Les merveilleux bienfaits thérapeutiques d’un mois de Ramadan

hijab-3064633_960_720

De plus en plus d’études montrent les bénéfices thérapeutiques du jeûne. En effet, un jeûne prolongé de quelques jours permet le déclenchement de l’autophagie qui dégrade les tissus malades et permet un renouvellement des cellules souches qui sont à la base de la régénération des organes. Une étude récente a montré que 24 heures de jeûne permettraient de renouveler les cellules souches de l’estomac.

Plusieurs études sur des volontaires pratiquant le Ramadan montrent que des effets thérapeutiques se manifestent lors de ce jeûne très strict, répété pendant un mois :

  • Une diminution du niveau des métaux lourds dans l’organisme.
    Des chercheurs égyptiens ont étudié 40 volontaires en 2008 sur lesquels ils ont comparé les niveaux de certains métaux lourds avant le Ramadan, le 14e et 28e jour de jeûne. Ils ont noté une baisse notable des taux de mercure, de chrome, d’aluminium, de manganèse et de cobalt. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.
  • Une baisse des inflammations. Des chercheurs iraniens ont étudié vingt-et-un hommes et vingt-neuf femmes ont accepté de participer à une étude. Celle-ci a débuté une semaine avant le ramadan et terminée un mois après. L’analyse des paramètres prouve qu’un jeûne sec quotidien atténuerait bel et bien le statut inflammatoire de l’organisme par la suppression de l’expression de cytokines pro-inflammatoires, par la diminution de la graisse corporelle et par l’augmentation des niveaux de circulation des leucocytes. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.
  • Il baisse le niveau de mauvais cholestérol. Voir les études ici.
  • Il baisse le sucre sanguin. Voir les études ici.
  • Il renforce les os. Lors du jeûne, le corps sécrète hormone parathyroïdienne (PTH) pendant un jeûne sec intermittent. La PTH aide à la réabsorption osseuse, à la formation osseuse et augmente les taux de calcium dans le sang. Vous trouverez le lien de l’étude en anglais ici.

Néanmoins, pour bénéficier des effets thérapeutiques du jeûne, il est recommandé de ne pas manger sans excès, et d’éviter les boissons sucrées. Ce qui, je le conçois, peut être très difficile dans un moment festif comme le Ramadan.

Pour savoir tout sur le jeûne thérapeutique, voir ici.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s