Concours de rêves prémonitoires (Cynthia Pearson) – Edition 2017 : Le révérend qui patine

Pour générer un rêve prémonitoire, il suffit d’appliquer la méthode de Gayle Delaney pour une incubation de rêve classique. C’est cette même méthode qu’utilisent Cynthia Pearson et Marcia Emery lors des expériences avec leurs étudiants.

Il faut donc focaliser sa pensée et ses émotions sur l’obtention de la bonne réponse, en répétant encore et encore une phrase résumant ce désir. Si la concentration a été idéale, un rêve est généré dans la même nuit.

Pour l’édition du 1er octobre 2017, les participants ont envoyé avant le 30 septembre les résultats de leurs rêves incubés.

L’image-cible qui a été tirée au sort le 1er octobre 2017 fut une peinture de l’artiste écossais Henry Raeburn appelée The Skating minister[1] réalisée dans les 1790. La peinture représente un révérend de l’Église d’Écosse s’adonnant au patinage sur la surface glacée d’un lac à proximité de la ville.

Voici, les rêves retenus par le jury (envoyés, je rappelle avant le tirage au sort de la peinture):

  1. Un rêveur a rapporté « un personnage plutôt grand » dans un manteau noir aux genoux avec de gros boutons et un béret de la même couleur « . Le rêve prémonitoire a reconnu le manteau noir du patineur, qui porte également un chapeau noir.
  2. Un autre rêve fait état « d’un homme étrange habillé dans un costume noir » dans une pièce qui était « très grande et plus aérée que d’habitude. »
  3. Un autre rêveur a capturé la présence d’un lac et d’un frère noir, une représentation métaphorique du ministre vêtu de noir.
  4. Un rêveur a présenté une série de rêves contenant de l’eau et «quelque chose avec une ambiance britannique». Ils ont été amplifiés par des perspectives de vidéos en mouvement, très semblables à celles d’un patineur en mouvement.
  5. Un autre a rêvé d’abord d’ « hommes en costumes foncés » qui se tenant debout, puis d’être un « jeune Britannique » participant à un circuit cycliste qui s’est transformé en « une situation de saut de ski». La focalisation sur les sports d’hiver a convaincu le jury que son rêve avait bien touché encerclait la cible.

La différence de rendu du rêve d’une personne à l’autre dépend sa concentration et de son état d’esprit. Plus votre énergie pendant l’incubation sera « pure », plus précis et proche de la réalité sera le rêve.

Pour la préparation du concours sur ce blog qui se fera au mois d’octobre probablement, si vous avez des idées , merci de lire cet article et de faire part de vos idées si vous en avez.

En outre, vous pouvez vous inscrire sur ce blog en inscrivant votre adresse mail en haut à droite de la page pour recevoir directement les articles sur votre boîte email.

[1] Traduction : le révérend qui patine

3 réflexions sur “Concours de rêves prémonitoires (Cynthia Pearson) – Edition 2017 : Le révérend qui patine

  1. Pingback: Expérience collective : la relaxation profonde | Les miracles de l'imagination

  2. Pingback: Concours de rêves prémonitoires | Les miracles de l'imagination

  3. Pingback: Tuerie de Las Vegas : des rêves prémonitoires ? | Les miracles de l'imagination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s