Quels sont les limites du jeûne sec ?

Je suis en train de finir l’écriture d’un livre sur le jeûne thérapeutique et je suis ravie du résultat de mes recherches. J’ai trouvé de merveilleux témoignages de guérison par le jeûne thérapeutique dont je traiterai dans le livre avec plaisir.Je suis naturellement moi-même partisane de cette discipline, et l’expérimente autant que je peux. Depuis l’année dernière, j’ai commencé le jeûne sec et une fois que vous avez passé la peur de cette expérience, vous ne tarderez pas d’entrer dans le pays d’Alice aux merveilles. Deux exemples qui datent de quelques jours.

Une des amies était venue me rendre visite alors que j’avais commencé mon écriture. On a alors parlé du jeûne sec. Je lui ai parlé de mon ami Patrick qui a perdu 6 kg en trois jours de jeûne sec. Elle m’avait plusieurs fois vu jeûner 48 heures à 72 heures. Elle a décidé de faire l’expérience. Elle a tenu 70 heures. Elle a perdu 7 centimètres de ventre et a désormais 7 kg de moins sur la balance. Mais ce qui est de plus extraordinaire, c’est sa peau. Elle m’a appelé pour me dire que la peau sur le bas de ses jambes était depuis des années comme fripée. Elle a 47 ans. En s’épilant il y a deux jours, elle a remarqué qu’elle était devenue lisse et ferme comme celle d’une jeune fille !

Autre expérience me concernant cette fois ci : dimanche dernier, je me suis foulée la cheville en trébuchant dans une crevasse que je n’avais pas vue suite aux hautes herbes. Le lendemain, j’avais le pied très très enflé. J’ai mis de la crème, mais ne pouvais pas reposer mon pied, car je fais en ce moment des travaux de jardin. Il ne me faisait plus vraiment mal, mais il était toujours très gonflé.  Une amie me disait que j’aurais toujours une fragilité. Je me suis remise à jeûner à sec car je sais que le jeûne à sec supprime les inflammations. Avec la chaleur caniculaire, j’ai tenu 50 heures. La seconde nuit, mon pied qui ne me faisait plus mal s’est réveillé. J’ai interprété cela comme le travail de l’autolyse qui répare le corps. Juste après m’être à nouveau réalimenté, j’avais oublié mon pied. En fait, je m’en suis rappelé quelques heures plus tard. Toute inflammation a disparu, et je n’ai plus aucune douleur. Je suis partie faire un petit jogging dans la forêt, et plus aucune trace de cette satanée entorse.

Juste un hasard ou avons – nous à l’intérieur de nous -mêmes un médecin comme l’affirmait déjà Hippocrate, le père de la médecine ?

 

21 réflexions sur “Quels sont les limites du jeûne sec ?

  1. Bonjour, dans une heure et trente minutes, mon corps et mon esprit auront enduré 72 heures de jeune sec.

    Je souhaiterais atteindre 101 heures de jeûne sec.
    Mais, je vous avoue que j’ai un peu peur car mon organisme est maintenant au ralentit.
    Ce qui me rassure c’est que je vais toujours uriner plusieurs fois par jour.

    Pourriez-vous m’indiquer les premiers signes annonciateurs d’un danger potentiel qui me ferait rompre le jeûne.

    Merci pour vos réponses.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Amar,
      Mes félicitations pour vos 72 heures de jeûne sec que vous atteindrez dans une heure!
      Vous êtes fatigué, c’est normal puisque vous n’avez ni mangé, ni bu depuis 3 jours. Si vous voulez persister, il vous faut rester dans un endroit frais et au repos. Votre corps fonctionne sur ses réserves et puisent l’eau dont il a besoin dans vos cellules graisseuses. Le jeûne sec est un état de repos. Donc, ménagez-vous.

      À votre question de savoir si vous êtes en danger, je ne peux vous répondre comme cela, tout d’abord parce que je n’ai pas idée de votre paramètres physiologiques et en plus parce que je ne suis pas médecin. Si vous n’avez pas de maladie cardiaque ou rénales, quelques jours de jeûne sec ne sont pas dangereux, à condition de respecter les prérogatives. Il faut comprendre que c’est le processus très efficace d’un point de vue thérapeutique, mais également très stressant pour l’organisme. Le stress est très bien pour l’organisme d’un point de vue hormétique, c’est-à-dire en procédant par étapes. Mais, il ne faut absolument pas chercher à se dépasser plus que de raison.
      Mon opinion est qu’il faut éviter de battre les records. Votre corps a ses limites et elles ne peuvent qu’être repoussées qu’à travers un processus par étapes. Si je vous invitais à courir 40 km au marathon sans entrainement, vous trouverez l’idée ridicule et dangereuse. Vous trouverez plus logique de courir une dizaine de km par semaine et de progressivement augmenter la distance parcourue. C’est pareil avec le jeûne sec. À votre nom de famille, je suppose que vous êtes musulman, et donc que vous jeûnez probablement déjà à sec 30 jours chaque année lors du Ramadan. Néanmoins, il est nécessaire de ne pas vous pousser votre corps à des limites. En Russie, il y a des jeûneurs qui s’abstiennent d’eau et de nourriture pendant 10 jours ou plus, mais ils ont habitué leur corps à la déshydratation, et ce dernier s’est donc habitué et s’est modifié en conséquence. Ils en arrivent à ce niveau après plusieurs années. Donc, à votre place, je romprais le jeûne et je jeûnerai à nouveau dans quelques semaines avec un nouvel objectif.

      Il y a des signes que vous devez observer. Il s’agit notamment de votre niveau de déshydratation. Si vous ne produisez plus de salive, il faut immédiatement rompre le jeûne car vous êtes déshydratés. Regardez si votre peau à toujours la même élasticité. Quand vous pincez la peau de votre main, elle doit revenir à son état initial. Sinon, vous êtes en déshydratation, et vous devez rompre votre jeûne. Autre chose, si vous sentez les battements de votre cœur, c’est que le stress est trop important, il vous faut donc rompre le jeûne.

      Pour ce faire, prenez une bouteille d’eau fraîche de préférence d’1,5 l que vous boirez en deux heures. Il vous faut donc boire en petite quantité, pour laisser l’eau pénétrer vos cellules. De plus, il se peut que le simple fait de boire vous fasse mal, parce que votre gorge est asséchée. C’est normal Donc, faites les choses de façon progressive. A titre personnel, mon maximum est 98 heures, et c’est déjà très bien.
      Je suis en train de terminer mon livre sur le jeûne qui traite beaucoup du jeûne sec et j’écrirai des articles sur ce sujet quand le livre sera terminé.

      Bien à vous Amar.

      YC

      J'aime

    • Amar, à votre place, je romprais le jeûne et je jeûnerai à nouveau dans quelques semaines avec un nouvel objectif. Si vous ne vous semblez plus à l’aise comme vous le dites, suivez votre intuition, et rompez votre jeûne. La peur n’est pas un signe de faiblesse, elle vous rappelle vos limites. Bien cordialement, YC

      J'aime

      • Bonjour et merci pour votre diligence.

        Au niveau de l’élasticité de la peau, je remarque que la peau est encore très bien hydratée suite au pincement.

        Effectivement, je sens depuis hier soir dans mon lit, les battements de mon coeur plus prononcés.
        J’arrive encore à saliver de manière correcte.

        En fait, c’est peut-être paradoxal mais je ne suis pas encore arrivé au niveau de la déshydratation de certaine journée du mois du ramadan de l’été dernier.
        Par rapport à l’analogie que vous faites avec la course à pieds, c’est difficile pour moi de le comprendre puisque je suis un coureur de fond et que je peux établir cette distance sans entraînements approprié et du jour au lendemain.
        Mais je vais essayer d’en retenir le principe.

        L’idée de ce jeûne sec ne réside absolument pas dans un record personnel. De toute façon, chaque minutes, heures passées sont pour moi une expérience inédite.
        Mais je voulais vraiment expérimenter et faire un pied de nez à un ami scientifique en lien au mythe de la règle des 3 (3’ sans respirer, 3 jours sans boire et 3 mois sans manger).

        Le plus dur est certainement d’allier le jeûne avec le travail professionnel.
        Je vais continuer le jeûne jusque demain soir Inch’Allah (si Dieu le veut), en étant attentif à vos remarques pertinentes.

        Je comptais rompre le jeûne avec du plasma de Quinton isotonique et fruits.

        Qu’en pensez-vous et merci pour votre bienveillance.
        Majid AMAR

        J'aime

      • Amar, vous êtes à plus de 72 heures de jeûne sec et vous venez de comprendre que l’homme peut effectivement passer plus de 3 jours sans boire. Vous pourrez partager cette expérience aux scientifiques. Le médecin russe Serguei Filonov spécialiste du jeûne sec recommande de ne pas jeûner plus de 5 jours à sec sans supervision médicale. Dans l’étude allemande dont j’ai déjà parlé sur le blog, les chercheurs font jeûner à sec 10 volontaires pendant 5 jours sans aucun problème. Mais, il faut être bien préparé psychologiquement.
        Pour la comparaison avec la déshydratation de vos journées de Ramadan, je pense qu’elle se situe au niveau des températures extérieures. Jeûner à sec fait augmenter la temporelle corporelle et provoque une déshydratation progressive. S’il fait 38°C dehors, le stress sur votre corps est encore plus difficile. Au fil des jours qui passent, l’hyperthermie s’accentue et devient plus difficile à gérer. Si vous êtes en France, les températures étant actuellement froides, il est normal que vous ne soyez pas en surchauffe comme l’été dernier.
        .
        Pour la rupture du jeûne, il y a deux choses à prendre en compte :
        – De boire en petite quantité.
        – D’éviter les jus de fruits qui en déclenchement un pic d’insuline peut créer une frénésie alimentaire.
        Sinon, le plasma de Quinton est souvent utilisé dans la rupture de jeûne. C’est de l’eau salée emplie d’oligo-élements. Je n’ai jamais essayé, mais je suppose que cela doit être très bon.
        Quelque soit l’eau que vous choisissez, appréciez le moment où vous boirez votre gorgée d’eau. Le moment est absolument extraordinaire…

        J'aime

  2. Bonjour, vos idées m’ont beaucoup aidées, au fait je voudrais savoir qu’ avec le jeûne à eau de 36h qui se fait 3 fois la semaine peut aider à perdre des kilos durablement sans faire du sport et en étant au repos,genre en vacances. J ai déjà essayé avec le jeune sec 2 fois par smn en faisant du sport une fois la semaine, j ai perdu 3 kg en 1 semaine et demi.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, tout à fait, mais cela peut peut être dur physiquement et vous pouvez vous sentir fatiguée. Néanmoins, vous pouvez jeûner 36 à 48 heures à sec une fois par semaine, et quand vous vous réalimentez, limitez les glucides rapides (bonbons, gâteaux, pâtes) et mangez graisse ( fromages, avocat), légumes verts à volonté et fruits entiers (pommes, poires, brugnons), Quand vous aurez atteint votre poids idéal, réintroduisez les glucides rapides à hauteur de 5g par semaine. Je suis en train de finir mon livre sur le jeûne qui est le résultat de recherches approfondies sur la question du jeûne et de l’amaigrissement notamment. Il est passionnant. Il sera disponible sur Amazon dans quelques jours.

      J'aime

    • Si vous n’avez jamais jeûné auparavant, je vous conseille de faire pendant plusieurs semaines de petits jeûnes de 18 à 24 heures. Puis, vous pourrez augmenter la longueur de votre jeûne. Si vous voulez faire un jeûne de plus de 36 heures ( durée à partir de laquelle se déclenche l’autolyse), buvez juste avant de jeûner un verre d’eau tiède dans lequel vous aurez dissous une cuillère de bicarbonate de soude.

      J'aime

  3. Bonjour, Yéléna,

    Est-ce que ce livre qui paraîtra bientôt est exclusivement le jeûne à sec ? Quelle sera la différence avec celui qui est déjà là « Le pouvoir du jeûne ?

    Merci,

    Micheline

    J'aime

    • Le pouvoir du jeûne est ce livre qui va sortir sur Amazon dans quelques jours. Il se concentrera sur le jeûne thérapeutique à l’eau et également sur le jeûne sec, qui tiendra une grande partie. Si vous avez des questions, je tenterai d’y répondre à travers mes recherches.

      J'aime

    • Il devrait être en ligne sur Amazon d’ici une semaine. Il répondra à nombre de questions sur le jeûne sec. Si vous en avez d’autres, merci de me les signifier ici que je puisse y répondre également.

      J'aime

    • Oui et non. Vous reprenez environ 1 à 2 kilos qui correspondent aux fluides et à votre alimentation. Ensuite, il vous faut reprendre votre alimentation en réintroduisant les glucides de façon très progressive. Je l’explique dans le livre. C’est une histoire d’insuline et de résistance à celle ci. Il faudra donc peut être faire des jeûnes secs intermittents quelques temps.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s