Neville Goddard : « Tout existe »

Jplenio/Pixabay

Partie 1

« Tout ce que vous voyez, bien que cela apparait être en dehors de vous, est à l’intérieur, dans votre imagination, car ce monde de la mortalité n’est qu’une ombre. » (William Blake)

Le monde de l’imagination est infini et éternel, tandis que le monde de la génération est fini et temporaire. Dans ce monde éternel, les réalités permanentes de tout existent. Leurs reflets sont ici, coulés dans un verre appelé nature.

“Le chêne est coupé par la hache,

Et l’agneau tombe par le couteau,

Mais leurs formes éternelles existent pour toujours,

Et sont renouvelées par le germe de la pensée contemplative.  » (William Blake)

Les réalités permanentes d’un oiseau, d’un animal ou d’un poisson éteint vivent! Ils peuvent être ressuscités et extériorisés par le germe de votre pensée contemplative, car tout vit en vous !

Ce monde de génération que j’appelle le monde de César ne doit pas être négligé, car il s’agit d’un aspect important de la réalité, même s’il n’est qu’ombre. Les Ecritures nous exhortent à réviser, à pardonner et à changer nos pensées, modifiant ainsi les conditions de notre vie. Voici comment cela se fait.

Un ami a récemment écrit : « Il y a trois semaines, un ami m’a appelé pour lui dire qu’il craignait d’être viré. J’ai instantanément soumis cet événement à la révision[1]. En entendant sa voix bouillonner d’excitation, il me disait comment il avait été félicité pour son travail et je ressentais le frisson de me réjouir avec lui. Aujourd’hui, il est venu à mon bureau et a prononcé les mots que j’avais entendus dans mon imagination.

Ce matin, en m’habillant, je pensais à une annonce sur laquelle je travaillais et qui portait le nom d’un homme très important à San Francisco. En parcourant l’annonce, je me suis dit que je voulais mettre le mot «Monsieur» avant son nom. Je l’ai fait et je me sentais bien. J’ai pris note mentalement de le faire quand je suis arrivé au bureau et j’ai rapidement abandonné cette idée. Dans l’après-midi, l’homme a appelé pour demander que j’insère «Mister» devant son nom – pas dans la publicité, mais dans une publicité à la radio où son nom a été utilisé. »

[1] La révision est une technique inventée par Neville où il modifier la perception d’une situation en pensée et en émotion pour la modifier dans le monde physique.

Neville nous explique que le monde extérieur n’est qu’ombre de la réalité qui est notre pensée. Le monde qui nous apparaît comme extérieur serait selon lui à l’intérieur de nous, de notre propre consicence. En se focalisant sur une objet avec une foi suffisante, on le ressucite ou lui donnant vie dans le monde physique. Un des exercices -types qui prouverait cela est celui de compter les billets.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s