Autophagie : la véritable détox

Dans le domaine des médecines dites naturelles, on parle souvent de détox, processus visant à éliminer les toxines du corps. Le problème, en ce qui me concerne, est que je n’ai jamais compris quelles étaient les dites toxines éliminées par ce processus.

Nombre de médecins et de sites consacrés à la santé partagent mon incompréhension en affirmant que le mot détox ne signifie pas grand-chose en fait, qu’il s’agit d’un grand flou hygiéno-philosophique. Ainsi une synthèse méthodique publiée dans le British Medical journal en 2012 a cherché comprendre les principes liés à la notion de détox. Ils concluent : « les principes de la [détox] ne font aucun sens dans une perspective scientifique, et il n’existe aucune preuve clinique qui puisse les appuyer« .

Je n’ai pas lu l’étude en entier, mais je ne suis pas certaine que les participants de l’étude soient très objectifs tellement les représentants de la médecine allopathique me semblent souvent très fermés sur les médecines alternatives, à tort ou à raison.

Le jeûne est une des thérapies les plus en vogues de nos jours. Très attaqué par les médecins, on serait alors tenté naturellement de considérer ses prétendus effets thérapeutiques comme de simples effets placebo. Or, la science a montré que le jeûne, notamment une fois que la cétose est enclenchée, amène à la génération de processus thérapeutiques. L’un d’entre eux est l’autophagie.

Autophagie, qui signifie « se manger soi-même », est un processus d’auto-nettoyage de l’organisme. Presque inconnu du grand public le plus informé, ce phénomène métabolique est passé de l’obscurité à la lumière à la suite de la délivrance du prix Nobel en octobre 2016 à Yoshinori Ohsumi, chercheur à l’Institut de technologie à Tokyo, qui en a étudié les mécanismes.

L’autophagie est un processus qui permet à une cellule de recycler ses propres composants défectueux pour les transformer en énergie ; ces débris qui traînent dans le cytoplasme de vos cellules depuis des années.

L’autophagie élimine les déchets par exemple tels que les cellules cérébrales mal nourries pendant des années, les cellules cardiaques privées de sommeil, les cellules qui ont respiré le tabac depuis de votre enfance.

Toutes ces protéines mal repliées, toutes ces cellules qui ont subi une inflammation constante, qui perdent la mémoire seront éliminées par l’autophagie. Les autopsies du cerveau nous racontent tout. Les protéines s’accumulent dans un cerveau endommagé. Ce cerveau endommagé conduit à la maladie de Parkinson, à la maladie d’Alzheimer et à la démence.

Si vous êtes en surpoids, ces débris existent depuis aussi longtemps que ces kilos en trop existent en vous. Si votre peau tombe, est flasque et ridée, l’autophagie va progressivement éliminer ces cellules qui ont hérité et se sont développées dans un tel environnement.

Pendant l’autophagie, les cellules détruisent les virus et les bactéries et éliminent les structures endommagées. C’est un processus crucial pour la santé, le renouvellement et la survie des cellules.

Ainsi, plusieurs études ont confirmé que l’autophagie protègerait entre autres contre :

  • Les maladies neurodégénératives
  • Les maladies inflammatoires
  • Les infections
  • Le cancer
  • La résistance à l’insuline
  • Le vieillissement

Si vous avez déjà jeûné, vous avez probablement remarqué que votre peau au bout de plusieurs jours était plus fine et plus lumineuse, plus nette et plus lisse qu’elle ne l’a été depuis longtemps.

Par exemple, voici les photos avant et après de 7 jours de jeûne sec de Simona qui a partagé en janvier 2018; les photos avant et après qu’elle a partagées sur le site de Snake Diet. Elle tentait de se débarrasser des poches qu’elle avait sous les yeux depuis plusieurs années. On va bien sur la première photo la poche gonflée sous l’oeil.

 

 

La seconde photo a été pris à la fin de la journée à la suite de 7 jours de jeûne sec.

 

Ça a marché. Un mois plus tard, les poches n’étaient pas revenues. La peau est effectivement plus et moins marquée qu’avant le jeûne.

Comment se déclenche l’autophagie ?

Quand l’environnement est difficile. Quand les cellules sortent du confort et entre dans un environnement difficile, tellement difficile qu’elles doivent faire des choix radicaux pour que l’organisme survivre :

  • Infection
  • Exercice vigoureux
  • Réduction calorique et / ou nutritionnelle
  • Jeûne

Si vous voulez une véritable détox, jeûnez. En plus, elle ne coûte pas un centime.

Vous trouverez le résumé de l’étude originale sur le jeûne sec allez ici. Pour traiter du jeûne sur Facebook aller ici. Pour en savoir plus sur le pouvoir du jeûne allez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s