Manifester un désir : que dois-je faire entre mes méditations ?

Attendez votre désir comme s’il était déjà arrivé. Photo Teddy Bear Alexa CC

Un internaute pose une question :

« J’ai une question pour la pratique de la visualisation. Une fois la visualisation ou méditation réalisée, comment devons nous agir pendant la journée? Faire comme si nous avons reçu ou vaquer simplement à nos occupations sans plus y penser? Je pense que ce point est important…

Il est sur que je fais attention à mes pensées la journée, ne pas contredire ce que je visualise. Mais je voudrais savoir s’il y avait un comportement différent entre la méditation et la vie extérieure…

Merci ».

C’est une question qui revient souvent et j’espère y répondre pour éclaircir ce point.

Votre désir ne peut se réaliser que si votre subconscient a été imprégné du sentiment que porte votre désir. Pour ce faire, nul besoin d’y penser toute la journée, de méditer ou de faire des exercices de visualisation du matin au soir. En effet, tout effort est contre-productif et la simple raison est que si vous vous efforcez à manifester, c’est parce que vous sentez que vous n’avez pas obtenu ce que vous cherchez à concrétiser et donc vous continuez à générer ce sentiment de manque, et donc en manifestez la réalité parce que vous y croyez. Il vous faut donc faire attention à plusieurs points importants :

1)    Faites vos exercices de visualisations avant de vous coucher ou dans la journée en profonde relaxation. Plus votre relaxation sera profonde, plus votre tension consciente sera faible et plus votre subconscient sera à même de se laisser imprégner par votre désir. S’il vous faut faire 100 cycles de relaxation profonde pour que vous soyez en parfait état de réceptivité, faites – le. Car, c’est la condition sine qua non. La tension intérieure est de ma propre expérience la raison majeur des échecs. Vous devez ressentir le sentiment que vous auriez si votre désir était maintenant accompli.

2)    Une fois que l’exercice a été fait, que vous avez stimulé le sentiment de votre désir exaucé encore et encore pendant la méditation, vous devez vous sentir mieux. Toute angoisse ou anxiété vis-à-vis de ce désir doit vous avoir quitté. Si vous en ressentez toujours, elle doit être moindre qu’avant que vous ayez fait l’exercice. Vous recommencerez donc plus tard. Mais une fois l’exercice fini, vous devez lâcher prise. L’efficacité de votre traitement spirituel en dépend. c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de faire ses visualisations ou affirmations avant de vous coucher. Par ce que quand vous vous endormez, votre esprit conscient lâche prise. Ainsi si vous le faites dans la journée, vous devez retournez à vos affaires courantes jusqu’à votre prochain exercice.

3)    Si vous êtes vraiment angoissé, il vous faudra être plus rigoureux dans la prochaine méditation en insistant sur la relaxation. Une chose à faire est tout simplement de ressentir le sentiment de reconnaissance que vous auriez si vous aviez obtenu votre désir. Il ne faut pas faire semblant, il faut que vous en soyez convaincu, votre sentiment ressenti doit être sincère. Soyez certain que c’est déjà fait. Remerciez dans vous –même que vous avez manifesté, que le problème est résolu et que c’est extraordinaire. Vous manifesterez alors sans problème.

4)    Méditez ces paroles du Christ : « Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu, et vous le verrez s’accomplir. Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses ». (Marc XXI, 24-25).

5)    La réponse de Neville Goddard sur cette question : « On me pose souvent la question “ Que doit-on faire entre l’assomption de désir accompli et sa réalisation effective ?” La réponse est rien ! C’est une illusion de croire que vous ayez quelque chose d’autre chose à faire que concrétiser émotionnellement le sentiment que vous désirez manifester  car, vous ne pouvez rien faire pour aider à la réalisation de votre désir. Vous pensez que vous pouvez faire quelque chose, vous voulez faire quelque chose, mais en fait, vous ne pouvez rien faire”. Neville Goddard

Une réflexion sur “Manifester un désir : que dois-je faire entre mes méditations ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s