Expérience collective de jeûne sec du 7 au 9 décembre

 

Tree in desert landscape. Photo by Walid Ahmad

Les membres de ce blog et du groupe Facebook organisons un jeûne sec collectif du 7 au 9 décembre. Le but est de permettre un échange entre les primo-jeûneurs en sec et les jeûneurs expérimentés lors de cette épreuve.

Chacun est libre de jeûner autant de temps qu’il le souhaite selon ses capacités physiologiques, ses disponibilités et son état d’esprit. Les durées de jeûne minimales sont de 12, 16, 24, 36, 48 et 72 heures.

Vous trouverez ici des informations générales sur le jeûne sec.

Pour que cette expérience se déroule au mieux, et apporte à chacun un retour d’expérience la meilleure possible, je vous invite à vous munir de quelques outils :

  • D’un carnet qui vous servira à noter vos impressions au jour le jour, ou à mesure que vos ressentis se présentent.
  • Un chronomètre, que vous trouverez facilement sur votre smartphone. Vous pouvez télécharger des applications sur GooglePlay qui ont plus de fonctions que celle qui existe par défaut sur votre téléphone. Vous démarrerez le décompte dès le début du jeûne sec, et le terminerez quand vous casserez le jeûne. Vous pouvez envoyer comme témoignage la photo du temps passé à jeûné que vous présente le chronomètre.

Pour ceux qui veulent jeûner au moins 48 heures, vous pouvez également utiliser :

  • Des bandelettes, lectrices de cétones afin de confirmer que vous êtes bien en cétose après 36 heures de jeûne sec. Vous les trouverez pour quelques euros dans les pharmacies et parapharmacies sous les marques Ketostix®, Keto-Diastix®, Keto-Diabur®.

  • Un thermomètre, qui permet de confirmer l’augmentation de sa température corporelle. Je ne suis pas certaine qu’une hyperthermie soit manifeste pour tous au bout de trois jours, mais elle est un élément important du processus du jeûne sec. Comme l’explique le Dr Serguei Filonov, la supériorité du jeûne sec réside notamment dans sa capacité à déclencher une hyperthermie ou une fièvre, qui augmente l’activité du système immunitaire. Cette capacité de la fièvre de guérir et de détruire les éléments pathogènes (virus et bactéries) est confirmée par les nombreux travaux du Pr André Lwoff, prix Nobel 1965. Vous trouverez ici un petit extrait de deux minutes où il traite du pouvoir de la fièvre dans la guérison. Ici, vous aurez la version longue, tirée d’une interview réalisée en 1973 par le journaliste Jacques Chancel lors de l’anniversaire de l’institut Pasteur.
  • Une cuillérée de bicarbonate de sodium ou de soude alimentaire à diluer dans un verre d’eau chaude ou tiède. Le but est de pallier avec cet élément basique à l’acidité qui va se développer dans l’organisme si vous dépasser les 36 heures de jeûne. Vous pouvez casser le jeûne avec un verre d’eau bicarbonaté également.
  • Le jeûneur est un guerrier, un battant. Il se bat contre lui-même, c’est-à-dire ses pulsions mais aussi contre le regard des autres, contre son confort intellectuel et physique. Restez donc pendant toute cette épreuve focalisé sur des pensées de force, de résistance, de résilience et éviter tout ce qui vous inspire la limitation et la défaite. Vous arriverez ainsi au bout de votre défi.

Pour ceux qui vivent à Paris, et pensaient aller prendre la Bastille avec les Gilets Jaunes le 8 décembre, je vous déconseille d’y aller en jeûnant, vous risquez d’être fortement tenté de le casser…

Bon courage et bon jeûne à tous….

3 réflexions sur “Expérience collective de jeûne sec du 7 au 9 décembre

  1. Bonjour ! je trouve l’entièreté de votre blog très intéressante et je suis plus que déçu de ne pouvoir ( en raison des circonstances) participer à cet événement..
    Votre démarche m’intéresse énormément et j’aurais néanmoins adoré partager mon témoignage, dans l’intérêt de votre démarche.
    J’ai actuellement 18 ans, je suis sportif passionné par le jeune, la nature de l’humain et les clefs de dépasser ses limites, exploiter son pouvoir et renouer avec notre plein potentiel si délaissé de nos jours !
    j’ai en Juillet effectué un jeune sec (sans contact avec l’eau, ni boisson, ni nourriture) de 6 jours et demi, avec forte chaleur et même activité sportive, et j’aurais adoré échanger avec vous là-dessus, bien à vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s