L’Imagination Réveillée – Chapitre 4 – Les sécateurs de la Révision (ou comment changer son passé)

Le second homme est le Seigneur du ciel. 1 Corinthiens 15:47

il_570xN.674113902_bwvm

Sécateur – C’est le symbole de l’outil mental qu’est la conscience dirigée afin de modifier le passé ou au moins, au premier abord, sa perception.

Jamais il ne dira « chenilles ». Il dira: «Il y a beaucoup de papillons-en-devenir- sur nos choux, Pure ».
Il ne dira pas: « C’est l’hiver ». Il dira: « L’été arrive. »
Et il n’y a pas de bourgeon assez petit, ou assez triste en couleur pour Kester afin qu’elle ne les appelle aux commencement de la floraison.

Mary Webb, Precious Bane

Le tout premier acte de correction ou de guérison est toujours de «réviser». Il faut commencer par soi-même. C’est sa propre attitude qui doit être changée.

« Ce que nous sommes, c’est ce que nous voyons. » Emerson

Il est un exercice très sain et productif de revivre tous les jours,votre journée comme vous aurez souhaité qu’elle se déroule,de réviser les scènes pour les rendre conformes à vos idéaux.

Par exemple, supposons que le courrier d’aujourd’hui a apporté des nouvelles décevantes. Révisez la lettre. Mentalement réécrivez la lettre et rendez-là conforme aux nouvelles que vous souhaitez vous aviez reçu. Puis, en imagination, lisez la lettre révisée maintes et maintes fois. Telle est l’essence de la révision et la révision aboutit à l’abrogation.

La seule condition requise est d’éveiller votre attention d’une manière et d’une telle intensité que vous devenez totalement absorbé dans l’action révisée. Vous ferez l’expérience d’une expansion et d’un raffinement de vos sens par cet exercice d’imagination et finalement réaliserez la vision.

Mais rappelez-vous toujours que le but ultime de cet exercice est de créer en vous « l’Esprit de Jésus », qui est le pardon continuel du péché. ( Le sens réel du mot péché est manquer la cible et non un respect d’une loi religieuse,NDT).

La révision est de la plus grande importance lorsque le motif est de se changer soi-même, quand il y a un désir sincère d’être quelque chose de différent, quand le désir est d’éveiller l’esprit actif idéal de pardon. Sans imagination, l’homme reste un être du péché.

L’homme soit va de l’avant par son imagination ou reste emprisonné par ses sens. Aller de l’avant en imagination, c’est pardonner, se pardonner. Le pardon est la vie de l’imagination. L’art de vivre est l’art de pardonner.

Le pardon est, en fait, l’expérience dans l’imagination de la version révisée de la journée, l’expérience en imagination de ce que vous souhaitez vivre dans la chair.

A044_Tintoretto_Paralytic

Jésus pardonne et guérit le paralytique – Tintoretto. Afin de guérir, changer un aspect de soi-même ou de sa vie, il faut en changer la perception dans sa propre conscience, par le pardon. Quand le changement du passé s’est fait dans la conscience, l’individu guérit.

Chaque fois que l’on pardonne vraiment (qui est, à chaque fois un événement comme le revit, il aurait dû être vécu) on naît de nouveau.

« Père, pardonne-leur » n’est pas un plaidoyer à faire une fois par, mais un argument à faire tous les jours. L’idée de pardonner est une possibilité quotidienne, et, si elle est sincèrement faite, elle va élever l’homme à des niveaux d’être plus en plus élevés. Il connaîtra le jour de Pâques quotidiennement et de Pâques est l’idée de la transformation qui élève. Et cela devrait être un processus quasi continu.

La liberté et le pardon sont indissolublement liés. Ne pas pardonner est être en guerre avec nous-mêmes, car nous sommes libérés en fonction de notre capacité à pardonner.

Pardonnez, et vous serez pardonnés. Luc 6:37

Pardonnez, non seulement par un sens du devoir ou du service mais parce que vous le voulez vraiment.

Ses voies sont des voies agréables, Et tous ses sentiers sont paisibles. Proverbes 3:17

Vous devez prendre du plaisir dans l’exercice de la révision. Vous pouvez pardonner aux autres de manière efficace que si vous avez un désir sincère de les identifier avec leur idéal.

Le pardon est l’idée de retirer volontairement son attention de la journée non révisée et en donnant force, et joie sur le jour révisé. Si un homme commence à réviser même le peu des vexations et des troubles de ses journées, il commence à travailler sur lui-même de manière pratique. Chaque révision est une victoire sur lui-même et donc une victoire sur son ennemi.

Les ennemis d’un homme sont ceux de sa propre maison. – Matthieu 10:36, et sa maison est son état d’esprit. Il change son avenir à mesure qu’il révise sa journée.

Quand l’homme pratique l’art du pardon, de la révision, quelque soit la scène originelle, il contemple une scène jamais vu auparavant. L’ampleur du changement que tout acte de révision implique semble tout à fait invraisemblable au réaliste, l’homme sans imagination. Mais les changements radicaux qui sont arrivés au fils Prodigue [Luc 15: 11-32] ont tous été produits par un «changement de cœur».

L’homme de  combats sait que ses batailles sont livrées dans sa propre imagination. L’homme qui ne révise pas ses journées a perdu la vision de la vie, l’image qui est le véritable travail de l’ «Esprit de Jésus» pour transformer sa vie.

 Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les leur aussi de même, car telle est la loi. Matthieu 7:12

Voici la façon dont un ami artiste elle-même s’est pardonnée et a été libéré de la douleur, de la gêne et son hostilité. Sachant que rien excepté l’oubli et le pardon ne peut nous amener à de nouvelles valeurs, elle utilisa son imagination afin d’échapper à la prison de ses sens. Elle écrit:

« Jeudi, j’ai enseigné toute la journée mon école d’art. Une seule petite chose gâché la journée. En entrant cet après-midi dans ma salle de classe, je découvre que le concierge avait laissé toutes les chaises sur le dessus des bureaux après avoir nettoyé le sol. Alors que je levais une chaise pour le déplacer, elle a glissé de mes mains et m’a frappé  d’un coup sec sur le pied droit. J’ai immédiatement examiné mes pensées et ai constaté que je l’avais critiqué l’homme pour ne pas faire son travail correctement. Depuis qu’il avait perdu son assistant, j’ai compris qu’il sentait probablement qu’il avait fait plus qu’il n’y fallait et c’était un cadeau non désiré qui avait rebondi et m’avait frappé sur le pied. En observant mon pied, j’ai vu à la fois ma peau et mes collants  étaient intacts, et ai donc oublié tout cela.

Cette nuit-là, après avoir travaillé intensément pendant environ trois heures sur un dessin, j’ai décidé de me une tasse de café. À mon grand étonnement, je ne contrôlais plus du tout mon pied droit  et il me lançait de douleur. Je me suis assise sur une chaise et ai enlevé ma pantoufle.  L’ensemble du pied était un rose violacé étrange, gonflé, et rouge. J’ai essayé de marcher et mon pied a lâché. Je ne le contrôlais plus. Il y avait deux possibilités: ou je m’étais cassé un os ou quelque chose pourrait être disloqué.

« Il ne servait à rien de spéculer. Il valait mieux s’en débarrasser de ce problème immédiatement ».

Je me suis donc calmée, prête à me fondre dans la lumière. À ma stupéfaction complète, mon imagination a refusé de coopérer. Elle a juste dit «Non». Ce genre de chose arrive souvent quand je peins. Je me suis mise à discuter avec moi-même en me disant « Pourquoi pas? ». Elle ne cessait de dire «Non»

Enfin, je renonçai et dit: «Tu sais que je suis dans la douleur. J’essaie de ne pas être effrayée, mais tu est la patronne. Qu’est-ce que tu veux faire?’

La réponse: « Va au lit et examine les événements de ta journée. »

Je lui ai dit «Très bien. Mais permets-moi de te dire que si mon pied n’est pas parfait demain matin, ce sera de ta faute ».

« Après avoir arrangé les draps de lit de sorte qu’ils ne touchent pas mon pied, j’ai commencé à examiner la journée. Cela a été lent, car j’avais du mal à ne pas porter attention à mon pied. Je suis passé par toute la journée, n’ai rien vu à ajouter à l’incident de la chaise. Mais quand je suis arrivé au début de la soirée, je me suis retrouvé face à face avec un homme qui, pour l’année écoulée, refusait de me parler. La première fois que cela est arrivé, je pensais qu’il était devenu sourd. Je l’avais connu depuis les jours d’école, nous nous disions «bonjour» ou commentions la météo. Des amis communs m’a assuré que j’avais rien fait, qu’il avait dit qu’il ne m’a jamais aimé et a finalement décidé qu’il ne parlait pas la peine. Je lui avais dit ‘Salut!’. Il n’a pas répondu. J’ai pensé : «Pauvre gars – Dans quel état horrible il doit être. Il faut que je fasse quelque chose au sujet de cette situation ridicule ».

Donc, dans mon imagination, je me suis arrêtée et re-fait la scène. J’ai dit salut!’ Il a répondu «Salut! et m’a sourit. Je pensais alors « Mon bon vieux Ed ».

Je me suis repassée la scène encore et encore, suis allée sur le prochain incident et ai terminé la journée.

  – « Maintenant, que fais-je? Mon pied ou le concert? »

Je me préparais avec passion à aller encourager un ami qui devait faire ses débuts musicaux le lendemain à un concert. Mon imagination semblait un peu solennelle et me dit: « Faisons le concert. Ce sera plus amusant. « 

  – «Mais d’abord, ne devrions donc pas diriger mon imagination sur mon pied avant de faire le concert? »Ais-je supplié. 

 – « Par tous les moyens. »

  – « Cela fait, j’ai eu un moment très agréable au concert et mon ami a eu une formidable ovation. (Tout cela, toujours en imagination, NDT)

  – « Mais maintenant, j’étais très, très somnolente à m’endormir pour faire mon projet. Le lendemain matin, comme je mettais sur ma pantoufle, j’ai soudain eu une image venue de ma mémoire où je retirais un pied décoloré et enflé de la même pantoufle. J’ai alors sorti mon pied dehors et l’ai regardé. Il était parfaitement normal à tous les égards. Il y avait néanmoins une petite tache rose à l’endroit où la chaise avait tapé.

« Quel rêve éveillé extraordinaire! Je pensais en m’habillant. En attendant mon café, je me promenais à ma table à dessin et a vu que tous mes pinceaux étaient couchés pêle-mêle et non lavés. «Par quoi ais-je été possédé pour laisser mes pinceaux comme ça? «Je me souviens alors. C’était à cause de mon pied. Donc, ce n’était pas un rêve après tout, mais une belle guérison ».

il_570xN.110116856

Les pinceaux de l’artiste. Ce témoignage d’une amie de Neville Goddard est une excellente métaphore. Celle de repeindre le tableau de sa vie à en changer sa perception pour en changer la réalité.

Elle avait ainsi gagné par l’art de la révision de ce qu’elle aurait jamais gagné par la force.

Au ciel, le seul art de vivre est oublier et pardonner. Surtout à la Femme. –  William Blake

Nous devons prendre notre vie, pas comme elle semble être, mais comme la vision de cette artiste, de la vision du monde rendu parfait qui est enterrée dans tous les esprits; enterrés et attendant que nous révisions la journée.

Nous sommes amenés à croire un mensonge quand on voit avec l’œil et non à travers. William Blake

Une journée qui lui semblait tellement réelle ne l’était plus quand après avoir appliqué la révision imaginative, elle a disparu comme un rêve.

Vous pouvez réviser votre journée pour vous faire plaisir en faisant l’expérience d’un discours à vous – même et d’actions révisés, non seulement pour modifier le cours de votre vie, mais aussi pour transformer les désaccords en harmonie.

Celui qui découvre le secret de la révision ne peut pas faire autrement que de se laisser guider par l’amour. Votre efficacité augmentera avec la pratique. La révision est la voie par laquelle l’homme retrouve le droit de sa puissance appropriée.

«Ne résistez pas au mal» [Matthieu 05:39]. Gardez cela en tête, car tous les conflits passionnés donnent lieu à un échanges caractérisés.

« Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché ». Jacques 4:17

Pour connaître la vérité, vous devez vivre la vérité, et pour vivre la vérité, vos actions internes doivent correspondre aux actions de votre désir exaucé.

L’attente et votre désir doit devenir un.

Votre monde extérieur n’est sue l’actualisation de votre mouvement intérieur.

Par ignorance de la loi de révision, ceux qui franchissent le pas de la guerre sont perpétuellement vaincus.

Seuls les concepts qui idéalisent dépeignent la vérité.

L’idéal de l’homme est son véritable soi. C’est parce que je crois fermement que tout ce qui est le plus profondément imaginatif est, en réalité, plus directement pratique que je vous demande de vivre en imagination et de vous approprier le verset: «Christ en vous, l’espérance de la gloire.» [Colossiens 1:27]

Ne blâmez pas; résolvez seulement.

Ce n’est pas l’homme et Terre qui sont les plus belles choses, mais vous qui pratiquez l’art de la révision  qui crée le paradis. Vous ne trouverez la preuve de cette vérité que dans votre propre expérience.

Mettez en pratique la révision de la journée. Nous devons nos fruits de premiers choix aux sécateurs de révision.

Notes de la traductrice: Pour ceux qui s’intéressent passionnément comme moi  à ce qu’on appelle la physique quantique, c’est-à-dire la physique des particules subatomiques, qui sont à la base de notre monde « réel » et physique, cette idée de changer le passé, n’est pas totalement ridicule- absolument pas! En fait, quand on connait un peu ce sujet, sans être un expert, on sait depuis longtemps que le ridicule ne tue plus, mais que la réalité peut rendre fou.

Ainsi, la très très célèbre expérience dite de la double fente, que je vous conseille de voir ici dans cette animation de quelques minutes, montre que le monde n’existe quand on l’observe. Cette expérience qui a été depuis reproduit des centaines de fois, a même donné lieu à un débat célèbre entre les physiciens Albert Einstein et Niels Bohr où le premier à dit au second: « Je ne peux pas croire que la lune n’est pas là si je ne la regarde pas« . Et Bohr de lui répondre:  » Qu’est-ce qui te prouve que la lune est là quand on ne la regarde pas« ?

Cette expérience a donné naissance ensuite à une expérience mentale dit du chat de Schrodinger, qui est en quelque sorte l’application des théories de la physique quantique à un monde supra-atomique, donc le monde que nous connaissons.  Ainsi le chat est à la fois mort et vivant, selon les lois quantiques. Ainsi, une particule peut être en plusieurs endroits à la fois, et le temps peut être remonté et effacé, comme l’a montré le physicien Wheeler, dans son expérience dit du choix retardé.

schrodinger-cat-wanted-poster-dead-alive-box

Mes nombreuses expériences sur moi-même et sur mon environnement, en appliquant notamment les techniques de Neville Goddard, et de la Révision principalement, confirme que Goddard non seulement disait vrai, mais qu’il était surtout extrêmement en avance sur son temps. Bien que ces écrits qui ont pu scandaliser dans certains milieux il y a plusieurs décennies, les résultats de la physique quantique nous confirment que le monde  est irréel et n’est probablement que le résultat de notre conscience.

Thematrixincode99

The Matrix des frères Wachowski – Warner Bros

 

8 réflexions sur “L’Imagination Réveillée – Chapitre 4 – Les sécateurs de la Révision (ou comment changer son passé)

  1. La première fois que j’ai lu cet article j’avoue que je n’avais pas du tout compris, à peine si je ne trouvais pas ça un peu…exagéré (désolée). Mais aujourd’hui après relecture et tout ce que j’ai assimilé jusqu’ici ça me paraît plus limpide. Merci
    J’espère pouvoir mettre ça en pratique, j’ai tellement de correction à faire dans ma vie… Je commence à accepter déjà l’idée du « Tout Est Possible » et c’est pas mal pour un début.
    Merci encore.

    J'aime

  2. Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris, j’aurai pensé que pour guérir son pied avec la révision, la dame aurait revécut par son imagination la scène avec la chaise, par exemple que la chaise ne lui glisse pas des mains ou bien qu’elle tombe à côté de son pied… En fait en révisant sa journée la situation avec Ed qui ne lui dit pas bonjour lui est apparut ainsi elle a travaillé dessus. Ce qui veut dire que ce moment était lié avec l’incident de la chaise ?

    J'aime

  3. Pingback: Comment elle s’est débarrassée d’une dette de 13000 $ en appliquant la technique de révision de Neville Goddard | Les miracles de l'imagination

  4. Pingback: Retourner dans le passé en conscience pour modifier le présent | Les miracles de l'imagination

  5. Pingback: J’ai modifié un évènement de mon passé (ou plutôt ma perception) et en ai changé les conséquences ! | Les miracles de l'imagination

  6. Seth (Jane ROBERTS) dit aussi que nous pouvons changer/réviser notre « passé »,
    mais ne parle pas des conséquences, me semble t’il. Il parle de la même façon du futur, qu’ils sont tous là (nos futurs); à nous de le choisir/créer (et ne pas le subir > vivre par défaut) !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s