J’ai modifié un évènement de mon passé (ou plutôt ma perception) et en ai changé les conséquences !

Il y a quelques jours, j’ai traduit et mis en ligne le chapitre 4 de l’excellent ouvrage de Neville Goddard, l’imagination Réveillée qui traite d’un concept inventé par l’auteur qu’il appelle Révision. Vous retrouverez cet article ici. La révision consiste à modifier, dans sa conscience, un évènement du passé, qui ne nous plaît pas, parce qu’il fut traumatisant, désagréable, désobligeant, catastrophique pour en modifier les conséquences actuelles.
Il faut donc en retournant en conscience dans cet évènement du passé, et le remodeler avec le pouvoir de l’imagination focalisée en un aspect qui nous plait et nous satisfait pleinement. Ainsi, une fois que notre perception a été profondément modifiée sur l’évènement, sa réalité dans le monde se modifie et les conséquences actuelles aussi.

Cela peut sembler absolument ridicule, mais comme je l’expliquais dans l’article que je précédemment mis en lien, des expériences en physiques quantiques, notamment celle de John Wheeler appelée le choix retardé,  ont montré que le passé pouvait être changé, effacé.

La persistance de la mémoire _ Salvatore Dali

La persistance de la mémoire de Salvatore Dali – 1931. Ce tableau du peintre surréaliste Dali exprime selon ses propres dires à travers le symbole de l’horloge molle, la relativité du temps et de l’espace. Il se rapproche donc des théories d’Albert Einstein qui a calculé et démontré que le temps et l’espace ne sont pas du tout absolus comme on aimerait le croire. Neville Goddard disait la même chose, et considérait que nos sens nous mentent et que c’est la conscience seule qui créent la réalité. La physique quantique, 50 ans plus tard lui donne raison.

De plus, les témoignages de ceux qui ont appliqué cette méthode sont souvent extraordinaires. Ils concernent des problèmes résolus concernant des situations de maux physiques chroniques, de recouvrement de dette, de résolutions commerciales, ou encore de relations amoureuses difficiles.

J’avais déjà traduit un témoignage trouvé sur un forum d’échange et de travail en ligne américain qui concernait une femme qui avait utilisé cette méthode afin de résoudre un litige commercial, où la compagnie lui demandait injustement le remboursement de $99. Ayant décidé de refuser de se laisser miner par sa colère et sa frustration, elle avait alors appliqué la révision, pour se pardonner, pardonner à tous les acteurs impliqués dans la situation, et ne pas à avoir à rembourser cette somme. Vous pouvez relire ce témoignage ici.

Bien que j’ai appliqué avec succès les techniques d’imagination de Neville Goddard encore et encore, je n’avais jamais mis en pratique la technique de la révision pour modifier un aspect de mon passé. C’est maintenant chose faite et je suis merveilleusement ravie des résultats. Voici ma petite histoire:

Il y a plus d’un an, j’ai prêté à une connaissance plusieurs livres qu’il devait me rendre quelques semaines plus tard. Comme d’habitude, j’ai « oublié » cet évènement, car j’étais concentrée sur autre chose dans ma vie. Je m’en suis rappelée quand j’ai eu besoin d’un des ouvrages, et je l’ai recontacté pour cela. J’ai alors appris avec stupeur que le garçon en question, n’étais plus à Paris, mais était retourné chez ses parents près d’Avignon afin de trouver du travail dans cette région. Non seulement j’étais en colère parce qu’il ne m’avait pas rendu les bouquins avant de partir, mais en plus parce qu’il ne semblait pas le moindre du monde gêné par mon désarroi. En outre, deux des livres n’étant plus édités, je ne pouvais les racheter. Je bouillais intérieurement parce que je m’en voulais surtout d’avoir fait confiance à quelqu’un qui apparemment n’avait que faire de ses conséquences de ces actes. De plus, il ne répondait jamais à mes appels, et me disait qu’ils me les renverraient quand il en aurait fini la lecture; donc peut-être à la St Glin-Glin.

Il y a dix jours, cette histoire m’est remonté encore au nez. Étant moi aussi dans le Sud de la France de façon temporaire afin d’aider à des projets de permaculture, j’étais obsédée par cette histoire. Alors que je me trouvais dans un environnement magnifique de beauté, j’étais frustrée et en colère par le comportement de ce garçon qui n’avait apparemment pas vraiment envie de me rendre mes livres. Alors que je regardais les courgettes, les tomates pousser et m’émerveillait sur la magnificence de la nature et de son abondance, je me suis dit qu’il fallait que je règle ce problème en plantant des graines de la solution dans mon subconscient plutôt qu’entretenir mon ressentiment avec l’eau de la colère et de la frustration. En effet, les solutions logiques et objectives n’avaient pas marché.  L’idée de la révision m’est venue alors que j’allais traduire ce chapitre 4 du livre Awaken Imagination, et je me suis donc forcée à réviser cet épisode.

J’ai donc en conscience remonté le temps et suis revenue à notre dernier échange où il me faisait comprendre que je récupérerais mes livres peut -être la semaine des quatre jeudis. En imagination, je lui ai pardonné, me suis pardonnée, visualisait en méditation profonde encore, encore et encore que je recevais un texto de sa part où il me disait qu’il était désolé, qu’il avait oublié et qu’il me rendrait mes livres très prochainement.

Je me suis sentie rapidement mieux. Et ce qui était absolument incroyable est que j’avais remarqué quelques jours plus tard que je n’étais plus en colère contre lui ( c’est incroyable comme le pardon véritable libère!).

Il y a deux jours, le miracle est arrivé. Il m’a recontacté par texto en me disant qu’il était très désolé, car il avait oublié l’affaire, et qu’il passera chez moi dans quelques jours pour me ramener les livres! J’ai hâte qu’ils retrouvent leur place dans ma bibliothèque.

Bookworm_Carl Spitzweg_1850

Bookworm – Carl Spitzweg – 1850

Incroyable comme cette technique marche magnifiquement!

Comment il a annulé une rupture de bail grâce à la technique de révision

Voici le témoignage de Tim, de Californie qui venait de recevoir un courrier de rupture de bail de son propriétaire, et a refusé de laisser les faits de la vie s’imposer à lui.

Bonjour les amis!

Merci pour toutes vos histoires qu’ils sont tellement, tellement utiles pour moi. Et merci Rhonda et tous les grands maîtres du secret.

Residential lease agreement

Mon histoire est celle-ci : on m’a envoyé une lettre de l’avocat de mon propriétaire m’informant que mon bail ne serait pas renouvelé. J’ai donc appelé l’agent immobilier avec qui j’avais signé le contrat de location de la maison et il m’a dit que le propriétaire voulait la maison pour y vivre lui-même. Et donc il n’y avait absolument aucune chance pour moi d’avoir un nouveau bail.

Je me suis alors souvenu que je l’avais lu dans un livre de Neville Goddard qui dit que si vous recevez une lettre avec des mauvaises nouvelles que vous ne souhaitez pas, réécrivez la lettre dans votre imagination avec ce que vous aimeriez qu’il y soit. Et puis de visualiser la lecture de cette nouvelle lettre réécrite encore et encore. C’est ce qu’il appelle la technique de REVISION.

Comme je possédais l’enveloppe et le papier à lettres de l’avocat du propriétaire, je l’ai utilisé pour visualiser et imaginer une nouvelle lettre avec l’entête du cabinet d’avocat m’informant que je pouvais maintenant avoir un nouveau bail.

11_roofer

Environ une semaine plus tard, quelque chose a eu lieu dans la maison qui avait besoin de réparation immédiate. Soit dit en passant, cela n’était jamais arrivé auparavant. J’ai appelé l’avocat et le lui ai dit, en attendant qu’il m’envoie quelqu’un pour la réparation. Au lieu de cela le propriétaire m’a appelé lui-même. Il a laissé son numéro et m’a demandé de le rappeler à propos de la réparation. Avant cela, je n’avais jamais eu son numéro et ne l’avais jamais rencontré!

J’imaginai encore et encore notre appel téléphonique où je lui demandais un nouveau bail et qu’il répondait par la positive.

Je l’ai appelé et nous avons parlé de m’envoyer quelqu’un pour faire la réparation. J’ai alors pris alors une profonde respiration et simplement lui ai demandé si je pouvais avoir un nouveau bail et rester dans la maison. Il m’a répondu qu’il allait y penser !!

Pendant tout ce temps, environ un mois, je devais me préparer à déménager, mais je ne croyais pas que je partirais. Je me souvenais de ce que Rhonda Byrne disait dans le Secret à propos de faire des jeux et d’y croire. Donc, je me suis concentré sur le fait de désencombrer mon esprit et mon logement et de me débarrasser des tonnes et des tonnes de trucs que je ne l’utilisais pas réellement et dont je n’avais besoin.

Je ne me suis jamais, jamais permis de penser que ce que je faisais ce tri que j’allais déménager.

Environ une semaine plus tard, un a reçu une lettre de l’avocat. Pas un coup de téléphone du propriétaire, ni un appel de l’agent immobilier, mais une lettre de l’avocat.

Elle était exactement comme je l’avais imaginé et visualisée! Alors que je l’ouvrais, je savais qu’elle dirait que je pourrais avoir un nouveau bail, et c’était le cas !

Je souhaite que mon témoignage soit autant utile aux autres qui liront ce message, comme les témoignages des autres ont été utile pour moi.