. La véritable direction vers laquelle vous devez regarder est donc celle de votre désir. Une fois que vous connaissez votre désir, vous pointez directement vers lui en pensant depuis son accomplissement. Faites silence de toute pensée et laissez les portes de votre esprit s’ouvrir. Ensuite, laissez entrer votre désir. Restez avec votre imagination comme compagnon. Commencez par penser à votre imagination comme à quelque chose d’autre que vous-même, et éventuellement vous comprendrez plus tard que vous êtes ce que vous appeliez auparavant votre imagination. Il est possible d’amputer une main, une jambe, ou diverses parties du corps – mais l’imagination ne peut être amputée, car elle est de votre Moi éternel!

Laissez-moi vous montrer ce que je veux dire. Alors que je me tiens ici à Los Angeles, j’ai désir d’être ailleurs. Le temps et les finances ne permettent pas, mais dans mon imagination je peux prétendre que je suis déjà là-bàs. Maintenant, par un simple acte de supposition de ma part, je quitte ce corps. Si je suppose que je suis à New York, toute personne à qui je pense à Los Angeles doit être de cinq miles kilomètres. Je ne peux plus penser à eux comme se trouvant juste en bas de la rue ou dans les collines à l’ouest de moi. Voilà mon test.  

Le mot prière signifie « mouvement vers, adhésion à ou un rapprochement à quelque chose ».

En m’orientant vers New York, je fais un mouvement, une adhésion en direction de cette ville. Comme j’agis dans les environs de New York, je vois mes amis par rapport à New York. Ayant fait cela, laissez-moi avoir pleine confiance dans mon imagination, sachant qu’il est l’être qui a activé ce mouvement. Blake avait raison quand il affirmait: « L’homme est toute imagination, et Dieu est homme et existe en nous et nous en Lui. Le corps immortel de l’homme est l’imagination, qui est Dieu lui-même. » Vous ne pouvez pas seulement vous déplacer dans l’espace mais vous pouvez aussi vous déplacer dans le temps et satisfaire vos moindres désirs. La prière ne doit pas se limiter à soi-même. Vous pouvez aussi prier pour une autre personne par le sentiment qu’elles ont maintenant ce qu’ils voulaient, car le sentiment est un mouvement. Le premier acte de création enregistrée dans l’Écriture est le mouvement: « Dieu se mouvait au-dessus des eaux. »

Un ami me raconte une vision fantastique qu’il a eu, dans laquelle il me demande : « Qu’ais-je appris  » ? Je lui réponds alors : « Vous avez appris à vous déplacer». Puis tout a été transformé, tandis que le conflit mourrait, un taudis est alors devenu un château, le champ de bataille une mer de blé mûr, et vous avez été escorté dans votre demeure éternelle. La prière est un mouvement. La prière, c’est apprendre à produire ce changement dans votre solde bancaire, dans votre état ​​civil, ou dans le monde social. Apprenez à maîtriser l’art du mouvement; car, après vous vous déplacez, le changement commence à monter de l’abîme. La technique de la prière c’est la maîtrise de votre mouvement intérieur. Si vous voyez des choses que vous aimeriez changer, déplacez – vous dans votre imagination pour la position que vous occuperez une fois que le changement a eu lieu.

Tout et tous sont dans votre propre monde poussés à l’extérieur. Toute demande d’un autre (entendu par vous ) ne doit pas être ignoré; car il vient de vous-même ! Vous êtes descendu d’un monde de lumière pour vous limiter à ce corps de l’obscurité. Maintenant, vous êtes une étincelle d’un monde infini de la lumière, un jour vous vous souviendrez de ce monde et de vous réveillerez, mais en attendant, vous devez apprendre à exercer le pouvoir de votre esprit. Après m’être rappelé le monde infini de la lumière, je sais maintenant que tout est dans moi-même, comme toutes choses sont contenues dans moi.  

La prière est un mouvement psychologique. Elle est l’art de se déplacer d’un problème à sa solution. Quand un ami appelle, me racontant un problème, et que je raccroche, je passe ensuite de l’état du problème à sa solution en entendant la même dame me dire le problème est maintenant résolu.

Un ami a récemment partagé ce rêve avec moi: Nous étions dans un jardin et il me racontait tout ses désirs. Puis je lui réponds : « Ne désirez pas vos désirs, vivez-les !  »  C’est vrai !  Le désir, c’est penser à quelque chose. Vivre, c’est penser de quelque chose.   Ne passez pas votre vie à désirer. Passez votre temps à vivre vos désirs Pensez à votre désir comme un fait déjà accompli. Croyez en sa réalité; Car si vous insistez à ressentir vraie, une supposition, même fausse, elle se manifestera.

Lorsque vous apprenez l’art de la prière, la persistance est nécessaire, comme nous le raconte la parabole de l’ami importun qui dit: « Mon ami, prête-moi trois miches de pain ». Bien que son ami ait répondu: « Il est tard, la porte est fermée, mes enfants sont au lit, et je ne peux pas descendre et vous servir ». En raison de l’importunité de l’homme, son ami lui a finalement donné ce qu’il voulait. Le mot importunité signifie impudence effrontée. L’homme a répété et répété sa demande, ne se satisfaisant pas d’un non comme réponse. La même chose est vraie dans la parabole de la veuve. Celles-ci sont toutes des paraboles pour illustrer l’art de la prière.  

La prière du Notre Père enseigne l’unité de tous les hommes. Il commence ainsi: « Notre Père ». Si Dieu est notre Père, ne sommes-nous pas un? Indépendamment de notre race ou la couleur de la peau, si nous avons un Père commun, nous devons avoir une fraternité commune.  

Finalement, nous allons tous comprendre tôt ou tard que nous sommes le Père; mais en attendant, la persévérance est la clé d’un changement dans la vie : de plus grands revenus, une plus grande reconnaissance, ou quel que soit notre désir.  Si votre désir est pas satisfait aujourd’hui, demain, la semaine prochaine ou le mois prochain, il nous faut persister, la persistance va paiera. Toutes vos prières seront exaucées si vous abandonnez pas.

Mon vieil ami, Abdullah, m’a donné cet exercice. Chaque jour, je restais assis dans mon salon où je ne pouvais pas voir le téléphone dans la salle. Les yeux fermés, je prétendais que je me trouvais dans le fauteuil près du téléphone. Ensuite, je devais me retrouver à nouveau dans le salon. Je fis ceci maintes et maintes fois, et j’ai découvert ainsi le sentiment de changer de mouvement. Cet exercice a été très utile pour moi. Si vous l’essayez, vous découvrirez que vous deviendrez très à l’aise avec cet exercice. Continuez à pratiquer l’art du mouvement, et un jour, vous découvrirez que par l’acte même d’imaginer, vous détacherez votre corps physique et à l’amènerez exactement où vous imaginez l’être. Vous serez tellement là où vous voulez être que vous serez vus par ceux qui seront au même endroit.

Étant toute imagination, vous devez être là partout où vous êtes en imagination. En bougeant en imagination, vous préparez un endroit pour vos désirs d’être satisfaits. Puis vous revenez au monde « réel », vous serez guidé à travers une série d’événements qui vous mèneront jusqu’à l’endroit où vous vous êtes placé en imagination. En imagination, je peux me positionner où je veux être. Je bouge et vois le monde à partir de là. Ensuite, je reviens ici, convaincu que, d’une manière inconnue de mon être conscient, mon esprit qui peut faire toutes choses et connaît toutes choses, me conduira physiquement jusqu’à l’endroit où je me suis positionné en pensée. Vous pouvez vous déplacer en imagination en tout lieu et en tout temps. Demeurez-y, comme si cela était vrai, et vous aurez appris le secret de la prière 

Ma femme a eu une vision merveilleuse dans laquelle elle se trouvait dans un bosquet d’arbres. Marchant dans un passage clair, elle a vu des gens rassemblés autour d’un autel. Une dame qui s’est approchée, portait un livre intitulé : « La Crédence de la foi et le pardon des péchés selon le Judaïsme ». Ayant atteint l’autel, elle se mit à lire à haute voix. Juste après, une autre dame apparut, portant un livre intitulé: « La Créance de la foi et le pardon des péchés selon le Christianisme ». En approchant de l’autel, elle aussi ouvert son livre et commença à lire. Comme ma femme écoutait, elle a réalisé qu’il était infiniment plus difficile d’être chrétien que d’être Juif. Elle comprit la psychologie du symbole (de son rêve). Elle compris que rien ne venait de l’extérieur, parce que tout vient de l’intérieur.

Browning a commencé son merveilleux poème, « jour de Pâques » par ces mots: « Comme il est difficile d’être chrétien. » Et Chapman a déclaré: « Le christianisme n’a pas été essayé et ne fait pas envie. Il a été jugé et reconnu difficile et donc abandonné. » Pourquoi? Parce qu’un chrétien ne peut pas renvoyer la balle à l’autre et le blâmer. Le christianisme est construit sur ​​la fondation que tous sont uns. Et que l’homme attire toujours à lui ce qui est conforme à ce qu’il ressent en lui-même. Et que le monde porte témoignage de ce que vous ressentez en votre fort intérieur. Ceci est difficile à accepter, mais c’est cela le christianisme. « Aucun homme ne vient à moi, sauf mon Père qui m’a envoyé ne l’appelle ». Moi et le Père nous sommes un, donc tous ceux qui entrent dans ma vie me révèlent ce que je fais dans en imagination.  

Apprenez à prier. Maîtrisez l’art de la prière afin  de conformer votre monde à l’idéal dont vous voulez faire l’expérience. Arrêtez de penser à, et commencer à penser à partir de. Faire l’expérience du désir exaucé est réaliser  que vous ne ferez jamais l’expérience de quelque chose auquel vous pensez. Lorsque vous vous mettez dans l’état d’esprit  du vœu exaucé et pensez à partir de lui, vous priez, et d’une manière votre esprit conscient ne sait pas, votre souhait va devenir une réalité dans votre monde. Vous pouvez devenir l’homme ou la femme que vous voulez être, quand vous savez comment prier. Tout est possible à celui qui croit, par conséquent, apprenez l’art de croire et de persuadez vous vous-même que c’est vrai. Puis, un jour, en vous mouvant dans le temps et l’espace en imagination, vous serez vu par un autre, qui vous appellera ou vous enverra une lettre attestant votre visite. Ceci, je le sais, par expérience.  

La Bible n’est pas seulement belle poésie; elle est la Parole inspirée de Dieu. Rédigée par les poètes, ils ont donné un sens élargi à des mots normaux. Lorsque vous mettez votre corps sur le lit et supposez que vous êtes ailleurs, n’êtes-vous pas toute imagination? Dans l’acte d’imagination, vous quittez les cavernes sombres de ce corps et apparaissez là où vous vous imaginez être, parce que vous êtes Dieu (toute imagination) et ne pouvez pas mourir. Vous ne pouvez pas aller à la mort éternelle, car votre être immortel est l’imagination! Vous êtes l’être central de l’Écriture (celui qu’on appelle Jésus-Christ), qui est le Seigneur Dieu Jéhovah, qui est descendu ici pour un but.

Alors que là, vous devez payer le prix de la vie dans le monde de César. Vous pouvez critiquer nos politiciens et  protester contre toute augmentation d’impôts, mais vous allez continuer à être taxés. (Si vous voulez changer les choses), tout ce que vous avez à faire est d’apprendre l’art de la prière et de faire plus d’argent.  

Je me souviens d’une histoire racontée par le défunt président Kennedy. Il semble que son père avait, en une génération,  fait quelque chose comme 400.000.000 dollars, se plaignait que ses enfants dépensaient trop d’argent. Lors d’un banquet, le président Kennedy a dit: «La seule solution à ce problème est pour le père de faire plus d’argent. »  

Un jour, un ami m’a dit que quand elle était enfant, son père lui avait dit: «Si tu n’as qu’un seul dollar et que tu devais le dépenser, fais comme si elle était une feuille sèche, et que tu étais la propriétaire d’une forêt sans limites « . Si l’on sait vraiment comment prier, on pourrait dépenser son dollar et le reproduire à nouveau. Vous voyez, ce monde est amené à existence par l’imagination de l’homme, il est donc très important d’apprendre le secret de la prière.  Si vous êtes toujours dans une sentiment de désir, arrêter dès maintenant! Demandez-vous ce qu’il en serait si votre désir une réalité. Comment vous sentiriez-vous si vous étiez déjà celle que vous voulez être? Le moment où vous attrapez cet état d’esprit, vous pensez à partir de lui. Et le grand secret de la prière est de penser à partir de, plutôt que de penser à. Ancré ici, vous savez où vous vivez, votre solde bancaire, le travail, les créanciers, les amis et les proches – que vous pensez de cet état. Mais vous pouvez passer à un autre état et en ressentez la réalité, quand vous trouvez et pratiquez le grand secret de la prière.  

Prenez mon message à cœur et vivez par lui. Pratiquer l’art de la prière quotidienne, et puis un jour vous trouverez que la prière la plus efficace est : « Merci Père. » Vous sentirez en vous votre être profond. Vous pouvez vous adressez à lui comme « tu » mais pourtant il est « Je. » Vous aurez alors une relation tu / Je,et vous lui direz : « Merci, Père ». Si je veux quelque chose, je sais que le désir vient du Père, parce que tout vient de lui. 

M’ayant  donné l’envie, je le remercie pour les satisfaire. Puis je marche par la foi, pleine de confiance en celui qui me l’a donné par l’intermédiaire du désir et qui le vêtira sous forme corporelle afin que je puisse le rencontrer dans la chair.  Ne prenez pas l’habitude de juger et de critiquer, d’observer et de méditer des choses qui ne vous plaisent pas. Vous avez une vie, vivez-la noblement. Il est tellement plus facile d’être noble, généreux, affectueux et gentil, que de porter de jugement. Si d’autres veulent le faire, laissez-les. Ils sont un aspect de vous-même que vous n’avez pas encore surmonté, mais ne vous laissez pas tomber dans cette habitude. Il suffit simplement de remercier votre Père céleste maintes et maintes fois, car à la fin, quand le rideau tombera sur ce drame merveilleux, l’acteur suprême se lèvera au – dessus de tout cela et vous saurez que vous êtes Lui.  

Maintenant, entrons dans le silence.