Etude : « Des cycles de jeûne prolongé/réalimentation regénérent et rajeunissent les cellules souches hématopoïétiques.

Les cellules souches hématopoïétiques sont les cellules à l’origine de l’ensemble des globules du sang. Ce sont des cellules qui se renouvellent sans cesse et donnent, selon leur évolution, des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes. Toutes les cellules du sang et du système immunitaire ont une origine commune : les cellules souches hématopoïétiques.

Voici le résumé d’une étude sur le jeûne et les cellules souches hématopoïétiques

La sensibilité des cellules souches hématopoïétiques (CSH) aux effets toxiques de la chimiothérapie anticancéreuse est l’un des principaux barrages dans le traitement du cancer. De plus, la perte de fonction des CSH chez les personnes âgées («immunosénescence») est une des principales sources de morbidité et de mortalité. Jusqu’à récemment, on pensait que les CSH étaient endommagés de manière irréversible par le processus de vieillissement.

Or, des travaux récents chez la souris montrent que les cycles de jeûne prolongé (JP) supérieurs à 72 heures suivis d’une réalimentation peuvent protéger les CSH de la toxicité résultant de la chimiothérapie et stimuler la prolifération et régénération d’anciennes HSC. Un essai préliminaire de phase I chez l’homme suggère que le JP peut conférer également des bénéfices pour les personnes subissant une chimiothérapie. Ces effets sont au moins partiellement induits par une diminution des du niveau du facteur de croissance 1 de type insuline dans le microenvironnement du sang et des cellules souches, ce qui entraîne une diminution de l’activité de la protéine kinase A (PKA). La réduction des niveaux ou de l’activité de la PKA peut reproduire au moins certains des effets du JP sur les CSH.

Des périodes plus courtes de jeûne n’étaient pas efficaces. Le PF représente un moyen potentiellement profond et peu technologique d’améliorer le traitement du cancer et renversement du vieillissement du système immunitaire chez les personnes âgées. Parce que JP est susceptible d’être stressant pour les personnes âgées et fragiles, le développement de diètes qui miment le jeûne long peut être justifié.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s