Hémorroïdes : des guérisons par le jeûne sec et la diète du serpent ?

Cole Robinson est un personnage peu commun. Entraîneur sportif à Calgary, il expérimente sur lui-même depuis quelques années régimes et diètes.

Ainsi, il s’est intéressé au jeûne sec il y a quelques années qu’il conseille depuis à ses clients pour maigrir. Les résultats sont spectaculaires : la perte de poids est rapide et semble sans accident. En outre, Robinson a observé tout comme les personnes qui le suivent, des effets thérapeutiques typiques du jeûne, et principalement du jeûne sec. Suivi par des dizaines de milliers d’internautes, sa chaîne Youtube contient des dizaines de vidéos consacrée à ce régime de serpent. Son compte Facebook semble confirmer ses propres conclusions.

Cependant, ayant remarqué l’épuisement qui survient dans un état de jeûne sec de plus de 48 heures, il a mis en place sa propre méthode de jeûne « sec » qu’il appelle la snake diet (« diète de serpent »). Le but est d’apporter des électrolytes à l’organisme par une boisson salée de potassium et sodium. Ainsi, il peut jeûner « à sec »

Ainsi, dans une de ses vidéos, il explique comment il se serait guéri d’hémorroïdes qui empoisonnaient sa vie depuis l’automne 2014. Il avoue avoir essayé « toutes les diètes de la terre » en passant d’un régime de fruits à des monodiètes spécifiques. Egalement, il s’est plongé le postérieur dans des bains de sels, sans succès. Un an plus tard, son cas s’est aggravé au point où il ne pouvait même plus utiliser de papier hygiénique.

Il voit enfin un médecin qui lui donne des crèmes qui n’ont pas fait grand-chose. Traitements après traitements, rien n’a vraiment d’effet. Il retourne alors à son alimentation initiale, majoritairement carnivore. Il lui semblait qu’il avait moins mal, mais la boule était toujours présente. Il s’impose alors la diète de serpent le 29 avril 2016, qu’il avait mis en place pour ses clients. Un mois plus tard, le 30 mai, date où il met la vidéo en ligne en ligne, il se rend compte que l’hémorroïde n’existe plus.

Dans une autre vidéo, il relate comment une cliente a réglé ses propres problèmes d’hémorroides par 4 jours de jeûne sec. D’autres témoignages sur sa chaîne ou son groupe Facebook confirmeraient l’efficacité du jeûne sec sur cette pathologie. Cole Robinson explique ces guérisons par les phénomènes d’autophagie et la génération de l’hormone de croissance.

Le jeûne hydrique semblerait donner des résultats plus mitigés. Le processus est très long, souvent plusieurs semaines, et les résultats sont très partiels comme l’a indiqué un membre de mon groupe de jeûne. Ainsi, des jeûnes secs de trois jours en alternance avec une réalimentation sembleraient plus appropriés.

Je rappelle qu’il est important de bien se renseigner sur le jeûne sec avant de l’expérimenter.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s