Jeûne sec et méditation collective pour le 24 octobre 2018 pour manifestations individuelles

Depuis la nuit des temps, le jeûne a accompagné nombre de religions et de traditions. L’une des variantes les plus connues est la pratique du jeûne sec dans un contexte de pleine lune.

Pourquoi un tel intérêt pour la pleine lune ? Selon le mystique, yogi et philosophe indien Sadhguru, la pleine lune a le pouvoir d’accroître tout statut/état d’esprit conscient existant pendant qu’elle a cette position. Ainsi, si vous êtes amoureux, vous serez encore plus amoureux ; si vous êtes joyeux, vous serez encore plus joyeux, si vous êtes mentalement, vous serez encore plus dérangé ; si vous êtes puissant, vous serez encore puissant, etc.

Je vous invite pour cela, à utiliser le jeûne sec pour expérimenter le jeûne comme le pratiquaient les anciennes cultures. La prochaine pleine lune aura lieu le 24 octobre 2018. Ceux qui n’ont jamais jeûné à sec, ou jeûné pourront se limiter à un jeûne hydrique ou sec de 24 heures seulement. Ceux qui ont l’envie ou l’énergie ou l’expérience de jeûnes secs ou hydriques prolongés, pourrez commencer deux à trois jours plus tôt ou plus. À titre personnel, je compte jeûner au moins 5 jours à sec. Le dernier jour de jeûne devra être le 24 octobre, jour de pleine lune.

Lors de ce jeûne, il sera alors recommandé de noter sur un carnet vos impressions sur votre jeûne. La préparation, la descente alimentaire, le début du jeûne, la prise de bicarbonate de sodium, les sensations que vous ressentez, les moments de fatigue ou d’euphorie, éventuellement la température corporelle, votre heure de réveil, de sommeil, la contenu de vos rêves etc. (pour ceux qui jeûnent environ 5 jours).
Si vous n’êtes pas à l’aise avec le jeûne sec, faites un jeûne hydrique de 24 heures. 

Si vous êtes croyant ou spirituel, profitez-en pour approfondir vos méditations, votre prières, vos visualisations pendant cette période. Vous pouvez également faire des séances de visualisation, comme l’enseigne le mystique Neville Goddard, après une relaxation profonde. Il est connu que l’abstinence volontaire active et accentue la perméabilité sur le subconscient et que les désirs et les prières (soit les pensées et émotions focalisées) se manifestent plus rapidement. La raison est qu’en période de jeûne, le manque force l’esprit conscient à ne pas disperser. Ainsi, il se focalise facilement sur son but.

Rappelez-vous, le jeûne était particulièrement pratiqué par non seulement la très grande majorité des religions, mais dans des traditions de rites de passage chez les Vikings, chez les aborigènes d’Australie, chez les Amérindiens, mais aussi dans les religions de mystères de Grèce, dans la Sparte ou dans l’Egypte antique. En effet, le jeûne est une lutte contre tout ce qui nous empêche d’avancer. Le jeûneur est un guerrier.

En plus, je vous demanderais de partager les moments que vous jugez importants (désespoir, fatigue, joie, etc.) pour que les membres de ce blog ou du groupe puissent vous aider et que tous nous nous aidions et soutenions les uns les autres…

Ayez tous une superbe expérience….

Pour en savoir plus sur le pouvoir considérable du jeûne, allez ici.

14 réflexions sur “Jeûne sec et méditation collective pour le 24 octobre 2018 pour manifestations individuelles

  1. Si l’ on jeûne trois jours, sans eau , sans boire , cela régénère totalement le système immunitaire , WALTER LONGO ( UNIVERSITE DE CALIFORNIE ) découverte au niveau mondial , quel retentissement , partout , parmi la sphère scientifique ! Mais est-ce vraiment une découverte ?
    Les animaux , dès qu’ ils sont malades, le font INSTINCTIVEMENT , mais , l’ homme , n’est pas au sommet de la pyramide du règne animal ? Nous avons perdu notre instinct …

    J'aime

  2. Je jeûne 30 jours chaque année , depuis 55 ans , mais ,malgré le jeûne , j’ai eu de l’ arthrite au genou droit ( exostose – tibia qui dépassait de 1,5 cm -) totalement guéri en 1an et demi avec des cataplasmes d’ argile : 350 kg , mais , à présent, j’ ai de l’ arthrose , due à ma TRÈS mauvaise façon de m’ alimenter DEPUIS MA NAISSANCE ( 4 à 5 litres de glace par semaine , tonnes de pâtisseries, de confiseries, de chocolats, de repas complets de fromages , pizzaS ) LA MAUVAISE NOURRITURE A FAIT SON CHEMIN : ON NE PEUT PAS TRICHER AVEC LA NATURE , chez moi , j’ aurais dû entendre la sonnette d’ alarme : à 30 ans , déjà plus de dents !!! et j’ai continué à me dégrader rapidement, sur plan santé , mais , il y a un an et demi , j’ ai découvert le Pr ARNOLD EHRET ( JE SUIS UN GRAND FAN ) ( jeûne , frutarisme : LA GENÈSE ) et depuis un an , mes repas se composent presque uniquement de fruits ( à 80 % ) – maximum deux fruits par repas , et de légumes , résultat TRÈS LENT , mais positif : j’ avais , sur le visage et sur les mains un nombre important de tâches de vieillesses qui ont disparu (!) – un médecin m’ a dit :” vous êtes un mutant !” , ah oui , j’ ai 83 ans , on en revient au jeûne : l’ arthrose du genou ne se guérit pas ( table d’ opération ) , MAIS , mais , un patient de ALBERT MOSSÉRI à guèri TOTALEMENT son arthrose après 60 jours ( et oui !!! ) de jeûne , DEUX FOIS 60 jours , à un an de distance : 30/40 jours , ce n’ est pas assez :IL FAUT ALLER AU FOND DU PUITS , j’ voulu le faire en mai , de cette, mais un copain Medecin m’ a déclaré, après 38 jours de jeûne : TU ARRÊTES TOUT DE SUITE , SINON À TON ÁGE , TU VAS MOURIR ! il ne connaît pas le jeûne:LA MÉDECINE UNIVERSELLE , même les animaux le connaissent , j’ oublié de vous dire ,qu’ il y a 23 ans , au cours de mon jeûne annuel , je me suis mis a voir tout trouble , tout trouble , j’ ai alors enlevé mes lentilles de contact et miracle : je voyais parfaitement (!) à tel point que je puis lire de nombreuses heures sur mon iPhone , sans problème et des lettres en or plus petites : j’ ai gagné chaque fois tous les concours entre amis , même un occultiste m’ a examiné, croyant que je trichais , je ne parle pas des vendeurs de lunettes et lent De contact …
    J’arrive au terme de ce long pavé : j’ pris la décision- sans aucun problème – de jeûner jusqu’à l’ année prochaine depuis le 1er novembre , sans les conseils inutiles , de la communauté médicale , qui ne connaît rien au jeûne , mais je fais attention , vu mon âge : je ne sais pas s ‘ il existe quelqu’ un de 83 ans qui a déjà fait cette expérience , mais pour moi , le jeûne, ce n’est rien ! 39/40 jours pas de problème, je considère que le jeûne, n’est UNE QUESTION DE VOLONTÉ , MAIS UNE QUESTION DE COMPRÉHENSION ( je ne sais toujours pas pourquoi, il y a 55 ans , après un réveillon , j’ai décidé de jeûner et je crois , que la meilleure période , à mon avis est : durant les mois où la nature , elle aussi , se repose : regardez les HUNZAS à 3.000 mètres au pied de l’ himalaya, qui font une sorte de demi-jeûne au printemps, de nombreuses semaines , attendant la première récolte , ils vivent bien ,vivant , harmonieusement, heureux,et en bonne santé et bien au delà d’ un siècle , mais l’ important n’est pas de vivre vieux ,mais de vivre heureux , même pendant sa vieillesse , à 83 ans , je suis toujours resté jeune dans ma tête….
    ÉPICTÈTE a dit : TOUT LE MONDE EST HEUREUX , SINON C’ EST SA FAUTE .
    et le PR ARNOLD EHRET a ècrit : LA CIE EST JNE TRAGÉDIE DE LA NOURRITURE !
    merci de m’ avoir lu

    michel de montpellier
    yinyang3576@gmail.com

    J'aime

  3. Bonjour.
    je suis à mon 4ème jour de jeûne hydrique. Je veux jeûner jusqu’à dimanche, donc 7 jours. Mais si je me sens bien j’allonge à 10 jours. Bon par contre, j’ai aucun symptômes. Le ventre qui gargouille , et un peu de vertiges mais bon rien d’insupportable, Je fais de la musculation 5-6/j par semaine léger et un peu de vélo et sauna. Je pète la forme!

    J'aime

      • Bonsoir,
        Alors je voulais jeûner à l’eau pendant 7 jours mais me suis arrêté au bout de 4 jours qui ont été assez faciles sauf le 4ème jour. Bon je faisais du sport tous les jours et ma tête tournait au bout du 4ème jour donc j’ai écouté mon corps et j’ai stoppé. Mais je referai au printemps ca c’est sur et pour 7 jours! C’est quand même une expérience géniale et : 1) pas de vaisselle et pas de courses. 2) des économies!

        J'aime

  4. Bonjour à tous,
    Je suis très heureuse d’avoir pu jeûner jusqu’à maintenant. À 18h, je romprai le jeûne avec de l’eau, ça fera 70 heures sans boire ni manger. Ça me permettra de remanger vers 20h (une soupe crue d’épinards). En fait, c’est ce matin que ça a été difficile. J’ai eu des faiblesses, des palpitations et ça a été dur de prendre ma douche. J’ai décidé de ne pas étudier de la journée pour bien me reposer. Je suis restée au lit un moment puis je me suis levée pour écouter de la musique assez rythmée, ça m’a fait du bien et à midi je suis allée marcher 30 minutes, je ne sentais plus de faiblesses. Ce sont les deux nuits passées en jeûne qui ont été difficiles, j’ai peu dormi et j’ai fait des rêves étranges. Notamment un où on avait découvert que la Vierge Marie avait été enterrée sous une dalle. Le fait de la découvrir impliquait sa guérison, car en fait on avait constaté sur sa colonne vertébrale de graves lésions. Il se trouve que j’ai une sœur qui souffre énormément de la colonne et je prie chaque jour pour elle. J’aimerai que mes prières et visualisations de ce jour de pleine lune en jeûne sec puissent la soulager. Je dirais qu’aujourd’hui je me sens particulièrement sereine. C’est donc une expérience positive que ce jeûne sec de presque 3 jours.
    Je souhaite à tous les jeûneurs une aussi belle expérience,
    Karina

    J'aime

    • Bonsoir Karina, il est 18 heures passées. Vous avez probablement cassé votre jeûne sec. Je vous conseille de boire un petit verre d’eau tiède/chaude mélangé avec du bicarbonate de soude alimentaire afin de pallier l’acidité. Il est conseillé égalemnent de se réhydrater en buvant au moins deux litres d’eau en petite quantité à chaque fois pour laisser le temps aux cellules de se réhydrater. Autre conseil : ne reprenez pas de jeûne avant d’avoir la sensation d’avoir retrouvé vos forces… N’hésitez pas à donner des nouvelles…

      J'aime

      • Merci pour vos conseils que j’applique dès à présent! Je fais attention à me réhydrater bien lentement, c’est vrai que c’est important, j’ai déjà fait l’expérience de me réhydrater trop vite et je ne m’étais sentie pas bien du tout!

        J'aime

  5. Bonjour à tous,
    Merci tout d’abord Yelena pour ce superbe blog et pour votre livre « Le pouvoir du jeûne » qui m’a beaucoup intéressée.
    Cela fait maintenant un an que je pratique régulièrement de petits jeûnes. Le maximum que j’aie fait c’est 3 jours en hydrique et 48h en jeûne sec. En plus de cela j’ai supprimé le petit-déjeûner. Ma santé s’est grandement amélioré depuis. J’avais des problèmes de fatigue générale et d’allergie se manifestant sous forme de crises parfois très graves qui m’ont amenée aux urgences plusieurs fois. Je touche du bois, mais depuis un an je n’ai plus eu que 2 accès de démangeaisons tout à fait gérables, et sans médicaments.
    Cela fait une semaine que j’ai envie de me faire un petit jeûne sec de 48h, mais je n’y arrivais pas parce que j’étais à la maison à étudier et que j’avais des fringales de cacahuètes entre autres! Résultat, j’ai commencé à avoir mal au ventre en fin de semaine et dimanche j’étais invitée à manger ce qui n’a rien arrangé ( je ne peux pas résister aux apéritifs!). Donc dimanche soir, je me suis dit ça suffit! Je n’ai pas mangé le soir, juste bu un verre d’argile vers 20h. Hier lundi, je n’ai ni mangé ni bu et étonnamment je n’ai pas faibli alors que j’ai étudié toute la journée. J’ai même trouvé que j’avais l’esprit plus clair que d’habitude. Ce matin j’avais un dépôt impressionnant sur la langue et les dents. Je me suis bien brossé les dents je ne pouvais pas rester comme ça. Je continue le jeûne, j’aurai peut-être des coups de fatigue mais pour l’instant tout va bien.
    Une très belle journée à vous tous,
    Karina

    J'aime

      • Bonjour Yelena,
        Les deux allergologues que j’avais consulté à différentes périodes m’avaient tous deux diagnostiqué un terrain atopique avec allergie très marquée à un grand nombre de pollens ainsi qu’aux pêches au niveau alimentaire. J’aime beaucoup marcher et j’ai eu des crises très fortes suite à des balades qui se sont traduites par des vomissements, nez complètement bouché, rétrécissement de la gorge, urticaire généralisé, démangeaisons très fortes au niveau des mains et des pieds, chute de tension et paupières extrêmement gonflées. Inutile de vous dire que j’ai atterri plusieurs fois aux urgences. Ce qui m’inquiétait, c’était que les crises étaient de plus en plus rapprochées dans le temps et de plus en plus violentes. J’avais un traitement de secours à base de cortisone et d’anti-histaminique ainsi qu’un traitement de fond en homéopathie. L’allergologue n’avait pas d’autres solutions que de me faire désensibiliser, ce qui n’est pas toujours concluant pour des polyallergiques tels que moi. Elle hésitait également, sachant les effets secondaires, à me prescrire un traitement à base d’adrenaline en cas de crise. Je vivais littéralement avec une épée de damoclès au-dessus de ma tête. Cela faisait plus de 15 ans que j’avais arrêté les produits laitiers, je m’étais rendue compte qu’ils perturbaient ma digestion me donnaient de l’eczéma et que j’étais quasiment tout le temps enrhumée. Suite à des lectures sur la nutrition (les premières étant les ouvrages du docteur Seignalet et ceux du docteur Kousmine) j’ai décidé d’arrêter le gluten. Puis plus tard, mon compagnon m’a fait découvrir le site regenere, où Thierry Casasnovas parle beaucoup du jeûne, et je m’y suis mise, très progressivement, et en étant toujours à l’écoute de mes sensations.

        J'aime

  6. Bonjour Yelena,
    Belle initiative, je viens de sortir d’un jeûne hydrique de huit jours. Le 24 octobre je vais tenter de faire un jeûne sec de 24 h.
    En union avec tous les jeûneurs.
    Belle journée à tous.
    Bernard

    Aimé par 1 personne

      • Bonjour Yelena,

        Voilà mon premier jeûne sec tire à sa fin, je vais arrêter vers 12 h. Cela fera donc un jeûne de 40 heures. Je n’ai pas ressenti de difficulté particulière. Cela est sans doute dû a l’habitude de jeûner un jour par semaine. J’ai pensé à la prise de bicarbonate avant le jeûne et pour la reprise. Donc l’expérience est concluante. Je vais voir si je transforme ces 40 heures de jeûne hydrique en jeûne sec quotidiennement. L’écoute du corps est importante. A la lecture de certains posts sur votre site beaucoup de personnes se lancent dans le jeûne avec l’idée première de perdre du poids. A mon avis c’est une erreur fondamentale. Agir ainsi c’est entrer en combat avec son corps et cette bataille sera perdue par une reprise de poids inversement proportionnelle à la frustration créée pendant le jeûne. Le jeûne doit être abordé en pleine conscience, avec une certaine philosophie du bien être que l’on peut apporter à son corps sur tous les plans: physique, émotionnel et spirituel. Le jeûne doit vous amener à voir votre corps et votre vie sur un plan plus subtile. C’est pour cela que dans les temps anciens jeûne et prières allaient de pair. Bonne journée à vous.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s