Vos prières sont toujours, toujours exaucées !

Car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. Luc 6:38

Johannes_Vermeer_-_Het_melkmeisje_-_Google_Art_Project

La laitière – Johannes Vermeer – 1658 – Quelle mesure de sentiment accompagne votre prière?

Il y a quelques jours, une participante de mon blog m’a avouée qu’elle avait été récemment agressée. Ayant admis qu’elle créait sa réalité, elle a décidé d’essayer de comprendre comment elle s’était attiré cet évènement. Néanmoins, cet incident m’a ramené à un propre passage dans ma vie, où j’avais moi-même subie une agression et le timing dans lequel cette péripétie m’a prouvé sans aucun doute possible que j’avais réellement provoqué cette mésaventure.

Voici mon histoire. Il y a une quinzaine d’année, revenant de l’étranger, où je faisais mes études, je suis revenue sur Paris, et dans l’attente de trouver un logement, j’ai trouvé refuge dans un foyer, qu’on disait pour femmes en difficulté. Au premier abord, la plupart des filles étaient plutôt sympa, mais j’ai compris très vite qu’elles étaient pour la plupart du genre qui t’attire de sérieuses bricoles, si tu traînes un peu trop avec.

Étant désormais convaincue du pouvoir de la foi que je m’étais prouvé encore et encore quand j’étais en Amérique du Nord, je supposais que cet épisode n’était l’histoire que de quelques semaines, voire quelques mois avant que je ne me trouve un logement décent dans la capitale française.

faith_will_carry_you__ipad_finger_painting__by_chaseroflight-d5aetkd

La Foi Te Portera par Chaserofflight

Dans ce foyer, j’y louais un lit, mais je n’avais pas de chambre individuelle, et dormais dans un dortoir avec une quinzaine de filles, dont certaines étaient de vrais cas sociaux. Si vous avez déjà vu la série américaine culte, Oz, qui traite de l’enfer des prisons américaines, je me trouvais un peu comme dans la peau d’un personnage qui était sur le point d’être libéré sur parole, et qui rasait les murs de la prison pour éviter les embrouilles, mais qui était entouré de condamnés à mort qui, eux étaient prêts à tout pour l’empêcher de recouvrer la liberté.

De plus, il faut savoir que c’était 15 ans en arrière, et ma maturité était largement moindre, et ma conviction même naissante, était néanmoins largement moins assurée que maintenant. J’étais donc bourrée de conflits non gérés, non intégrés et avait encore nombre de colères et d’émotions négatives qui me possédaient.

Bref, un soir, après une journée émotionnellement dure, que j’avais passée à me disputer avec mes parents et à ressasser toutes les raisons que j’avais de leur en vouloir, j’ai décidé d’incuber un rêve curatif afin de guérir ma peau qui était terne, brouillée et boutonneuse. J’avais très souvent incubé des rêves avec succès, pour des tas de raison, mais je n’avais jamais programmé de rêve dans un but thérapeutique. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’incubation, est la programmation d’un rêve avant de se coucher dans le but qu’il fasse quelque chose. Les sociétés antiques égyptiennes et grecques, étaient de très grands pratiquants de l’incubation curative, et vous trouverez des détails, sur l’un de mes articles.

Statue of Asclepius

Statue du dieu grec Asclepius, dieu de la guérison et des arts. Il représente l’énergie toute – puissante curative qui est logée dans le subconscient.

Alors qu’on avait éteint les feux, j’avais commencé à répéter ma phrase d’incubation, qui demandait à mon subconscient un rêve qui allait guérir et nettoyer ma peau. Mais alors que je répétais ma phrase, ma journée me revenait, ma dispute avec ma mère revenait, mes réprimandes envers mes parents me revenaient, toutes mes frustrations me revenaient, je pensais également que je détestais l’endroit où je me trouvais. Je sentais la colère qui montait en moi alors que je tentais de la faire taire. Et plus j’y pensais, plus je luttais, et plus je tentais d’incuber, plus j’étais en colère, et j’ai arrêté, car je avais perdu toute concentration.

Puis, je tentais de m’endormir. Mais, à peine quelques minutes plus tard, une dispute puis bagarre quasi – générale explose dans le dortoir d’à côté, et la surveillante rallume la lumière générale. Des filles de mon dortoir s’en sont mêlées et ça a finit dans mon dortoir.  Essayant toujours de raser les murs, alors que tout le monde est bien échauffé, je demande gentiment à une fille qui venait de fermer notre fenêtre, de la maintenir ouverte, car il faisait chaud. Elle s’est apparemment sentie extrêmement agressée par ma demande innocente. Elle me demande de répéter, faisant mine de ne pas avoir compris ma question. J’ai eu à peine le temps de répéter ma demande, qu’elle m’est tombée dessus  et m’a griffé le visage. Après qu’on est été séparées par le vigile, je suis allée aux toilettes, pour me regarder dans le miroir, et ai constaté qu’elle m’avait « défiguré ». Avec ses ongles, elle m’avait arraché la peau, et savais que j’aurais la marque du tigre pendant quelques semaines!!!

Mais malgré mon choc et ma colère, je souriais, j’avais compris quelque chose de cet incident. J’avais créé ma réalité. Il était absolument impossible que je me fasse défigurer le visage quelques minutes après avoir fait une incubation pour guérir ma peau! C’était bien au-delà de toute coïncidence.

Que s’était-il donc passé? J’avais expérimenté dans ma chair, c’est le cas de le dire, ce que le Dr Joseph Murphy appelait, je crois, la loi de l’effort inversé. Si vous priez dans un sentiment de peur, de d’incertitude, de culpabilité, de ressentiment, vous manifesterez le contraire de ce que vous désirez, parce que votre sentiment que vous entretenez dans votre prière dit que vous n’aurez pas ou ne pouvez pas avoir ce que vous demandez. C’est votre sentiment qui est la loi. C’est ce que signifie les versets suivants:

  • Car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. – Luc 6:38
  • Qu’il te soit fait selon ta foi – Mathieu 9:29. Cela signifie qu’il te soit fait selon ton sentiment!

Ainsi, contrairement à ce que vous pensez, vous êtes toujours exaucé. Si vos prières ne reçoivent pas les réponses que vous demandez, vérifiez les sentiments et les émotions que vous y mettez. C’est très certainement d’où vient le problème.

Une réflexion sur “Vos prières sont toujours, toujours exaucées !

  1. Pingback: VOS SENTIMENTS SONT VOTRE DESTINÉE | Les miracles de l'imagination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s