Jeûne sec & Snake diet : 3 cas de guérison d’eczéma

Je présente encore des cas de l’efficacité incomparable du jeûne sec. Après le cas de l’inversement du cours d’une infection qui menaçait d’amputation un pied diabétique, voici trois cas de guérison d’eczémas sévères.

Le premier cas est celui de Christie qui témoigne en juin 2017 sur la chaine YoutTube de Cole Robinson, Snake diet. Après la naissance de son 4e enfant, elle a remarqué quelques irritations sur un doigt. Au fil des semaines, les plaies grandissaient en taille. La douleur devait chaque jour de plus en plus forte au point où Christie n’arrivait plus à dormir. Les médecins ont tout essayé des antibiotiques aux injections de stéroïdes, rien n’arrêtait le développement des ulcères cutanés. Pendant ces 15 mois, elle essayé également l’homéopathie et tous les traitements alternatifs, sans succès. La douleur était tellement insoutenable qu’elle mettait ses mains dans un bain d’eau de javel pour un soulagement temporaire. Elle était entrée en profonde dépression.

Fin mai, un ami l’inscrit sur le groupe Facebook de Cole Robinson parce qu’il pense que le jeûne sec permet de diminuer les inflammations. Elle s’entretient avec Cole qui l’encourage à se soumettre à une Snake diet[1].

Le premier jour de jeûne sec, la douleur augmente encore au point où elle se prépare à renoncer et retourner aux urgences. Mais, se dit-elle, pour avoir les mêmes médicaments (antibiotiques, injections et crème) inefficaces. Elle décide de persister. Les cloques étaient pleines de pus, saignaient et s’étendaient jusqu’au haut de son poignet. Mais, cette nuit fut la première depuis longtemps où elle n’avait pas été réveillée par les brûlures de sa main.

Au bout de 24 heures, les cloques avaient considérablement diminué.

Le troisième jour, elle contacte Cole pour lui dire que le jeûne marche. Elle se met à prendre des photos de sa main.

Le quatrième et les jours suivants, les plaines continuent à diminuer à vue d’œil.

Quand elle donne son témoignage le 15 juin, elle est à son 9e jour de jeûne sec / Snake diet.

Le second témoignage est celui d’Ashley M Hannivan.  Voici celle dit sur sa condition :

« Jeûner guérit mon eczéma !

Je lutte contre cet eczéma des mains depuis des mois! Il est irritant et douloureux presque au point insupportable! J’ai essayé une tonne de crèmes différentes qui n’ont rien donné. J’ai commencé la Snake Diet le 23 octobre 2017 et ma main a commencé immédiatement à guérir! C’est incroyable, la sensation de brûlure et les démangeaisons ont disparu et l’eczéma commence à s’estomper !!! Les images sont la preuve, regardez déjà la différence ! »

Le dernier cas est celui d’Ilari Pekkala. Témoignant également sur le Facebook de Cole Robinson, il raconte :

« Hallucinant, parce que je suis NÉ avec cette maladie de peau appelée dermatite séborrhéique[2], une forme d’eczéma chronique. La photo de gauche est celle du pire où la maladie est vraiment insupportable, démange considérablement et desquame la peau. Le soulagement de ne pas avoir ce problème de peau est tout simplement énorme ! Ce problème venait et partait par cycles et quand je ne l’avais pas pendant une semaine, j’étais heureux. Maintenant ma peau est nickel depuis un mois, il n’y a aucune comparaison possible avec tout ce que j’ai déjà essayé.

J’ai commencé avec un jeûne Snake Diet pendant 48h, puis j’ai fait 48h supplémentaires et un autre de 72h, puis j’ai fait un jeûne sec de 48h. Je n’étais pas capable de garder de très bons niveaux d’énergie mais ce n’était pas horrible non plus. En cas de manque de motivation pour continuer à expérimenter avec Snake Diet, tout ce que j’ai à faire maintenant, c’est de regarder mon visage avant et après.

[1] La Snake diet consiste à minimum 48 heures de jeûne sec que l’on poursuit enuiste avec une boisson de sels minéraux pour garder une maximum d’énergie.

[2] La dermite séborrhéique est une dermatose inflammatoire cutanée fréquente (observée dans 3 % à 5 % de la population) se présentant sous la forme de plaques rouges, recouvertes de squames grasses et jaunâtres, plus ou moins prurigineuses, prédominant dans les zones riches en glandes sébacées, les zones séborrhéiques.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale sur le jeûne sec allez ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s