Le jeûne thérapeutique permettrait-il de régénérer les dents ?

Le journal scientifique Science alert annonce que les dents de lait peuvent être utilisées pour régénérer les dents adultes :

« Selon de nouvelles recherches, des cellules souches prélevées sur des dents de lait pourraient être utilisées pour réparer des lésions dentaires et réparer des dents mortes. Les scientifiques ont annoncé qu’ils étaient capables d’utiliser les cellules pour réparer les dents permanentes chez les enfants qui ne sont pas encore complètement développés.

La nature régénératrice des cellules souches – ces cellules puissantes qui peuvent se transformer et se diviser pour réparer presque n’importe quelle partie du corps – a permis aux chercheurs de reconstituer avec succès le tissu interne mou (ou pulpe dentaire) de 30 patients lors d’un essai clinique en Chine.

Plus tard, la même technique pourrait être utilisée pour réparer également les dents d’adultes, en remplaçant les vaisseaux sanguins et les connexions nerveuses qui disparaissent souvent pour toujours quand une dent frappe sérieusement. »

Que sont les cellules souches ?

Elles sont les cellules qui sont à la base de la naissance de toutes les autres cellules, et de ce fait de tous les tissus et tous les organes de l’organisme. Il y a encore quelques années la science limitait l’existence des cellules souches adultes (limitées à la reconstruction d’un organe) au foie et à la moelle épinière. Or, désormais on sait que les cellules souches adultes existent dans nombre d’organes : cerveau, cœur, rein, dents, ovaires, os, etc.

Le jeûne régénère des cellules souches

Le Pr Valter Longo qui étudie le jeûne thérapeutique depuis quelques années a été l’un des premiers à montrer que l’abstinence de nourriture volontaire de plus de 5 jours consécutifs permettaient de régénérer les cellules souches des organes. Dans une récente interview, il confirme que cette régénération concerne probablement tous les organes.

Les cellules souches se régénèrent à la réalimentation

Selon Pr Longo, lors d’un jeûne prolongé, le corps affamé détruit les cellules malades (tissus dégénérés, cellules souches malades ou vieillies, etc.) pour les transformer en énergie pour subvenir aux besoins énergétiques de l’organisme. Or, quand l’individu se réalimente, les cellules souches se régénèrent et renouvellent les organes. Ainsi, des témoignages de jeûnes longs montrent souvent des régénérations spectaculaires.

Fernand, paralysé, a retrouvé l’usage de ses membres

Par exemple, un internaute prénommé Fernand, raconte dans un témoignage sur le site de Jeûne et Santé forum canadien comment un jeûne de 21 jours (jeûne sec/hydrique alterné) lui a permis de retrouvé la santé. Il raconte qu’à la fin de son jeûne de 21 jours, il était désespéré car rien n’avait bougé. Or deux jours après la réalimentation, il retrouvait progressivement toutes ses fonctions motrices.

« Mais la conclusion était là, un virus m’avait touché et il fallait vivre avec mes paralysies. C’était la conclusion, rien à faire. Heureusement que j’étais convaincu et prêt à « mettre le paquet » pour m’en sortir. J’ai dû signer une décharge pour « m’enfuir » de la clinique car les professeurs redoutaient une rechute et une aggravation. Le toubib qui me suivait était acupuncteur et ne me remontait pas le moral, car il me disait que plus rien ne répondait lorsqu’il testait les points des méridiens, et qu’il y avait peu de chances pour que le jeûne améliore quoi que ce soit.

Mais j’ai tenu bon et j’ai pratiqué un jeûne de 21 jours. Jeûne sec, sans boire pendant trois jours et j’alternais avec un jeûne de trois jours en buvant une eau peu minéralisée; trois jours secs, sans boire, trois jours hydriques, et ceci pendant 21 jours. Au bout des 21 jours, les paralysies n’avaient pas régressé et j’étais un peu désespéré mais tout de suite après les premiers jours de réalimentation, je récupérais pratiquement tout, chaque jour un peu plus et ainsi j’ai récupéré 95 % de ces fonctions au point qu’aujourd’hui, je suis coureur à pied et que je n’ai plus de problèmes avec mes bras. »

Ainsi, l’expérience de Fernand confirme les conclusions de Longo, qu’à la réalimentation, les organes ont tendance à se régénérer.

Dans un autre témoignage, une jeune fille obèse russe qui a jeûné 60 jours raconte également que son émail s’est régénéré. Si le Pr Longo a raison, le jeûne pourrait permettre de réparer des dents malades.

Dans son livre fasting and bathing, le nathuropathe Herbert Shelton affirme :

« Il n’y a aucune vérité dans l’idée que le jeûne est néfaste pour les dents. Au contraire, des tests et des expériences répétés en laboratoire ont montré que les jeûnes prolongés ne nuisent ni aux os et ni aux dents.

J’ai conduit des milliers de jeûnes et je n’ai jamais vu en sa conséquence des préjudices aux dents. Personne ne s’est rendu chez le dentiste après un jeûne. M. Pearson note qu’à la fin de son jeûne, « les dents avec des cavités noires sont devenues blanches et claires, toute la carie semblait être arrêtée par le jeûne et il n’y avait plus de maux de dents. »

Les seuls effets sur les dents que j’ai observés pendant un jeûne sont les améliorations. J’ai vu des dents déchaussées de leurs orbites se fixer fermement pendant le jeûne. J’ai vu des gencives malades guérir en jeûnant. Mais je n’ai jamais, à aucun moment, observé d’effets nocifs sur les dents pendant ou après un jeûne, quel que soit la durée du jeûne. »

Vous les jeûneurs, avez-vous observés de tels phénomènes ?

Pour aller plus loin dans les capacités du jeûne, vous pouvez vous rendre ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s