Imaginer avec Neville Goddard: Comment ses étudiants ont gagné des grosses sommes aux courses de chevaux.

Neville Goddard_sultan aman

Neville Goddard raconte dans son livre la Loi et la Promesse, qui est composé de nombreux témoignages de gens qui ont appliqué ses techniques d’imagination, comment plusieurs des personnes qui assistent régulièrement à ses conférences ont utilisé l’imagination pour gagner des sommes d’argent importantes aux courses de chevaux, et une par deux fois. La voici:

« Dans mon public était assis un homme, TK,  qui, de son propre aveu,  était sans le sou. Il avait lu le même livre (l’Imagination Réveillée), mais il a soudainement réalisé qu’il n’avait jamais  utilisé son imagination pour résoudre ses problèmes de finances.

Il avait décidé de l’utiliser finalement pour gagner la course 5-10 du Caliente Race Track. Je rapporte ses mots:

« Dans cette course, on essaie de choisir les gagnants de la cinquième à la dixième course. Voici donc ce que je fis: « Dans mon imagination, je me tenais, et je triais mes billets avec le sentiment que je tenais dans mes mains les six billets gagnants. J’ai répété cette scène encore et encore dans mon imagination, jusqu’à ce que je sentais monter la «chair de poule» à tel point que tout me paraissait réel. Puis j’imaginais la caissière me donner une grosse somme d’argent que je plaquais sous ma chemise imaginaire. Je m’endormis tous les soirs pendant trois semaines, nuit après nuit, après m’être passé cette scène encore et encore. Trois semaines plus tard, je me suis rendu à l’hippodrome pour le Caliente Race Track. Ce jour-là tous les détails de mon jeu imaginaire se sont effectivement matérialisés. Le seul changement dans la scène était que le caissier m’a donné un chèque de 84.000 $ alors que j’avais visualisé de l’argent comptant ».

En faisant la conversion de la monnaie à l’époque de l’écriture du témoignage (les années 50-60) à 2015, cela nous fait une somme d’environ 668,212.98 $. Pas mal, en trois semaines de visualisation! Le commentaire de Neville Goddard continue ainsi:

« Après ma conférence la nuit où j’ai raconté ce témoignage, un homme dans le public est venu me voir pour me demander s’il lui était aussi possible de dupliquer l’expérience de TK. Je lui ai dit que pour cela, il devait décider des circonstances de la scène imaginaire lui-même qu’il choisirait, qu’elle devait lui être naturelle que possible et qu’il devait imaginer la fin intensément avec tout le sentiment qu’il pouvait rassembler. Il ne devait pas travailler pour les moyens à la fin, mais vivre avec son imagination dans le sentiment du vœu exaucé.

Un mois plus tard, il est revenu me voir et m’a montré un chèque de 16,000.00 $ qu’il avait gagné la veille dans un autre course 5-10 au même hippodrome Caliente Race Track .

Caliente Race Track (Horses) In Tijuana Mexico, 1940-1960s

Hippodrome de Caliente à Mexico dans les années 40 à 60.

Cet homme avait réussi à dupliquer la réussite financière de TK. Sa première victoire a réglé ses difficultés financières immédiates mais il voulait plus d’argent pour mettre sa famille en sécurité. En outre, et ce qui était le plus important pour lui, il voulait se prouver que cela n’a pas été un «accident». Il a estimé que s’il pouvait rééditer son exploit pour une deuxième fois consécutive, la soi-disant « loi de pourcentages »  ne s’appliquerait pas et cela lui prouverait que ses gains étaient bien dus aux pouvoirs miraculeux de son imagination. Et donc il a osé mettre son imagination à un second test. Il continue:

«Je voulais désormais un montant important sur compte bancaire important et cela signifiait, pour moi, de «voir» un solde important sur mes relevés bancaires. Par conséquent, dans mon imagination, je promulguais une scène qui m’emmenait dans deux banques. Dans chaque banque je «voyais» un sourire reconnaissant signifiant dans ma direction du directeur de la banque quand je pénétrais dans son établissement et j’«entendais» le salut cordial de la caissière. Je demandais à voir mes comptes. Dans une banque, je « voyais » un solde de $ 10,000.00. Dans l’autre rive, je « voyais »un solde de $ 15,000.00.

« Ma scène imaginaire ne finissait pas là. Immédiatement après avoir vu mes soldes bancaires, je portais mon attention sur mon système de courses de chevaux qui, à travers une progression de dix étapes, m’apporterait mes gains à 11,533.00 $ avec un capital de départ de 200,00 $.

«Je divisais les gains en douze piles sur mon bureau. Comptant l’argent dans mes mains imaginaires, je mettais 1,000.00 $ dans chacune des onze piles et les cinq-cent trente-trois dollars restants dans la dernière pile. Mon «comptabilité imaginative» équivalait à 36,533.00 $, dans la totalité de mes soldes bancaires.

«Je répétais cette scène imaginative chaque matin, après-midi et la nuit pour moins d’un mois, et, sur le 2 Mars, je me suis rendu à nouveau à l’hippodrome de Caliente. Je fis mes tickets, mais assez étrangement et ne sachant pas pourquoi je l’ai fait, j’ai dupliqué six billets exactement comme les six déjà établi, mais dans la dixième sélection j’ai fait une «erreur» et copié deux billets deux fois. Quand la course fut terminée et les gagnants étaient connus, je tenais deux d’entre eux – chacun payant 16,423.50 $. J’ai aussi eu six billets de consolation, chacun payant 656,80 $. Le total combiné est élevé à 36,788.00 $. Les exercices de visualisations que j’avais faits pendant un mois avait totalisé un montant de 36,533.00 $.

Deux points d’intérêt, les plus importants pour moi, étaient que par ce qui semblait être un accident j’avais marqué deux billets gagnants à l’identique et aussi, qu’à la fin de la neuvième course (ce qui était l’un des principaux gagnants) le formateur a tenté de faire disqualifié du cheval, mais les Commissaires Sportifs ont rejeté la demande de l’entraîneur. « … AJF »

horse-racing-neck-ties-clipart-free-stock-photo-public-domain-pictures

Dans mon environnement de visualiseurs et de méditants, j’ai rencontré effectivement des gens qui ont gagné des sommes diverses aux jeux de loteries. Une connaissance, originaire du Togo, gagnait de temps en temps des sommes conséquentes aux courses. un jour, alors qu’il allait chercher un gain au PMU, il m’avait demandé de l’accompagner. La caissière l’a été payé 25.000 francs (c’était il y a une quinzaine d’années, on était encore en Francs), lui a donné 200 francs de pourboire et il m’a offert 1000 francs pour mon plus grand plaisir!  Il m’avouait qu’il gagnait régulièrement parce qu’il priait Dieu de lui révéler à l’avance le résultat de certaines courses et la réponse lui venait souvent en rêve. J’avais déjà écrit un article sur les rêves qui voient le futur.

Alors que je fréquentais une association de Science Mentale, j’ai rencontré brièvement un membre qui avait gagné plusieurs centaines de milliers de francs suite à un mois de visualisation. J’ai cité également le cas de la tante de Sean Collins qui a gagné plus de 5000$ à la loterie de Floride. Vous retrouverez le témoignage ici.

L’un des exemples les plus flagrants de gains réguliers aux courses est celui de Harold Harwood, qui a créé une méthode pour forcer son subconscient à lui donner les gagnants à l’avance des courses dans lesquelles il allait parier. Son histoire avait été largement commentée par la presse locale, et plusieurs interviews ont été faites. Sur 100 £ Sterling qu’il jouaient, il ne perdait qu’en 10 tout au plus.  (Je mettrais l’ebook que j’ai traduit en ligne dans quelque temps).

Sur le site américain du Secret de Rhonda Byrne, il y a nombre de témoignages de gens qui ont utilisé les méthodes du Secret pour gagner de l’argent aux loteries diverses également. Vous trouverez certains que j’ai traduis ici et Le journaliste spécialisé dans le   paranormal, Randall Fitzgerald, a fait une enquête sur des gagnants qui programmaient leurs rêves afin de deviner les chiffres de la loterie.

Si vous voulez gagner aux courses ou aux loteries, il est nécessaire de vous réconcilier avec le fait de gagner de l’argent de cette façon et donc dépasser vos croyances limitatives. Lisez encore et encore les ouvrages de Neville, sa philosophie vous délivrera des fausses croyances que vous avez acceptées probablement de façon inconsciente. Elles sont probablement plus profondément ancrées dans votre esprit que vous ne le croyez. Appliquez ensuite la méthode imaginative de Neville Goddard et comptez au moins 3 à 4 semaines pour influer sur votre subconscient. Et vous commencerez probablement à avoir des résultats.

Votre foi est votre fortune – Chapitre 5 – Qui suis-je?

burning-bush1

Le buisson ardent, symbole du Je SUIS, Dieu éternel dans l’homme. (Voir Exode 3)

QUI SUIS JE?

Mais vous, qui dites-vous que Je SUIS ? – Mat. 16h15

« Je SUIS le Seigneur. C’est mon nom. Ma gloire,  je ne la donnerai pas à un autre » [Isaïe 42: 8]. « Je SUIS l’Éternel, le Dieu de toute chair » [Jérémie 32:27].

Ce Je SUIS en vous, le lecteur, cette conscience, cette conscience d’Être, est le Seigneur, le Dieu de toute chair.

JE SUIS est celui qui doit venir. Arrêter d’attendre quelqu’un qui viendrait de l’extérieur. Tant que vous croyez en un Dieu en dehors de vous-même, vous continuerez à transférer la puissance de l’expression de vos conceptions et oublierez que vous êtes en fait le concepteur.

Le pouvoir de concevoir et la chose conçue sont un, mais le pouvoir de concevoir est supérieur à sa conception.

Jésus a découvert cette glorieuse vérité quand il a déclaré, « Moi et le Père nous sommes un, mais mon Père est plus grand que moi » [Jean 10:30 et Jean 14:28].

Le pouvoir se concevant Lui-même homme est supérieur à sa conception. Toutes les conceptions sont limitées par le concepteur.

« Avant qu’Abraham fût, je suis » [Jean 8:58]. Avant que le monde fût, Je SUIS.

La conscience précède toutes les manifestations et est le pilier sur lequel repose toutes manifestations.

Pour supprimer les manifestations dont vous ne voulez pas, tout ce qui est exigé de vous, le concepteur, est de retirer votre attention de la conception. Au lieu de l’adage « loin des yeux, loin du cœur », c’est plutôt « loin du cœur, loin des yeux ».

La manifestation restera en existence juste le temps que la force dont le concepteur « Je SUIS » s’est dotée à l’origine, se dépense. Cela vaut pour toute création, de l’infiniment petit de l’électron jusqu’à l’immensité de l’univers.

« Arrêtez, et sachez que Je SUIS Dieu » [Psaume 46:10].

Oui, ce Je SUIS, votre conscience d’être, est Dieu, le seul Dieu. JE SUIS est le Seigneur, le Dieu de toute chair, de toute manifestation.

Cette présence, votre conscience inconditionnée, ne comprend ni commencement ni fin. Les limitations existent seulement dans la manifestation. Lorsque vous réalisez que votre conscience est  éternelle, vous savez que avant qu’Abraham fût, Je SUIS.

Commencer donc à comprendre pourquoi on vous a dit, « et toi, va faire de même » [Luc 10:37].

Commencez dès maintenant à vous identifier avec cette présence, votre conscience, comme la seule réalité.

Toutes les manifestations ne sont qu’apparences.  Vous en tant qu’ homme n’avez rien d’autre comme réalité que celle que votre JE SUIS, croit être.

« Qui dites-vous que je SUIS? » [Matthieu 16:15, Marc 08:29, Luc 09:20].

Cela n’est pas une question posée il y a deux mille ans. C’est une question éternelle adressée à la manifestation par le concepteur.

C’est votre vrai Moi, votre Conscience d’être, vous demandant à vous, sa conception présente d’Elle-même: « Qui croyez-vous que votre Conscience d’Être est? »

Cette réponse ne peut être définie qu’en vous-même, indépendamment de l’opinion d’un autre.

Je SUIS (votre vrai Moi) n’est pas intéressé à l’opinion de l’homme. Tout son intérêt réside dans votre conviction de vous-même.

Que dites-vous du Je SUIS en vous? Pouvez-vous répondre et de dire: « Je SUIS le Christ »?

Votre réponse ou votre degré de compréhension vont déterminer l’endroit où vous vous situez dans la vie. Dites-vous ou croyez-vous n’être qu’ un homme d’une certaine race de famille, d’une nation, etc.? Croyez-vous cela honnêtement de vous-même?

La vie, votre véritable Moi manifestera toutes ces conceptions dans votre monde et vous vivrez avec eux comme si elles étaient réelles.

« Je SUIS la porte » [Jean 10: 9]. « Je SUIS le chemin » [Jean 14: 6]. « Je SUIS la résurrection et la vie » [Jean 11:25]. »Aucun homme (ou manifestation) vient à mon Père sauver par Moi » [« Je SUIS le chemin, la vérité, et la vie, nul ne vient au Père que par moi », Jean 14: 6].

Je SUIS (votre conscience) est la seule porte par laquelle tout passe dans votre monde.

Arrêtez de chercher des signes. Les signes suivent l’état de conscience. Ils ne précèdent pas.

Commencez à inverser l’adage « voir pour le croire » par « croire est  voir« . Commencez dès maintenant à croire, non pas avec la confiance chancelante basée sur des preuves extérieures trompeuses mais avec une confiance inébranlable en fonction de la loi immuable que vous pouvez être ce que vous désirez être.
Vous verrez que vous n’êtes pas une victime du destin, mais une victime de votre propre foi.

Seulement par cette porte unique ce que vous cherchez à obtenir se manifestera : « Je SUIS la porte. »
Votre conscience est la porte, de sorte que vous devez prendre conscience d’être et d’avoir ce que vous désirez être et avoir. Toute tentative visant à réaliser vos désirs par d’autres moyens que par la porte de la conscience fait de vous un voleur et un brigand à vous-même.

Toute expression qui n’est pas ressentie est contre-nature. Avant que toute chose apparaisse, Dieu, votre Je SUIS, se ressent être la chose désirée; puis la chose ressentie apparaît. Elle est ressuscitée, sortie du néant.

JE SUIS riche, pauvre, sain, malade, libre,  emprisonné, étaient d’abord des impressions ou des conditions ressenties avant qu’elles ne deviennent des expressions visibles.

Votre monde est votre conscience matérialisée. Ne perdez pas de temps à essayer de changer l’extérieur; changer l’intérieur ou l’impression, et l’extérieur ou l’expression se manifestera d’elle-même.

Lorsque vous comprendrez la vérité de cette déclaration, vous saurez que vous avez trouvé le sésame perdu pour l’ouverture de chaque porte.

JE SUIS (votre conscience) est le mot magique perdu qui a été faite chair à l’image de ce que vous êtes conscient d’être.

Je SUIS Lui. En ce moment, je vous couvre d’ombre, vous le lecteur, mon temple vivant, avec ma Présence, vous poussant à une nouvelle expression. Vos désirs profonds sont mes paroles. Mes paroles sont esprit et elles sont vraies et elles ne doivent pas revenir à moi sans effet, mais doivent accomplir où jusqu’à ils sont envoyés [« Ainsi sera ma parole qui sort de ma bouche: elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exécuté accomplir ce qui me plaît, et il doit prospérer dans la chose mes desseins « , Isaïe 55:11]. Ils ne sont pas quelque chose à être élaborer.

Ce sont des vêtements que MOI, sans visage, sans forme porte. Regardez! Moi, vêtu de votre désir, me tiens à la porte (votre conscience) et je frappe. 

Si vous entendez ma voix et m’ouvrez la porte (me reconnaissez comme votre sauveur), je viendrai vers vous, souperai avec vous et vous avec moi [« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe: si quelqu’un entend ma voix , et m’ouvre la porte, je viendrai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi , » Apocalypse 3:20].

Comment mes paroles, vos désirs, se manifesteront, ne vous concerne pas. Mes paroles se manifesteront d’une façon qui vous est inconnue [John 4:32]. Mes moyens sont insondables [Romains 11:33].

Tout ce qui est exigé de vous est de croire. Comprenez que vos désirs sont les vêtements que porte votre sauveur. Votre conviction que vous êtes maintenant ce que vous désirez être est la preuve de votre acceptation des cadeaux de la vie. Vous avez ouvert la porte à votre Seigneur, vêtu de votre désir profond, pour entrer dans le moment où vous établissez cette croyance.

« Quand vous priez, croyez que vous l’avez reçu, et il en sera ainsi » [Marc 11:24]. « Tout est possible à celui qui croit » [Marc 9:23].

Rendez possible l’impossible grâce à votre foi; et  ce qui est impossible à d’autres va s’ incarner dans votre monde.

Tous les hommes ont eu la preuve de la puissance de la foi. La foi qui déplace les montagnes est la foi en vous-même.

Aucun homme qui a foi en Dieu ne peut manquer de confiance en lui-même. Votre foi en Dieu est mesurée par votre confiance en vous-même. « Moi et le Père nous sommes un » [Jean 10:30].  L’homme et son Dieu sont un, la conscience et la manifestation sont un.

Et Dieu dit: « Qu’il y ait une étendue entre le milieu des eaux » [Genèse 1: 6]. Au milieu de tous les doutes et l’opinion instable des autres, qu’il y ait une conviction, une fermeté de votre croyance, et vous verrez  apparaître la terre sèche.

La récompense viendra à celui qui tiendra jusqu’au bout [«Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé», Matthieu 24:13]. Une conviction qui peut être ébranlée n’est pas une conviction. Votre désir sera comme les nuages ​​sans pluie à moins que vous ne croyiez.

Leonardo_Da_Vinci_-_Vergine_delle_Rocce_(Louvre)

La Vierge aux rochers – Léonardo da Vinci- 1483–1486. La Vierge représente la toute puissance du subconscient qui matérialise les désirs de l’individu.

Votre conscience inconditionnée ou Je SUIS est la Vierge Marie ( symbole du subconscient, NDT), qui n’a pas connu d’homme [Luc 1:34] et pourtant, sans l’aide de l’homme, conçut et enfanta un fils. Marie, la conscience inconditionnée, désirée, puis est devenue consciente d’être de l’état conditionné qu’elle voulait exprimer, et d’une manière inconnue pour les autres, ce désir s’est matérialisé.  Allez faire de même:  imprégnez-vous de la conscience de ce que vous désirez être et vous aussi, vous donnerez naissance à votre sauveur.

Lorsque l’Annonciation est faite, lorsque l’envie ou le désir profond s’emparent de vous, croyez qu’il sont la parole de Dieu qui cherche à se réaliser à travers vous. Ne parlez à aucun homme de cette sainte chose que vous avez conçue.

Verrouillez votre secret en vous-même et magnifiez le Seigneur (votre désir profond) [Luc 1:46]. Faites grandir ou croyez que votre désir profond est votre sauveur qui vient à vous.

Lorsque cette croyance sera si bien établie que vous vous sentez confiant des résultats, votre désir s’incarnera de lui-même. Comment cela se fera, personne ne le sait. Moi, votre désir, ai des façons de me manifester sans que vous ne deviniez comment [John 4:32]; mes voies sont insondables [Romains 11:33]. Votre désir peut être comparé à une semence, et les graines contiennent en eux-mêmes à la fois la puissance et le plan de l’expression de soi. Votre conscience est le sol. 

Ces graines ne seront plantées avec succès que si, après vous avez assumé être et avoir ce que vous désirez, vous attendez avec confiance les résultats sans une pensée anxieuse.

Simone_Martini_l'Annonciation à Marie

L’Annonciation à Marie de Simone Martini (1333). C’est la symbolique de l’Énergie Divine, votre Je SUIS, qui s’adresse au subconscient à travers le désir. Votre désir profond c’est votre Divinité qui frappe à la porte de votre conscience.

Quand j’élèverai ma conscience jusqu’à mon désir me semble naturel, j’attirerai automatiquement à moi la manifestation.

La conscience est la porte par laquelle la vie se révèle. La conscience se matérialise toujours.

Être conscient d’être ou de posséder quelque chose doit être ou avoir implique de devenir ou posséder ce dont nous sommes conscient. Par conséquent, élevez-vous à la conscience de votre désir et vous verrez automatiquement se manifester.

Pour ce faire, vous devez vous détournez (mentalement et émotionnellement, NDT) de votre identité actuelle. « Qu’il renonce à lui-même » [Marc 8:34]. 

Vous niez une chose en retirant votre d’elle. Pour abandonner une chose, un problème ou votre ego dans votre conscience, vous vous focalisez sur Dieu. Dieu étant votre JE SUIS.

Arrêtez, et sachez que Je SUIS Dieu [Psaume 46:10].

Croyez, et sentez que je SUIS. Sachez que cette Connaissance en vous, votre conscience d’être, est Dieu.

Fermez vos yeux et sentez-vous être sans visage, sans forme et sans figure. Approchez ce silence comme si c’était la chose la plus facile au monde à faire. Cette attitude assurera votre succès.

Lorsque toute la pensée de votre problème ou de votre conscience est dépassée parce que vous êtes maintenant absorbé ou perdu dans le sentiment d’être JE SUIS, puis commencez dans cet état informe de vous sentir être ce que vous désirez être, « Je SUIS ce que je SUIS ».

Consciousness

Je SUIS en vous est l’infini, l’indéfinissable

Le moment que vous atteignez un certain degré d’intensité de sorte que vous vous sentez vraiment être cette nouvelle conception, ce nouveau sentiment ou la conscience est établie et en temps voulu va se personnifier dans le monde objectif.

Cette nouvelle perception se manifestera aussi naturellement que vous exprimez aujourd’hui votre identité actuelle.

Pour exprimer les qualités d’une conscience naturellement, vous devez habiter ou de vivre au sein de cette conscience. Appropriez – vous cette conscience en devenant un avec elle.  Sentir une chose intensément, puis se reposer en toute confiance que ce soit, fera apparaître la chose dans votre monde naturellement.

« Je serais à mon poste » [Habacuc 2: 1] « et je verrai le salut du Seigneur » [2 Chroniques 20:17]. Si je tiens fermement à mon sentiment, convaincu qu’il en est ainsi, et je verrai mon désir apparaître.

« Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel » [Jean 3:27]. Rappelez-vous, le ciel est votre conscience; le Royaume des Cieux est en vous.

Voilà pourquoi vous êtes mis en garde contre tout homme appelant un homme Père; votre conscience est le Père de tout ce que vous êtes.

Encore une fois on vous dit, « ne saluez personne sur le chemin » [Luc 10: 4; 2Rois 04:29]. Ne voyez aucun homme comme une autorité. Pourquoi devriez-vous demander à l’un autre la permission d’exprimer ce que vous voulez quand vous savez désormais que votre monde, dans tous ses détails, nait au sein de vous-même et est soutenu par vous comme le seul comme centre de conception?

Votre monde entier peut être assimilé à l’espace solidifié reflétant vos croyances et vos acceptations projetées par la présence sans visage sans forme, à savoir, JE SUIS. Réduisez la totalité de la substance primordiale et il ne restera rien mais vous, une présence sans dimension, le concepteur.

Le concepteur est une loi à part. Les conceptions réalisées en vertu de cette loi ne sont pas mesurées en fonction de réalisations passées ou modifiées par les capacités actuelles car, la conception se réalise d’une manière inconnue à l’homme.

Allez à l’intérieur de vous -même et appropriez-vous secrètement la nouvelle conscience. Sentez-vous être ce que vous désirez, et les anciennes limites disparaitront aussi complètement et aussi facilement que de la neige fond lors d’un jour d’été chaud.

Vous ne vous souviendrez même pas des anciennes limitations. Elles  ne feront jamais fait partie de cette nouvelle conscience.

C’est cette renaissance à laquelle Jésus fait référence quand il a dit à Nicodème: «Vous devez naître de nouveau» [Jean 3: 7]. Ce qui signifie de passer d’un état de conscience à un autre.

« Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai » [Jean 14:13; De même, Jean 15:16; Jean 16:23]. Cela ne signifie certainement pas de répéter le not de « Jésus » ou à prononcer avec les lèvres des sons. Des millions d’individus l’ont fait encore et encore sans résultats.

Vous sentir être une chose est d’avoir demandé cette chose en son nom. Je SUIS est la Présence sans nom.

Vous sentir riche est demander pour la richesse en Son nom.

JE SUIS est sans condition. Il n’est ni riche, ni pauvre, fort, ni faible. En d’autres termes, en LUI il n’y a ni Juif, ni  grec, ni homme libre, ni homme ni femme. 

Ce sont toutes les conceptions ou les limites de l’illimité, et donc noms des anonymes.

Pour vous sentir être autre chose est de demander à l’Innommable, JE SUIS, d’exprimer ce nom ou cette nature.

« Demandez ce que vous voulez en mon nom par l’appropriation de la nature de la chose désirée et je vous le donnerai. »

Comment elle a utilisé son imagination pour corriger une injustice faite à son encontre

Ce témoignage est celui de Kathleen Miller, une femme qui a appliqué la technique d’imagination de Neville Goddard afin de résoudre un problème de transaction commerciale.

Je voulais juste partager mon histoire d’un succès que je viens d’avoir  en utilisant la technique de révision de Neville avec vous. La révision fonctionne !!

Il y a environ quatre semaines, j’ai vendu un objet sur un des sites d’enchères en ligne pour 99 $. Une semaine plus tard, après avoir reçu l’article, l’acheteur a déposé une réclamation auprès du site d’enchères en indiquant l’article n’était pas « comme décrit », et a exigé le remboursement de son argent.

Sachant l’article était en parfaite condition quand je l’ai envoyé, je lui ai suggéré de déposer une réclamation auprès du service postal car il était assuré. J’ai également offert de lui envoyer un nouvel article afin de remplacer le soit-disant  défectueux. L’acheteur a refusé les deux offres et a exigé la restitution de l’argent.

Quelques jours plus tard, je recevais un courriel du site d’enchères en déclarant qu’ils avaient remboursé l’argent des acheteurs et avaient fermé le cas. Ils me demandaient de leur rembourser immédiatement les 99 $.

why-auction-software-must-have

À ce point, je me sentais comme une victime, en colère et bouleversé. Certainement pas ce que je voulais. Alors, qu’est-ce que je veux? J’ai pris un stylo et écrit cela sur une feuille de papier :

« Je suis contente que même si le site de vente aux enchères ait remboursé l’argent à l’acheteur, mais moi aussi je garderai mon argent! Je suis contente que l’acheteur soit heureux et je suis heureuse. Je suis contente que la société de vente aux enchères m’ait permis de garder mon argent. Merci, merci, merci! ».

« C’est exactement ce que je voulais ».

Notez le changement d’attitude de Kathleen. Elle a refusé de se positionner en victime. Peut-être l’acheteur a menti pour récupérer l’argent et garder l’article. Peut être s’est-il cassé pendant le transport. Néanmoins, ayant sa conscience pour elle, sachant qu’elle avait un article en excellent état, elle refusait de perdre son argent et a donc modifié sa conscience sur cette affaire. Connaissant et croyant les écrits de Neville Goddard, elle avait compris qu’elle avait créé cette situation consciemment ou pas, et a refusé de la maintenir telle quelle en entretenant des sentiments de victimisation. Elle a donc décidé de modifier la situation en modifiant sa conscience de la situation.

« Je décidai de faire comme suggéré par Neville Goddard et réviser la situation actuelle.

Pendant les 6 jours qui ont suivi, je continuais à recevoir des courriels de la société de vente aux enchères, exigeant le remboursement des 99 $. Chaque jour, je révisais mentalement leur lettre et imaginais la lecture d’un e-mail m’annonçant qu’ils avaient modifié leur décision et que je pouvais garder mon argentCela faisait du bien.

3254085776_f5a4c04389

Je décidai de rembourser le site aux enchères, en signe de bonne foi, mais a continué à imaginer les résultats que je voulais à chaque fois que je pensais de l’incident.

Malgré le remboursement des 99 $, je continuais à recevoir des courriels presque tous les jours, menaçant de remettre mon dossier à une agence de recouvrement.

Au 12e jour, je décidai d’appeler la société de vente aux enchères. Juste pour m’assurer qu’ils étaient au courant de mon remboursement et qu’ils cessent de me menacer.

Après une attente de près de deux heures d’attente, un agent a pris le téléphone et m’a dit :  « Désolé pour la longue attente, mais j’ai passé en revue votre cas et je modifie notre décision en votre faveur. Nous allons laisser l’acheteur garder son argent et nous vous remboursons votre 99 $. Nous vous remercions voir travaillé avec nous ».

On m’a envoyé un e-mail rapidement comme je l’avais été imaginais et remboursé mes 99 $.

La révision fonctionne!

Merci pour tous vos messages merveilleux.

Sincèrement, 
Kathleen Miller »

Cet exemple simple montre comment en utilisation votre imagination dans la Conscience Divine, elle vous permet de passer du statut de victime à acteur de votre vie. Que l’acheteur mente ne change rien. Si vous savez utilisez votre imagination divine, vous renverserez la situation à votre faveur.

Rappelez – vous en. Vous n’êtes pas une victime éternelle, vous êtes un fils de Dieu, et le Royaume de Dieu est en vous (Luc17,20).

Neville Goddard : L’imagination crée la réalité

SONY DSC

Votre propre imagination, humaine et merveilleuse est la puissance créatrice réelle de Dieu en vous. Elle est votre Sauveur. Si vous aviez soif, l’eau serait votre sauveur. Si vous avez besoin d’un travail, l’emploi serait votre sauveur. Votre imagination est le pouvoir logé en vous qui peut vous sauver de toutes circonstances dans lesquelles vous vous trouvez maintenant. Vous pouvez dès maintenant vivre le désir de votre cœur à travers l’utilisation de votre imagination. Votre imagination est illimitée dans ce qu’elle peut accomplir. Rien ne lui est impossible. Si vous pouvez imaginer quelque chose, vous pouvez le manifester dans votre vie.

Permettez-moi de vous donner un exemple: si vous étiez incapable de marcher et étiez confiné à un fauteuil roulant, vous pourriez fermez les yeux et vous imaginer courir sur la plage ou patauger dans l’eau. Si vous imaginez le faire jusqu’à en ressentir la réalité, vous pourriez déclencher en vous une guérison qui vous permettra de réellement marcher ou courir.

Voici comment utiliser votre imagination de façon créative

Détendez-vous dans une chaise ou sur un lit et fermez les yeux. Déterminez d’abord ce que dont vous souhaitez faire l’expérience. Puis, dans cet état de relaxation complète, amenez le résultat de ce que vous désirez. En d’autres termes, si vous cherchiez une promotion au travail, le résultat final pourrait être que les gens viennent vous féliciter pour votre promotion. Vous pourriez également changer de bureau et en hériter d’un plus grand du fait de cette promotion. Vous bénéficierez aussi d’une augmentation de salaire peut-être. Prenez chacun de ces événements et, les yeux fermés, entendez distinctement vos amis vous féliciter pour votre promotionSentez leurs mains dans la vôtre quand ils vous disent combien ils sont heureux pour vous.

Par le fait de ressentir que l’on vous félicite, votre imagination va travailler en sorte afin de concrétiser cet état dans votre monde extérieur. Ne soyez pas préoccupé par la façon dont les choses se feront. Votre imagination va utiliser tous les moyens naturels sont nécessaires pour y parvenir. « Je suis le commencement et la fin » (Apocalypse 22-13) . « Mes voies sont insondables » (Esaïe 55-8).

Tout ce que vous faites dans votre imagination est un acte de création instantanée. Cependant,dans le monde tridimensionnel, les événements apparaissent dans une séquence temporelle. Par conséquent, il peut avoir un court intervalle de temps plus ou moins long pour ce que vous vivez en imagination se réalise. Après avoir effectué cet acte dans votre imagination, ouvrez vos yeux et allez vaquer à vos affaires, normales, confiant dans ce que vous avez fait doit se concrétiser dans votre monde. Faites en sorte que vos discours intérieur soit conforme à votre acte imaginaire. Vous avez planté une graine et vous verrez bientôt la récolte de ce que vous avez semé.

Quand vous faites vos exercice d’imagination, assurez-vous que vous êtes réellement en train d’effectuer l’action, entendre les mots, toucher l’objet, ou de sentir l’arôme de la scène que vous avez-vous – même conçu. Quand vous imaginez, ne le faites pas comme s’il s’agissait d’un rêve éveillé où vous voyez les événements dans l’œil de ton esprit. Vous devez entrer le rêve comme si vous y étiez. Vous devez rendre le « plus tard » maintenant, et le «là-bas» ici. Pour être parfaitement clair, imaginez que vous vivrez l’expérience de la conduite d’une nouvelle voiture après avoir atteint votre objectif. Dans ce cas, vous ne devez pas simplement voir une nouvelle voiture dans l’œil de votre esprit. Vous devez effectivement entrer dans le rêve. Sentez-vous assis derrière le volant. Sentez la nouveauté de l’intérieur. Sentez-vous en appréciant un tour confortable. Sentez-vous le bonheur qui serait la vôtre après l’accomplissement de votre rêve.

Ce que vous rencontrez dans votre imagination est un acte créatif réel. Cela est un fait dans la quatrième dimension de l’espace et fera son apparition dans notre monde en trois dimensions tout aussi sûrement que planter une graine se traduira par la croissance d’une plante particulière. Une fois que vous avez planté cette graine dans votre imagination, ne la déracinez pas, par les inquiétudes que vous pouvez entretenir ou sur la façon dont elle sera accomplie. Chaque graine possède un temps qui lui est imparti. Certaines graines prennent quelques jours; d’autres un peu plus longtemps. Soyez confiant que la graine que vous avez plantée apparaîtra dans votre monde. Votre imagination attirera tout ce dont elle a besoin pour faire de votre rêve une réalité. Si certaines personnes sont nécessaires afin que votre but soit réalisé, votre imagination les attirera afin qu’ils jouent leur rôle dans la séquence des événements. Votre seule responsabilité est de rester fidèle à votre acte imaginal jusqu’à ce qu’il se manifeste dans votre monde extérieur. Vous pouvez répéter votre acte imaginal chaque soir avant de vous endormir. En fait, vous pouvez répétez cette scène dans votre imagination, encore et encore jusqu’à ce qu’elle vous semble naturelle et normale pour vous. Puis endormez-vous. Votre imagination va travailler sur les moyens de réaliser votre rêve tandis votre esprit conscient dort.

Utilisez vos cinq sens quand vous faites vos exercices d’imagination. Entendez vraiment la voix d’un ami vous féliciter ou sentez-vous vraiment étreindre cette personne. Si vous voulez un nouveau piano, passez vraiment votre main sur le bois lisse, toucher vraiment les touches, et écouter vraiment le son. Si vous voulez recevoir une douzaine de roses, ressentez vraiment le parfum et touchez vraiment leurs pétales veloutées.

Enfin, vous devez être persistant dans la réalisation de votre désir. Continuer à imaginer ce que vous voulez jusqu’à ce que vous ayez obtenu. Ne faites rien d’autre pour obtenir votre désir. S’il vous est nécessaire de prendre certaines mesures, vous serez amené à le faire d’une manière normale et naturelle. Ce que je veux dire, c’est que vous n’êtes pas obligé de faire quelque chose pour «aider» votre Imagination à manifester votre parvenir. Rappelez-vous qu’elle est l’essence de Dieu Lui-même, qui fait le travail et il sait exactement comment l’accomplir. Si vous pensez de votre désir pendant la journée, rendre grâce qu’il est déjà un fait accompli. Parce qu’en effet, c’est déjà fait!

Rêvez mieux que le meilleur que vous savez.

imagine-finished-1

Comment réussir vos affirmations afin d’atteindre vos buts dans la vie ?

imagine-finished-1

Les affirmations sont un outil qui permet à l’individu de pousser son subconscient (parfois encore appelé inconscient, mais qui est sa conscience profonde) à accepter une idée. Une fois que cette idée est acceptée, votre subconscient met automatiquement en œuvre les moyens de sa manifestation. Cette conscience, située en deçà de l’esprit rationnel et non reconnue par ses cinq sens, non seulement existe bien, mais surtout, préside le fonctionnement de tous nos organes, mais aussi celui de toutes nos actions, et même de notre environnement.

L’ acte d’affirmation consiste en une phrase que l’individu va répéter encore et encore afin de créer le but désiré. Cette pratique est connue depuis des millénaires notamment dans les cercles qui s’adonnent à la méditation, même si elle a été dénaturée et vidée de son sens au fil du temps. Néanmoins, on la retrouve donc chez les chrétiens, dans l’Église catholique et orthodoxe.

Mello_s_rosary_by_winter_kid

Ainsi, la pratique du Rosaire et du Chapelet sont basées sur cette connaissance ou intuition que la répétition d’une phrase encore et encore en manifeste une plus grande compréhension de son sens ou en manifeste l’essence.

orthodox prayer rope

Mais on retrouve ce rituel aussi dans des religions de l’Islam, l’Hindouisme, le Bouddhisme, nombres de religions asiatiques, et dans de nombreux Yogas.

yoga-815288_640

Mais l’accès au subconscient, est soumis à des lois. Sachez que si la répétition est nécessaire, elle n’est absolument suffisante. En effet, la répétition mécanique d’affirmations ne sert absolument à rien. Vous répéterez cette affirmation comme un perroquet pendant dix mille ans, vous n’avancerez pas d’un iota.  Je l’ai moi-même expérimenté quand j’ai commencé à m’engager dans cette voie, et je confirme que répéter une phrase sans émotion ne fera que vous perdre votre temps.
Ainsi, le sésame, c’est l’émotion associée. Comme le dit le métaphysicien chrétien Neville Goddard, une idée, une pensée seule ne fait rien, s’il elle n’est associée à l’émotion. Dans le même sens, les Évangiles vont dans le même sens, quand ils affirment: « en priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés » (Matthieu 6:7).

Afin de bien comprendre comment marche le subconscient (ou inconscient), un ouvrage  essentiel dans la compréhension du fonctionnement du subconscient, est celui écrit par celui qu’on considère comme le découvreur de l’autosuggestion et pharmacien, Émile Coué. Cet ouvrage de 80 pages (que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog), la maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente est une merveille. Vous y trouverez nombre exemples de guérisons décrites suite à l’application de l’auto-suggestion; l’autosuggestion étant la répétition d’affirmation en état de relaxation. A la fin du livre, vous y trouverez des extraits de lettres de guérison envoyées par les malades qui ont appliqué la méthode Coué. Si vous préférez lire le livre en format papier, il existe plusieurs éditions que vous trouverez facilement dans le commerce. La meilleure et la plus complète est celle de l’édition Marabout qui coûte moins de 10 €.

emile-coue-citation-perles-de-sagesse

Une fois le processus des affirmations compris, il est un moyen extrêmement efficace pour créer les conditions qu’on désire dans la vie. Comme le disait Émile Coué, l’autosuggestion, est un instrument que nous possédons à la naissance, et avec lequel nous jouons inconsciemment toute notre vie, comme un bébé joue avec son hochet. Il est cependant un instrument dangereux; il peut blesser ou même vous tuer si vous le manipulez imprudemment et inconsciemment. Il peut au contraire sauver votre vie quand vous savez comment utiliser consciemment.

Il vous faut d’abord faire le choix de votre affirmation. Pour choisir vos affirmations, il vous faut prendre en contre certains critères :

  • Votre affirmation ne doit pas être trop longue, afin que vous puissiez rester concentré dessus.
  • Elle doit être positive,  au présent et surtout avoir un sens pour vous. Elle doit vous parler.
  • Afin d’ajouter en émotion votre affirmation, vous pouvez ajouter des adjectifs, pour en augmenter le pouvoir émotionnel

DSC5391

Voici des exemples que je vous propose. A vous de les adapter à votre condition, et à votre caractère:

État général :

  • Tous les jours, en tous points de vue, je vais de mieux en mieux
  • Je bénis incroyablement ma vie d’amour et de joie
  • Je peux atteindre magnifiquement mes buts
  • Tout est merveilleusement bien dans ma vie
  • Des miracles arrivent merveilleusement dans ma vie chaque jour
  • Je prends désormais en main mon destin
  • Oui, je m’améliore chaque jour! C’est fantastique!
  • Merci pour les bénédictions qui arrivent chaque jour dans ma vie!

Relations :

  • J’attire des gens positifs et intéressants
  • Ma famille merveilleusement bénie
  • Mes relations professionnelles sont excellentes
  • J’ai maintenant un partenaire extraordinaire et nous sommes profondément heureux
  • Je suis maintenant marié à un homme magnifique et qui convient parfaitement
  • Merci pour mes relations merveilleuses
  • Mon mariage est béni à l’infini

Abondance :

  • J’attire l’abondance
  • L’argent est bon, c’est un cadeau du ciel
  • J’attire l’argent comme un aimant
  • L’argent vient à moi facilement et sans effort
  • Ma vie est pleine d’abondance
  • Merci pour mon abondance
  • Merci pour ma maison
  • Merci pour la voiture qui m’arrive de façon parfaite

Qualités

  • Chaque jour, je grandis en force, en intelligence et en intuition
  • Merci pour m’avoir fait comprendre ce verset
  • Je grandis chaque jour en spiritualité et en santé chaque jour.
  • Je suis désormais libéré de toute culpabilité
  • Merci pour mon joie infinie
  • Merci pour mes pouvoirs qui se développent de jour en jour
  • Merci pour mon intuition
  • Je vois clairement au-delà de l’espace et du temps
  • Je me souviens désormais de tous mes rêves
  • Je programme facilement des rêves lucides
  • Je pratique facilement le voyage astral
  • Merci, car j’ai désormais une intuition extraordinaire
  • J’augmente chaque ma compréhension des lois de la vie
  • Mes possibilités et mes capacités augmentent de jour en jour

Santé

  • Ma santé m’améliore de jour en jour
  • Merci pour ma santé qui s’améliore chaque jour
  • Merci pour m’avoir donné la vie
  • Merci pour mon corps qui est plus fort, et en meilleure santé chaque jour
  • Merci pour la beauté et la santé de mes cheveux
  • Merci pour la beauté et la santé de ma peau
  • Ma vue s’améliore de jour en jour
  • Merci pour ma vue parfaite

Etc…

Voici la méthode que je vous conseille :

  • Prenez l’engagement de faire cet exercice pendant au moins deux semaines afin de de laisser venir les changements.

240_F_67037606_i4inaOJmKY601OrrSpe57oP09jt0UBo3

  • Réservez – vous un endroit « sacré », une siège ou fauteuil réservé dans lequel vous ferez ce rituel pendant votre expérience. Si vous n’avez pas grand place chez vous, vous pouvez utiliser un tissu, un coussin, un plaid que vous aimerez particulièrement et que associerez à ce rituel pendant votre expérience.  Cela permettra qu’à chaque fois que vous le verrez, vous renforcerez à travers les sentiments associés, vos affirmations.

fdf1d2e3ada2fe6fa2e87d4af5c0a68c

  • Quand vous êtes prêts, assoyez-vous dans votre fauteuil et commencer par vous relaxer, profondément, très profondément. Il vous faut donc rentrer en vous, fermer les yeux afin de fermer votre conscience au monde extérieur. C’est le sens du verset : « Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (Matthieu 6:6). Pour vous relaxer, inspirez profondément pendant quelques secondes, retenir votre respiration pendant une dizaine de secondes, puis expirer en relâchant  toutes vos tensions. Répéter ce processus 6 à 7 fois ou plus si nécessaire, vous serez profondément relaxé en quelques secondes. Vous devez vous sentir bien maintenant.

slideshow6

  • Maintenant répétez votre affirmation. Répétez-là, calmement, doucement, fermement. Focalisez – vous sans tension aucune sur votre phrase. Prononcez la phrase d’un bloc, mais entre deux affirmations, ressentez l’énergie, l’émotion liée à cette phrase. Mettez-y beaucoup d’amour, de joie, de plaisir.  Pour faciliter votre concentration, vous pouvez utiliser un chapelet à la manière des catholiques et orthodoxes. Ou encore, vous visualiser votre phrase sur un mur pendant que vous la répétez. Répétez la phrase une vingtaine, une trentaine de fois. Vous devez vous sentir profondément bien. Cet acte doit toujours être agréable. Il ne peut avoir aucune tension. Vous devez sentir en vous levant à la fin de l’exercice, mieux que quand vous aviez commencé. Il se peut même que vous entriez tellement dans un sentiment de félicité, et que vous n’ayez pas envie de faire autre chose pendant quelques minutes. C’est tout à fait normal, quand vous atteignez votre subconscient avec votre émotion parfaite. Restez donc dans cet état jusqu’à ce que vous n’en sentiez plus le besoin, c’est le véritable lâchez-prise.Si vous avez du mal à ressentir des émotions liées à la phrase que vous affirmez, que vous ressentez des émotions conflictuelles, négatives, il vous faut donc accentuer votre relaxation. Concentrez-vous mentalement sur des couleurs, des sons qui vous apaisent, ou juste des mots. Vous pouvez donc répéter avant de faire votre affirmation à proprement parler, un mot encore et encore comme « PAIX », « PARDON », « JOIE », puis quand vous vous sentez mieux, affirmez votre phrase. Vous pouvez également à travailler sur votre passé, en pardonnant à tous ceux à qui vous en voulez. Pardonner, ne signifie absolument oublier, ni ne vous force à apprécier des gens désagréable. Le pardon est présenté comme essentiel dans les Evangiles. Il exprime l’idée de reconquérir votre force et votre énergie en ne leur donnant pas le pouvoir de nous gâcher la vie. Donc pardonnez leur, sachant que vous créez votre réalité.

relaxation pierres

  • Répétez l’exercice pendant minimum 15 minutes et au moins deux fois par jour. Si vous pouvez le faire pendant une demi-heure, parce  que vous n’êtes pas pressé par le temps, faites – le. Plus vous le ferez, plus vous augmenterez la charge émotionnelle dans votre subconscient, et plus l’acte sera efficace.
  • Vous commencerez à voir rapidement à des changements. Surtout, continuez, et partagez autour de vous.

pen-and-paper

Si vous suivez les indications que je vous ai présentées et le faites de façon régulière, vous résoudrez très vite vos problèmes financiers ou autres, atteindrez vos buts, car il n’y a aucun mal à résoudre vos problèmes matériels avec vos pouvoirs spirituels. Ne laissez personne vous faire croire le contraire. Et refusez de vous faire culpabiliser. Mais surtout vous atteindrez une dimension spirituelle que vous n’auriez jamais imaginée possible. Progressivement, vous reprendrez les rennes de votre vie, et vous réveillez progressivement votre Christ intérieur. Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu (Luc 20,25).

Bonnes affirmations !

40 minutes de méditation ont totalement changé le cours de sa vie professionnelle

grand-fauteuil-pouf-rotin-coussins-gris-mahe

Voici le témoignage d’Anna qui m’a raconté l’année dernière comment elle a trouvé un emploi bien rémunéré alors qu’elle galérait depuis des années. Je retranscris son témoignage au bon service de ma mémoire. Anna n’était pas une novice dans le domaine de la Loi d’Attraction. Elle lisait et relisait depuis des années Joseph Murphy, Emmet Fox, Florence Scovel Shinn et avait découvert quelques mois auparavant, grâce à moi d’ailleurs Neville Goddard. De plus, nous avions découvert le livre de Rhonda Byrne ensemble, et nous aimions la modernité et simplicité de son message. En lisant d’ailleurs Rhonda Byrne, elle m’a avoué avoir enfin compris le message du Christ.

Elle avait au fil des années réussi à manifester quelques euros de-ci de-là, mais était toujours en état de finances difficiles, et son boulot était très mal payé. Elle travaillait en intérim par choix, parce qu’elle cela lui permettait de voyager dans ses périodes d’arrêt de travail. Néanmoins, les missions d’intérim qu’elle avait accumulées au cours des dernières années étaient, du fait de la crise économique, épuisantes et mal rémunérées. Depuis des années, elle avait appris que l’émotion et le sentiment était la clé pour réussir ses manifestations, mais elle avait du mal rester disciplinée dans ses exercices, et laissait tomber au bout de très peu de temps.

Ainsi, il y a trois ans, après un retour de vacances prolongées à l’étranger, elle avait accepté une mission d’employée de bureau, dans une entreprise dont la politique interne était l’humiliation des salariés et leur confrontation les uns aux autres. Ainsi, alors que son contrat arrivait à échéance mi-juin, elle ne voulait pas rester dans ce tonneau des Danaïdes émotionnel, où le conflit était roi et le salaire de misère. Mais elle connaissait la situation économique à Paris, les offres d’emploi étaient de plus en rares et on était début juin. Elle a décidé de mettre vraiment en pratique ce qu’elle lisait depuis des années, et voulait trouver un emploi bien payé, malgré la crise et la saison estivale.

Pendant l’heure de déjeuner, elle allait méditer dans une église située à quelques mètres de la société qui l’employait. Tous les jours, elle ferait ce rituel. Elle mangerait son sandwich rapidement et prendrait une 15 à 20 minutes de méditation qui se déroulait comme suit : Relaxation profonde, imagination de la satisfaction d’avoir obtenu le poste demandé, puis remerciements encore et encore à sa conscience intérieure. Une semaine plus tard, et trois jours avant la fin de son contrat, on lui annonça que son contrat (de misère) n’était pas renouvelé. Elle continua de faire ses quinze minutes de méditation quotidienne. C’était probablement un signe que quelque chose se passait. Une partie de nous doit mourir pour qu’une autre renaisse.

Trois jours, une semaine plus tard, vers 10h son agence d’intérim lui avait dégoté un poste encore moins bien payé. Mais il n’y avait absolument rien d’autre. Elle avait prospecté auprès de toutes les agences sans succès. Donc, elle n’avait pas le choix d’accepter le poste si elle voulait travailler cet été-là.

Malgré son rendez – vous pour le lendemain qui ne l’enchantait guère, elle décida de faire une méditation pour obtenir un poste bien payé (elle demandait au moins 2000 € net), et où l’ambiance serait excellente. Elle alla à son fauteuil préféré et se relaxa profondément afin d’être complètement réceptive. Pour cela, elle se concentra sur tous ses groupes de muscles, et leur demanda à chacun de se relaxer. En même temps, elle inspirait et expirait profondément. Au bout d’une quinzaine de minutes, elle se sentait divinement bien. Elle se sentait tellement relaxée qu’elle ne pouvait pas bouger un doigt. Alors, bien relaxée elle remercia sa conscience intérieure de lui avoir trouvé un boulot en intérim pour au moins un an et pour au moins 2000 € net. Elle ressentit le sentiment qu’elle aurait si avait obtenu un tel travail. Elle répéta encore et encore, merci pour ce travail. Merci pour ce salaire à 2000 € net. Au bout de dix minutes, elle se sentait dans un état comme de félicité, aveuglée et enveloppée dans un bien-être absolu. Elle sentait comme si elle avait réveillé une énergie supérieure en elle-même. Mais plus important encore, elle sentait que tout était accompli. Puis, elle resta dans cet état encore plusieurs minutes le temps de se reconnecter lentement au monde sensible. Il était aux alentours de midi, le processus total avait probablement duré au moins 40 minutes. Puis, elle se leva, repris sa journée. Elle se sentait merveilleusement bien.

A 18h30 heures, elle reçut un coup de fil de l’agence d’intérim qui l’informait que le rendez- vous avec la société cliente était annulé ! Ayant tout le personnel dont elle avait besoin, elle refusait donc sa candidature.

Elle n’y croyait pas ! Elle était convaincu que c’était un signe, que quelque chose de mieux allait se présenter.  Elle gardait donc confiance que tout allait s’arranger. Deux jours après, son agence l’appelait la première pour lui présenter un poste, d’un nouveau client. Il y avait plusieurs candidatures sur le poste, mais Anna savait qu’elle aurait le poste et l’a eu : salaire de 2300 net pour une période de 18 mois. Sa candidature a naturellement été retenue, et l’ambiance était réellement fantastique selon ses dires.

Cette expérience a totalement changé son ADN. Elle fait désormais confiance aux pouvoirs de son esprit pour obtenir ce qu’elle veut dans la vie.

Fauché, il manifeste 70 $ en demi – heure après l’avoir imaginé 50 dollars

50 dollars_faced

Il y a quelques semaines, alors que j’étais dans Burger King en Floride, j’étais fauché et je me suis demandé comment je pouvais obtenir de l’argent. Il me fallait $ 50 dollars pour rallumer mon téléphone cellulaire et pour mettre de l’essence dans la voiture. 

Je me suis rappelé que j’avais un faux billet de 50 $ de doIlars très réaliste, dans mon portefeuille  qui était une publicité d’une société de service de l’impôt sur le revenu. J’ai donc pris ce faux billet de 50 $ en dollars, l’ai étudié intensément, et fermais les yeux, imaginais dépenser, le tenant, le sentant, etc.

Dans les trente minutes, une dame passe par là, et me demande si elle peut charger son téléphone avec mon chargeur. Je lui réponds oui, et elle continue en me disant qu’elle est parti danser il y a deux nuits dans un club à travers la baie, et s’est évanouie, et pour une raison quelconque l’ambulance l’a amenée à l’hôpital de ce côté de la baie dans une autre ville.

Elle poursuivit en disant qu’elle avait tenté d’appeler un taxi traverser la baie afin de rentrer chez elle, mais le trajet en taxi lui aurait coûté 150 au moins $ dollars. Je lui dis que je l’aurais bien emmené mais je que je n’avais pas assez d’essence. Elle m’a répondit alors qu’elle me donnerait $ 50 dollars pour le transport, plus 20 dollars pour le gaz …

Incroyable, en moins de trente minutes, ce que j’imaginais s’est manifesté!

Rudy

PS Son nom était Angel!

Ed Thiessen : guérison de graves lésions cérébrales par la visualisation

Ce témoignage est celui de Ed Thiessen, diplômé Silva américain. Il est est tiré de l’ouvrage You The Healer, traduit en français sous le titre Le Guérisseur c’est toi.

Ed a écrit à José Silva en 1984 : « Il y a six ans, si vous m’aviez dit qu’un jour je serais jamais heureux et en bonne santé, je ne l’aurais pas même souri à l’idée; ma santé était tellement mauvaise que je ne pouvais même pas imaginer être bien portant. Ce fut avant que quelqu’un me présente le Silva Mind Control et la puissance de l’esprit.

Quand je suis né en 1962, on s’attendait à que je vive pas longtemps et si je le faisais, j’aurais de graves lésions cérébrales et une paralysie cérébrale. Il a été découvert plus tard, grâce à un examen plus approfondi, que je souffrais de  dystrophie musculaire. J’étais aussi en partie sourd, souffrait d’un strabisme important et était considéré comme littéralement aveugle.

Les «experts» ne donnaient pas beaucoup d’espoir à mes parents quant à mes capacités de lire, d’écrire ou de fonctionner dans le «monde extérieur», c’est -à-dire en dehors d’une institution d’État. Pour cette raison et ma santé déclinante, ils ne s’attendaient à ce que ne vive pas longtemps.

À l’âge de 2 ans,  je subissais déjà une première chirurgie sur mes yeux pour corriger ma vue et mon strabisme.

De 1967 à 1979, je fus placé dans des institutions et des écoles spécialisées et suis encore passé par plusieurs opérations pour mes jambes et mes yeux afin de tenter de résoudre mes nombreux problèmes. Mais rien ne semblait vraiment aider. Ma vue, mon ouïe et ma parole se détérioraient.

Ensuite, début 1978, un bénévole m’a donné le livre qu’elle lisait. Je regardais souvent les livres pour voir combien de mots que je connaissais. Comme je lisais votre livre (La Méthode Silva) à plusieurs reprises, sur une période de temps j’en maîtrisais rapidement les techniques. Parfois, je dormais même avec le livre. Je l’usais complètement.

Les médecins n’arrivait pas comprendre, mais ma santé semblait s’améliorer. Je ne leur ai pas dit que je faisais de la programmation.

D’abord, j’ai commencé à marcher. En peu de temps, je n’eus plus besoin d’appareil pour mes jambes et mes bras. Mon audition a été restaurée ainsi que ma parole.

Ils m’avaient dit que je perdrais ma vue, mais, en allant à mon niveau trois à quatre fois par jour, ma vue améliorée. Début 1980, j’ai pu quitter l’établissement pour de bon.

Quelques mois plus tard, ma tante a entendu parler du Silva Mind Control et pensait que cela pourrait m’aider. Elle ne savait pas combien il m’avait déjà aidé. En Décembre 1980, nous nous sommes inscrits au cours.

Cela m’a aidé encore plus. Ma santé s’est grandement améliorée. En 1981, j’ai arrêté de porter des lunettes et maintenant j’ai une vision de 20/20 et je suis en parfaite santé.

En 1982, je pris mon test GED pour mon diplôme d’études secondaires et ai seulement manqué une question en trigonométrie. Ce fut parce que je n’ai pas programmé pas le problème.

J’avais l’habitude d’acheter deux paires de chaussures parce que mes pieds n’étaient pas de la même taille. J’ai programmé au début de l’année dernière (1983), maintenant les deux pieds sont de la même taille. Un pied a augmenté trois tailles en moins d’un an.

Tout ce qui reste du passé est une légère claudication; cela passera bientôt. Voilà un de mes projets pour 1984.

Mon succès n’est pas un «miracle» et je n’ai pas fait ce que j’ai fait parce que je suis une personne particulière. ce que j’ai fait, je crois que tout le monde peut le faire. Il suffit de croire en la méthode et de beaucoup la travailler !

« Merci, José Silva. »

Ed Thiessen

Guérison spectaculaire d’un cancer de la gorge

Les lignes ci-dessous sont tirées du livre du cancérologue O.Carl Simonton, Guérir envers et contre tout.  Je transmets ce témoignage authentique à titre d’information et pour l’intérêt certain qu’il représente. Je vous conseille fortement de le lire, de l’intégrer l’expérimenter afin d’élargir votre conscience, votre connaissance et votre expérience sur vos possibilités.  Néanmoins, si vous êtes malade, nous ne vous l’indiquons absolument pas en alternative unique à un traitement médical approprié. Faites ce que la logique vous impose, allez consulter auprès de votre médecin.

carl_simonton

Dans la fin des années 60, le cancérologue O. Carl Simonton qui exerce au Cancer Counseling and Research Center à Dallas au Texas, porte un intérêt à ce qu’on commence à appeler la relation corps-esprit. Avec ses collègues il explore des groupes de recherches divers en psychologie comme la thérapie de groupe, la méditation, l’imagerie mentale ou la visualisation, la pensée positive, les techniques de motivation, la Méthode Silva, le biofeedback.

De ses recherches sur le Biofeedback, ils prirent conscience de la possibilité pour chaque individu de modifier ses propres processus physiologiques telle que la pression sanguine ou la fréquence cardiaque en utilisant certaines techniques. Ce qui était inimaginable puis il a toujours été cru que ces processus étaient  inconscients . La technique communément utilisée en biofeedback était l‘imagerie mentale. Essentiellement, cela consistait en une relaxation profonde de l’individu suivie par un exercice où il devait imaginer ou visualiser un but désiré ou un résultat. Dans le cas d’un cancéreux, le patient devait alors imaginer son cancer, puis le traitement pour l’éradiquer et enfin ses défenses naturelles reprendre le dessus et le guérir.

Le premier patient avec qui travaillera Simonton fut un homme de 61 qui se présenta au Centre en 1971 avec un cancer de la gorge considéré comme incurable. Il était très faible et ne pesait plus que 45kg. Il avait même du mal à avaler sa salive et respirait avec difficulté. Les chances qu’il survive cinq années supplémentaires se situaient autour de 5%. Son cas semblait tellement désespéré que le Centre avait dû débattre pour savoir s’il fallait l’accepter, tellement l’issue prochaine était évidente.

21-Cute-Sleeping-Cat-Pictures-2

Le docteur Simonton lui a néanmoins expliqué comment il devait participer à son propre traitement. Il lui a expliqué comment il pouvait influer le cours de sa maladie. Il a donc mis en place pour le patient un programme de relaxation profonde et de visualisation basé sur les recherches qu’il faisait. Le patient devait donc 3 fois par jour ( le matin au réveil, le midi et le soir avant de se coucher) pendant 15 minutes faire cet exercice.
Il devait se relaxer en détendant les muscles de son corps de sa tête aux pieds en demandant à chaque ensemble de muscles de se détendre. Puis une fois bien détendu, il devait s’imaginer dans un endroit agréable, où il se sentait bien et au calme. Peu importe qu’il se visualisait être sur une île déserte, au bord d’un ruisseau du moment que le sentiment lui était agréable.

Immunity Against Diseases

Ensuite, il devait visualiser à quoi son cancer devrait ressembler.
Puis, le patient devait imaginer son traitement qui consistait en des radiations se transformer en des millions de petites balles d’énergie qui iraient se loger dans ses cellules, cancéreuses ou normales. Cette énergie tueraient les cellules cancéreuses car elles étaient faibles et désordonnées, et renforcerait les cellules saines.

Carl lui a enfin demandé de visualiser son système immunitaire avec des globules blancs, englobant,  nettoyant son corps des cellules malades ou mortes et les drainant à travers le système d’évacuation du foie et des reins.

Toujours dans son imagination, il devait voir le cancer diminuer en taille et retrouver la santé.

Rapidement il a commencé à aller mieux. La radiation s’est très bien passée, et il n’a montré aucune réaction négative aux radiations que ce soit sur sa peau, sur ses muqueuses ou dans sa gorge. Puis très vite, il a retrouvé l’appétit. Il regagna poids et force. Le cancer a progressivement disparu.

La santé du patient a continué à s’améliorer jusqu’à ce que deux mois plus tard, il n’ait présenté plus aucune trace de cancer.

Suite à sa guérison, le patient décide d’appliquer sa technique à une arthrite qui le fait souffrir depuis des années. Il a vu mentalement ses globules blancs adoucir les joints de ses bras et de ses jambes et éliminer les débris jusqu’à qu’ils fussent doux et éclatants. Et même si les douleurs reviennent de temps en temps, il a réussi à les éliminer au point où il peut aller pêcher régulièrement, un sport impossible à pratiquer avec de l’arthrite.

En dernier lieu, il a appliqué la technique de visualisation à sa vie sexuelle. Il souffrait d’impuissance depuis plus de 20 ans et après plusieurs semaines d’imagination concentrée, il a regagné ses facultés sexuelles. Toutes ses améliorations étaient maintenues six ans plus tard.

O. Carl Simonton a donc poursuivit ses recherches dans la psycho-neuro-immunologie et est même devenu diplômé de la méthode Silva.

Comment utiliser votre imagination – Neville GODDARD – 1955

Le but de cet enregistrement est de vous montrer comment utiliser votre imagination pour réaliser tous vos désirs. La plupart des hommes sont totalement ignorants de sa puissance et s’inclinent alors toujours devant le diktat des «faits» et acceptent la vie sur la base d’un monde sans imagination. Mais quand vous aurez découvert ce pouvoir créateur en vous-même, vous revendiquerez hardiment la suprématie de l’imagination et vous lui soumettrez toutes choses. Quand un homme parle de Dieu dans l’homme, il est totalement inconscient que ce pouvoir appelé Dieu en l’homme est en fait son imagination. CECI est la puissance créatrice de l’homme. Il n’y a rien sous le ciel qui n’est plastique telle l’argile du potier face au toucher de l’esprit d’imagination qui sculpte et modèle.

Drawing_potter and clay_png

Une fois un homme me dit: «Vous savez, Neville, j’aime à vous écouter parler d’imagination, mais quand je le fais, je touche toujours la chaise avec mes doigts et pousse mes pieds dans le tapis juste pour garder mon sens de la réalité et la profondeur des choses ». Eh bien, sans doute, il est encore en contact avec la chaise avec ses doigts et pousse ses pieds dans le tapis.

Eh bien, laissez-moi vous raconter l’histoire d’une autre qui ne touche pas avec ses doigts et ne pousse son pied sur le bord du tramway. C’est l’histoire d’une jeune fille vient d’avoir dix-sept ans. C’était la veille de Noël, et elle était attristée, car elle venait de perdre son père dans un accident, et était de retour chez elle dans ce qui semblait être une maison vide. Elle n’avait aucune expérience professionnelle, et a donc obtenu un emploi comme serveuse. Cette nuit-là, il est très tard, c’est la veille de Noël, il pleut, la voiture est pleine de rire les garçons et les filles à la maison pour leurs vacances de Noël, et elle ne pouvait pas dissimuler ses larmes.

Heureusement pour elle, comme je le disais, il pleuvait, donc elle a collé son visage vers les cieux afin de mêler ses larmes avec la pluie. Alors qu’elle tenait la rame du tramway, voici ce qu’elle a fait: elle se dit, « Ce n’est pas la pluie, mais ce sont les embruns de l’océan. Ce ne sont pas le sel de larmes que je goûte, mais le sel de la mer et du vent. Et ce n’est sont pas San Diego, ce qui est un navire, et je viens dans la baie de Samoa « . Et là, elle se sentait la réalité de tout ce qu’elle avait imaginé.

Dix jours plus tard, cette jeune fille reçu une lettre d’un cabinet à Chicago lui indiquant que sa tante, plusieurs années avant d’embarquer en bateau pour l’Europe leur avait fait un dépôt de trois mille dollars avec pour instruction que cet argent devrait être accordée sa nièce, si elle ne revenait pas en Amérique. Le cabinet venait de recevoir l’information du décès de la tante et agissait maintenant selon ​​ses instructions. Un mois plus tard cette fille prit le bateau pour Samoa. Comme elle est venue dans la baie, il était tard dans la nuit et il y avait du sel de la mer dans le vent. Il ne pleuvait pas, mais il y avait des embruns dans l’air. Et elle sentait vraiment ce qu’elle avait ressenti un mois avant, mais cette fois elle avait réalisé son objectif.

Maintenant, cet enregistrement est à propos de la méthode. Je tiens à vous montrer aujourd’hui comment merveilleusement utiliser votre imagination dans le sentiment de votre vœu exaucé et le laisser reposer et s’endormir dans cet état. A partir de ma propre expérience, je peux vous promettre que vous ressusciterez l’état dans lequel vous vous endormez si vous pouvez réellement vous sentir dans la situation de votre désir accompli alors que vous endormez. Alors que vous êtes dans cet état, restez-y jusqu’à ce que vous lui donniez tous les tons de la réalité, jusqu’à ce que vous lui ressentiez toute la vivacité sensorielle de la réalité. Comme vous le faites, dans cet état, tombez doucement dans le sommeil. Et d’une manière que vous ne devinerez jamais (vous ne pourrez jamais imaginer consciemment les moyens qui seront utilisés) vous vous retrouverez dans une série d’événements qui vous conduiront vers la réalisation objective de cet état.

Par exemple, supposons que je voudrais une maison, mais je n’ai pas d’argent – mais je sais ce que je veux. Ainsi, sans rien prendre en considération, je me ferais une représentation de la maison que je voudrais vivre, avec toutes les choses à l’intérieur que je voudrais. Et puis, cette nuit, alors que je vais me coucher, je me mettrais dans un état de somnolence, cet état qui borde le sommeil. Je m’imagine que je suis effectivement dans une telle maison, que je descends du lit, que je foule le sol de cette maison, si je laisse cette salle, je voudrais entrer dans la salle qui est adjacent à ma chambre imaginé dans cette maison. Et tandis que je touche le mobilier et le sentiment qu’il soit solidement réel, et alors que je me déplace d’une pièce à l’autre dans ma maison imaginaire, je voudrais aller à endormie dans cet état. Et je sais que dans un sens, je ne pouvais pas concevoir consciemment, je voudrais réaliser ma maison. Je l’ai vu le temps de travail et temps nouveau.

Par exemple, supposons que je voudrais une maison, mais je n’ai pas d’argent – mais je sais toujours ce que je veux. Ainsi, sans rien prendre en considération, je me ferais une représentation de la maison que je voudrais vivre, avec toutes les choses à l’intérieur de ce que je ne voudrais. Et puis, cette nuit, alors que je vais me coucher, je me mettrais dans un état, un état de somnolence, cet état qui borde le sommeil. Je m’imagine que je suis effectivement dans une telle maison, que je descends le lit, que je foule le sol de cette maison quand je sortirai de la maison. J’entrerais dans la salle qui est adjacente à ma chambre imaginée dans cette maison. Et tandis que je touche le mobilier et que je ressens le sentiment qu’il est solidement réel, et alors que je me déplace d’une pièce à l’autre dans ma maison imaginaire, je m’endors dans cet état. Et je suis convaincu que dans d’une manière que je ne pourrais imaginer, je manifesterai ma maison. J’ai vu cette technique marcher encore et encore.

Si j’avais envie d’une promotion dans mon entreprise, je me dirais « Quelles responsabilités supplémentaires seraient les miennes si j’avais obtenu cette promotion? Que ferais-je? Que dirais-je? Qu’est-ce que je verrais ? Comment agirais-je? Et puis dans mon imagination, je verrais et toucherais, ferais et agirais comme je vois vers l’extérieur et tactile et d’agir si je dans cette position.

Si je voulais maintenant trouver le compagnon de ma vie, étant à la recherche d’une fille merveilleuse ou d’un homme merveilleux, que ferais-je réellement si cela était maintenant fait? Par exemple, supposons que maintenant je suis une femme cherchant à me marier, une chose que je pourrais faire serait de porter un anneau de mariage. Je prendrais mes mains imaginaires et je me sentirais l’anneau que j’imagine d’être là. Et je continuerais à le sentir et le sentir jusqu’à ce qu’il me semble être solidement réel. Je donnerais tout l’éclat sensoriel que je suis capable de donner. Et tandis que je me sens ma bague imaginaire (ce qui implique que je suis désormais mariée), je m’endormirais.

Cette histoire nous est racontée dans Le Cantique des Cantiques, appelé encore Les chants de Salomon:

Il est dit : « La nuit sur mon lit, j’ai cherché celui qu’aime mon âme. J’ai trouvé celui qu’aime mon âme, et je ne le laisserait pas aller jusqu’à ce que je l’aie amené dans la maison de ma mère, dans la chambre de celle qui m’a conçu « .

Si je prendrais ce beau poème et de le mettre en français moderne, dans un langage pratique, il dirait ceci: «Alors assis dans mon fauteuil, je me sentirais totalement dans la situation de mon désir accompli, et une fois avoir ressenti cet état, je ne le laisserais pas à laisser aller. Je garderais cette humeur vivace, et dans cet état d’esprit vivace, je m’endors. Cela signifie : « Qui les conduit à droite dans la chambre de ma mère, dans la chambre de celle qui m’a conçue ».

Vous savez, les gens sont totalement inconscients de ce fantastique pouvoir de l’imagination, mais une fois que l’homme commence à découvrir ce pouvoir en lui, il ne jouera jamais la partie qu’il jouait auparavant. Il ne se retourne pas et devient simplement un réflecteur de la vie; à partir de maintenant il est le décideur de sa vie. Le secret de donc de centrer votre imagination dans le sentiment du vœu exaucé et d’y demeurer. C’est dans notre capacité à vivre DANS le sentiment de vœu exaucé que réside notre capacité à vivre une vie plus abondante. La plupart d’entre nous ont peur de nous imaginer en personnes importantes et nobles sécurisés dans notre contribution au monde juste parce que, au moment même où nous faisons cette hypothèse, la raison et nos sens nient la nie. Nous semblons être en proie à un désir inconscient qui nous accroche désespérément dans le monde des choses familières et résiste à tout ce qui menace de nous arracher à nos amarrages familiers.

Eh bien, je vous invite à essayer. Si vous l’essayez, vous découvrirez cette grande sagesse des anciens. Car ils nous ont raconté des histoires dans leur propre, merveilleux, étrange forme symbolique. Mais malheureusement, vous et moi avons mal interprété leurs histoires et pris pour faits historiques ce qui n’était que des instructions pour atteindre tous nos objectifs. Vous voyez, l’imagination nous met en contact avec notre monde intérieur des états.

Ces états sont existants, ils sont présents aujourd’hui, mais ils ne sont que des possibilités tant que nous pensons à eux. Mais ils deviennent irrésistiblement réels lorsque nous pensons à partir d’eux et les habitons.

Vous savez, il y a une grande différence entre penser à ce que nous voulons dans ce monde et penser à partir de ce que nous voulons. Permettez-moi de vous dire quand je entendu parler de ce pouvoir étrange et merveilleux de l’imagination. C’était en 1933 à New York City. C’est un vieil ami à moi me l’a enseigné.

Il ouvrit alors le 14eme verset de Jean, et voici ce qu’il y lit : «Dans la maison de mon père il y a plusieurs demeures. Si ce n’était pas le cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serais all, et que je vous aurais préparé une place, je reviendrai, et vous prendrai avec moi, afin que où je suis vous y soyez aussi ». Il m’expliqua que ce personnage central de l’Évangile était en fait l’imagination humaine; que «manoir» était pas une place dans une maison céleste, mais simplement mon désir. Si je ferais une représentation vivante de l’état désiré, puis entrez cet état et je demeure dans cet état, je le manifesterais.

A l’époque, je voulais faire un voyage à l’île de la Barbade dans les Antilles, mais je n’avais pas d’argent. Il m’a expliqué que cette nuit-là, alors que je dormais à New York, je partais du principe que je dormais en fait dans la maison de mon père terrestre à la Barbade et que je m’endormais dans cet état, je manifesterais mon voyage. Eh bien, je l’ai pris au mot et ai essayé. Pendant un mois, nuit après nuit que je me suis endormi, en supposant que je dormais dans la maison de mon père à la Barbade. À la fin du mois une invitation de ma famille m’est parvenue m’invitant à passer l’hiver à la Barbade. J’ai en effet pris le bateau pour la Barbade au début de Décembre de cette année.

Dès lors, je savais que j’avais trouvé le sauveur en moi. Le vieil homme m’a dit qu’il était impossible de faillir.  Même après que ce fut arrivé, j’avais peine à croire que cela ne serait pas arrivé de toutes façons. Voilà la bien étrangeté de cette affaire.  À la réflexion, cela arrive si naturellement que vous vous dites: « Eh bien, ce serait arrivé de toute façon », et vous remettez rapidement de cette merveilleuse expérience que vous venez de faire.

Cela n’a jamais échoué tant que je mettais la vivacité sensorielle et le réalisme nécessaires.  Je pourrai vous raconter nombre d’histoires pour vous montrer que cela fonctionne, mais en substance, c’est simple: Il faut que vous sachiez ce que vous voulez. Lorsque vous savez ce que vous voulez, vous pensez à cela. Mais cela ne suffit pas. Vous devez maintenant commencer à penser à partir de cela.  Eh bien, comment pourrais-je penser à partir de cela ? Je suis assis ici, et je veux être ailleurs. Comment pourrais-je, alors que assis ici physiquement, me situer en imagination dans un autre point de l’espace éloigné de cette pièce et de sentir que c’est réel?