Comment Geneviève Behrend a gagné les 20.000 dollars dont elle avait besoin pour aller à Londres.

Genevieve Behrend

Geneviève Behrend est une pointure et une référence dans le milieu de la Pensée Nouvelle, ou du christianisme métaphysique. Elle est notamment l’auteur de Your invisible Power, référence dans le milieu de métaphysique. Elle était ce qu’on appelait un maître dans la manifestation, et l’une de ses manifestations célèbres fut un gain de 20.000 $ dont elle avait besoin pour s’installer quelques années à Londres afin de suivre des cours de métaphysique chrétienne. Elle a gagné ces 20.000 $ en six semaines. Même si c’est une somme substantielle,  ce qui est intéressant, est que  c’était en 1912. Quand on compare cette somme avec la monnaie actuelle, cela ferait entre 450 et 500.000 dollars actuels ! Pas mal, en six semaines de travail !

Pourquoi voulait-elle aller à Londres ? Elle était veuve depuis une dizaine d’années et la solitude l’avait poussée à lire des livres de métaphysique afin de trouver paix, sagesse et sérénité. Elle fut attirée fortement par les livres du métaphysicien américain le juge Thomas Troward ( dont je traduirais certains des excellents livres plus tard), qui prônait l’idée que les pensées et les émotions créent notre vie. Son message a réveillé quelque chose de très profond chez elle quand elle lut dans un de ses livres :

« Mon esprit est le centre des opérations divines. Les opérations divines sont toujours dans un souci d’accroissement et d’une plus grande expression d’elles-mêmes, et cela signifie quelque chose qui va au –delà de ce qu’il y avait avant, quelque chose d’entièrement nouveau ».

troward-thomas

Le juge anglais Thomas Troward – (1847 – 1916)

Afin d’étudier auprès du juge Troward (il fut juge dans sa vie active et a étudié la métaphysique ensuite. Mais on continuait à l’appeler par son titre) pendant deux ans, elle avait calculé qu’il lui faudrait 20.000$ pour vivre en autonomie à Londres.

Ayant compris par les livres de Troward, que pour créer le futur qu’elle désirait, il lui fallait vivre dans ses émotions et ses pensées comme si c’était déjà fait,  elle avait décidé d’appliquer ses conseils afin de créer le futur qu’elle désirait.

Chaque nuit, sur son lit, avant de se coucher, elle visualisait compter 20 billets de 1000€. Elle faisait le même exercice le matin. Quand elle y pensait dans la journée, elle répétait avec certitude qu’elle avait l’argent. De plus, elle avait décrit sur papier ce qu’elle ferait avec l’argent et relisait ses notes.  Elle visualisait aussi constamment qu’elle dépensait l’argent à Londres, et qu’elle rencontrait Thomas Troward et devenait son élève (bien qu’il lui avait dit non par courrier initialement).

Elle raconte surtout que bien qu’il y avait de la tension au début, au bout de quelque temps, elle se sentait plus en phase avec ses visualisations, et en phase avec l’univers tout entier. Progressivement des signes se sont présentés confirmant la prochaine arrivée de la somme demandée, jusqu’à ce qu’elle lui soit donné finalement par une source qu’elle ne soupçonnait pas alors. Et elle devint effectivement l’élève de Troward et son unique, parce qu’il n’en pris pas jamais d’autre.

20000 dollars won by Genevieve Behrend

20.000$ gagnés par Geneviève Behrend alors qu’elle était presque sans le sous, suite à six semaines de visualisations avant de s’endormir.

Voici donc sa méthode :

  • Visualisez que vous comptez la somme d’argent que vous désirez avant de vous coucher. Soyez convaincu que cela va marcher
  • Décrivez par écrit tout ce que vous ferez une fois que vous serez en possession de l’argent et relisez -le souvent.
  • Quand vous y pensez dans la journée, dites merci que vous ayez déjà reçu l’argent avec conviction.
  • Plus vous ferez l’exercice, plus votre conscience de cet argent augmentera et plus vous aurez un plaisir à faire l’exercice. Quand vous aurez un vrai plaisir à le faire, et qu’un sentiment de paix sera monté en vous, cela signifiera que votre argent ne va pas tarder. Vous avez atteint votre subconscient.

Superbe témoignage: « Mon frère le cascadeur, ma tante la gagnante à la loterie »

Ceci est un témoignage de Sean Collins, un chercheur dans le potentiel de l’esprit humain. Je suis tombée sur lui, il y a une quinzaine d’années, quand je balbutiais dans mes recherches sur le pouvoirs de m’esprit et cherchait à mettre en pratique le pouvoir de la foi. En effet, malgré mes quelques expériences « miraculeuses », je doutais encore fortement. Après avoir lu son témoignage sur son site, qui a cessé son activité, je crois désormais, puisqu’il se consacre à autre chose, je l’avais contacté en privé, pour savoir si ces histoires étaient édulcorées ou pas, et quels conseils il pouvait me prodiguer. Ces histoires sont donc authentiques, et si vous travaillez et persistez, comme Sean le dit, ou comme Neville Goddard, vous manifesterez. Je lui suis encore très reconnaissante de m’avoir consacré un peu de temps, pour répondre à mes questionnements, car cela m’a certainement permis d’avancer à très grand pas. C’est donc ce témoignage qui m’a vraiment inspirée et réveillée.

« En 1989, un ami m’a invité à aller à un carnaval de l’église. Il y avait un stand de vente de livres d’occasion, dans la salle paroissiale, et j’y ai acheté (pour 25 cents) un petit livre de poche en lambeaux appelé Méthode Silva Mind Control. Le livre disait que si vous voulez que quelque chose vous arrive, alors vous devez appliquer une technique de visualisation spécifique qui ramènera vos ondes cérébrales à un niveau plus créatif de votre esprit. Il conseillait d’assister au cours de la Méthode Silva, mais disait également que jusqu’à ce que vous vous assistez peut faire la technique de visualisation 100 à 1. (Décrite plus loin dans cet article.)

La méthode Silva

Version française de Silva Method Mind Control

J’ai aimé que José Silva présente son livre avec une approche plus scientifique que métaphysique, cela me correspondait, car ses techniques se basaient sur les ondes du cerveau, le cerveau droit et les cycles par secondes.  Je décidai donc de tester cette information. Une fois par jour pendant deux semaines je suivrais les instructions décrites et programmerait qu’un événement se produise.

Une chose drôle étant, que je ne savais pas ce que je voulais obtenir. Donc j’ai demandé à mon frère s’il pouvait avoir quoi que ce soit dans le monde, que cela pourrait-il être?  Il m’a alors avoué qu’il aimerait être coordinateur de cascades dans un film qui allait être tourné, dans notre ville de Fort Lauderdale (Floride).

Tout d’un coup, j’avais un projet sur lequel travailler. Je n’ai pas dit à mon frère qu’il ferait partie de mon expérience. Pendant les deux semaines suivantes, une fois par jour, j’ai fait la méthode de 100 à 1 et à ce niveau plus calme de l’esprit, je visualisais une image de mon frère où il portait un t-shirt où il était écrit « coordonnateur des cascades. » Les instructions de José Silva ne le disaient pas, mais spontanément aussi, je me représentais dans l’image mentale le cœur de mon frère remplir la scène de couleur.
C’était juste mon intuition qui me le dictait,  et c’était une façon inconsciente d’être en accord et en amour avec ce que je voulais vivre.  (Si vous êtes familier avec le concept de « chakras », j’imaginais son chakra du cœur remplir l’image mentale.)

chakras_body_heart_symbol

Ce que je n’avais pas appris de José Silva était pendant combien de temps je devais imaginer le résultat souhaité.  J’ai donc décidé de maintenir l’image dans mon esprit aussi longtemps que je ressentais bon de le faire. Cela n’a jamais dépassé quelques minutes, et généralement le signal que je me sentais dans mon corps m’exprimant que je l’avais fait assez visualisation pour une session était que je commençais à rire.

Comme une routine, je faisais mes visualisations dans la salle de bain, parce que j’étais déjà assis, et aussi je voulais être sûr de le faire quotidiennement, une fois par jour pendant deux semaines. (José Silva mentionne cela aussi. Pour les personnes qui disent qu’elles ne peuvent s’écarter quelques minutes de leur poste de travail ou de la famille pour se reposer et visualiser, faites donc votre méditation quand vous êtes aux toilettes).

A la fin des deux semaines, je me suis arrêté. « Eh bien, nous verrons ce qui se passera, me dis-je. »

Trois jours plus tard, ma mère a appelé dans mon appartement. « Sean, tu ne devineras jamais ce qui est arrivé à ton frère »!

« Quoi? » Ais-je demandé.

Elle a alors raconté qu’il était sur un parking à Ft. Lauderdale, et un homme l’a accosté et lui a dit qu’il serait parfait pour un film qui va être tourné dans la ville et est-ce qu’il accepterait de passer une audition? À l’audition, Martin Scorsese et Robert DeNiro le choisirent parmi 11 cascadeurs de films!!!

Robert-De-Niro-and-Martin-Scorsese-on-set-of-Cape-Fear-600x687

Robert De Niro et Martin Scorsese sur le tournage de Cape fear, en français Les Nerfs à Vifs.

Ce film, « Cape Fear » ( Les Nerfs à Vifs dans pour la version française), a donné à mon frère le rôle de l’un des trois gars engagés pour casser la figure au personnage de Robert DeNiro. Il est celui qui brandit la chaîne de moto.

Ma visualisation pour lui était  qu’il soit coordinateur des cascades, ce qu’il n’était pas. Étant donné qu’il l’avait jamais été un coordinateur des cascades de cinéma, ni même cascadeur dans un film auparavant, qu’il puisse être retenu pour passer les auditions (il y en avait deux) et puis être sélectionné pour apparaitre dans une scène de cascade est tout simplement extraordinaire. Un résultat escompté petit en valeur, mais absolument extraordinaire!

Frère de Sean collins_ Les Nerfs à vif

Frère de Sean Collins – Les Nerfs à vif – Tiré d’extrait sur YouTube.com

Une autre histoire à propos de cette technique 100 à 1:

Ma tante est une personne gentille et généreuse mais qui possède l’étonnante capacité à être critique et pessimiste sur tout sujet de conversation. (Pensez à Bourriquet dans Winnie l’Ourson.) Elle était venu nous voir  de New York pendant de nombreuses semaines et a acheté des billets de la loterie Floride tous les jours.

Un jour au cours de sa visite, elle a mentionné qu’elle ce qu’elle voulait le plus au monde était de gagner à la loterie. Alors je lui ai dit: « Si tu veux gagner, tout ce que tu as à faire est ce processus de visualisation après avoir compté de 100 à 1. »
Je lui ai dit:
« Fais-le une fois par jour pendant deux semaines, puis arrête. » (D’ordinaire, j’aurais parlé avec le conditionnel, mais dans son cas, j’ai affirmé cela dit avec toute la certitude que je pouvais avoir.) Elle a écouté attentivement, sans critiquer et elle m’a surpris en disant qu’elle le ferait. Quatre semaines plus tard, on s’est revu à la maison d’un cousin et en rigolant, m’a tapé le bras en me disant: «Je croyais que je devais gagner à la loterie?»

« As-tu fait la visualisation? » J’ai demandé. Elle a dit oui. « Et bien, tu gagneras, lui ais-je répondu de manière neutre. »Arrête d’y penser ».  Trois jours plus tard, elle a gagné.

Voici où ça devient vraiment intéressant. Les premiers mots que je l’ai entendue dire quand elle a vérifié qu’elle avait les numéros gagnants étaient, « Je te parie que le montant ne sera pas très élevé. Elle a remporté la cagnotte du mercredi. Les jackpots du lundi, mardi, jeudi et vendredi étaient tous entre 25 et 30 mille dollars. Le mercredi, il avait mystérieusement, plongé à 5000. « Attention, le montant ne sera probablement pas très élevé. « Elle avait raison!« 

Une autre chose drôle concernant cette histoire: Quand elle est allée au bureau de loterie se faire payer son billet gagnant, elle a dit que le bureau de loto lui a semblé juste comme ce qu’elle avait visualisé, même si elle ne l’avait jamais été dans ce bureau avant. Sa visualisation était de se faire payer son billet gagnant au kiosque du bureau de loterie local. 

Un autre anecdote: lors d’une réunion Silva, ici dans le sud de la Floride, il y a pas si longtemps, une jeune femme s’est levée face à l’assistance et a montré ses déclarations de revenus parce qu’elle  pensait que personne ne croirait  son histoire. Elle s’était imaginé elle-même en face de la télévision entourant chaque numéro sur son billet de loterie jusqu’à ce que chaque numéro ait été encerclé. Elle a dit que cela est arrivé juste exactement comme elle se l’est imaginé. Je ne me rappelle pas le montant exact qu’elle a gagné.

Si vous jouez aux loteries, je tiens à mentionner que si votre désir est plus d’argent, il y a beaucoup, beaucoup de pistes plus faciles pour gagner de l’argent qu’en jouant à la loterie.

Une technique que j’appris du maître PNL / Hypnose Carolyn Deal de la Caroline du Nord est que votre conscience est un distributeur automatique de billets quand vous imaginez vos clients, vos ou votre patron si heureux et satisfaits de vos services, que cela vous amène plus d’argent et cela augmente encore leur satisfaction.

Je me souviens il y a quelques années d’être dans une mouise financière, et avoir besoin d’une aubaine. Donc, je me représentais recevoir de l’argent et avait la confiance qu’il trouverait son chemin vers moi. Effectivement, après une semaine de visualisations quotidiennes, j’ai trouvé  dans mon bureau un chèque d’assurance de six ans avant que je n’avais jamais encaissé. J’ai appelé les assureurs et ils m’ont dit qu’ils me feraient un nouveau chèque si je leur envoyais celui-ci.

Ce genre de visualisation peut fonctionner, mais ne résout pas le problème plus profond d’attiré l’argent de façon continue.

Voici la méthode de 100 à 1.

Avec vos paupières fermées, tournez vos yeux vers le haut légèrement, à peu près de 20 degrés vers le haut ou aussi loin qu’il vous est confortable – et mentalement voyez et comptez à rebours les numéros 100 à 1. Même si vous êtes un méditant expérimenté – que ce soit par la Méthode Silva, le programme Siddhi de la Méditation transcendantale, ou autre, essayez cette méthode et voyez ce que cela fait.

Il se peut que vous sentiez un léger picotement dans votre tête au début, en particulier, à mesure que vous vous rapprochez du numéro 1. (Assurez-vous de le faire en position assise, car si vous vous couchez, vous allez probablement vous endormir.) Ce processus vous amène au niveau des ondes cérébrales alpha, voire même en territoire thêta, qui peut être utile d’explorer, même si vous êtes un méditant expérimenté.

Une fois que vous avez vu et mentalement dit le numéro 1, vous êtes au niveau où vous pouvez visualiser.

Scribe méditant

Scribe méditant?

Visualisez dans votre esprit ce que vous verriez si le résultat souhaité s’était produit. Voyez-le clairement et vivement. Si ce que votre visualisation implique un objectif personnel, voyez-vous dans l’image mentale. (Si vous êtes quelqu’un pas trop à l’aise avec vos images intérieures, vous pourrez constater qu’en gardant vos yeux tournés légèrement vers le haut (les yeux fermés) pendant le compte à rebours de 100 à 1 vous donne encore plus conscience de vos images intérieures. Ne me prenez pas au mot, faites le test par vous – même.)

Après un certain laps de temps à imaginer le résultat souhaité, quel que soit la longueur de temps appropriée pour vous, réveillez-vous en comptant de 1 à 5, en voyant mentalement chaque numéro. Au nombre de 5, vous ouvrirez les yeux parfaitement, vous sentant détendu et reposé.

Bonus: Avant de sortir de votre méditation, vous pouvez également répéter certaines de vos affirmations personnelles! Ceci est une utilisation merveilleuse du niveau de l’esprit profond.
La meilleure métaphore que j’ai entendu parler de ceci est que votre l’esprit, comme la cire froide, répond très peu aux impressions. Appuyez sur une bougie froide avec votre pouce et aucune empreinte apparaît. Mais si vous réchauffez la cire ( ou réchauffez votre esprit en tranquillisant vos ondes cérébrales), votre pouce marque facilement la bougie, l’empreinte restant après que la cire ait refroidie.

Stomer_Matthias-ZZZ-Vieille femme à la bougie

Vieille femme à la bougie – Matthias Stomer – 1640 La symbolique de la bougie présenté par Sean Collins est très parlante et toute à fait exact de mon point de vue. Je peux confirmer que la relaxation, plus elle est profonde, plus la visualisation est efficace.

 

Des conseils que j’ai reçus de personnes qui obtiennent des résultats superbes en visualisant:

1. Quand vous visualisez, visualisez aussi quelque chose de bons pour les autres et tous les intéressés. Si vous voulez plus de profits dans votre entreprise, visualisez les gains de vos clients, et la fortune qui en vient. Si vous voulez trouver l’amour dans la vie, visualisez votre partenaire, ou le partenaire potentiel que vous cherchez être ravis d’être avec vous. Incluez le bonheur de toutes les acteurs concernés dans votre visualisation. En d’autres termes, non seulement gagnant pour vous, mais aussi gagnant pour l’autre/ victoire pour tout le monde.

On me demande parfois de visualiser afin d’aider à résoudre un problème avec quelqu’un qui est à l’origine d’un mal, ou d’agir dans un environnement hostile (harcèlements, menaces, plaintes continues…).  Si quelqu’un vous importune, ou vous dérange, imaginez-le autant que possible ressentant beaucoup de joie à tel point qu’aucune forme de harcèlement même n’est plus une solution viable.  Si les résultats ne sont pas apparents, augmentez la quantité de joie que vous imaginez pour cette personne.

Les applications de cette approche sont considérables. Mon père, un détective de police pour une unité de crime organisé, utilise une technique semblable pour visualiser les suspects coopérant avec les enquêteurs infiltrés dans une opération importante.

Mon père, n’est pas seulement un détective de police, mais aussi un ancien supérieur du Corps des Marines. Il a utilisé une variante de la technique pour préparer la rencontre avec de nouveaux informateurs en douceur, et parfois peut même « voir » exactement à quoi ressemble l’informateur avant de l’avoir rencontré! (La volonté de mon père d’explorer plus loin encore les pouvoirs de l’esprit ne cesse de m’inspirer.)

Revenons maintenant aux conseils…

1. Gagnant / gagnant …. pour le bien de tous les intéressés.

2. Visualisez quelque chose que vous voulez vraiment vraiment, pas quelque chose que vous pensez vous devriez vouloir, ou devrait vouloir.

3. Attendez – vous à recevoir,  un peu comme ceci: Supposons que vous allez à Darty pour acheter un lave-vaisselle. Vous le choisissez , payez, et donnez au vendeur votre adresse. On vous dit qu’il sera livré dans trois jours. Trois jours plus tard, un camion Darty se gare dans votre allée. Que pensez-vous qu’il sortira de l’arrière du camion? Bien sûr, vous vous attendez un lave-vaisselle! Ayez ce genre d’expectative pour atteindre vos objectifs.

4. Laissez gérer l’Univers les détails. Carolyn Deal, instructeur Silva de Caroline du Nord Caroline m’a raconté qu’un de ses étudiants a appliqué la technique de 100 à 1 pour acheter une Mercedes. Elle savait exactement ce qu’elle voulait, et a même précisé qu’elle ne voulait payer que 500 $ pour elle, qui est un prix ridiculement bas pour un modèle récent Mercedes.
Un jour,
conduisant sur la route, elle a aperçu une Mercedes garée devant une maison. C’était était exactement la Mercedes qu’elle voulait, et il y avait même un signe pour de mise en  vente sur la vitre. Elle est allée à la porte et une femme a répondu. Combien pour la voiture, lui a -t-elle demandé? La femme lui a dit son mari s’était enfui avec sa secrétaire et lui a demandé de vendre sa voiture et qu’il partagerait avec elle (sa femme) toute somme reçue pour cela. « Alors je la vends pour 500 $», a dit la femme.

2016-mercedes-benz-slk-class_100539492_m

Une Mercedes, comme celle-là?

 

Un puissant exercice d’abondance.

trasure_2668493b

Voici un exercice que je vous propose, et si vous le faites au moins une fois par jour, vous ne tarderez pas à en voir les effets, c’est à dire vous amener de l’abondance illimitée dans votre vie. C’est un exercice que je me suis créé il y a quelques années et que j’ai amélioré au fil du temps. J’ai agi par intuition, l’ai amélioré de la même façon et j’ai remarqué qu’il marchait chaque fois et très rapidement. Sa particularité est qu’il a pour but de vous familiariser avec l’abondance que vous désirez, en évitant la pierre d’achoppement principale qui fait trébucher tant de personnes ; je veux parler de la résistance à la richesse et à l’abondance et quel qu’en soit la raison ou l’origine.

Avant de commencer l’exercice proprement dit, prenez un billet de 10€, un autre de 20 €, un autre de 50 € et un autre de 100 €. Prenez un de chaque, pour vous familiariser avec ces billets. Regardez-les recto-verso, touchez-les, sentez-les avec votre nez, ressentez-les dans vos mains, entre vos doigts. Observez les détails, les couleurs, les tons différents, les dessins.

Il va s’en dire que si vous ne vivez pas dans la zone euro, prenez des billets qui correspondent à la monnaie locale. Ce peut donc être des Francs CFA, des dollars canadiens, américains etc.
S’il ne vous est pas possible d’avoir ses billets en main, allez sur internet, et observez ces billets sur Google images.

Bien que vous n’ayez pas encore l’argent en abondance tel que vous le désirez, vous savez tout de même ce que c’est d’avoir entre vos mains des billets de 10, 20, 50 ou 100 €, puisque vous entrez régulièrement avec ces billets dans votre vie courante. Il n’y a donc pas de résistance particulière à avoir et vous n’en aurez pas.

Assoyez-vous dans un siège confortable dans une position que vous pourrez maintenir pendant au moins une demi-heure. Ce peut être également un sofa où vous pouvez être légèrement couché, mais ne vous couchez pas totalement, parce que vous perdrez en concentration, et vous vous endormirez, et n’aurez pas le temps d’influer sur votre subconscient.

Maintenant détendez-vous profondément. Si vous ne savez pas comment, lisez cet exercice que j’ai écrit il y a plusieurs mois. Il vous faut donc respirer profondément plusieurs fois en détendant tous vos muscles. Cela ne prendra que quelques minutes. Une fois que vous vous sentez bien, vous pouvez commencer vos visualisations.
Vous pouvez être tentés de passer cette étape, mais je ne vous le conseille absolument pas. La relaxation nous permet de quitter temporairement le monde physique, et d’endormir nos sens qui s’y rapportent et d’entrer dans le royaume intérieur. Plus votre relaxation sera profonde, plus vos exercices sont efficaces.
Pour vous faire comprendre à quel point la relaxation est importante dans le travail spirituel, je vous invite à lire les témoignages sur les prouesses des Fakirs indiens, les Lamas tibétains ou les mystiques soufis ou autres mystiques. Certains sont capables de rester des heures dans la neige avec pour seul vêtement leur tunique blanche en se concentrant sur leur énergie intérieure sans souffrir du froid, d’autres peuvent se transpercer avec des objets pointus sans saigner ou souffrir le moindre mal, d’autres peuvent guérir en quelques minutes de blessures etc. Ce ne sont que quelques exemples du pouvoir de l’esprit, mais cela n’est possible qu’avec une relaxation profonde. Il faut donc que vous appreniez à générer en vous cet état à la demande.

Puis maintenant, voici l’exercice :

Maintenant que vous êtes profondément détendu et avez les yeux fermés, imaginez que quelqu’un pour lequel vous avez le plus profond respect est devant vous. Il vaut mieux à mon avis, que cette personne n’existe pas ou que vous ne la connaissiez pas personnellement. Préférez également une personnage mythique, ou l’image d’un personnage sacré ou d’une divinité. Quelque soit l’image de l’individu que vous utiliserez, ce ne sera que la représentation de votre subconscient.

genie_aladdinlamp

Le génie et Alladin – Disney

Vous allez maintenant visualiser que cette personne vous donne des billets que vous avez observé auparavant. Voyez-là vous donner des billets de 10€ un à un, jusqu’à un certain montant, disons 200 €. A chaque fois qu’il vous donne un nouveau billet de 10 €, ressentez ce que vous ressentiriez si on vous donnait effectivement ces billets. Dites-lui merci, à chaque fois que vous recevez un billet.Vous n’avez pas à visualiser précisément les détails du billet, voyez juste le 10 du donc le billet que vous prenez dans la main.

Maintenant, il, votre subconscient va vous donner des billets de 20€. Continuez, et rappelez vous que vous avez déjà reçu 200€. Il va vous donner à nouveau un par un et répétez le processus jusqu’à 1000€.

Continuez le processus jusqu’à 5000 € avec les billets de 50€

Puis quand vous avez atteint les 5000€, continuez le processus jusqu’à 10.000 voir 20.000€.

Vous pouvez continuer le processus jusqu’à 50.000 ou 100.000€.

Une fois atteinte cette somme, dites merci, merci en le sentant bien, puis sortez de votre méditation, totalement satisfait.

Plus vous continuerez l’exercice, et plus vous le ferez plus votre sentiment de réception d’abondance et de richesse augmentera, et plus vous attirez effectivement l’abondance dans votre vie.

Refaites cet exercice au moins une fois par jour. Le soir avant de vous coucher est encore plus efficace.
Je vous invite à le faire pendant au moins 3 semaines, le temps moyen pour reprogrammer le subconscient.

Vous vous poserez peut -être la question, pourquoi ne pas faire cela avec des billets de 500 € ? Tout simplement, parce que que ce sont des billets que vous n’avez pas dans votre vie quotidienne, et que cela créerait donc une résistance.

Faites – le, cela marche vraiment. A chaque fois que je le fais, j’ai de l’argent qui tombe souvent dans les prochains jours ou je suis inspirée dans mes rêves. Vous n’aurez peut être pas la somme demandé de suite. Cela commencera probablement par des sommes mineures, comme des dizaines, des centaines d’euros. Continuez cette méditation, les choses se font toujours par étapes. Vous pouvez trouvez un billet de 20 € par terre, puis vous réveillé le matin en cous rappelant d’avoir rêvé d’une course de chevaux. Je vous invite alors à suivre votre intuition, car je peux vous confirmer que nombre de personnes gagnent des sommes d’argent plus ou moins importantes aux jeux grâce à leurs rêves.

Essayez-le, vous verrez, cela marche de façon magnifique. Et rappelez vous que les choses ne changeront pour vous, quand vous changerez vous-même.

A bank employee counts Euro notes at Kasikornbank in Bangkok October 12, 2010. The Thai government agreed on Tuesday to impose a 15 percent withholding tax on interest and capital gains earned by foreign investors on Thai bonds, the latest bid by an emerging economy to tame its surging currency. From export-dependent Thailand to fast-growing China and Brazil, governments are moving to rein in their currencies as investors, turning their backs on low interest rates in the developed world, pour money into higher-yielding markets. REUTERS/Sukree Sukplang (THAILAND - Tags: POLITICS BUSINESS)

Billets d’euros

Pourquoi mes visualisations ne marchent -t-elles pas?

Une question qui m’est souvent posée par les membres du groupe ou du blog est pourquoi cela ne marche pas pour eux. En effet, certains ont eu beau visualiser, ou faire des affirmations mais n’ont eu que des piètres résultats. Pourquoi ? Parce que vous vous y prenez très probablement mal.

1) La première chose que vous devez comprendre est que la SEULE et UNIQUE chose qui crée votre réalité est votre SENTIMENT ou votre ÉMOTION. Choisissez donc celle que vous voulez utiliser : la Foi, la conviction, la certitude, la joie, le ressenti de la réalisation de votre désir, la satisfaction. Utilisez ce que vous voulez, mais ressentez-la ENCORE et ENCORE jusqu’à ce que vous en ressentiez la réalité. Comme le dit Neville Goddard encore et encore, la seule réponse à laquelle vous devez répondre quant à l’obtention de votre désir est celle-ci:  » Comment me sentirais-je si mon désir était maintenant exaucé?«  Posez – vous à vous – même la question, et quand vous avez la réponse, allez profondément en vous -même avec cette émotion et ressentez -là encore et encore jusqu’à en être submergé. Vous le manifesterez immanquablement.
Sachez que votre désir sera exaucé par votre subconscient quand vous en ressentirez la réalité.

Joy-painting-by-Anuj-Malhotra

La joie par Anuj Malhotra

2) La seconde chose est que vous devez atteindre votre subconscient. Et pour ce faire, vous devez toucher votre désir, faire un avec lui. Comment ? En ressentant l’obtention de votre désir en état de PROFONDE RELAXATION. Plus vous êtes relaxé, moins vous ressentirez de résistance et de conflit et plus vite vous manifesterez votre désir. Relaxez-vous en détendant chaque muscle de votre corps, comme expliqué dans cet article que j’ai écrit il y plusieurs mois. Quand vous vous sentez enfin bien, profondément calme et bien, ressentez cette émotion trouvée lors de l’étape 1). La relaxation profonde de votre corps permet de ne faire qu’un avec les sentiments et les émotions que vous cherchez à atteindre, comme expliqué dans cette parabole. De plus, je vous invite à vous relaxer dans une chaise afin de garder la maitrise, car si vous le faites en position allongée, vous vous endormirez probablement. Faites-le comme indiqué, je vous garantie que vous verrez de la différence. Faites -le le soir avant de vous coucher également si vous pouvez.

oil_painting_original_reading_chair_interior_Heidi Malott

Reading Chait Interior d’Heidi Malott

3) Une fois l’exercice fait, lâchez prise. Comme si vous aviez planté une graine dans le sol afin qu’elle donne naissance à un arbuste, ne vous inquiétez pas, ne cherchez pas à la déterrer pour savoir si elle pousse. Laissez – là croître par elle-même en rendant grâce et en remerciant d’être déjà exaucé.

3-kites-2009-thomas-griffith

Trois cerf-volants – Thomas Griffith – 2009

 

Bon courage à tous. Et sachez que cela est beaucoup, beaucoup plus facile que vous ne le pensez.

 

Ed Thiessen : guérison de graves lésions cérébrales par la visualisation

Ce témoignage est celui de Ed Thiessen, diplômé Silva américain. Il est est tiré de l’ouvrage You The Healer, traduit en français sous le titre Le Guérisseur c’est toi.

Ed a écrit à José Silva en 1984 : « Il y a six ans, si vous m’aviez dit qu’un jour je serais jamais heureux et en bonne santé, je ne l’aurais pas même souri à l’idée; ma santé était tellement mauvaise que je ne pouvais même pas imaginer être bien portant. Ce fut avant que quelqu’un me présente le Silva Mind Control et la puissance de l’esprit.

Quand je suis né en 1962, on s’attendait à que je vive pas longtemps et si je le faisais, j’aurais de graves lésions cérébrales et une paralysie cérébrale. Il a été découvert plus tard, grâce à un examen plus approfondi, que je souffrais de  dystrophie musculaire. J’étais aussi en partie sourd, souffrait d’un strabisme important et était considéré comme littéralement aveugle.

Les «experts» ne donnaient pas beaucoup d’espoir à mes parents quant à mes capacités de lire, d’écrire ou de fonctionner dans le «monde extérieur», c’est -à-dire en dehors d’une institution d’État. Pour cette raison et ma santé déclinante, ils ne s’attendaient à ce que ne vive pas longtemps.

À l’âge de 2 ans,  je subissais déjà une première chirurgie sur mes yeux pour corriger ma vue et mon strabisme.

De 1967 à 1979, je fus placé dans des institutions et des écoles spécialisées et suis encore passé par plusieurs opérations pour mes jambes et mes yeux afin de tenter de résoudre mes nombreux problèmes. Mais rien ne semblait vraiment aider. Ma vue, mon ouïe et ma parole se détérioraient.

Ensuite, début 1978, un bénévole m’a donné le livre qu’elle lisait. Je regardais souvent les livres pour voir combien de mots que je connaissais. Comme je lisais votre livre (La Méthode Silva) à plusieurs reprises, sur une période de temps j’en maîtrisais rapidement les techniques. Parfois, je dormais même avec le livre. Je l’usais complètement.

Les médecins n’arrivait pas comprendre, mais ma santé semblait s’améliorer. Je ne leur ai pas dit que je faisais de la programmation.

D’abord, j’ai commencé à marcher. En peu de temps, je n’eus plus besoin d’appareil pour mes jambes et mes bras. Mon audition a été restaurée ainsi que ma parole.

Ils m’avaient dit que je perdrais ma vue, mais, en allant à mon niveau trois à quatre fois par jour, ma vue améliorée. Début 1980, j’ai pu quitter l’établissement pour de bon.

Quelques mois plus tard, ma tante a entendu parler du Silva Mind Control et pensait que cela pourrait m’aider. Elle ne savait pas combien il m’avait déjà aidé. En Décembre 1980, nous nous sommes inscrits au cours.

Cela m’a aidé encore plus. Ma santé s’est grandement améliorée. En 1981, j’ai arrêté de porter des lunettes et maintenant j’ai une vision de 20/20 et je suis en parfaite santé.

En 1982, je pris mon test GED pour mon diplôme d’études secondaires et ai seulement manqué une question en trigonométrie. Ce fut parce que je n’ai pas programmé pas le problème.

J’avais l’habitude d’acheter deux paires de chaussures parce que mes pieds n’étaient pas de la même taille. J’ai programmé au début de l’année dernière (1983), maintenant les deux pieds sont de la même taille. Un pied a augmenté trois tailles en moins d’un an.

Tout ce qui reste du passé est une légère claudication; cela passera bientôt. Voilà un de mes projets pour 1984.

Mon succès n’est pas un «miracle» et je n’ai pas fait ce que j’ai fait parce que je suis une personne particulière. ce que j’ai fait, je crois que tout le monde peut le faire. Il suffit de croire en la méthode et de beaucoup la travailler !

« Merci, José Silva. »

Ed Thiessen

Guérison spectaculaire d’un cancer de la gorge

Les lignes ci-dessous sont tirées du livre du cancérologue O.Carl Simonton, Guérir envers et contre tout.  Je transmets ce témoignage authentique à titre d’information et pour l’intérêt certain qu’il représente. Je vous conseille fortement de le lire, de l’intégrer l’expérimenter afin d’élargir votre conscience, votre connaissance et votre expérience sur vos possibilités.  Néanmoins, si vous êtes malade, nous ne vous l’indiquons absolument pas en alternative unique à un traitement médical approprié. Faites ce que la logique vous impose, allez consulter auprès de votre médecin.

carl_simonton

Dans la fin des années 60, le cancérologue O. Carl Simonton qui exerce au Cancer Counseling and Research Center à Dallas au Texas, porte un intérêt à ce qu’on commence à appeler la relation corps-esprit. Avec ses collègues il explore des groupes de recherches divers en psychologie comme la thérapie de groupe, la méditation, l’imagerie mentale ou la visualisation, la pensée positive, les techniques de motivation, la Méthode Silva, le biofeedback.

De ses recherches sur le Biofeedback, ils prirent conscience de la possibilité pour chaque individu de modifier ses propres processus physiologiques telle que la pression sanguine ou la fréquence cardiaque en utilisant certaines techniques. Ce qui était inimaginable puis il a toujours été cru que ces processus étaient  inconscients . La technique communément utilisée en biofeedback était l‘imagerie mentale. Essentiellement, cela consistait en une relaxation profonde de l’individu suivie par un exercice où il devait imaginer ou visualiser un but désiré ou un résultat. Dans le cas d’un cancéreux, le patient devait alors imaginer son cancer, puis le traitement pour l’éradiquer et enfin ses défenses naturelles reprendre le dessus et le guérir.

Le premier patient avec qui travaillera Simonton fut un homme de 61 qui se présenta au Centre en 1971 avec un cancer de la gorge considéré comme incurable. Il était très faible et ne pesait plus que 45kg. Il avait même du mal à avaler sa salive et respirait avec difficulté. Les chances qu’il survive cinq années supplémentaires se situaient autour de 5%. Son cas semblait tellement désespéré que le Centre avait dû débattre pour savoir s’il fallait l’accepter, tellement l’issue prochaine était évidente.

21-Cute-Sleeping-Cat-Pictures-2

Le docteur Simonton lui a néanmoins expliqué comment il devait participer à son propre traitement. Il lui a expliqué comment il pouvait influer le cours de sa maladie. Il a donc mis en place pour le patient un programme de relaxation profonde et de visualisation basé sur les recherches qu’il faisait. Le patient devait donc 3 fois par jour ( le matin au réveil, le midi et le soir avant de se coucher) pendant 15 minutes faire cet exercice.
Il devait se relaxer en détendant les muscles de son corps de sa tête aux pieds en demandant à chaque ensemble de muscles de se détendre. Puis une fois bien détendu, il devait s’imaginer dans un endroit agréable, où il se sentait bien et au calme. Peu importe qu’il se visualisait être sur une île déserte, au bord d’un ruisseau du moment que le sentiment lui était agréable.

Immunity Against Diseases

Ensuite, il devait visualiser à quoi son cancer devrait ressembler.
Puis, le patient devait imaginer son traitement qui consistait en des radiations se transformer en des millions de petites balles d’énergie qui iraient se loger dans ses cellules, cancéreuses ou normales. Cette énergie tueraient les cellules cancéreuses car elles étaient faibles et désordonnées, et renforcerait les cellules saines.

Carl lui a enfin demandé de visualiser son système immunitaire avec des globules blancs, englobant,  nettoyant son corps des cellules malades ou mortes et les drainant à travers le système d’évacuation du foie et des reins.

Toujours dans son imagination, il devait voir le cancer diminuer en taille et retrouver la santé.

Rapidement il a commencé à aller mieux. La radiation s’est très bien passée, et il n’a montré aucune réaction négative aux radiations que ce soit sur sa peau, sur ses muqueuses ou dans sa gorge. Puis très vite, il a retrouvé l’appétit. Il regagna poids et force. Le cancer a progressivement disparu.

La santé du patient a continué à s’améliorer jusqu’à ce que deux mois plus tard, il n’ait présenté plus aucune trace de cancer.

Suite à sa guérison, le patient décide d’appliquer sa technique à une arthrite qui le fait souffrir depuis des années. Il a vu mentalement ses globules blancs adoucir les joints de ses bras et de ses jambes et éliminer les débris jusqu’à qu’ils fussent doux et éclatants. Et même si les douleurs reviennent de temps en temps, il a réussi à les éliminer au point où il peut aller pêcher régulièrement, un sport impossible à pratiquer avec de l’arthrite.

En dernier lieu, il a appliqué la technique de visualisation à sa vie sexuelle. Il souffrait d’impuissance depuis plus de 20 ans et après plusieurs semaines d’imagination concentrée, il a regagné ses facultés sexuelles. Toutes ses améliorations étaient maintenues six ans plus tard.

O. Carl Simonton a donc poursuivit ses recherches dans la psycho-neuro-immunologie et est même devenu diplômé de la méthode Silva.

Comment utiliser votre imagination – Neville GODDARD – 1955

Le but de cet enregistrement est de vous montrer comment utiliser votre imagination pour réaliser tous vos désirs. La plupart des hommes sont totalement ignorants de sa puissance et s’inclinent alors toujours devant le diktat des «faits» et acceptent la vie sur la base d’un monde sans imagination. Mais quand vous aurez découvert ce pouvoir créateur en vous-même, vous revendiquerez hardiment la suprématie de l’imagination et vous lui soumettrez toutes choses. Quand un homme parle de Dieu dans l’homme, il est totalement inconscient que ce pouvoir appelé Dieu en l’homme est en fait son imagination. CECI est la puissance créatrice de l’homme. Il n’y a rien sous le ciel qui n’est plastique telle l’argile du potier face au toucher de l’esprit d’imagination qui sculpte et modèle.

Drawing_potter and clay_png

Une fois un homme me dit: «Vous savez, Neville, j’aime à vous écouter parler d’imagination, mais quand je le fais, je touche toujours la chaise avec mes doigts et pousse mes pieds dans le tapis juste pour garder mon sens de la réalité et la profondeur des choses ». Eh bien, sans doute, il est encore en contact avec la chaise avec ses doigts et pousse ses pieds dans le tapis.

Eh bien, laissez-moi vous raconter l’histoire d’une autre qui ne touche pas avec ses doigts et ne pousse son pied sur le bord du tramway. C’est l’histoire d’une jeune fille vient d’avoir dix-sept ans. C’était la veille de Noël, et elle était attristée, car elle venait de perdre son père dans un accident, et était de retour chez elle dans ce qui semblait être une maison vide. Elle n’avait aucune expérience professionnelle, et a donc obtenu un emploi comme serveuse. Cette nuit-là, il est très tard, c’est la veille de Noël, il pleut, la voiture est pleine de rire les garçons et les filles à la maison pour leurs vacances de Noël, et elle ne pouvait pas dissimuler ses larmes.

Heureusement pour elle, comme je le disais, il pleuvait, donc elle a collé son visage vers les cieux afin de mêler ses larmes avec la pluie. Alors qu’elle tenait la rame du tramway, voici ce qu’elle a fait: elle se dit, « Ce n’est pas la pluie, mais ce sont les embruns de l’océan. Ce ne sont pas le sel de larmes que je goûte, mais le sel de la mer et du vent. Et ce n’est sont pas San Diego, ce qui est un navire, et je viens dans la baie de Samoa « . Et là, elle se sentait la réalité de tout ce qu’elle avait imaginé.

Dix jours plus tard, cette jeune fille reçu une lettre d’un cabinet à Chicago lui indiquant que sa tante, plusieurs années avant d’embarquer en bateau pour l’Europe leur avait fait un dépôt de trois mille dollars avec pour instruction que cet argent devrait être accordée sa nièce, si elle ne revenait pas en Amérique. Le cabinet venait de recevoir l’information du décès de la tante et agissait maintenant selon ​​ses instructions. Un mois plus tard cette fille prit le bateau pour Samoa. Comme elle est venue dans la baie, il était tard dans la nuit et il y avait du sel de la mer dans le vent. Il ne pleuvait pas, mais il y avait des embruns dans l’air. Et elle sentait vraiment ce qu’elle avait ressenti un mois avant, mais cette fois elle avait réalisé son objectif.

Maintenant, cet enregistrement est à propos de la méthode. Je tiens à vous montrer aujourd’hui comment merveilleusement utiliser votre imagination dans le sentiment de votre vœu exaucé et le laisser reposer et s’endormir dans cet état. A partir de ma propre expérience, je peux vous promettre que vous ressusciterez l’état dans lequel vous vous endormez si vous pouvez réellement vous sentir dans la situation de votre désir accompli alors que vous endormez. Alors que vous êtes dans cet état, restez-y jusqu’à ce que vous lui donniez tous les tons de la réalité, jusqu’à ce que vous lui ressentiez toute la vivacité sensorielle de la réalité. Comme vous le faites, dans cet état, tombez doucement dans le sommeil. Et d’une manière que vous ne devinerez jamais (vous ne pourrez jamais imaginer consciemment les moyens qui seront utilisés) vous vous retrouverez dans une série d’événements qui vous conduiront vers la réalisation objective de cet état.

Par exemple, supposons que je voudrais une maison, mais je n’ai pas d’argent – mais je sais ce que je veux. Ainsi, sans rien prendre en considération, je me ferais une représentation de la maison que je voudrais vivre, avec toutes les choses à l’intérieur que je voudrais. Et puis, cette nuit, alors que je vais me coucher, je me mettrais dans un état de somnolence, cet état qui borde le sommeil. Je m’imagine que je suis effectivement dans une telle maison, que je descends du lit, que je foule le sol de cette maison, si je laisse cette salle, je voudrais entrer dans la salle qui est adjacent à ma chambre imaginé dans cette maison. Et tandis que je touche le mobilier et le sentiment qu’il soit solidement réel, et alors que je me déplace d’une pièce à l’autre dans ma maison imaginaire, je voudrais aller à endormie dans cet état. Et je sais que dans un sens, je ne pouvais pas concevoir consciemment, je voudrais réaliser ma maison. Je l’ai vu le temps de travail et temps nouveau.

Par exemple, supposons que je voudrais une maison, mais je n’ai pas d’argent – mais je sais toujours ce que je veux. Ainsi, sans rien prendre en considération, je me ferais une représentation de la maison que je voudrais vivre, avec toutes les choses à l’intérieur de ce que je ne voudrais. Et puis, cette nuit, alors que je vais me coucher, je me mettrais dans un état, un état de somnolence, cet état qui borde le sommeil. Je m’imagine que je suis effectivement dans une telle maison, que je descends le lit, que je foule le sol de cette maison quand je sortirai de la maison. J’entrerais dans la salle qui est adjacente à ma chambre imaginée dans cette maison. Et tandis que je touche le mobilier et que je ressens le sentiment qu’il est solidement réel, et alors que je me déplace d’une pièce à l’autre dans ma maison imaginaire, je m’endors dans cet état. Et je suis convaincu que dans d’une manière que je ne pourrais imaginer, je manifesterai ma maison. J’ai vu cette technique marcher encore et encore.

Si j’avais envie d’une promotion dans mon entreprise, je me dirais « Quelles responsabilités supplémentaires seraient les miennes si j’avais obtenu cette promotion? Que ferais-je? Que dirais-je? Qu’est-ce que je verrais ? Comment agirais-je? Et puis dans mon imagination, je verrais et toucherais, ferais et agirais comme je vois vers l’extérieur et tactile et d’agir si je dans cette position.

Si je voulais maintenant trouver le compagnon de ma vie, étant à la recherche d’une fille merveilleuse ou d’un homme merveilleux, que ferais-je réellement si cela était maintenant fait? Par exemple, supposons que maintenant je suis une femme cherchant à me marier, une chose que je pourrais faire serait de porter un anneau de mariage. Je prendrais mes mains imaginaires et je me sentirais l’anneau que j’imagine d’être là. Et je continuerais à le sentir et le sentir jusqu’à ce qu’il me semble être solidement réel. Je donnerais tout l’éclat sensoriel que je suis capable de donner. Et tandis que je me sens ma bague imaginaire (ce qui implique que je suis désormais mariée), je m’endormirais.

Cette histoire nous est racontée dans Le Cantique des Cantiques, appelé encore Les chants de Salomon:

Il est dit : « La nuit sur mon lit, j’ai cherché celui qu’aime mon âme. J’ai trouvé celui qu’aime mon âme, et je ne le laisserait pas aller jusqu’à ce que je l’aie amené dans la maison de ma mère, dans la chambre de celle qui m’a conçu « .

Si je prendrais ce beau poème et de le mettre en français moderne, dans un langage pratique, il dirait ceci: «Alors assis dans mon fauteuil, je me sentirais totalement dans la situation de mon désir accompli, et une fois avoir ressenti cet état, je ne le laisserais pas à laisser aller. Je garderais cette humeur vivace, et dans cet état d’esprit vivace, je m’endors. Cela signifie : « Qui les conduit à droite dans la chambre de ma mère, dans la chambre de celle qui m’a conçue ».

Vous savez, les gens sont totalement inconscients de ce fantastique pouvoir de l’imagination, mais une fois que l’homme commence à découvrir ce pouvoir en lui, il ne jouera jamais la partie qu’il jouait auparavant. Il ne se retourne pas et devient simplement un réflecteur de la vie; à partir de maintenant il est le décideur de sa vie. Le secret de donc de centrer votre imagination dans le sentiment du vœu exaucé et d’y demeurer. C’est dans notre capacité à vivre DANS le sentiment de vœu exaucé que réside notre capacité à vivre une vie plus abondante. La plupart d’entre nous ont peur de nous imaginer en personnes importantes et nobles sécurisés dans notre contribution au monde juste parce que, au moment même où nous faisons cette hypothèse, la raison et nos sens nient la nie. Nous semblons être en proie à un désir inconscient qui nous accroche désespérément dans le monde des choses familières et résiste à tout ce qui menace de nous arracher à nos amarrages familiers.

Eh bien, je vous invite à essayer. Si vous l’essayez, vous découvrirez cette grande sagesse des anciens. Car ils nous ont raconté des histoires dans leur propre, merveilleux, étrange forme symbolique. Mais malheureusement, vous et moi avons mal interprété leurs histoires et pris pour faits historiques ce qui n’était que des instructions pour atteindre tous nos objectifs. Vous voyez, l’imagination nous met en contact avec notre monde intérieur des états.

Ces états sont existants, ils sont présents aujourd’hui, mais ils ne sont que des possibilités tant que nous pensons à eux. Mais ils deviennent irrésistiblement réels lorsque nous pensons à partir d’eux et les habitons.

Vous savez, il y a une grande différence entre penser à ce que nous voulons dans ce monde et penser à partir de ce que nous voulons. Permettez-moi de vous dire quand je entendu parler de ce pouvoir étrange et merveilleux de l’imagination. C’était en 1933 à New York City. C’est un vieil ami à moi me l’a enseigné.

Il ouvrit alors le 14eme verset de Jean, et voici ce qu’il y lit : «Dans la maison de mon père il y a plusieurs demeures. Si ce n’était pas le cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serais all, et que je vous aurais préparé une place, je reviendrai, et vous prendrai avec moi, afin que où je suis vous y soyez aussi ». Il m’expliqua que ce personnage central de l’Évangile était en fait l’imagination humaine; que «manoir» était pas une place dans une maison céleste, mais simplement mon désir. Si je ferais une représentation vivante de l’état désiré, puis entrez cet état et je demeure dans cet état, je le manifesterais.

A l’époque, je voulais faire un voyage à l’île de la Barbade dans les Antilles, mais je n’avais pas d’argent. Il m’a expliqué que cette nuit-là, alors que je dormais à New York, je partais du principe que je dormais en fait dans la maison de mon père terrestre à la Barbade et que je m’endormais dans cet état, je manifesterais mon voyage. Eh bien, je l’ai pris au mot et ai essayé. Pendant un mois, nuit après nuit que je me suis endormi, en supposant que je dormais dans la maison de mon père à la Barbade. À la fin du mois une invitation de ma famille m’est parvenue m’invitant à passer l’hiver à la Barbade. J’ai en effet pris le bateau pour la Barbade au début de Décembre de cette année.

Dès lors, je savais que j’avais trouvé le sauveur en moi. Le vieil homme m’a dit qu’il était impossible de faillir.  Même après que ce fut arrivé, j’avais peine à croire que cela ne serait pas arrivé de toutes façons. Voilà la bien étrangeté de cette affaire.  À la réflexion, cela arrive si naturellement que vous vous dites: « Eh bien, ce serait arrivé de toute façon », et vous remettez rapidement de cette merveilleuse expérience que vous venez de faire.

Cela n’a jamais échoué tant que je mettais la vivacité sensorielle et le réalisme nécessaires.  Je pourrai vous raconter nombre d’histoires pour vous montrer que cela fonctionne, mais en substance, c’est simple: Il faut que vous sachiez ce que vous voulez. Lorsque vous savez ce que vous voulez, vous pensez à cela. Mais cela ne suffit pas. Vous devez maintenant commencer à penser à partir de cela.  Eh bien, comment pourrais-je penser à partir de cela ? Je suis assis ici, et je veux être ailleurs. Comment pourrais-je, alors que assis ici physiquement, me situer en imagination dans un autre point de l’espace éloigné de cette pièce et de sentir que c’est réel?