Quatre rituels de l’empereur romain Marc Aurèle qui vous rendront mentalement plus fort

Cet article n’est pas initialement de ma plume. Mais j’ai décidé de m’approprier le texte original et de vous le présenter, car en plus d’être très intéressant, il est profondément inspirant. Il ne peut que vous aider à évoluer et à vous améliorer dans votre vie et dans la mise en place de vos buts.

AII80628 Marcus Aurelius, bust by Pierre Puget (1620-94) (marble) marble 64.5x67x27 Museo di Sant'Agostino, Genoa, Italy copyright unknown

Buste de Marcus Aurelius, Pierre Puget (1620-94)
Museo di Sant’Agostino, Genoa, Italy

Saviez – vous que la constance, la résilience et la ténacité mentale font partie des prédicteurs les plus efficaces pour le succès de nos jours ? Si oui, saviez-vous qui furent les premiers à avoir exploré ce sujet de la ténacité mentale? Aussi incroyable que cela puisse être, les premières réflexions sur ces qualités nous viennent des anciennes civilisations greco-romaines, particulièrement des stoïques. L’un des outils les plus efficaces dans le domaine de la psychologique moderne est la thérapie comportementale cognitive, qui est basée sur cette même philosophie du stoïcisme.

Selon le livre Stoicism and the Art of Happiness, le stoïcisme fournit un riche arsenal de stratégies et de techniques pour développer sa résilience psychologique, (et donc la résistance psychologique et l’amélioration de l’individu y adhère). En un sens, le stoïcisme antique était le grand-père de ce qu’on appelle désormais le développement personnel, de ses idées et de ses techniques. Il est généralement admis que la psychothérapie moderne emprunte beaucoup aux anciens remèdes stoïciens pour la résolution des problèmes émotionnels dans un de ses formes qui est la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) notamment.

Les stoïques ont développé des outils efficaces pour aider à faire face aux émotions et sentiments négatifs. Cela vous aidera à rester résistant lorsque le monde se bat contre vous.

Voici ce que disent les stoïques pour renforcer son mental:

death-of-socrates-jacqueslouisdavid

La Mort de Socrate de Jacques Louis David (1787)

1) Examinez vos opinions

Votre relation amoureuse a pris fin? C’est dommage. Vous avez fini par trouver un meilleur partenaire? Ainsi, le fait que votre dernière relation se soit terminée était une bonne chose. Les événements ne sont ni bons ni mauvais. C’est seulement votre interprétation de ces événements qui est bonne ou mauvaise.

Mon commentaire : tout événement de votre vie peut vous permettre d’évoluer. Ainsi, ne donnez pas plus de pouvoir aux autres qu’ils en ont réellement. C’est vous et vous seul qui leur accordez ce pouvoir dans votre vie et dans votre esprit.

2) Que pouvez-vous contrôler?

Il est extrêmement important de déterminer ce que vous pouvez contrôler ou ce que vous ne pouvez pas contrôler. Vous ne pouvez pas contrôler la nature, vous ne pouvez pas contrôler les autres et vous ne pouvez même pas contrôler certaines parties de votre corps (essayez de contrôler votre battement de cœur). Le problème est que vous prétendez être Dieu quand vous vous mettez en colère sur des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Vous sentez que vous devriez avoir le pouvoir, mais vous ne l’avez pas, ce qui conduit à des émotions négatives. Vous devez alors accepter que vous n’avez pas le contrôle sur beaucoup de choses. Bien sûr, vous pouvez toujours influencer les choses et les affecter, mais si vous pensez que vous devriez avoir le contrôle à 100% du temps, vous allez développer une frustration face à votre impuissance devant ces événements.

Mon commentaire : Le but de ce blog est de montrer que l’individu a un pouvoir beaucoup plus important qu’il ne le pense sur sa vie et sur son monde. S’il utilise ses pouvoirs de focalisation sur ses désirs manifestés, il les réalisera. En effet, tout notre monde est le résultat de notre conscience, et pour changer les choses que nous voyons à l’extérieur, nous devons changer notre perception sur ces dites choses. Par contre, si l’individu ne se base que sur ses propres forces (j’entends par cela son intellect et ses limites), l’affirmation des stoïques s’applique totalement.

Pour citer Neville Goddard : « Tout ce que nous faisons, s’il n’est pas accompagné par un changement de conscience, n’est qu’un rajustement futile des apparences. Quoique nous travaillions ou luttions, nous ne pouvons recevoir rien d’autre que nos concepts affirment. Protester contre quelque chose qui nous arrive à implique de protester contre la Loi de notre être et contre notre domination sur notre propre destinée » 

3) Quel est le pire qui pourrait se produire?

Ce n’est pas être pessimiste. C’est juste reconnaître que vous devez être préparé. Saviez-vous que chaque jour Marc-Aurèle écrivait: « Commencez chaque jour en vous disant: Aujourd’hui, je rencontrerai l’ingérence, l’ingratitude, l’insolence, la déloyauté, la mauvaise volonté et l’égoïsme …»

Certains observateurs considèrent que Marc-Aurèle avait écrit ces paroles, car il savait qu’il ne pouvait pas contrôler les gens et ne voulait pas être surpris quand il rencontrerait sur son chemin ce genre de personnes. Quand nous sommes optimistes de façon irréaliste, nous risquons d’être frustrés et finalement de perdre foi dans la vie. Mais si nous pensons au pire qui pourrait arriver, nous serions mentalement préparés pour pouvoir continuer malgré l’adversité. Ainsi, il ne ressentirait ni colère, ni frustration. En TCC, on appelle cela la décatastrophisation. C’est réfléchir au fait que l’on problème que l’on craint n’est pas réellement la fin du monde.

Mon commentaire : il faut savoir que le développement spirituel de la plupart d’entre nous n’étant pas assez suffisant pour maîtriser notre monde extérieur à l’œil, nous sommes encore dans un processus d’apprentissage. Même si l’on s’attelle à la tâche d’évoluer et de maîtriser au mieux notre réalité, nous pouvons faire face à des situations difficiles ou bien buter sur des manifestations qui tardent à se concrétiser pas malgré nos efforts. Il est alors bon de trouver une parade émotionnelle et psychologique pour ne pas laisser les frustrations nous envahir, sinon cela sapera définitivement tout notre travail. Face à tout ce qui est prêt à vous casser dans votre monde extérieur, il nous faut retrouver le calme intérieur. Vous ne ferez rien de bien autrement. Tout ce que nous rencontrerons sur notre chemin nous apprendra à être plus fort, plus intelligent, mais seulement, si nous nous positionnons dans une position de réceptivité des leçons à apprendre.

4) Utiliser une clause de réserve

Vous avez déjà entendu l’expression si « Dieu le veut »? C’est une clause de réserve. Ceux qui disent cela acceptent qu’au moins une partie du résultat est hors de leur contrôle. Pourquoi est-ce important? Parce que rien n’est jamais 100% sous votre contrôle et si vous pensez le contraire, votre estime de vous-même va s’effondrer si les choses tournent mal. Vous devez toujours reconnaître que vous avez le contrôle sur le processus, mais pas le résultat. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler. Si le destin le permet, vous ferez bien.

Si vous vous concentrez sur ces 4 choses, vous commencerez à vous concentrer sur les domaines de la vie que vous pouvez contrôler, et oublierez ce que vous ne pouvez pas. Comme l’a dit le Dalai Lama: « Si un problème est fixable, si une situation est telle que vous pouvez faire quelque chose à ce sujet, alors il n’y a pas besoin de s’inquiéter. Si ce n’est pas fixable, alors il n’y a aucune aide à se soucier. Il n’y a aucun avantage à s’inquiéter. « 

Mon commentaire: la véritable clause de réserve, c’est la pratique de la Présence de Dieu. Faites régulièrement des méditations au moins 1/4 d’heure par jour sur les aspects du Très-Haut:

  • Si vous êtes malade, méditez sur la santé parfaite.
  • Si vous êtes financièrement en difficulté, méditez sur l’abondance.
  • Si vous avez peur, méditez sur la protection.
  • Si vous êtes dans de gros problème, méditez sur la paix.

La conclusion de ce texte est de tenter de garder son calme (intérieur et non apparent) dans toute situation. S’agiter et s’énerver par rapport à une situation extérieure ne sert à rien. Il faut retrouver votre calme et retourner en vous-même pour fabriquer émotionnellement la solution afin qu’en vertu de la loi de la conscience, le résultat de votre focalisation se manifeste dans votre monde.

800px-rom_capitol_marc_aurel

2 réflexions sur “Quatre rituels de l’empereur romain Marc Aurèle qui vous rendront mentalement plus fort

  1. Bonjour Yéléna,

    Merci pour ce billet ! J’aime bien cette phrase : « Pour changer les choses que nous voyons à l’extérieur, nous devons changer notre perception sur ces dites choses ».

    P.S. Si il y a quelque chose que j’énonce dans mes méditations à tous les jours c’est ceci : « Je jouis d’une conscience qui me pousse toujours plus loin » !

    Merci d’être là !

    Micheline Laporte

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s