Question n°4 à Neville Goddard: Comment dois-je imaginer des audiences plus importantes pour mes conférences?

Réponse de Neville Goddard:

Je peux vous répondre au mieux en partageant la technique utilisée par un enseignant très compétent que je connais. Quand cet homme est venu premièrement dans ce pays, il a commencé à parler dans une petite salle à New York City. Bien qu’il n’y avait que cinquante ou soixante personnes qui assistaient à sa réunion du dimanche matin, et étaient donc assis à l’avant, ce professeur se tenait sur le podium et s’imaginait un vaste public. Puis il disait à l’espace vide, « Pouvez-vous me entendre là-bas? »

The_Anti-Slavery_Society_Convention,_1840_by_Benjamin_Robert_Haydon - Copie

Conférence à la Convention anti-esclavage – Benjamin Robert Haydon- 1840

Aujourd’hui, cet homme parle au Carnegie Hall à New York à environ 2500 personnes chaque dimanche matin et mercredi soir. Il voulait parler à la foule. Il n’a pas été modeste. Il n’a pas essayé de se tromper, mais construit une foule dans sa propre conscience, et les foules sont arrivées. Tenez devant un large public. Adressez – vous à cette audience dans votre imagination. Sentez-vous que vous êtes sur la scène et votre sentiment fournira les moyens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s