Le pouvoir de la concentration : devenir la cible

digital-archers

Dans la Bible, il est répété encore et encore une même expression : « Je SUIS ». Il apparaît 709 fois. 508 dans l’Ancien Testament. 211 dans le Nouveau. Il est considéré comme le véritable nom de Dieu. En voici quelques exemples :

  • Je SUIS celui qui EST (…) Je SUIS m’a envoyé vers vous. (Exode 3 ,14)
  • Arrête-toi et sache que Je SUIS Dieu
  • Je SUIS la Résurrection et la Vie
  • Je SUIS le chemin
  • Je SUIS la Vérité

Si vous vous intéressez à la question, il y a quelques articles sur ce blog qui vous éclaireront j’espère. Pour résumer rapidement, l’individu créé son monde à travers les pensées et mes émotions qu’il ressent. Ainsi, ce sur quoi il se concentre, il le créé ou l’accroît.

La connaissance de ces lois permet de les utiliser afin de matérialiser sciemment nos désirs. Les techniques sont connues; elles sont notamment la prière, la méditation, la visualisation, la concentration, la contemplation ou d’autres méthodes. Néanmoins, je pense ne pas me tromper en affirmant beaucoup de ceux qui ont les essayés ont eu du mal à les appliquer.

De mon expérience, je peux vous affirmer que ce n’est pas tant la méthode qui est efficace, mais plutôt la conviction que avez dans la méthode de votre choix. Ainsi, la foi dans votre acte est la condition essentielle pour le réussir. N’est -il pas répété encore et encore dans les évangiles qu’avec la foi tout est possible? Alors, si vous ne l’avez pas, comment la trouver ? Par la concentration!

Vous savez sans nul doute que tout est énergie. Prenez donc votre corps. Quand vous passez la barrière de la peau, des muscles, des os, des molécules, vous comprenez qu’il est composé d’atomes. Mais que sont les atomes ? Ce sont des particules qui vibrent à une vitesse colossale, dans un espace presque vide. Ces particules ne sont pas des objets matériels, mais ce sont fluctuations d’énergie et d’ informations, dans un immense vide d’énergie et  d’information. Si vous pouviez voir votre corps pour ce qu’il est réellement, vous remarqueriez que votre corps est composé à 99,99999 % de vide et pour ce qui est du 0,000001 restant qui vous semble être de la matière, il est également majoritairement composé de vide. Si on ne gardait que la matière, votre corps tout entier tiendrait dans le creux de la main.

Handful of nothing

De même, la table sur laquelle je m’appuie, la chaise sur laquelle je suis assise, mon ordinateur qui me sert d’outil de travail, l’air que vous respirez, la lumière que vous voyez, les sons que vous entendez sont tous composés exclusivement d’atomes, c’est à dire d’information, et de vide. Donc d’énergie. Tout ce qui vous apparaît comme solide ne l’est pas. Ce sont nos sens qui sont trop grossiers pour percevoir la subtilité et la fluidité de la matière. Rien n’est donc vraiment solide. C’est notre perception qui nous le fait croire. Tout, absolument tout est énergie. Vos pensées et vos émotions le sont aussi.

De même que la matière est énergie, l’énergie est aussi matière. C’est une des conséquence de la très célèbre formule apparemment initialement découverte par un amateur de physique italien Olinto de Pretto, puis redécouverte et démontrée par Albert Einstein : E=MC² (E pour énergie, M pour masse et C pour la vitesse de la lumière). Je vous invite à regarder jusqu’au bout cette petite vidéo d’Étienne Klein qui explique la signification de cette formule. Si vous vous intéressez au sujet, il y a sur You Tube, nombre de vidéos très intéressantes sur la question.

Einstein_E=mc2

Maintenant que vous avez compris que votre corps et tout ce qui vous entoure n’est en réalité pas physique, mais uniquement énergie et information, êtes – vous désormais plus à l’aise avec l’idée que vous créez réellement votre réalité à travers votre conscience ? Acceptez-vous l’idée que vous avec un réel pouvoir sur votre corps et sur votre santé et que par une focalisation de votre énergie, c’est à dire de vos pensées et émotions, vous pouvez en modifier le cours ?

Revenons donc sur la concentration dont je parlais au début de l’article. Elle est toujours synonyme de pouvoir; le pouvoir signifiant dans notre contexte, la capacité de faire quelque chose. Je pourrais tourner les choses autrement: le pouvoir est toujours le résultat de la concentration et la maîtrise d’énergie (s) qui œuvrent dans l’obtention d’un but recherché. Le contraire, qui est le sentiment d’impuissance, qui est l’incapacité de changer les choses est bien connu également.

Observez bien ces technologies qui ont permis aux civilisations d’avancer et maitriser leur espace et destin, tel que l’avion ou le Train Grande Vitesse (TGV). Ne sont – elles pas toute le résultat d’une maîtrise de la concentration de l’énergie et sa redirection dans un but souhaité ?

tgv_cotedazur_small

Ainsi, si voulez acquérir plus de pouvoir dans votre vie, commencer à concentrer et diriger vos énergies dans le sens des buts que vous vous êtes fixés. Faites table rase de toutes ces déceptions, ces regrets, ces remords qui vous maintiennent dans le passé. Faites la paix avec vous-même et laissez les morts enterrer leurs morts;  (Luc 9,60).
Efforcez vous à le faire tout au long de la journée, et encore plus lors de vos exercices spirituels. Visualisez, méditez, priez  pour votre objectif comme si vous aviez le pouvoir de changer les choses.  Vous ne tarderez pas à voir les résultats.

Rappelez-vous que votre conscience est la source de tout ce qui vous arrive. Vos pensées dirigent votre vie dans leurs sens et vos émotions les matérialisent. Faites – vos exercices encore et encore, avec la relaxation, la concentration et la détermination de l’archer.

Kyudo archer

Savez-vous que dans une certaine de forme de Kyudo, l’art chevaleresque du tir à l’arc, le chevalier ou le guerrier sur le champ de bataille cherche à atteindre un état complet de relaxation. C’est état qui est appelé le Mushin, que l’on peut traduire par « aucun mental« , est l’état d’esprit où l’individu ne ressent plus ni la peur, ni la colère, ni son égo. Dans cet état, il est en parfaite condition pour atteindre la cible qu’il s’est fixée.

Une autre exemple concernant le résultat de la concentration intense est celui donné par Neville Goddard, dans le chapitre The Search (La recherche) de son  ouvrage de 1946 Awakened Imagination (l’imagination éveillée) :

Une fois, alors que nous étions à l’arrêt en pleine mer, j’ai décidé de méditer sur l’ « état parfait » et me suis demandé comment je serais si j’avais les yeux trop purs pour voir le mal, et si toutes choses m’étais pures et si j’étais sans condamnation. Alors que je m’étais noyé dans cette couvaison émotionnelle, je me suis retrouvé élevé au-dessus de l’environnement sombres des sens. Le sentiment était si intense que je me sentais tel un être de feu dans un corps d’air. Des voix issues de chœurs célestes, qui exprimaient l’exaltation de ceux qui ont vaincu la mort, chantaient : « Il est ressuscité, il est ressuscité ». Et intuitivement, je savais qu’elles parlaient de moi.

Puis il me semblait marcher dans la nuit. Je me suis vite retrouvé dans une scène qui pouvait être le lieu de l’ancienne piscine de Bethesda. (Voir Jean 1 : 5; Note du traducteur).
A cet endroit, était couché en grand nombre des malades (aveugles, boiteux, des paralytiques) n’attendant pas pour le mouvement de l’eau comme le voulait la tradition, mais en m’attendant moi. Comme que je m’approchais, sans pensée ou d’effort de ma part, ils étaient l’un après l’autre, moulés et arrangés par le magicien de la Beauté. Des yeux, des mains, des pieds (tous les membres manquants) étaient tirées d’un réservoir invisible et moulés en harmonie avec la perfection que je sentais jaillir de moi. Lorsqu’ils ont tous été rendus parfaits le chœur exulta et dit : « C’est fini. » Puis la scène se dissipa et je me réveillais.

Robert_Bateman_-_The_Pool_of_Bethesda_-_Google_Art_Project

La piscine de Bethesda – Robert Bateman (1877)

 

Je sais que cette vision fut le résultat de mon intense méditation sur l’idée de la perfection, car mes méditations provoquent toujours l’union avec l’état sur lequel je me suis concentré. J’étais tellement absorbé par l’idée que je maintenais dans mon esprit que je suis devenu ce que je contemplais, et le but élevé avec lequel je me suis identifié a attiré vers moi la compagnie des choses élevées et a façonné la vision en accord avec ma nature intérieure.
L’idéal avec lequel nous nous unissons travaille par association d’idées pour éveiller des milliers d’humeurs qui créeront un monde objectif en accord avec l’idée d’origine.
Mes expériences mystiques m’ont convaincu qu’il n’y a pas d’autre moyen de parvenir à la perfection que nous cherchons dans le monde extérieur que par la transformation de nous-mêmes. Dès que nous réussissons à nous transformer, le monde extérieur va fondre magiquement devant nos yeux et se remodeler en fonction de notre transformation. Nous façonnons le monde qui nous entoure par l’intensité de notre imagination et de notre sentiment, et nous éclairons ou assombrissons nos vies par les concepts que nous avons entretenus dans nous-mêmes.

Ainsi, même si vous n’êtes ni un archer dans le Japon Médiéval ou mystique chrétien comme Neville Goddard , vous avez néanmoins un combat à livrer. Pour le gagner, il vous faut faire fi de toutes ces croyances, ces émotions et ces pensées qui vous empêchent de vous voir tel que vous êtes réellement. Sortez donc de la Tour de Babel qu’est devenue votre conscience.

Pieter_Bruegel_the_Elder_-_The_Tower_of_Babel_(Vienna)

La Tour de Babel de Pieter Bruegel, l’Ancien. (1563) La tour de Babel symbolise la confusion où tout le monde par sa langue et la vérité y est noyée.

Rentrez en vous-même, fermez la porte de votre conscience au monde extérieur, et concentrez -vous sur le fait que votre désir est réalisé. Ressentez le sentiment de votre désir maintenant réalisé encore et encore jusqu’à ce que vous en ressentiez la réalité.

Quand vous aurez touché émotionnellement la cible à tel point que et vous et elle ne ferez plus qu’un, votre subconscient le commencera à le manifester automatiquement. C’est la loi du Je SUIS. Vous serez devenu votre cible.

Ainsi, concentrez vos énergies sur ce que vous désirez et élevez -vous au-delà de ce que vous croyez être.

00028313.Sukhoi.Su-35

Une réflexion sur “Le pouvoir de la concentration : devenir la cible

  1. Pingback: La Puissance incommensurable du pardon | Les miracles de l'imagination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s