Neville Goddard : le secret des âges pour manifester ses désirs

 

Le mystique Neville Goddard explique comment manifester ses désirs profonds :

« Une idée qui n’est qu’une idée ne produit rien et ne fait rien. Elle doit être RESSENTIE, réellement ressentie afin qu’elle réveille en soi  certaines sensations, certaines actions motrices pour être efficace. Quel sentiment serait si votre désir profond était réalisé ? Habitez ce sentiment jusqu’à ce qu’il réveille en vous les sensations, car l’imagination est sensations spirituelle. C’est l’action de l’être créatif en vous. Il ne suffit de penser d’avoir une idée, il est nécessaire qu’elle produise en vous un sentiment. Quel sentiment serait si votre désir profond était réalisé ? »

Comme l’explique le mystique chrétien Neville Goddard pour manifester dans le monde tangible un désir profond, l’individu doit ressentir encore et encore son désir exaucé. Il doit se marier émotionnellement avec son idée. C’est la seule manière d’agir de façon efficace.

8 réflexions sur “Neville Goddard : le secret des âges pour manifester ses désirs

  1. Il est aussi très facile de lire un texte positif (ou des phrases) qui décrivent ce que l’on veut comme étant réalisé. En le lisant 21 jours ou un mois minimum, on peut être très étonné des résultats.
    Pour ma part je le fais sans ressentir quoi que ce soit de spécial car la sensation sincère est là au fond de mon cœur… L’univers n’a qu’à bien préparer notre résultat 🙂

    J'aime

    • Voici un extrait (tiré de la Série de leçons, Neville Goddard, 1948) qui pourra répondre à votre question :

      Est-ce qu’il est possible d’imaginer plusieurs choses en même temps, ou devrais-je limiter mon imagination à un désir ?
      Réponse : personnellement j’aime limiter mon acte d’imaginal à une pensée seule, mais cela ne signifie pas que je m’arrêterai là. Au cours d’une journée je peux imaginer beaucoup de choses, mais au lieu d’imaginer des tas de petites choses, je suggérerais que vous imaginiez quelque chose de si grand qu’il inclut toutes les petites choses. Au lieu d’imaginer la richesse, la santé et des amis, imaginez être extasié. Vous ne pouvez pas être extasié et être dans la douleur. Vous ne pouvez pas être extasié et menacé d’un avis de dépossession. Vous ne pouvez pas être extasié si vous ne jouissez pas d’une mesure pleine d’amitié et d’amour.

      Comment vous sentiriez-vous si vous étiez extasié sans savoir ce qui était arrivé pour produire votre extase ? Réduisez l’idée d’extase à la sensation simple de, « n’est ce pas merveilleux! » Ne permettez pas à la conscience raisonnant de demander pourquoi, parce que si elle commence à chercher des causes visibles, la sensation sera perdue. Répétez-vous plutôt « n’est ce pas merveilleux! » à maintes reprises. Suspendez le jugement quant à ce qui est merveilleux.

      Saisissez une sensation d’étonnement de tout et les choses arriveront pour témoigner à la vérité de cette sensation. Et je vous promets que ça inclura toutes les petites choses.

      J'aime

  2. Bonjour,
    Que fait-on lorsque la maladie vous empêche de ressentir comme la dépression par exemple qui vous affecte sur le plan émotionnel ?

    Combien de fois ai-je entendu dire à un dépressif :  » ressaisis-toi  » alors que le propre de cette maladie est de vous annihiler tout désir et par conséquent tout sentiment.

    Merci de votre réponse et de votre blog.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s