Rémission d’un cancer du cerveau grâce à une pratique du jeûne sec prolongé ?

Sur un groupe facebook américain consacré à la Snake diet et au jeûne sec, l’administrateur Cole Robinson annonce, lors d’un post de 2017, qu’un des membres atteint d’un cancer du cerveau a été guéri à la suite de la pratique régulière du jeûne sec et de la snake diet.

En effet, Kimmy Thorsdottir était atteinte d’un prolactinome (tumeur de l’hypophyse). Des cellules cancéreuses ont également été trouvées dans son col utérin. On peut peut-être plutôt parler de rémission que de guérison, mais les éléments qu’elle présente semble prouver que son expérience est authentique.

Ainsi, Kimmy montre deux IRMs. Le premier montre une tumeur que l’on peut voir circonscrite par un périmètre bleu. Le second IRM montre que la tumeur a disparu. Elle montre également le scanner (fait en 2017 quelque temps avant son post) qui est comparé par son médecin à celui fait en mars 2014. Son cancérologue résume ce qu’il voit sur le scanner :

 

« Aucune lésion de masse n’est identifiée dans l’hypophyse et, là encore, une perte de volume est constatée dans la partie droite de l’hypophyse dans la région du microdénome précédent. L’hypophyse montre une amélioration uniforme. Aspect normal à l’hypophyse postérieure et à l’infundibulum. Les sinus caverneux semblent normaux. Le reste du parenchyme cérébral et cérébelleux semble normal. Pas de masse, pas d’effet de masse ou de décalage de ligne médiane. Les ventricules et les liquide cérébro-spinal sont dans les limites normales ».

Cole Robinson relate que l’endocrinologue a déclaré qu’elle n’avait jamais vu une tumeur se rétrécir à néant et que les chances qu’elle se produise étaient < 1%.

Comme je le montrais déjà dans mon livre Le pouvoir du jeûne, il y a plusieurs cas récents et scientifiquement vérifiés, de totale disparition de tumeurs suite à des régimes comme jeûne hydrique + diète cétogène long. L’une des théories médicales  est que les tumeurs cérébrales (toutes ?) ne fonctionnent qu’avec le glucose comme carburant et sont progressivement détruites si l’organisme reste pendant un certain temps (plusieurs mois) avec le carburant alternatif au glucose, à savoir des corps cétoniques. De nombreuses études faites sur des rongeurs ont montré une disparition des tumeurs cérébrales suite à des diètes cétogènes.

Par conséquent, l’option décidée par Kimmy Thorsdottir est de maintenir la production de corps cétoniques (générant l’autophagie thérapeutique dégradant les tissus malades) sur le long terme en alternant jeûne sec, snake diet et diète cétogène.

Les résultats obtenus par Kimmy Thorsdottir sont exceptionnels.

Une réflexion sur “Rémission d’un cancer du cerveau grâce à une pratique du jeûne sec prolongé ?

  1. Bonsoir chère aînée , Je voudrais savoir ce qu’est snake diet et diète cétogene. Merci Est ce qu’on peut demander que votre livre soit traduit en éwé une langue nationale dont 3pays de l Afrique de l’ouest a en partage parler et lu a l’église ? Théodore

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s